De la sourde oreille à la mauvaise gouvernance !

SMM Syndicat Magistrature Madagascar

SMM Syndicat Magistrature Madagascar
SMM Syndicat Magistrature Madagascar
Si l’on vous promettait quelque chose et qu’on vous la refuse, que feriez-vous ? Bien sûr, vous iriez en parler directement aux responsables, cela semble logique, non ? Toutefois, si ces responsables ne prenaient même pas la peine d’étudier, de discuter votre cas alors que vous aviez essayé à plusieurs reprises de lui en parler, n’est-ce pas de la sourde oreille ?

Bien sûr que si ! En prenant le cas des magistrats qui observent actuellement une grève, quelques jours après les « menaces » de réquisition proférées par son Ministre, le PM faisait semblant d’accorder une certaine importance aux demandes des magistrats pour se créer une image de « négociateur » alors qu’en fin de compte, il n’y avait rien de concluant. Il se contentait de répondre comme l’autre Ministre qu’en période de Transition, toute initiative de ce genre n’était pas possible et qu’il fallait attendre la IVè République pour en reparler.

Comment pourrait-on accepter que la HAT n’ait pas les moyens d’honorer ces indemnités qui ne seraient qu’une goutte d’eau dans l’océan par rapport à celles des membres de la HAT ? Il s’agirait probablement juste d’un problème de priorité que la HAT n’ait jamais maîtrisé comme il en est de même des négociations d’ailleurs. Nous n’avons pris qu’une comparaison dans cette question cependant un page entière ne nous suffirait pas d’énoncer la mauvaise gouvernance de la HAT.

Bref, entamer une grève n’est pas chose facile pour tout le monde cependant il ne faut pas oublier que ces grévistes ne sont ni des enfants ni des pantins. Ils ont chacun leur raison, mais les pro-HAT font semblant de ne rien voir et font tout pour que l’on dévie de nos nobles convictions en s’obstinant à nous faire supporter cette galère.

Et entre manipulation et manifestation, il y a quand même un énorme écart en termes de nuance, non ? Et dire que ces grévistes qui ne demandent que leurs droits les plus légitimes sont manipulés ne relève-t-il pas de l’ignorance totale de ce qui se passe à l’heure actuelle ? Ou que ces mauvaises langues minoritaires mènent-elles une vie de pacha qu’elles se permettent de vociférer des bobards pareils ? Ras-le-bol !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *