Venez ! Venez ! Ici on brade tout !

braderie de Madagascar
braderie de Madagascar

Pourquoi se casser la tête pour gérer ? Vendre ou extorquer revient à atteindre le même objectif, non ?  Avoir quelques millions de dollars pour financer l’économie nationale ! C’est ridicule comme prétexte mais bon… a-t-on vraiment le choix ?
.
C’est vrai que la HAT est plus aisée pour vendre tout ce qui est à sa portée. Une logique hors du commun ! Vous, qu’en pensez-vous ? C’est honteux pour notre pays car voilà qu’un «état voyou» frappe à nos portes afin de pouvoir exploiter nos ressources minières : la Libye. Pour l’instant, il est difficile de définir sur quel secteur le groupe libyen compte investir (bien que son nom indique quelque chose). Mais ce qui est sûr c’est que ce groupe sera aussi «le soleil de Madagascar» pour la HAT. Cette fois-ci, ce sera pour combien de millions de dollars ? C’est drôle d’imaginer que la HAT ne pourra même pas leur imposer des conditions plus justes, plus équitables pour tout le monde. La HAT se contentera sûrement d’une coquette somme en million de dollars pour prétendre pouvoir construire de nouvelles infrastructures divertissantes pour les jeunes. Et ce qui est important, c’est de médiatiser les réalisations comme l’a été le fameux chèque virtuel de 100 millions de dollars venant de WISCO !
.
C’est vrai qu’on voudrait tous que les étrangers viennent investir chez nous et que tout cela se passe dans la transparence totale. Mais le choix reposerait-il sur des critères bien précis et avantageux pour la population et notre économie nationale ? Et de quelle transparence voudriez-vous parler ? Étant isolé de la CI, accueillir et laisser les États « tout venant » de la planète, qui plus est un « état voyou », exploiter nos ressources minières ne sont pas du tout justifiés pour quelques poignées de dollars en comparaison des financements que nous aurions dû avoir avec les bailleurs de fonds traditionnels. Enfin, Madagascar est tellement loin des réalités internationales que ses dirigeants de fait se permettent d’agir à leur guise pour « vendre » ses ressources ou simplement extorquer les « investisseurs » (cela va de soi). Une logique de cogérance ou du moins un élargissement général de l’assiette fiscale (pour les investisseurs pro-hat) n’a jamais été envisagée car ce qui est important c’est d’avoir quelques millions de dollars sans trop travailler. Et le comble dans tout ça, c’est que cela nous éloignera davantage de la reconnaissance internationale tant voulue par la HAT (vraiment ?). Wait and see.

11 pensées sur “Venez ! Venez ! Ici on brade tout !”

  1. Apres la Turquie et le Pakistan,voilà la HAT flirt davantage avec Ben Laden… vous dites peut etre ..non c’est exagere’. ben non. Si vous ne voulez pas de ben Laden c’est maintenant qu’il faut arreter cela et non quand cela prend raçine ici a Madagascar.C’est lapreuve que la HAT est en mal de reconnaissance. Elle ne l’aura jamais

  2. les bailleurs de fonds traditionnels que vous dites nous ont financé pendant un demi-siècle (50ans) mais avec quoi comme résultat? dépendance à 90% du budget de l’Etat à ces bailleurs de fonds des dictateurs AFROS avec croupissement de la population Malgache toute entière dans la misère totale en prime,sans parler des dettes grotesques et scandaleuses à payer par les générations futures Malgaches. la population dans sa majorité n’a aucune nostalgie de votre bailleurs de conneries,et j’encourage les autorités Malgaches à leur tenir tête jusqu’à la fin. D’ailleurs, je conseille l’État Malgache à se préparer aux éventuelles intrusions armées des mercenaires AFROS en faisant venir des armements plus puissants(dès maintenant) de la lybie, de la Turquie,de la CHINE,du PAKISTAN et pourquoi pas de LA FRANCE. Après quelques sacrifices en vies humaines que les malheureux zanak’i dada vont fomenter durant le 26 juin(quel mauvais dessein machiavélique), c’est sûr que les Gasy Tia Tey (ces double Nationalités) vont réclamer l’assaut de la grande ile par la SADC. Qu’on montre à ces AFROS que Mada n’est pas un lieu filana ravinahitra, il faut juste donner des armes aux jeunes patriotes Malgaches et ils vont démontrer leur courage face aux envahisseurs, d’abord éliminer les minorités type zanak’i dada qui ne cesse de fomenter la guerre civile, ensuite chasser les mercenaires étrangers.

  3. – Isika oa aza mivaky loha amin’ny Sadic, Io bandy io anie bandy voakarama eh, fantako tsara, ary dia tena fantako tsara mihintsy ny momba azy,
    – Misy sipa anakiray izay koa atao oe: Kristèlle, fa efa maty moa izy, indrisy, nampalahelo, hany ka i Sadic irery sisa no manala ny hatezerany ato!
    – Ny ana aloa de faly mihintsy za mahita an’i Sadic ato, fa hampihomehy ndray lery oa!
    – Refa tsy ato izy de aleoko mintsy tsy manoratra fa tsy misy himehézako!
    – Fa zany eo ihany fa efa handéha tsy ho ela ny RADIO FAHAZAVANA, henoy sy jereo matetika ny VAOVAO FOHY amin’ireto onjam-peo sy fahita lavitra ireto : Ma TV, TV Record, RDB, Space Radio : fm 104.6, de homba antsika rehetra Andriamanitra !

  4. Mydago a raison:TGV cherche à tout prix la reconnaissance internationale et tous les moyens sont bons pour y parvenir.Je suis ouvert d’esprit et j’accepterais tout partenariat gagnant-gagnant avec n’importe qui dans la mesure où les valeurs universelles sont respectées.Mais il faut que ces deux conditions soient réunies.Je ne sais pas sur quels critères la HAT choisit ses partenaires mais je sais que tout n’est pas bon à prendre.

  5. Io lé sadic noteneniko anareo. I vuze io ary tena voakarama marina io araka ny voalazan’i zanak’i dada. Zaho aza mino fa i alain ramaroson mihitsy io bandy io fa sady « bête no méchant ».

  6. Ho an’i Sadic.
    Mampalahelo ny fomba fisainanao.
    Milaza marina aminao aho fa tsy mety ny ataon’i Andry Nirina Rajoelina io.Raha nisy olona nametraka azy teo amin’ny fitondrana dia mba anisany izahay.
    Tsy izao no nifanarahana teo amin’ny kianjan’ny 13 Mai.Zavatra tsy nety nampikatonana ny radio viva, tsy mety ny fampigadrana olona mitaky ny zony, tsy mety ny fampigadrana olona tsy mitovy hevitra aminao.
    Ny mahagaga anay dia ireo zavatra tsy nety sady nisikerana an(i Ravalo no hataonareo ankehitriny.
    Nivarotra tany tamin’ny tamin’ny Coreen i Ravalo,i Rajoelina mivarotra an’i Soalala amin’i Sonoa.Manao trfic illisite de bois de rose koa ianareo amin’ny fitondrana ankehitrio, mihevitra ianareo fa tsy misy mahafantatra ny zavatra ataonareo io.Iza no tifirina amin’ny fitaovana hafaranareo izany, ny malagasy tahaka anao ve? Toessaina mampalahelo.

  7. Bradez tout à tous les pays voyous ou non, et vantez vous d’avoir obtenu la reconnaissance internationale.
    FAT n’avez-vous pas remarqué que vos braderies restent infructueuses parce que basées sur la misère du peuple auquel vous ne daignez même pas jeter un regard compatissant, basées sur sa peine. L’essentiel pour vous étant de vous remplir les poches, grand bien vous fasse !

  8. Ignorer tout simplement sadic , sadic a aussi attrapé le syndrome orange : tête en arrière, cul en avant, et parle sans écouter. Atteint surtout des jeunes malagasy prêt qui sont des ignorants et sans vergogne… Ne s’arrête pas en voyant (ou en reniflant)de l’argent : c’est à peu près identique au réflexe de Pavlov…

    Pauvre sadic. C’est une maladie malheureusement incurable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *