Les « coïncidences » se multiplient à l’approche de la fin de la Conférence d’Ivato !

Lapin c HAT

Lapin c HAT
Lapin c HAT
La HAT use de tous les moyens qui sont à sa disposition afin d’installer un semblant de climat d’apaisement et, surtout, de crédibiliser les résolutions issues de la Conférence bidon qui prendra fin le 18 septembre prochain.

De nombreux évènements se sont succédés durant deux semaines et comme à l’accoutumée, nous avons eu droit aux libérations de détenus politiques, à la promesse de paiement des bourses estudiantines et aussi à une alerte à la bombe qui refait surface après avoir défrayé la chronique, il y a quelques mois. Des gestes « généreux », si on peut dire mais aussi des « menaces » permanentes d’emprisonnement en parlant des bombes artisanales.

Coïncidences ou pas, la question ne devrait même pas être posée vu qu’on n’a rien sans rien. Effectivement, depuis le début de cette crise, la HAT aurait mis tous les atouts politiques de son côté en passant par des emprisonnements sans jugements et ce, jusqu’à bouder tous les processus de sortie de crise en mettant davantage les pressions sur la population.

Cette manœuvre politique consiste à mener la vie dure pour tout le monde pour que les gens n’aient le temps de réfléchir sur les réalités politiques de son pays d’où l’existence de la « majorité silencieuse ». Ont-ils vraiment le choix que d’être silencieux ? Cette stratégie politique, devenue en quelque sorte une pratique courante dans certains pays développés, semble être bien assimilée par la HAT alors que cela ne fait même pas de notre beau pays un pays émergent. Loin de là. C’est juste pour dire que la HAT a tout fait pour réduire tout le monde au silence pour se maintenir au pouvoir.

Bien entendu, à chaque fois que les pressions montent contre la HAT, surtout par des menaces de grève, elle essaye de les contourner en faisant semblant de faire des concessions qui ne répondent en rien au contexte politique actuel mais de l’autre côté, les militaires ne laissent rien au hasard. Et il en est de même concernant les pressions émanant de la CI. Il n’est pas étonnant de constater qu’après l’annonce du médiateur Chissano concernant l’unilatéralisme de cette Conférence d’Ivato, certains prisonniers politiques ont recouvré leur liberté ou que les bourses des deux Facultés à l’Université seront débloquées tout prochainement alors que la HAT ne pensait même pas les payer il y a deux mois. Des gestes et encore des gestes, rien de concret…

6 pensées sur “Les « coïncidences » se multiplient à l’approche de la fin de la Conférence d’Ivato !”

  1. tsy hafa any ilay sakakeliko birmane ilay saka fa ny hinana bitro sy foza aloha dia fady eh!
    mandra mpilaminy tany sy mahasitrana ny fery nanaovany bitro voalavo TGV azy io eh!

  2. Durant ces dix mois et plus , la hat et ses mandants (malgaches ,karana ,français ) Nous ont montré diverses gesticulations
    –pour Nous intimider (interdiction d’atroupements donc utilisation de lacrymogène , donc dispesion manu miltari.., arrestaions et emprisonnements arbitraires et mêmes meutres en direct ..)

    — pour Nous embobiner par la formation ,les remaniements itératis de gouvernements divers qui n’ont rien fait pour la socio-économie ,par la nomination , la démission forcée de ministres..

    — leur obstruction lors des runions internationales pour démontrer que lui rajoelina et son mentor tsirahonana peuvent tenir tête aux membres , aux représentants de la communauté inernationale et ainsi ils montrent qu’ils n’arrêteront pas de les  » « emerder  » tant qu’ils suivent pas leur point de vue !

    La dernière conférence n’ a été qu’une escroquerie
    -politique ayant eu pour but que rajoelina et consorts veulent la econnaissance internationale car ils ont libéré des journalistes ,que rajoelina a donné un aperçu de son programme de  » constructions -anjozombe – hôpital à Diégo..-, octroib de borses d’étudesaux étudiants..et tout ceci pour cacher un vaste programme de vols ,de pillage ,de détournements d’argent !
    -financière : rassemblrs plus de 4600 hommes et femmes ,représentant une centainede partis politique pour soit-disant débattre de la résolution de sortie de la crise qu’ils ont eux-mêmes povoquée par leur coup d’éta !
    Une somme importante chiffréee en millions et même en milliards a été allouée pour l’organisation de cette conférence unilatérale ..pour pour détourner par le système de la surfacturation des dépenses une énorme somme..!
    QUI VA GOBER ET L’ESCROQUERIEPOLITIQUE (recherche de la la solution de sortie de crise par les auteurs du coup d’état )
    ET AVALISER L’ESCROQUERIE FINANCIERE ,QUE J’AI ESSAUEE DE DE DEMONTER DANS UN AUTRE ARTICLE !

    JE PENSE QUE LA HAT NOUS NARGUE ,NOUS PROVOQUE ET CHERCHE L’AFFRONTEMENT NON PLUS POLITIQUE MAIS PHYSIQUE ,COLLECTIVE (GRANDE MANIFESTATION )..
    ILS PARIENT ENTRE EUX QUE NOUS -LE PEUPLE – N’OSERONS JAMAIS MANIFESTER EN MSSE !
    ILS NOUS LANCENT UN DEFI !

    TANT QUE NOUS NE REAGISSONS PAS A CES PROVOCATIONS ,LA HAT OCCUPERA LE TERRAIN TANT QU’ELLE VEUT !

  3. Briefing de ce qui s’est passé durant et ce en parallèle avec cette conf. nationaly:
    Vendredi :
    1. azo ampidirina am-ponja ny mpanao gazety raha toa ka tsy … (pure dictature)
    2. nisy antoko nivoaka ny trano fa miovaova isaky ny 5mn ny fomba fanolorana hevitra aroso ho tapahina (driving normal people crazy)
    3. rotaka teny @ faritra 67ha: polisy nanampatra fahefana (abus de pouvoir) ka nahavita namono receveur de bus. Nivoaka ny people, tonga ny mpitandro filaminana TSY filaminana ka vao maika nandefa bombe LACRY…
    Jeudi:
    – Revendications du 100 000 ariary pour indemnités. Alain, Richard étaient venus sur place, secondés par les membres armés de la junte militaire la journée suivante
    – Magro Behoririka est toujours encadré aux alentours par ces derniers
    On se demande pourquoi ces agents de sécurité agissent de cette manière, alors qu’- Scepticisme autour de l’augmentation du nombre des mpizaika (au double) du jour au lendemain [Quand vous bourrez la liste électorale (des participants qui virent du simple au double) et vous les faites votez après…]??
    – Commission « amnistie »: Au bord du rixe…

    Et les revoilà revenus à la décision dejà fixée par le petit Joelahimboto RADOMELINA – Ratsyrahona – Ramarosaona & consorts (Amnéstie séléctive? mon oeil…)

  4. Je répète:
    – rotaka teny @ faritra 67ha: polisy nanampatra fahefana (abus de pouvoir) ka nahavita namono receveur de bus. Nivoaka ny people, tonga ny mpitandro filaminana TSY filaminana ka vao maika nandefa bombe LACRY…
    – Magro Behoririka est toujours encadré aux alentours par ces derniers

    Agents de sécurité: pourquoi prioriser ainsi vos devoirs? Alors qu’à qques kilomètres d’eux et presque toutes les heures l’on ne cesse de recenser des infractions à la loi, …

  5. Les FATn’alika commencent à panique car ils n’arrivent plus à mâitriser la situation, d’autant plus que la CI, par la voix de Joaquim CHISSANO, a laissé entendre qu’elle organisera une conférence nationale bis, D’UNE FACON PROFESSIONNELLE ET INTERNATIONALEMENT CREDIBLE par l’intérmédiaire du CNOSC.
    Est-ce que le Général pouilleux Alain RAMAROSON ou le Couillonnel FAHAVALOMANANA oseront-ils empêcher cette conférence (qui d’après eux vont encore perturber l’ordre public)?… Eh bien, on verra!… Car à partir du moment où cette conférence nationale professionnelle va commencer, le compte à rebours sur la fin de la HAT va commencer, … ET DURE SERA LA CHUTE!

  6. Ziry,
    Croisons les doigts et prions, oui accompagnons nos luttes de prière!
    TOUT EST DICTATURE et ANARCHIE…

    Avez-vous noté ce qui a été rapporté par les sous-titres de la radio Record: les pickpockets accomplissent leur basse besogne – côté arrêt bus d’Anosy, en plein jour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *