Education citoyenne ou lavage de cerveaux ?

lavage de cerveau
lavage de cerveau

Quelle éducation citoyenne devrait-on attendre de la HAT ? Encore moins de la CENI car, pour voter, tout le monde devrait-il recevoir des « éducations citoyennes » de la part de cette commission « bidon » non reconnue internationalement ?
.
Mauvais exemples.
.
Il est tout à fait normal qu’avec les mauvais exemples que la HAT avait donnés, durant ses 18 mois de pouvoir, rien ne va plus dans nos vies quotidiennes. Les effets psychologiques engendrés par, entre autres, la terreur menée par les bras musclés de la HAT, la haine envers autrui semée par la HAT, l’injustice et surtout la pauvreté semée par ce pouvoir de fait nous réduit à de simples observateurs de notre vie politique. Le peuple ne trouve plus refuge en ces dirigeants car la confiance n’y est plus. Actuellement, chacun se replie sur lui-même et tout ce qui compte, c’est de trouver de quoi se mettre sous la dent au jour le jour. On en est là à présent et les tenants du pouvoir actuels ne se sont jamais souciés de ce que le peuple endure chaque jour. Eh oui ! Ils s’en foutaient car, pour ces gens-là, il faut avant tout s’enrichir par n’importe quels moyens.
.
Règlements de compte.
.
Eh bien, parler d’éducation citoyenne, en cette période de crise, serait-elle justifiée ? Il est vrai que protéger les valeurs civiques et morales constitue une obligation pour les dirigeants et personnellement, c’est une bonne chose toutefois des attitudes semblables initiées par la HAT nous laissent sceptiques. En effet, depuis le temps qu’il était au pouvoir, Andry Rajoelina n’a rien fait pour empêcher toutes ces exactions menées contre l’opposition. Au contraire, il a laissé faire pour satisfaire ses soifs de vengeances et pour régler ses comptes. Ces règlements de compte n’en finissent pas et, jusqu’à présent, sa machine à « emprisonner » ne fait pas de quartier. Alors si c’est cela que l’on veuille montrer à tout le monde, la HAT se trompe. Et les dépenses relatives à cette « éducation citoyenne » ne seront que gaspillage sauf peut-être dans le cas où la HAT aurait d’autres objectifs plus précis.
.
Lavages de cerveaux ?
.
Bien entendu, d’autres objectifs pourraient être envisagés. Depuis que la radio Fahazavana n’émet plus, les opposants à ce régime ont eu beaucoup de mal à communiquer. Et la pratique du lavage de cerveau collectif est plus que favorable pour la HAT. Et le bon moyen pour y parvenir serait de confier cette tâche par une entité soi-disant « neutre » comme la CENI dont nous connaissons tous l’origine et ses objectifs. Ô oui, de « vraies-fausses » nouvelles circulent tellement que l’on ne sait plus vraiment sur quelles infos se fier. Comme exemple, les bois de rose trouvés à Sambaina, cela ne vous dit pas quelque chose ? Et d’infos en infos, ce sera toujours comme ça et parler « d’éducation citoyenne » c’est pratiquement faire des lavages de cerveaux parce que les enjeux majeurs sont les futures élections. Alors restons vigilants et souvenez-vous que nos stations nationales émettent sur tous le territoire.

4 pensées sur “Education citoyenne ou lavage de cerveaux ?”

  1. Quelle éducation citoyenne pourrait-elle donner la HAT?Rien.Déja en matière d’éducation tout cours,elle vaut zéro.Ainsi,une des questions posée aux candidats à l’examen était:durant les 50 années d’indépendance,tous les gouvernements précédant la HAT ont échoué là où cette dernière a fait beaucoup de réalisations?sujet à développer.Je me demande quelles réalisations??Un gamin pourri comme rajoelina n’a jamais compris ce que c’est les études.Il n’a aucune leçon à donner à la génération future.

  2. On reintroduit le CEPE avec un taux de reussite de 99 % ,on boycotte l’enseignement superieur ; on fait croire aux gens que il y a du saphir dans la cour et les enrepots de TIKO ,donc il faut creuser la terre .
    Il n’y a que l’UNIVERSITE Disc-Jockey qui n’aura pas d’embetement quand cette université va ouvrir ses portes ,avec l’institut special de prostitution et de makerotage .

  3. Les mauvais exemples sortent de la société malagasy. Et la HAT n’est que l’expression de cette société.

  4. Quel qualificatif attribuez-vous à ce régime ?

    Tout simplement selon le Pr Raymond Ranjeva:

     » FITONDRANA-JIOLAHIMBOTO « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *