Plagiat, c’est tendance !

Oui, nous nous adonnons aussi au plagiat ! C’est à la mode, vous le savez bien. Certains copient les articles des sites pour les coller ailleurs en faisant croire que c’est eux qui l’ont pondu. D’autres copient des discours d’il y a deux ans pour essayer de les fourguer à l’ONU. Eh bien, nous reprenons le titre d’un article que nous avons fait il y a une semaine exactement. Oui, Tout le monde à Paris.

Cette fois ci nous y sommes !

Cette fois ci, nous y sommes vraiment. Oui tout le monde est à Paris. Bien sûr, Rajoelina qui aurait dû revenir à Madagascar est resté chez sa reny-malala. Tout le monde le sait maintenant, tous les journaux osent enfin en parler, il y a plein de contacts et de discours informels. Oui, les membres du GIC (groupe de contact) sont à Paris. Oui, Rajoelina est à Paris. Oui, certains ministres de la HAT sont à Paris.

L’Elysée c’est à Paris aussi

Et l’on va nous dire avec de gros yeux intimidants, que l’Elysée ne s’est pas déplacée à Paris puisqu’elle siège à Paris. Bien sûr ma chère ! Mais les portes se sont discrètement ouvertes pour laisser entrer le petit lapin. Petit lapin qui a reçu sa claque à New York. Petit lapin chéri de sa maman chérie. Mais tellement de portes se sont ouvertes et puis ce sont des portes si importantes que même des sourds les entendraient!

L’éléphant derrière la feuille de vigne

Et puis, tant que l’on est dans l’intimidation, nous avons bien vu, non pas l’éléphant mais le démenti dans une certaine presse de cette visite d’un très haut responsable Français avec Rajoelina. Quoi qu’il en soit, le rapprochement ne peut être que fait quand ce secrétaire général débarque avec sa Vel Satis dans l’hôtel où M.Rajoelina est entré 15minutes avant. Nous serions étonnés que ce soit pour un rendez-vous galant, à moins que l’on nous le démente encore. Dans ce cas là, une autre presse serait bien intéressée par la chose, mais pas nous. C’est pas notre rayon.

Un éléphant, çà trompe énormément

Bref, quoi que l’on nous dise d’intimidant, à part l’éléphant, tout le monde sait bien après coup que des choses se passent à Paris actuellement. Que des choses s’y sont passés. Et que des choses s’y passeront aussi. Que le dossier de Madagascar s’est décidé, se décide , et se décidera à Paris. Paris n’est peut-être pas la capitale du monde, mais Paris est la capitale de la France. Et est la capitale de l’Afrique. Et celle de Madagascar.

Un éléphant derrière la feuille de vigne

Oui, la feuille de vigne ne peut pas cacher l’éléphant. Oui, Guéant, Rajoelina, Joyandet, Parant, Ratsiraka, Chissano et plein d’autres encore sont encore à Paris aujourd’hui. Mais la vérité disait le Français Blaise Pascal, c’est comme la lumière. Trop de lumière éblouit et l’on n’y voit que comme dans le cul d’un nègre. Pas assez de lumière et c’est la même chose. Bon une exception, Charles Villeneuve est avec Rayndefou pour aider à la communication. Besoin de faire passer des messages difficiles ? (synonyme de suppositoires).

Justement, parlant de noir

Justement, et sans faire allusion à Hortefeux qui n’y est pour rien dans tout çà, lui au moins il est blanc. Donc justement, l’avenir comment se présente-t-il ? Eh bien il est noir ! Désolé de le dire, mais il est noir après cette semaine, après quelques précédentes semaines que tout le monde aura passé à Paris. Les augures ne sont pas mirobolantes. Malgaches, vous croyez avoir déjà tout vu ? Eh bien non ! Le pire n’est pas encore arrivé.

Le 26 juin 2010

Et imaginez un peu le 26 juin 2010. C’est à dire cinquante ans après ? Après quoi ? Devinez un peu de quel mirage je parle. Selon des informations que l’ « on » ne manquera pas de démentir, il y aura de grandes célébrations dans toute l’Afrique et à Madagascar. Devinez vous qui va la sponsoriser ? Reni-Malala. Et elle donnera peut-être ses surplus de lait gratuitement. Non, ce n’est pas pour détruire l’économie laitière du Vakinankaratra. Ce ne sera qu’un hasard. Et imaginer les miaramila qui défileront fièrement avec leurs beaux habits. Quel drapeau porteront-ils ? Admirés et enviés par des jeunes gens en guenilles ! Imaginez le général Charles, dit Charles le Grand ! Car il sera général. Vous pariez ?



Zarazarao e ! - Partagez !

PS : Tadidinao koa ve ity lahatsoratra nivoaka tato amin'i MyDago ity ?
PS : Vous souvenez vous aussi de cet article sorti sur MyDago ?

9 Comments

  • francine dit :

    C’est quoi cet oiseau de mauvais augure qui nous fait trembler mais ne dit les choses qu’à demi mot??? Un peu de précision s’il vous plait! On aimerait savoir à quelle sauce on va être mangés. L’avenir peut-il être encore plus noir que ce qu’on a vécu depuis fin janvier 2009?? EST-CE QUE çA VEUT DIRE QUE LE LAPIN, LE FOU ET LES LES COMMANDANTS VONT RESTER AU POUVOIR MANDRAKIZAY DORIA??? Dites-nous tout…

  • Ziry Onesime dit :

    Quel charabia que ce commentaire!
    Soyons plus précis, clairs, nets dans nos commentaires. Si ce commentateur va nous pousser à dire que la Transition va être menée de mains par a France, qu’il le dise carrément pour que tout un chacun puisse prendre les décisions qui s’imposent.
    OK?

  • rabe dit :

    rehefa tsy te hiresaka letsy top mada dia mangina fa aza be lazao ,okay

  • iarivolahy dit :

    Évidemment LaurencoMarques, là, tu es trop « troisième degré? et bon nombre n’y comprennent que dalle.
    Pour le « général », il y a bien un général prénommé « Charrles, » non? Tout est possible dans le meillleur françafrique des mondes, vieux!
    Moi, je te félicite. J’aimerais être un tant soit peu plus optimiste…mais
    Que sera, sera.
    Qui vivra, verra.

  • Même à demi mots, vous avez très bien compris les sens du propos. L’évidence, comme un éléphant qui se cache derrière la feuille de vigne, comme un nez au beau milieu de la figure est énorme. Ne faites pas semblant de ne pas comprendre. Toutes les personnes intelligentes ont bien compris le péril en la demeure.

    Les oiseaux de mauvaise augure, les oracles pessimistes ne plaisent jamais. Je n’ai pas du tout plu en mai 2008, en tant qu’observateur extérieur du congrès du TIM que celà pouvait pêter. Ce n’est pas en faisant taire les oiseaux de mauvaise augure que les problèmes disparaîtront. Ce n’est pas le thermomètre qui fait la fièvre.

    « Rabitro, Ingahy Rain’ny adala, Rasarl be (kibo) sy ny foronginy hipetraka hanankery mandrakizay ho doria doria ? ». Non naturellement ! Mais il est très probable qu’il y restent pour un certain temps. Je plagie quelqu’un en disant un temps certain. C’est à dire longtemps.

    Et aujourd’hui, les oracles sont mauvaises. Il vont se fortifier et ils sont en cours de fortification par nenymalala. Quantité d’informations convergent avec tout ces remues ménages, et remues-méninges à Paris. Et il y a actuellement beaucoup de, non pas beaux, mais gros linges de passage à Paris actuellement.

    Mais les oracles, ce n’est pas le destin, ni la destinée. Elles peuvent changer, elles peuvent se démentir. Non pas par des déclarations, ni par la simple opération du Saint-Esprit.

    Non, les mauvaises augures peuvent ne pas se réaliser. Elles peuvent en devenir de bonnes. Mais il faut lutter. Agir. Agir. Ne pas attendre passivement que les choses se passent. Se réalisent.

    Sinon, ce sont les mauvaises choses qui arrivent. Et le pire peut encore arriver. Le pire s’approche. Les gros nuages noirs sont toujours là et ils ne se sont pas encore déchargés.

  • Tiako dit :

    La France a préparé depuis belle lurette et minutieusement l’entrée d’Edgard RAZAFINDRAVAHY, son poulain . Vous n’avez qu’à vérifier; ses sites sont plaçés aux environs de ceux de RAVALOMANANA à Ankorondrano, à Bel’Air, etc…pour mieux les épier ?
    Si la mouvance RAVALOMANANA ne fait pas attention, elle sera dévorée par les fozaorana financés par la France.
    A bon entendeur , salut !!!

  • Verohanitra dit :

    Donc le monsieur « sans qualité », après avoir reçu un camouflet à l’ONU, est allé pleurer dans le giron de sa mère patrie qui s’est empressée de le prendre sur ses genoux pour essuyer ses larmes. Voilà l’inconvénient avec ces bi-nationaux putschistes.
    Non seulement, il est reconforté par sa mère patrie mais son fauteuil s’en trouvera conforté par la même occasion. L’amiral rouge tisse sournoisement sa toile derrière le dos des mouvances Zafy/Ravalomanana, à moins que la mouvance Zafy ne soit aussi représentée à Paris. Le Président Ravalomanana n’étant pas dans les bonnes grâces de l’Elysée, verra sa mouvance lésée, bafouée comme une femme trompée par un mari volage. Les médiateurs jouent un jeu pas clair du tout, les accuser d’obéir aux ordres de la France, c’est accuser toute l’Afrique de toujours être sous les jougs du colonialisme.
    Que pouvpns-nous y faire ?
    REFUSER CE REGIME HONNI DE TOUTES NOS FORCES. CONTINUER LA LUTTE POUR QUE NOS ENFANTS NE CONNAISSENT PAS CE QU’EST LE COLONIALISME. UNISSONS NOUS AVEC NOS FRERES AFRICAINS QUI VEULENT SE DEBARRASSER DE L’EMPRISE DE CETTE SANGSUE QUI SE CROIT ENCORE EN PERIODE D’ESCLAVAGE.
    DEHORS LES PUTSCHISTES ! RESTEZ CHEZ VOTRE MERE PATRIE – NOUS N’AVONS PAS BESOIN DE VOUS.

  • J’ose espérer et je suis persuadé que la plupart des Malgaches qui ont un accès internet savent comprendre entre les lignes, savent faire la synthèse des mots et des articles qui se succèdent pour en tirer eux-mêmes les conclusions adéquates. Ainsi que leur substantifique moelle.

    Les mots isolés, tout comme les faits isolés n’ont que peu de sens en eux-mêmes. Mais dans un ensemble, un faisceau convergent de faits au bout du compte cohérents et qui se tiennent les uns les autres, la réalité des choses, la justesse des mots prennent tous leurs sens.

    Et cela, ce n’est plus le seul et bête premier degré. C’est le degré des ignares et des commandants comme Charles. Je suis désolé (ce n’est qu’une expression) de tirer mes lecteurs vers un degré autre que le premier. Celui de base.

    Et encore une fois, j’ai la prétention et l’insolence de croire sincèrement que mes lecteurs, nos lecteurs sont capables de comprendre autre chose que le premier degré, celui de base.

  • Compléments d’explications sur le détail : Le Général Charles auquel je pense est Sarla Be k… . Ex-commandant, devenu Lieutenant Colonel, Administrateur émérite de Jirama et bientôt Général. J’y vais peut-être un peu vite en besogne, mais c’est un héros ! Il a arrêté un homme de 70 ans en pyjama ! Le ridicule par ailleurs n’a pas de limites …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*