Ratsiraka

Ratsiraka

Nous recevons cette contribution d’un de nos fidèles amis que nous vous mettons à disposition. Cette contribution nous porte de toutes les façons à réfléchir.

Il est évident que TGV et sa troupe subissent revers sur revers partout où ils passent. Le dernier en date, c’est celui du Parlement européen ce jeudi 11/02 qui, en substance, n’a pas vraiment usé du langage diplomatique habituel pour fustiger et condamner la HAT, allant jusqu’à demander des sanctions individuelles à l’encontre de ses membres.

De fait, Rajoelina et ses acolytes putschistes sont de plus en plus isolés sur la scène internationale. Leur position devient de plus en plus intenable. Il est donc clair que leurs jours sont comptés. Donc, panique à bord du navire de la HAT, des divergences et divisions éclatent au grand jour : pour preuve, la réunion d’urgence très « animée » à Ambohitsorohitra qualifiée de « conseil de la division », la démission du Vice premier ministre Ny Hasina Andriamanjato.

On ne peut que se réjouir car c’est la preuve que les actions de lobbying menées par les différents groupes légalistes, plus particulièrement le GTT Inter ont été efficaces et porté ses fruits, le nier relèverait de la mauvaise foi.

Mais, malgré tous ces signes annonciateurs de fin de règne, restons lucides et armons-nous de vigilance.

Qu’on le veuille ou non, parmi les membres de la Communauté Internationale, il y en a qui sont sincères dans leur déclaration et chez d’autres au contraire, le doute est permis.

Dans sa récente conclusion lors de son dernier sommet, l’UA a préconisé la mise hors-jeu électoral des auteurs du putsch. A priori, cela ne peut qu’aller dans le sens des légalistes anti-HAT.

Mais, n’oublions pas que l’UA fait partie de la galaxie Françafrique avec entr’autres l’OIF. Y a-t-il alors une manœuvre sournoise derrière cette déclaration ?

Un petit retour en arrière s’impose.

  1. Qui a donné l’interview sur radio Viva , interview unanimement reconnue comme l’élément provocateur et déclencheur de la crise ?
  2. Qui a revendiqué devant les journalistes, à Maputo, la paternité du coup d’Etat ?
  3. Qui est l’ancien chef d’Etat présent lors de cette rencontre de Rueil Malmaison avec Rajoelina ?

.
Il n’y a qu’une seule réponse à ces trois questions : c’est Didier Ratsiraka. Cet ancien Président qui n’a jamais digéré le verdict des urnes l’ayant arraché du pouvoir en 2001 au profit de Marc Ravalomanana, pouvoir qu’il occupait depuis 25 ans à l’instar de ses homologues dictateurs françafricains (Sassou – Nguesso, Bongo, Compaoré et autre Déby). Cet ancien chef d’Etat, en exil, qui a été condamné à 10 ans de travaux forcés et 1 Million de Fmg d’amende pour détournement de deniers publics d’une valeur de 49 Milliards Fmg.

Depuis, il n’a cessé, avec l’aide de la France de peaufiner un plan de reconquête du pouvoir, histoire de se venger personnellement de Marc Ravalomanana.

De son côté, la France n’a jamais supporté non plus la politique d’ouverture et la volonté émancipatrice du Président Ravalomanana ; elle qui a toujours considéré Madagascar comme son pré-carré s’est sentie humiliée. Ravalomanana est donc persona non grata, indésirable voire dangereux pour la mère patrie et qui doit être éliminé et même éradiqué. Car faut-il rappeler que Ravalomanana est un « intrus » dans l’histoire politique malagasy en vertu d’un accord tacite de partage des pouvoirs : le politique au PADESM (côtiers) et l’économique aux Mérina (Club des 48) ?

La machine françafricaine se met alors en marche avec ses pratiques associées habituelles (Média mensonges, diabolisation, déstabilisation, provocation  et coup d’état)

En bon scénariste, la France distribue donc les rôles et supervise activement le déroulement de l’opération (via l’Ambassadeur Chataîgner). A TGV et à des écervelés militaires et civils frustrés et facilement manipulables de déclencher les hostilités et de réaliser les basses œuvres, mais aussi de préparer le terrain pour la mise en place du régime et de l’homme voulus par la France. Ce dernier sera nécessairement issu de la mouvance Ratsiraka, vieux et fidèle serviteur de la Françafrique donc une valeur sûre aux yeux de la France pour servir ses intérêts. D’autant plus que la plupart y sont éxilés et accueillis à bras ouverts après avoir été condamnés à de lourdes peines pour détournement de deniers publics.

Comment expliquer ce volteface de la mouvance Ratsiraka et celle de Zafy qui sont devenues maintenant opposantes à TGV alors qu’elles participaient ou du moins approuvaient le coup d’état de mars 2009 ?

Que dire de cette mouvance Madagascar qui est destinée à diluer et affaiblir la mouvance Ravalomanana dans ses revendications ? D’ailleurs, aucune initiative tangible n’a été prise par les Ratsiraka et Zafy au sein de cette mouvance. Bref, les trois mouvances (Ratsiraka, Zafy et Rajoelina) ne font qu’une, le reste relève de la diversion et du brouillage de pistes. Ne pas l’admettre relèverait de la totale amnésie.

Comment ne pas penser alors que la déclaration de l’UA n’ait été savamment téléguidée et soufflée par la France.

On peut avancer quelques arguments qui viennent étayer cette affirmation :

  1. C’est un message adressé à TGV et sa clique que leur mission est terminée.
  2. C’est aussi une façon habile de leur signifier qu’une fin de non recevoir sera opposée à toute velléité de rester ou de s’incruster au pouvoir..
  3. Etant donné que Rajoelina est « grillé » aux yeux de la Communauté Internationale, il faut lui chercher une porte de sortie.
  4. Si les auteurs du coup d’état (donc presque tous les membres de la HAT y compris leur chef) ne peuvent se présenter aux élections, cela laisse le champ libre à la mouvance Ratsiraka, quelque soit  le candidat, de se présenter aux élections et de les gagner, trucage et magouille électoraux aidant bien entendu.

.
D’ailleurs, l’on se rappelle qu’il (Ratsiraka) a pris le soin de revendiquer l’amnistie générale pour lui et ses fidèles dès la première négociation à Maputo et le pire c’est qu’il l’a obtenue.

Aussi, nous devons redoubler de vigilance, ne pas se laisser berner encore une fois par les deux autres mouvances. Allons-nous accepter que cette bande de voyous, voleurs, pilleurs et criminels appuyée et cautionnée par la France revienne pour la 3ème fois au pouvoir ? Ce serait une honte pour notre pays.

C’est le moment ou jamais de nous mobiliser massivement. Passons maintenant à la phase de résistance active. Montrons-leur qu’en face d’eux, il y a désormais des patriotes et des citoyens qui agissent et qui n’acceptent plus à ce que l’état de droit et la démocratie soient bafoués.

La lutte continue



Zarazarao e ! - Partagez !

PS : Tadidinao koa ve ity lahatsoratra nivoaka tato amin'i MyDago ity ?
PS : Vous souvenez vous aussi de cet article sorti sur MyDago ?

43 Comments

  • BOZY dit :

    Ca craint la photo de Didier Ratsiraka!

  • Chris dit :

    N’oublier pas non plus que Ratsiraka Didier était un nationaliste dur avant de suivre le mvt Francafrique.

    Souffrant de retour d’age ??? …peut-être, il peut revenir Aux idéaux de société de sa jeunesse.

  • ELAS dit :

    Merci pour la lucidité de votre article.
    depuis cette crise, j’ai partagé votre analyse en participant aux divers forums ici et là. L’évolution de cette crise m’a fait baissé les bras car le peuple malgache ne semble pas comprendre qu’il n’a pas soutenu son choix électoral donc a renié son droit fondamental qui est la démocratie. secondo,dans le choix politique, il faut savoir se projeter dans l’avenir lointain mais pas se limiter à remplir l’estomac au jour le jour.Enfin, on peut facilement berner la majorité de ce peuple qui n’a pas toujours droit à des moyens de communication pour accéder à des informations transparentes et pire qui n’a pas la faculté d’analyse digne de ce nom. On se contente du présent et on laisse entrer et sortir tous les maux de la société actuelle ainsi que les hommes politiques finis et achevés n’ayant pas pu faire preuve de compétences et ni de résultats pour le pays.La bonne préoccupation urgente est de favoriser la maturité du peuple pour leur laisser le choix de vivre en paix chez eux définitivement et surtout de les aider à sanctionner les esprits biscornus jusqu’à présent afin de montrer à la future génération et aux futurs dirigeants que tout ne sera plus possible dans ce pays.
    Malheureusement, même ces sanctions sont difficiles à avoir alors qu’un vol de zébu d’un simple citoyen est fortement réprimandé du jour au lendemain.La lutte continue, hélas oui

  • gasybe democrate dit :

    Ratsiraka, jeune , n’avait il pas dit :
    mieux vaut être pauvres mais debout que riches mais à genoux ?
    Toujours le pyromane essaie de se faire passer pour un pompier.

  • mamay dit :

    Mila olona manana ny kalitao rehetra amin’izany fikoham-pirenena izany Madagasikara, misy côté Ratsiraka(intéllo) misy côté Ravalo( technicien) misy côté Zafy (Pacifique) misy côté Rajoelina (Charisme)
    Izay no ilainay ary olona tena tia tanin-drazana, mety misy an’izay olona izay vé any ho any????????????????????????????????????????????????

  • SSSSSHH dit :

    Mampme anie ireto Ravalomanananistes ireto e!Rehefa voa foana vao mitabataba.Mazava be izany kanefa dia mamorona mouvance madagascar miaraka amin’iretsy.Dia rehefa lasan’iretsy indray ny baolina vao mody gaga.Izany angamba ny comblen’ny incompetence na tsy fahaizana politika.
    Avelao eo i Andry fa izy izao no afaka manohitra an’i Ratsiraka fa tsy i Ravalomanana manao bras dessus bras dessous miaraka aminy.
    Vive Andry!dehors Ratsiraka sy Ravalomanana!

  • NIKSON dit :

    Ravalomanana nge tena olona kinga sy marainitra fa ireo mpanotrona azy no tena vendrana be e. Amin’izao dia efa nitrnaga ilay efa nampoiziko fa hoe miadana loatra ilay tolona, aiza ve ka dia herintaona ny olona hipetraka eo amin’ny Magro eo foana. Zao aho rehefa mijery ny sarin’ny olona tonga eny dia tena kivy tanteraka. Raha izaho Ravalomanan dia miady izay hamerenana ny fananako simba aho dia avelako any amin’izay io politika io, avelao ny malagasy rehefa tsy mahay manana hinana ny tsy fihinany mianakavy eo.

  • lova dit :

    merci pour cette article, il faut qu’on se mobilise maintenant, frères et soeurs malgache notre vie est bafouée par une personne qui ne pense à la pensé de la fiance qui va toujours soldé par une geurre civile.

    ANDIA HIADY HANAVOTRA ITY TANINDRAZANA.

  • mamolava dit :

    nankaiza i rasoa ?eny tompoko ! mamo b za io !teneniko manokana aloha hin ny olona tiako olona marginal mazava zay societe etablissemnt sns omeko anareo za manao ze tiako raha oahtra ny olona rehetra mitovitovy amiko hin tsy oh zao isika d inona no mahazo dokotera ? d tsy fantatro tompko hin za tsy misotro tsy mifoka

  • mamolava dit :

    nankaiza i rasoa ?eny tompoko ! mamo b za io !teneniko manokana aloha hin ny olona tiako olona marginal mazava zay societe etablissemnt sns omeko anareo za manao ze tiako raha oahtra ny olona rehetra mitovitovy amiko hin tsy oh zao isika d inona no mahazo dokotera ? d tsy fantatro tompko hin za tsy misotro tsy mifoka tsy mampirafy enina ny zanako za mino an’andriamanitra…..d le andry kay tsy d mahavoa loatra d miandry retour ravalomanana hin hoy aho hoe hin gasyb sy kintanina v mbola tsy nisotro toaka hatram@ izay niainany é? hin tsara ny culture sns reveko fa kosa les hin aiza le fanafody? i ravalo v? tsia rasoa hin ianao moa tsy afaka manatody intsony hin anendaso omelety kely les a ! ny fiainana mandroso amiko hin na ny tsy manana inoninona az fa inona ny bleme e ? hin nareo miditra teknika b hin za maka tsotra inona hoa ? alefaso tsotra

  • rakotoson dit :

    Misy ny milaza fa tokony hifamela Ravalomanana sy Rajoelina raha te ampivoaka krisy an’i Madagasikara. Diso mihitsy ,Tompoko, ny heritreritra toa izao. Izay ilay atao hoe « fihavanana malagasy  » diso toerana, na fomba fijery « kristiana » tsy misy antony raha eo amin’ny lafin’ ny firenena no jerena. Izany hatramin »izao no mahapotika an’ity firenena ity ka na hisy aza referendum, fifidianana, reconciliation nationale, constitutions aman-jatony …toa fotoana sy vola very fotsiny
    Ry zareo no manana ny ampy ka afaka hifamela fa raha ny olona maty sy ny naratra tamin’ity krisy ity, ny fjalian’ny olona , tsy navela nakeny amin’ny 13 mai, Ambohijatovo, Magro, Antsahamanitra … ny fanapotehan’ny harem – pinenena, ny fidangan’ny vidim-piainana dia tsy azo ekena mihitsy izany fomba fihevitry hoe « hifamela izany ny mpanao politika »

    Ny atohorana aza dia ny fietserambelatsian’ireo ao anatin’ny mouvances telo ireo noho ny fitadiavan-tseza, vola, sy voninahitra fotsiny.

    Ahoana no tsy ahitana firy ny olon-dRatsiraka sy Zafy amin’ny hetsika ny mouvances telo indrindra amin’izao efa fianjeran’ny « sanctions individuelles » ny Communauté Internationale izao??? Toa tsy andrenesam- peo firy koa ??

    Ratsiraka mipetraka any Paris io dia atahorana mihitsy amin’ny fiarahany amin’ny France Afrique ( Jereo GTT International androany ). Na izany aza ve dia efa lahy antitra jamba toa ireny no mbola amahandalitra sy mbola hamitaka ny vahoaka malagasy ihany?!

  • Dr CELESTIN Robin dit :

    J’ai résumé cette politique colons-colonialistes
    qui
    -d’abord a divisé les Malgaches :les uns collaborateurs des français ,les autres pour les intérêts des Malgaches avant toute préoccuption
    -ensuite qui a organisé ,commandité affrontement des Malgaches pour la France et Malgaches pour les intérêts nationaux ,des Malgaches sans interfé
    rence étrangère.

    Nous ?malgaches ,sommes les dindons de cette farce colonialiste car certains d’entre Nous ( embrigadés dans le padesm ) ont accepté ,acceptent de  » lutter  » contre d’autres MMalgaches pour :
    « FAIRE MAIN BASSE SUR LE PAYS ET POURQUE DES COLONIALISTES FRANCAIS ,INDO-PAKISTANAIS FASSENT MAIN BASSE SUR NOS BIENS « .

    Les Malgaches -le Peuple Malgache- ont bien compris durant les gestions de près de 40 ans du pays ((excepté le gvt militaire)et ont bien constaté les conséquences vers 2001 et ont pris leurs responsabilités lors des élections présidentielles de décembre 2001!
    LES MAGACHES ONT CHOISI ,ELU LE CANDIDAT INCONNU ,QUI A REUSSI DANS LA GESTIN DE LA COMMUNE D’ANTANANARIVO !
    ONT-ILS EU TORT ?
    LES MALGACHES LUI ONT DEMANDE DE CHANGER LA VVIE ,DE CHANGER LA VIE SOCIO-ECONOMIQUE

    LE NOUVEAU PRESIDENT LEUR A DONNE UN GAGE ,UN SEUL : IL A REALISE CE QU’IL DIT ,CE QU’IL A PROMIS..

  • nadia grondier dit :

    fa nankaiza iKintanamanandrambo i Gasy be,Malahelo ,Alidera Lioka,Mevanilla ? lasa rediredin’ny Mamolava sisa ato fa tsy misy hevitra matotra

  • mamolava dit :

    rasoa aaaa
    hin tiako ianao ! hin aiza ny fanafody

  • SSSSSHH dit :

    Maninona i Ravalomanana no mifanaraka amin’i Ratsiraka fa tsy amin’i Andry kanefa i Ratsiraka ihany no nahatonga an’i Ravalomanana ho voadaka?
    Hitanareo fa mahay politika ve izany?Vendrana be loatra ilay Ravalomanana ka aoka omena tanteraka an’i Andry ny fahefana satria tsy misy mahay manala azy eo.Ary raha miala eo io ka i Ratsiraka sy ny ekipany no miverina dia faly ve ianareo?
    Vendrana be anie ianareo ireto izany tsy mahita ny zavatra misoko miadana akory.

  • doudou dit :

    tandremo tandremo ry mouvance Ravalo fa i zafy sy Ratsiraka olona mpamadika gaigy lahy ka tsy azo hatokisana mihintsy tsy ampy rebirebeny ireo goaika antitra ireo hianareo,izaho dia tena manahy mafy mihintsy fa olona tsy azo antoka ireo ka tokony ho tonga saina fa sao rehefa voadaroka eo indray vao hinainaina,halesafo lavitra ny fisainana ary aza mety ho lambolambony aminy teny mamy sy ny fihavanana fa olona faran’izay ratsy ireo indrindra fa ity le Ratsiraka namotika an’i Mada sy ny nampahantra an’ny vahoaka,tokony ho tsaraina io vao tonga eto satria mpamon’olona mitovy aminy Rajoelina.

  • HoAiza dit :

    à GBD:
    entre autres, la longue gouvernance de Ratsiraka est celui du népotisme absolu.
    Bref: Il n’a aucun mérite que de maîtriser la langue française. Toujours lui a t-il fallu recourir à bcp d’écrits pour faire le copier/coller à pas mal de choses. Petit exemple: ses discours.
    Avec lui, on était très pauvres. Il nous a fait vivre à genoux, résignés tels des fatalistes livrés aux sorts qu’il veut bien dicter à l’endroit du peuple malagasy.
    LOIN DE MON CHAMP DE VISION cet homme d’état qui aurait tout fait pour être président à vie dans une république encline à la monarchie.

  • Ranja Randria dit :

    Et la vigilance est d’autant plus de mise que la mouvance Ratsiraka a choisi des individus comme Coutiti et Ra-Merci pour la représenter au Congrès de la transition, certainement sur proposition, ou au moina avec l’aval du chef de file!

  • nadia grondier dit :

    tonga indray fatidran’ny Gasy be sy ny adalany

  • mariane dit :

    Efa hatrany amboalohany io dia efa mazava ary io analyse io dia tena marina
    Nefa kosa tsy azo lavina fa tena mahiratra saina i SEM Ravalomanana , tafiditra ao anatiny aratony ireto olona tsy vanona .Raha tsy izy tsy niseho izao zavatra rehetra izao ary tsy ho tonga saina ny CI fa mbola tao anatiny savorovoro i Madagascar hatramin’izao
    Ny tohiny tantara no hilaza @ isika ny manaraka
    Fa ny sazy no tokony atao mafy ho any ireo tsy valahara
    IRATSIRAKA efa fantatra hatraminy voalohany fa tena mpamosavy tao Madagascar

  • nadia grondier dit :

    tokony ho saziana daholo izay filoha nangalatra teto @ Tany sy fanjakana,ary ny mahagaga dia tsy itan’ny Firenena mikambana ny Ntantara 2002 mampimeh

  • Arivolahy Tsy Maty Indray Andro dit :

    Il faut prendre au serieux sur l’eventuel retour de Ratsiraka ou de ses pions pour la gouverne de Madagascar, car apres avoir manipuler, convaincre et preparer Andry depuis 2003 (plusieurs deplacement en France), il est le caricature parfait pour la France pour destabiliser Madagascar via Antananarivo, la locomotive de l’economie.
    Il faut reconnaitre que si on veut tomber le dirigeant, il faut a tout pris etouffer et prendre Tana.
    Le pion de la Francafrique et de la France DJ Andry ne veut pas ceder le pouvoir et continue a s’affirmer qu’il est le maitre de Madagascar, c’est vrai mais le pouvoir n’est ni legal ni legitime…on l’a repete maintes fois et on est toujours la car malgre la condamnation de la communaute internationale du putsch, la position de la France n’est pas clair et en faveur du DJ, c’est pourquoi que Andry resiste, il a toujours su que son conseiller est Ratsiraka et la France (un pays qui l’a heberger depuis 1991).
    Plus jamais de Ratsiraka et de ses galaxies DJ Andry, la Francafrique, le PADESM et la France qui ne font qu’appauvrir le pays.
    Plus jamais du coup d’Etat
    La lutte continue…

  • tyvotay dit :

    Ianareo ireto mirediredy fotsiny eto. Analyse poakaty fa mba mipetraka any andafy dia mieho mahay miresaka. Mampalahelo. Vous avez oublié que Ratsiraka a condamné andry rajoel de son coup d’état? Soyez positifs ê! Vous vous considérer comme de fins analystes politiques…

  • ony dit :

    OUI LA LUTTE CONTINUE ! ARMONS – NOUS DE FORCE DE VIGILANCE DANS LA PRIERE DANS LA CONFIANCE EN DIEU NOTRE SEUL ET UNIQUE SAUVEUR LE DIEU DE VERITE DE PAIX LE DIEU DE JESUS CHRIST MISERICORDIEUX. AMEN.

  • gasybe democrate dit :

    Ho Aiza
    des retournements de veste ,Ratsiraka en a fait la démonstration
    Tvtay
    te rappelles tu le vote des Malgaches faisant revenir Ratsiraka au pouvoir et ce qui s’en suivit :
    TOUJOURS PIRE
    BRAVO et MERCI DU CADEAU !

  • GrandDidier dit :

    Ho an’ilay eo ambonin’i Drack sy Diana Grondier: mipitika rahefa tsy mahatakatra ny lahatsoratra!

  • gasybe democrate dit :

    DCR â
    eny oa miandry…
    enga anie tsy hiandry foana.
    Hitantsika ireto korotana vaovao any Niger ( 3) producteur mondial d’uranium , fournit 1/3 des besoins d’AREVA…
    Areva , Total , Veolia na mihodina etsy na ary , ireo multinationales tssotsska ireo hiany no tena manosoka mpanongampanjakana.
    Total est aussi au Darfour (silence assourdissant de la France)
    Total exploite aussi le gaz en Birmanie (silence assourdissant de la France)
    Putsch par ci , putsch par là en Afrique : les multinationales sont toujours derrière , pour assoir leur pouvoir économique : ils ont intérêt à avoir affaire avec des gouvernements instables , corrompus , violents avec l’aide de militaires mutins SOUDOYES
    MEME SCENARIO PARTOUT
    Cela n’aura de cesse tant que le peuple lui même se laisse mourir :
     » nomen’andramanitra é ! » hoy i dadabe…
    POUR SE DEFENDRE LE PEUPLE DOIT LEUR RENDRE LA VIE IMPOSSIBLE TOUS LES JOURS , DANS LES ACTES COURANTS DE LA VIE…na dia tsipy rora , na tsipy rehohaka aza…
    ATAOVY IZAY HAKALEO,
    ATAOVY IZAY HAMPA TE-ANDOSITRA IREO VAHINY TSY VANINA , SY IZAY GASY VAOVIDY

  • goaway dit :

    De mampalahelo ilay zavatra e. Ny tena masay dia ireto malagasy ampiasain’ny frantsay sahala amin’ny alika hiaro ity tombotsoany. Anisan’izany koa anie Radidy fa sao hadinotsika ary. Ratsiraka anie tsarovy fa mpanompon’ny la fransta e!
    tsy misy manaiky intsony isika satria ny internationale manameloka de isika indray ve no hamalan-kira

  • Verohanitra dit :

    Tena marina io fampitandremana voalazan’ny mpanoratra io. Efa ny vavan’ilay olona io mihitsy no nilaza fa izy no tao ambadiky ny fanonganam-panjakana nefa ankehitriny dia tsy menatra akory ny movansany miaraka amin’ireo pro-Ra8 izy sy i Zafy tsy nitsahatra ny nankahala an’Antananarivo sy ny olona ao aminy.
    Mahimahiana mihitsy isika miara-dalana amin’io olona io fa manana sain-dratsy hafa dia hafa tsy takatry ny saintsika olo-tsotra izy io. Aoka tsy hadino na oviana na oviana ireo ratsy rehetra efa nataony teto amin’ity Madagasikara ity satria ny lasa tsy fanadino. Adino sahady ve ny barazy ekonomika nataony hampa-noana an’Antananarivo ? Adino sahady ve ny fanapoahana tetezana, ny fahirano tamin’ny lasantsy an’Antananarivo, ny 10 Aogositra 1991 ? Ny filaharam-bary, ny tsy fisian’ny fanafody, ny fanjakana tsy refesi-mandidin’izy mianakavy ? Antananarivo ô ! toa mora manadino ianao e ?

  • zora dit :

    brrrr le bibioul d’Ankatso n’a qu’à bien se tenir

    Vu son état Ratsiraka ne peut plus prétendre de manière raisonnable à aucun mandat politique. mais il ne faut pas sous -estimer sa capacité de nuisance.Personnage retord.
    Se demander si le vahoaka du Magro se rend bien compte des choses. les orateurs des autres mouvances occupent des temps de parole, en serinant à longueur de discours la réconcilation, que les grands se sont réconcilés à Maputo, qu’ils se sont serrés la main /// mais le pauvre vahoaka lui, ne s’est réconcilié avec personne, et la vie pour lui se déglingue chaque jour.

    l’application des accords de Maputo qui signifie retour immédiat de Marc Ravalomanana semble s’éloigner comme un mirage, au fur et à mesure que l’on s’approche.

    Besoin de nouveau souffle ? peut -être bien. Où va – t-on, comment ,quand, avec qui?

  • rasoa dit :

    Ratsiraka avait mis Madagascar par terre , dans la boue !
    Qu’est ce qu’il a fait de bien pour Màdà lui , ainsi que sa fille Sophie ????? quelqu’un peut répondre à cette question ( éducation/ emploi/ santé/justice /finance/ AGRICULTURE…etc

    MERCI DE REPONDRE A CETTE QUESTION

  • gasybe democrate dit :

    Debile
    vrai , à la petite nuance que c’est son frère Etienne qui avait demandé la main d’une jeune fille hova andriana que je connais très bien.
    Pas étonnant lorsqu’on connait les PESANTEURS SOCIOLOGIQUES ARRIEREES DE L’EPOQUE .
    Refus , vexation très oersonnelle transformée en haine repoussante…
    …tout comme Amine Dada qui haissait et avait chassé tous les Indiens de l’Ouganda , pour des histoires de femmes, à l’origine , non satisfaites (les histoires et non les femmes )

  • gasybe democrate dit :

    Debile
    j’ai lu trop rapido concernant Didier…histoire que je ne connais pas
    je connais celle de son frère Etienne pas moins croustillante.
    Ces gens mélangent concepts politiques et revanches personnelles .

  • gasybe democrate dit :

    Par ailleurs , ratsiraka n’est pas seul dans le genre…
    …Andry Rajoelina papa  » biologique  » du petit fils de Ravalomanana : source de haine personnelle entre les deux hommes …
    …fait divers non moins croustillant !
    Mais le PEUPLE EN CREVE DE CES GENS REVANCHARDS !
    aucune conviction , aucun sens civique , aucun sens de l’ETAT et ça veut être à la tête du pays !

  • TsyManadino dit :

    Ratsiraka Part2

    De la part de : RAZANAKANDRIANTSOA Soromilanja (25/03/02)
    C’est le moment d’en parler……

    Message: RATSIRAKA TUEUR EN PUISSANCE
    Puissent ces quelques lignes vous apprendre une infime partie de ce qu’est cet homme qui s’agrippe au pouvoir en utilisant tous les moyens inimaginables qui tombent à sa portée.
    De mémoire de Malgache, TSIRANANA qui se targuait d’être élu Président de la République à 99% du suffrage a cédé avec sagesse sa place au Général.
    RAMANANTSOA après un mouvement populaire de 1972, ponctué par les  » tsak tsak zato arivo « .

    Ratsiraka, élu à 62% du suffrage, élection encore entachée d’irrégularités diverses et de manouvres inouïes, demeure inébranlable devant ce mouvement qui lui est impopulaire dans toute l’île ; il reste de marbre devant les ènements qui inquiètent même l’opinion internationale. Pourquoi tentait-il encore de rompre ce mouvement par son atrocité du 10 août 1991 ? (le samedi rouge).

    Mais les Malgaches ne sont plus dupes, ils ont décidé de s’unir pour extirper celui qui est à l’origine de leur malheur sans nom.

    SA DEVISE : TUER, TUER ENCORE, TOUJOURS TUER ? (forme avancée de folie)

    SOURCES : M. Bruno RASAMOELY , chauffeur de RATSIRAKA à l’ambassade de Madagascar à Paris. A la période de son accession au pouvoir, RATSIRAKA aurait demandé à Bruno de liquider physiquement :
    - Rajaonarivelo, l’un des anciens directeurs du Ministère de l’Intérieur à Madagascar. Celui-ci ne dut son salut qu’en acquérant la nationalité française ;
    - Le Directeur Général de la Banque de Madagascar et des Comores à son siège à Paris. Opération réussie, mais on ne sait pas au juste l’auteur.

    SOURCE : Mme Lalao RAKOTONIRAINY
    Un soir qu’elle était au lit avec son mari, le Colonel A. RAKOTONIRAINY, Chef d’Etat-major reçut un coup de fil de RATSIRAKA vers 23h 30. Mme Lalao prit l’écouteur et entendit RATSIRAKA donner l’ordre à son mari de tuer les Colonels RABETAFIKA et Rakotomanga MIJORO et le Général ANDRIAMAHAZO. Sur le refus du Colonel RAKOTONIRAINY, RATSIRAKA lui a fait savoir que ces autres précités lui  » auront sa peau « . Et le Colonel RAKOTONIRAINY fut tué dans l’accident d’hélicoptère (juillet 1976) ainsi que le Colonel Joël RAKOTOMALALA Premier Ministre de l’époque. Tous deux ont péri avec le Commandant RAMPANANA, hostiles à l’accord secret militaire signé par RATSIRAKA et les Soviétiques (le 23 décembre 1975).

    Il convient de rappeler l’incendie criminel qui ravagea le palais du Premier Ministre RAINILAIARIVONY (Andafiavaratra) où était installé le bureau de Joêl RAKOTOMALALA qui s’appropriait des dossiers relatifs à l’assassinat de RATSIMANDRAVA. Malheureusement pour ce pyromane, ces dossiers étaient ailleurs, mais le patrimoine national est réduit à jamais en cendre.

    SOURCES DIVERSES :
    Morts très suspectes de BEZANDRY Christophe et Marijaona René RAVELONANOSY (tous deux avocats des Kung-Fu , club sportif d’arts martiaux), Tafara MAHATRATRA le médecin psychiatre de la famille, Dr Dizaine à Tamatave, le Directeur Général de ROSO Augustin RAZANANIRINA, le Huissier RAMBOA Adrien, le CSR MARO Raymond, le Ministre de la Défense MAMPILA Jaona, le Colonel PHILIPPE Jean grand propriétaire de bestiaux qui fut plusieurs fois victime de vols de boeufs perpétués par les  » dahalo  » équipés de Kalachnikov et de talkie-walkie. Le cas du Général RAKOTONIRAINY tué sous les yeux de ses soldats à Mahamasina se passe de commentaire. Une balle était extraite de son corps au cours de l’autopsie.

    SOURCES : Le Contre-Amiral SIBON Guy et ses anciens entourages.
    Assassinat de plus de 70 hommes de Belamoty-Ankerana, au sud-est de Tuléar. Tous étaient propriétaires de bestiaux. Depuis, ce village est l’objet de tous les soins de Ratsiraka pour faire oublier ses méfaits.
    MONJA Jaona, dirigeant de l’opposition de la région, écrivait aux ambassades étrangers à Tananarive.

    SOURCES : BOTO Raymond, député AREMA et Chef Protocole de la Présidence .
    Avant la mort de SIBON Guy dans un accident d’avion DC3 qui avait à son bord des officiers et les membres de l’équipage, Ratsiraka demanda à BOTO Raymond par qui SIBON Guy pourrait-il être remplacé s’il venait à disparaître rapidement ? (Mai 1986).

    SOURCES : Employés de la SIRAMA Namakia et Corps Enseignants de l’EPP française d’Ampandrianomby.
    A une époque (1984) où le coût du sucre était au plus haut Ratsiraka envoya le D.G de la SIRAMA Vincent MIARAKANDRO faire le tour du monde pendant au moins deux mois, pour trouver des débouchés. A son retour, MIARAKANDRO découvrit que 180 000 tonnes de sucre de la société ont  » disparus  » illicitement à l’exportation . Il en fait part à RATSIRAKA « naïvement  » . Celui-ci ordonne à la DGID de liquider MIARAKANDRO.
    Mais MIARAKANDRO étant informé subrepticement de la décision prise par la DGID sur les modes opératoires utilisés pour sa liquidation, il en informa son entourage et souscrivit une assurance vie. 15 jours après, il mourut dans un « accident » de voiture à NAMAKIA alors qu’il sortait de déjeuner chez un ami. Son corps fut mis en bière avec interdiction formelle de l’ouvrir . Depuis, sa femme et ses enfants gardent un mutisme absolu sur cette affaire.

    SOURCES : Ex-femme de JAO André, homme de main de Ratsiraka dans le milieu estudiantin « côtier  » de France.
    JAO André nommé en 1975 Directeur de la DATIC (futur DAIAEC), spécialisé dans les intox, désinformations, assassinats, devrait être promu Ministre de l’Information et de l’Idéologie au cours d’un remaniement ministériel. Pendant qu’il engrossa sa bonne, celle-ci n’arrêtait pas de se chamailler avec sa maîtresse. Informé par la bonne au cours d’une altercation, la maîtresse s’en fut voir RATSIRAKA et lui raconta tout. Quelques jours après, au cours d’une tournée de propagande électorale, JAO André fut trouvé mort égorgé (1982).

    SOURCES : Académie Militaire d’Antsirabe (1984).
    Le jour du verdict du procès d’ANDRIAMAHOLISON (1983 octobre), le colonel KAMISY sortit du tribunal d’Anosy en pleurant à chaudes larmes et disant qu’il était  » forcé  » de raconter des mensonges pour accuser ANDRIAMAHOLISON, son ami ; à son retour à l’académie Militaire d’Antsirabe et pendant des semaines, il passait son temps à des breuveris au cours desquelles il livrait des secrets de Ratsiraka . Un jour, pendant qu’il était hors d’Antsirabe, il reçut un coup de fil le convoquant de rejoindre d’urgence l’académie Militaire en tenue N°1, il ne revenait plus jamais à son domicile et n’était plus revu à l’Académie, son corps fut retrouvé inanimé sur un terrain vague. Son assassin n’a jamais été identifié.

    RATSIRAKA : l’obsédé chronique et morbide à l’encontre des Merina.

    SOURCES : Anciens élèves du lycée Henri IV à Paris, anciens élèves de l’école Navale de Brest, Anciens de Diégo-Suarez, Anciens de .etc.
     » Ma vie n’aura de sens que si j’arrive à éliminer les Merina, disait souvent RATSIRAKA. En 1947, à Moramanga, mon père a eu tort d’en découdre d’une manière trop directe.  »
     » Aidez-moi à abattre les Merina, seul obstacle au développement de Madagascar  » disait-il à son ancien professeur et chef du 2è bureau de la marine, l’Amiral LAHAY.
    Nous, les noirs, nous devrons conjuguer nos efforts pour abattre les Malama (Merina), disait-il à RATSIMANDRAVA, marié à une Malama.

    Conclusion d’une enquête effectuée par le commissaire Divisionnaire de Tamatave (André ANDRIANOMANANA), lors des événements du 12/12/1972 contre les Merina de cette ville.  » Ratsiraka était le concepteur et le Capitaine JDD ANDRIANTANANY, le Dr RAOUL DENIS à Tamatave, aidés par un staff de 9 personnes dont Paul André TSILANIZARA, une soeur et un frère de RATSIRAKA à Fianarantsoa sont les exécuteurs des basses opérations anti-Merina.

    Le commissaire Divisionnaire André ANDRIANOMANANA fut trouvé mort en 1975 ou 1976 à son domicile. Le Lieutenant Colonel de la Gendarmerie RATSIMANDRAVA, assassiné en 1975 suite à des circonstances douteuses. P. A. TSILANIZARA pendant ce temps, était affecté en catastrophe à Paris comme Chef Protocole de
    l’ambassade de Madagascar. JDD ANDRIANTANANY devient CSR ; Le Dr Raoul Denis mourut quelques temps après son arrivée à Paris.

    SOURCES : RAVONY Francisque Avocat.
    En juillet 91, après son entrevue ratée avec RATSIRAKA, il fit son compte-rendu au  » Hery Velona Rasalama  » et ne put s’empêcher de rapporter ce que lui a dit RATSIRAKA :  » Je hais les Merina, je méprise si j’ai construit mon palais sur le modèle de celui de la Reine, c’est pour défier les Merina. !
    Toute l’équipe  » Hery Velona Rasalama  » en resta ébahie.
    C’est certainement pour ce défi qu’il s’acharne à lisser ses cheveux (les Merina ont, les cheveux lisses comme caractéristiques).

    SOURCES : Anciens officiers de Marine de Diégo.
    Ne voulant pas être sous les ordres permanents d’un français sur le « Mailaka », RATSIRAKA prit le commandement du « Tanamasoandro « . Des fautes personnelles graves qu’il avait commises à la commande faisait perdre le  » bâtiment « . Sur les conseils du Général BOCCHINO, alors conseiller du président TSIRANANA et des officiers de l’amirauté de l’époque, RATSIRAKA était sanctionné par un exil à Paris comme Attaché militaire avec possibilité de faire un stage à l’école navale de guerre.
    Chargé d’exécuter cette décision, le Général RAMANANTSOA, alors chef d’Etat-major convoqua RATSIRAKA pour l’affecter à Paris. Sorti du bureau du Général, RATSIRAKA fulmina de rage en s’exclamant aux officiers français :  » Vous voyez, j’ai encore raison, un Merina me sanctionne parce que je suis côtier, j’aurai eu la peau de RAMANANTSOA , il en serait autrement. TSIRANANA est traître à la cause des côtiers. Il n’a pas osé affronter RAMANANTSOA .

    SOURCES DIVERSES: A l’encontre des Merina ;
    RATSIRAKA ne cesse de manipuler les côtiers, les Français, les Coréens du Nord les Soviétiques etc. pour les mépriser.

    SOURCES : Le Colonel MOUNIBOU Ismaël
    RATSIRAKA donna un ordre permanent à ce colonel  » Tuez-en moi au minimum 10000, 20000 de ces Merina. TSIRANANA serait encore resté au pouvoir s’il en avait tué 1 000 ou 2 000 en 1971, TSIRANANA est trop faible. C’est un complice des Merina. !RATSIRAKA est un déséquilibré mental, un destructeur paranoïaque.

    SOURCES : Fille de RATSIRAKA, alors étudiante à Paris.
     » . notre père est fou ; quand ses crises se déclenchent (c’était à Ambohitsorohitra) maman et moi, nous nous enfuyons pour ne revenir que 2 ou 3 heures après.  » les étudiants malgaches du boulevard Arago-Paris sont informés de ces faits.

    SOURCES : Mme DIZAINE médecin psychiatre de la famille RATSIRAKA à Tamatave, aujourd’hui décédée, avec qui RATSIRAKA aurait suivi un traitement continu.
    Cependant, il semble que tous les trimestres, un spécialiste français de maladies mentales vienne l’observer, la Délégation française du dernier CAMES en comportait un pour l’examiner.

    SOURCES : Ali, Consul Général de Madagascar, Bd Suchet Paris .
    En 1971, RATSIRAKA passait durant 20 minutes, tous les matins devant la place qui ornait l’une des portes de la salle des pas perdus de l’ambassade à cette époque avant de rejoindre son bureau. Interrogé sur ce narcisme un peu voyant, il répondit à Ali qu’il devait redresser son maintien car il va devenir Président de la République. Ali lui rétorqua qu’un peuple ne supporterait pas longtemps un tel président, de caractère méchant, jaloux, menteur invétéré. RATSIRAKA clama :  » Le peuple ? Qu’est-ce que c’est le peuple ? S’il n’est pas d’accord, on le tue « . Ali raconta cette anecdote à tous ses visiteurs en leur recommandant de bien faire attention pour qu’un tel énergumène ne puisse un jour devenir Président. Mais les mises en garde de Ali furent vaines.

    SOURCES : Tous les Malgaches.
    De ces discours en Malgache, RATSIRAKA ne cesse de s’identifier aux grands de ce monde, si ce n’est au personnage de la Bible tel Moïse (Quelle folie de grandeur !) . Suite aux événements récents de l’U.R.S.S., il se mesurait d’ailleurs à Gorbatchev.

    SOURCES : Familles RATSIRAKA ; Familles aisées Merina.
    Bruno RATSIRAKA est l’unique famille à peu près valable, car le père de RATSIRAKA était réputé comme le boucher de Moramanga en raison des charniers encore visibles, disséminés dans la ville où étaient rejetés les partisans du MDRM de 1947 (Mouvement Démocratique de la Rénovation Malgache).
    Le colonel HOULDER a vite fait de se séparer de Jacqueline RATSIRAKA (Soeur de RATSIRAKA). Etienne RATSIRAKA, son frère aîné ne cessait de rendre visite à toutes les familles aisées Merina de Tananarive pour leur raconter :  » Oui, Didier ne fait que des bêtises depuis qu’il est au pouvoir. Mais je vous en prie, ne le condamnez pas « . Mais Etienne ajoute qu’ils sont en train de réaliser leur ambition car les 2/3 de Tananarive leur appartiennent déjà.
    Entre Didier RATSIRAKA et Bruno RATSIRAKA, il y a deux garçons dont l’un est Jean Baptiste 100°/° fou.
    En 1981, avec une carabine, à travers la ville de Tananarive ; il pourchassait sa mère, celle-ci ne dut son salut qu’en se réfugiant dans les locaux de la poste centrale de Tananarive. Après la crise Jean Baptiste fut ramené à domicile par les gendarmes, il mourut en 1989 .
    L’autre garçon manifeste sa folie en buvant à forte dose du rhum dès 7 h du matin . Elysé, le dernier, médecin formé en Roumanie est aussi un éthylique invétéré. De ces faits RATSIRAKA interdit ses frères de mettre les pieds à Ambohitsorohitra (Palais présidentiel d’Antaninarenina TANANARIVE).

    SOURCES : Anciens étudiants Malgaches à l’étranger.
    Avant leur embarquement, les étudiants  » côtiers  » font l’objet de fortes recommandations pour éviter de frayer avec les Merina, surtout les garçons Merina accusés d’être  » anti- révolutionnaires  » et « anti-côtiers « . Dans tous les pays où vivent les étudiants côtiers, des émissaires spéciaux sont envoyés en mission de Madagascar pour leur rendre régulièrement visite. Ces émissaires sont également chargés de faire des rapports concernant leurs relations avec les Merina.
    C’est ainsi qu’en France, en R.D.A, à CUBA, en U.R.S.S., en Roumanie se forment des clans côtiers lesquels recevaient des subventions de RATSIRAKA quand ils étaient bien notés. Dans les grandes villes de France, la nuit du 31 décembre se passait traditionnellement, dans la fraternité entre les étudiants Malgaches, depuis l’ère de RATSIRAKA, cette tradition se perdait et les côtiers faisaient la fête à part sans les MERINA.
    Henri RAHARIJAONA lui même en avait fait la triste expérience à ses dépens dans l’enceinte de l’ambassade à Paris où il organisa le traditionnel bal de fin d’année entre quelques centaines d’invités : seule une dizaine de couples côtiers étaient venus faire acte de présence pour s’en aller rapidement. Cette triste mentalité était minutieusement créée parmi les couches estudiantines depuis 16 ans de dictature de RATSIRAKA, et se perpétuait sur plusieurs générations . On constate aujourd’hui le résultat désastreux qui est le point de départ du  » fédéralisme  » .

    SOURCES : Les amis et les entourages de RATSIRAKA.
    RATSIRAKA semble être séduit par des individus fous, ex-fous ou des familles de fous dont les esprits se concentrent sur des assassinats.
    Léonie GUERRA égérie de toujours, gestionnaire d’une partie de la fortune de RATSIRAKA en Suisse lui demeure en adoration quasi-perpétuelle, elle fut évincée de l’institution de la Rose-Croix. Sa sœur est presque aussi folle qu’elle. Sa mère est morte en pleine crise de delirium tremens.
    ZASY Lucien, issu d’une famille de fous, manifeste souvent son affection par des crises destructives, auteur et commanditaire de plusieurs assassinats politiques, il se vante de ses crimes.
    AMPY Portos, issu d’une famille de fous connue à Nosy-Bé, n’hésiterait pas à tuer s’il recevait l’ordre de RATSIRAKA.
    Le Commandant RASOLONAY, ancien Directeur Général du Réseau National des Chemins de Fer est au service de RATSIRAKA pour tous procédés mesquins.
    Le Lieutenant-colonel TSARANAZY, ancien Ministre des Travaux Publics, réputé pour sa cruauté a dirigé l’enlèvement de Madame ANDRIAMANJATO Bao désignée pour être Ministre des T.P. Il l’avait kidnappée avec l’aide des Coréens en cagoule durant les événements de 1991.
    Jean RANDRIANASOLO est un des plus grands voleurs et assassins à la solde de RATSIRAKA.
    Le feu Ministre des AE, le Colonel MANJARY est un grand coordinateur des opérations  » Dahalo  » (vols de zébus, banditisme de grands chemins, actes pervers de tous ordres).
    Les Colonels Ismaël MOUNIBOU, MBOAHANGY, BORY Jean-Paul, Jean-Jacques RASOLONDRAINIBE sont réputés par leur comportement sanguinaire, exécuteurs de basses ouvres de RATSIRAKA.
    Le Colonel de Gendarmerie RAZAFIMANDIMBY est un tueur sans âme, un alcoolique invétéré.
    BEDO Joseph, Ministre de la Justice est également l’auteur de plusieurs crimes
    contre des personnalités indésirables au régime du dictateur RATSIRAKA ou susceptible d’ébranler l’assise du despote.
    Il en est de même de RAMANANTSALAMA, le successeur de BEDO.
    La folie destructive de RATSIRAKA se manifeste dans sa volonté de détruire les ententes familiales, il excelle dans la création d’un climat de suspicion parmi tous les citoyens civiles ou militaire : ainsi que des Officiers Généraux aux Sous-officiers règne une atmosphère d’espionnite aigu. Il subsiste la même ambiance dans toutes les branches administratives.
    Quelle illustration d’une méthode enseignée par le K.G.B. !
    Cette folie est utilisée par RATSIRAKA comme un moyen de gouverner, c’est-à-dire  » Diviser pour régner « . L’absence de confiance en personne se traduit pour RATSIRAKA par un espionnage de tous bords hérité des ses formateurs soviétiques ou nord-coréens. Cette obsession le persécute d’une façon systématique.

    RATSIRAKA est très superstitieux, lors d’une consultation d’un devin qui prédisait qu’il perdrait sa vie par la main d’une femme « , il est depuis exacerbé par la crainte de sa femme Céline, de sa belle sœur Hortense (affairiste acharnée de drogues, de zébus et d’émeraude, etc. et dans une certaine mesure de Léonie GUERRA, son égérie de toujours.

    Les messes noires à Iavoloha, ses amulettes et diverses bagues ou solitaires en rubis etc. sont autant des pratiques nocives que des objets hétéroclites qui servent à éloigner les mauvais sorts, tout contribue pour donner à RATSIRAKA, une insomnie chronique et qui l’oblige à changer de chambre ou d’orienter son lit d’une façon adéquate, plusieurs fois par nuit.

    Aux toilettes même, il ordonne à ses garde-corps d’y pénétrer avant lui et tirer la chasse d’eau de peur qu’une bombe n’y éclate, il était arrivé qu’un des garde-corps ayant hésité pour obtempérer à son ordre a reçu une balle à la nuque. RATSIRAKA se morfondit après cet acte de barbarie envers les siens.

    SOURCES : RATSIRAKA lui-même et son entourage.
    Il établit une République Démocratique de type marxiste en recherchant l’amitié et le soutien :
    - de nobles familles Merina, telles RADILOFE Félicien Magistrat, Guy RAZANAMASY Pharmacien et Marcel RAZAKABOANA ;
    - de français, le R.P de TORQUAT et la famille noble du 16è arrondissement qui le baptisa  » roi DARDE  » ;
    - de nobles côtiers, les MARSON, les DAMA, les RADO Célestin, les RAZANANIRINA Augustin ;
    - de divers roitelets d’Ambilobe et du sud-est, les  » Tangalamena « , les « Kamany « . En échange de leur soutien, ces roitelets qui voyagent en avion ou en hélicoptère pour la première fois en visitant Tananarive, reçoivent chacun à leur retour au pays une voiture comme cadeau. RATSIRAKA prône l’unité du pays en finançant à fond d’une façon contradictoire l’établissement des états fédérés.

    ZASY Lucien, contrarié par cet agissement de RATSIRAKA, l’a qualifié de traître.

    RATSIRAKA a promis à la France d’acheter un Airbus 320 moyennant une commission royale formée d’un  » Falcon 30  » (Mystère 20, avion à réaction pour un homme d’affaires et Président nègre). RATSIRAKA ordonna à Guy RAZANAMASY son Premier Ministre de signer une promesse d’achat d’un Boeing 737/300 afin de pouvoir l’accuser d’être anti-Français.

    Ce schizophrène est enflé d’un égocentrisme qu’illustre sa photo officielle qu’il affiche un peu partout. Ainsi, n’avait-il pas tenté désespérément à maintes reprises de présenter Madagascar comme membre au Conseil de Sécurité, alors qu’il a mis son pays au quatrième rang des pays le plus pauvre du monde en 16 ans de dictature.

    RATSIRAKA prétendait également présider l’OUA. Il voulait ainsi rivaliser MOBUTU sinon devenir plus riche et plus puissant que ce dernier.

    Responsables de ce pays, les citoyens malgaches sont maintenant adultes et conscients , ils veulent aujourd’hui prendre part à l’établissement stable de
    leur avenir.

  • gasybe democrate dit :

    Debile
    mesure tes propos…
    …traitant la population malgache de  » populasse paresse , atténuant (?) « en général ».
    Nous en voulons profondément à la France pour sa politique IMPERIALISTE A TRAVERS LA FRANCAFRIQUE , depuis FOCART…
    Nous avions la charité de ne pas rappeler que c’est un AGENT DE DE GAULLE QUI PASSAIT POUR UN DEFENSEUR DE LA LIBERTE ! (usurpation intellectuelle )
    Voila pour le passé et la continuation…
    Quant au présent nous n’insultons pas les Français qui ont à la tête un gouvernement DES PLUS RIDICULES QUE LA FRANCE AIT JAMAIS EU.
    Nous avons la charité de ne pas parler du syndrome de Gilles de la Tourette , concernant le Français en chef…
    Pauvres Français dirai-je concernant ceux qui n’ont pas voté pour lui , ou ont eu l’indigence d’esprit de s’être abstenus lors de la dernière élection présidentielle…

  • rasoa dit :

    AH BON ??????
    j’apprends des choses du coup !!Andry Rajoelina est le père biologique du petit fils de Ravalomanana ???????? ben dis-donc !!(commentaire n° 40 de gasybe democrate)

  • gasibedemocrate dit :

    vérité ou intox ???
    je l’ai su d’un membre d’une association d’andriana.
    Ravalomanana aurait adopté ce fils de sa fille.
    La seule vérité serait la soumission à un test A.D.N. de paternité pour Rajoelina.
    Mais c’est une anecdote qui ne mérite pas que l’on s’y attarde.
    C’était juste pour illustrer le fait que les passions et les HAINES PERSONNELLES DOIVENT ETRE DISSOCIEES DE TOUTE AMBITION SOIT DISANT POLITIQUE

  • Alidera A.R. dit :

    Un ancien Professeur de Fac à l’Université d’Antananarivo, aujourd’hui décedé, a été persécuté par Ratsiraka pendant des semaines voire des mois pour avoir refusé de travailler pour et avec Ratsiraka. Un ancien Recteur très connu dans les années 90 de l’université d’Antananarivo aurait été la main utilisée par Ratsiraka pour dissuader « son » ami.
    Ce Professeur avait entre autre trouvé refuge dans l’actuelle propriété de Tiko à Ankadivato/Ampandrana. A l’époque, Tiko était une entreprise naissante et occupait le rez de chaussé de ce bâtiment.

  • gasibedemocrate dit :

    Alidera
    Ratsiraka était un sadique de premier ordre,
    je ne comprends pas l’amnistie…

  • Alidera A.R. dit :

    L’amnistie est due à plusieurs choses.
    Il y a d’abord la confusion entre justice chrétienne, le « fihavanana » et la justice républicaine.
    Ensuite, il y a toujours cette médiocrité intellectuelle qui nous suit de génération en génération qui s’avance sans prudence dans la pratique de ces concepts savants qui sont souvent mal compris et évidemment malmaîtrisés.
    Enfin, il y a aussi notre passivité. Par paresse? Par méconnaissance? Par peur?…?

  • gena dit :

    mba tena ma marina daholo ve ireo voalazan’i tsimanadino ireo .de mba afaka misy manome ve iza ilay anaran’ny zanak’i Andry TGV sy zanak’i Ra8 izany.

  • rafetison Léon dit :

    Mes chères frère compatriotes
    Abraham Lincoln a dit »C’est en gardant le silence au lieu de hurler que l’homme devient un lâche », le plus malheureux dans cette situation ou notre pays se trouve en ce moment c’est que : La France gagne toujours dans tout les cas qui se présente,pourquoi? on s’engueule entre nous (10points), après on se divise(4points) ,on s’entretue(4points), nous allons perdre la patrie(2point)
    je vous suggère de voir la réalité avec intelligence , luttons contre le vrais facteur destructif de notre existence et notre patrie,
    criez fort,levez vous ,ne garde plus le silence, et arrêtez la querelle, car le seul ennemie c’est la colonisation perpétuel.
    merci mes frères

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*