Des communales pour dégager les « élus » restants ?

elections communales
elections communales
La HAT se penche d’ores et déjà sur les futures élections qui débuteraient le mois de décembre prochain par les communales suivies d’un référendum et de la présidentielle. Pour quoi faire ?
.
Depuis le putsch, l’un des objectifs de Rajoelina était de se débarrasser à tout prix des maires élus et les remplacer par des PDS nommés par lui-même. Vu l’atmosphère sociale qui est très tendue actuellement, procéder encore à d’autres nominations de PDS, présente d’énormes risques d’instabilité pour la HAT. En effet, en se référant aux évènements qui se sont déroulés ces derniers jours dans la capitale dont, entre autres, les échauffourées qui ont eu lieu aux 67ha, l’explosion sociale ne serait qu’une bombe à retardement pour le pouvoir en place et les tenants du pouvoir ne font qu’aggraver la situation en essayant « maladroitement » de s’agripper à leurs chaises.
.
Et comme il n’y avait pas d’autres moyens « légaux » et « légitimes » pour dégager ces maires élus, le Gouvernement a décrété la tenue des Communales pour le 20 décembre afin que ces élus démissionnent dans les jours qui viennent pour être éligibles à nouveau. Ils seront donc écartés du circuit politique et ne pourront plus travailler jusqu’à ce qu’ils soient réélus (ou jusqu’à nouvel ordre ? ) et les PDS prendront leurs places dès maintenant. Pratiquement, ces communales ne résolvent en rien la crise d’autant plus qu’elles n’apporteront rien de mieux pour le peuple. Au contraire, elles amplifieront les risques d’explosion sociale.
.
Cette ruse à la HAT ne date pas d’aujourd’hui et c’est pour cette raison que certains observateurs demeurent sceptiques sur la concrétisation de ces communales. Qu’est-ce qui vous garantit que ces Communales auront vraiment lieu à la date prévue ? Sinon, les PDS ne resteraient-ils pas à leur place jusqu’à ce que la HAT chute, non ? Bref, le peu d’élus qui nous restaient devront plier bagages dans les jours à venir et l’on s’attend à ce que la HAT annule ces communales au dernier moment pour maintenir indéfiniment ces PDS à leur place avec ses mises en scènes habituelles. Dans la foulée, comment pourrait-on organiser des élections pour 20 millions de Malgaches alors que l’on n’arrivait pas à gérer 4.000 personnes pour une simple Conférence ? Carrément, c’est chercher midi à 14h, non ? Comme à l’accoutumée, le ridicule ne tue pas et la fin justifie les moyens.

5 pensées sur “Des communales pour dégager les « élus » restants ?”

  1. Et d’un : « Cette ruse à la HAT ne date pas d’aujourd’hui »
    et de deux : « le doute demeure dans la concrétisation »

    Pour ce qui est de mon avis, c’est bien clair que le gouvernement initiateur et organisateur de tout scrutin, gvt reposant sur un coup d’état (Transition = ? HAT), jusqu’à ce jour unilatéral et manifestement dictatorial : tout reférundum et/ou éléction schématisé dans l’ordre suivant :
    Communale ==> (ainsi de suite exetra) ==> présidentielles
    ne présage RIEN DE BON sinon pour asseoir les éléments putshistes, légaliser un coup d’état dans le continent africain, à leurs fins de mieux servir en premier la FrançAfrique ainsi que les magouilleuses autres nations.

    – Déjà les supposés représentants des 119 districts, l’on demeure très sceptique quand à la transparence (inexistence de coups bas?)
    – Ensuite, vue la qualité de la conférence nationale, discréditée
    – Et donc, les perspectives de communales l’on est certain = malèm chose !

    EH OUI, cher Rakoto:
    « Dans la foulée, comment pourrait-on organiser des élections pour 20 millions de Malgaches alors que l’on n’arrivait pas à gérer 4.000 personnes pour une simple Conférence ? »

  2. A croire que la HAT cumule tous les pouvoirs (législatif;exécutif;judiciaire), ça va à l’encontre de tous les principes démocratiques.On voit que le mentor de TGV(son bras droit) ne chôme pas.Jusqu’ici,rien ne l’empêche de concocter des nouveaux plans afin de renforcer les assises de la HAT avec la bénédiction de reny malala.Mais,nous,les légalistes,ne céderons pas.Nous campons sur notre position.Nous savons que nous ne sommes pas seul car nous recevons beaucoup de soutien venant de partout.Je réitere ma suggestion:il faudrait qu’on trouve des généraux patriotes et sensés au sein de l’armée afin de conscientiser et sensibiliser les militaires car je sais qu’il reste encore des soldats patriotes et sensés au sein de la grande muette.Le général Ranjeva pourrait nous aider dans ce démarche même en étant à la retraite.

  3. Bemafohy
    juridiquement on parle de DICTATURE , lorsque le Pouvoir est exercé par un SEUL individu.
    La dictature c’est la CONFUSION DES POUVOIRS :législatil, exécutif,judiciaire.
    C’EST LE CAS A M1ADAGASCAR.
    Le pire est qu’il s’agit d’un PUTSCHISTE qui a renversé un gouvernement légitime, en MANIPULANT DES MILITAIRES DISSIDENTS DE L’ARMEE ( relevant de la COUR MARTIALE dans un Etat de Droit ! ).
    ******* Résumons :
    => il a USURPE LE POUVOIR AU PEUPLE QUI S’ETAIT EXPRIME AUX ELECTIONS DE 2.006 , votant pour Ravalomanana.
    => il y a DICTATURE à Madagascar et VIOLENCE EN PRIME !

  4. Dictature p’t être ben que oui, p’t ben que non !
    Dans la mesure où domelina ne maîtrise rien, je pencherai plutôt sur l’Anarchie avec un grand A, et une marionnette à la tête du pays !
    Misy aza efa mitady manadio tena ! Mba jereo kely ny blog-ni Alain Rajaonarivony !

  5. KM
    on peut surfer dans l’anarchie
    Dans une dictature : il faut E.L.I.M.I.N.E.R le mal ! les petites crevettes qui donnent tant d’urticaire comprises…
    Ny mpaka tinety maimbo foana , na dia misasa in-jato aza !
    MDR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *