Et s’ils se trompaient d’ennemis ?

Politiciens
Politiciens

Par erreur ou par pure vengeance ou tout simplement par jalousie, fustiger son ancien compagnon d’armes de tous les maux du monde ne revient-il pas à renier le «fihavanana», une valeur intrinsèque à notre culture ?
.
Durant cette crise, la cupidité semble dépasser tous les entendements possibles et le «fihavanana» n’était que vain mot. Nos politicards qui n’ont même pas de courants d’idées adaptés au contexte politique international, mais qui essayent de s’adapter à toutes les circonstances n’ont eu aucune vision d’un avenir meilleur pour notre pays. Motivés par les «seza» et par extension, les intérêts, au devant ou derrière la scène politique nationale, ils ne pensent qu’à s’enrichir.
.
Si seulement, cette catégorie de politiciens avait eu, ne serait-ce qu’un seul instant de leur vie, une meilleure vision de ce que pourrait être Madagascar 20 ou 30 ans après, eurent-ils le courage de massacrer des innocents, ses propres compatriotes, en quête de liberté et de changements ? Ne parlons pas de dates, d’évènements, tous les Malgaches connaissent l’histoire depuis 1972 à nos jours.
.
Et ce que l’on vit actuellement n’est que la continuité de ce qu’aurait dû endurer Madagascar sans «le premier tour dia vita» en 2002. Ben oui ! Penseriez-vous qu’ils lâcheront prise ? Bien sûr que non ! Parce que c’est maintenant qu’ils s’aperçoivent que Madagascar regorge de nombreuses ressources minières et que leurs ambitions mal placées ont fait de nous l’un des pays les plus pauvres du monde. Quid de Bemolanga et de la zone franc dans les années 70-80 ?
.
Est-ce qu’à un certain moment ces mêmes politiciens se sont-ils demandé s’ils ne se trompaient pas d’ennemis ? À mon humble avis, non. L’appât du blé a pris le dessus que même le terme « Patrie » n’a plus aucun sens à leurs yeux, encore moins le «fihavanana» ! À l’heure actuelle, ces politiciens tiennent les rênes du pouvoir et à ce rythme-là, notre politique politicienne demeurera au stade de politique de «seza» pour un bon bout de temps.
.
Alors écarter un Président élu démocratiquement dans le processus de sortie de crise, c’est nier le choix du peuple et ce, quitte à avoir du sang sur les mains sous prétexte que les changements sont inévitables. Je signale ici que les «véritables changements» résultent du choix du peuple ni plus ni moins. Et priver le peuple de son choix, c’est réfuter les valeurs authentiques de toute une culture.
.
Notre histoire n’en restera pas là. Et s’il y avait vraiment du «fihavanana», cette crise aurait été résolue depuis belle lurette. Les dirigeants actuels se trompent d’ennemis car leurs réticences vis à vis de ces « véritables changements » sont tellement évidentes qu’ils ont préféré remettre notre pays au fond du gouffre en remettant les anciennes pratiques sur le tapis. Si tel est le cas, leurs véritables ennemis ne seraient-ils pas eux-mêmes ?
.

2 pensées sur “Et s’ils se trompaient d’ennemis ?”

  1. Très bonne analyse!.. Seulement, le hic est que ces dadais ont le cerveau tellement obtsu et avides d’argent, qu’ils ne se soucient que peu ou prou de leurs prochains, voire de la patrie!… Et je me repète à dire qu’ils ne lâcheront pas de sitôt le morceau!
    Souvenez-vous de ce qu’a dit Andry RADOMELINA il y a un an: « trondro eo am-pelatanan’ny saka ve dia ho avotsotra intsony! ».. On verra cela, car maintenant, les griffes de la HATay commencent à se racornir!

  2. Tsy misy afatsy ny sazy oa ny manala an’io eo!vengeance @andr8 no hamporisihina andradomelina ,izy natao fitaovana fotsiny fa ny ao ambadikany no tena mangeja azy koa ,izany no tsy azoko @legalista ny Maputo ange tsy hataony miintsy mandrakizay é!tsy impiry moa ianareo no lalaoviny hoe ndao hidinika sns..fa ny hitarazoan’ny raharaha no mahaMAIKA AZY ?mba MANDINIHA RE é! NA izy saziny na havela hanjaka ny ratsy ,samy responsable daolo ny rehetra @ty krizy ty ka izay nanao ratsy DIA FAIZO REFA TSY TIANAREO NY HIVERENAn’ny ny coup d’état eto ,na ny vahiny aza efa tsy MAHAZO INTSONY MANAO HOE FA MANINONA NO MANAIKY HARIRARIRANY ianareo milaza ho legalista ,hamoronany dinika é,izao sy izao é!Chissano no handrasanareo hamaha ny olana eto MCAR ADALaiINY TGVENDRANA INDRAY HOE NDAO ARY SY ATSIA DIA LASA KOA TSY MBA MIERITRERITRA hoe misy olona very asa sy trano ange fa ianareo no mety hadalainy lava eo,izao antoko tsy aninona rehetra izao foronina é! FANDANIANAnDRO SY FOTOANA NO MAHAFATY AZY MAIKA HAMENO PAOSY ?androany ekenay ny maputo rahampitso tsy te hahalala izahay di ohatran’ny tsy tonga saina daolo fa manaradrenirano ,raha miala eny @zareo ny basy dia vita ny fitondrany ,halefaso ny sadc hanala basy eny antanany dia miala ho azy ny faty!!!
    IZY aza efa malaza otage n’ny capsat sy ratsy honana sns…fa ianareo legalista no tokony mba tonga saina!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *