Remèdes palliatifs et diversions en tous genres !

Remède à la crise
Remède à la crise
Remède à la crise

Après avoir battu le record du monde des fermetures de stations audiovisuelles privées, la HAT accumule des promesses pour saper toutes formes de revendications émanant des administrations publiques.
.
La HAT s’étouffe des revendications qui aboutissent aux grèves successives qui ont lieu ces derniers temps. Pour couronner le tout, il ne manquait plus que les 3 mouvances pour démontrer à quel point ce pouvoir a largement dépassé les limites. Rien ne va plus ! Les tenants du pouvoir ne font que parler afin de nous imposer tout ce qui leur passe par la tête. Effectivement, tout est fait à la va-vite et rien n’est durable pour ce pouvoir. Aucune consultation préalable et les promesses coulent à flot. Bref, des remèdes palliatifs et des diversions en tout genre qui n’arrangent en rien les choses. Pour vous mettre au parfum, le « tsena mora » aidera-t-il réellement les nécessiteux ainsi que les commerçants locaux faute d’un marché dynamique ? Les prochains réaménagements de la capitale sont-ils bénéfiques pour les tananariviens en ces temps de crise ? Il n’y a rien de concret dans tout ça et pire encore, les forces armées cautionnent ces manœuvres malsaines.
.
En ce qui concerne ces dernières, il n’est pas étonnant de voir qu’un autre officier fidèle à Deba vient de sortir de son mutisme pour évoquer la possibilité d’une solution militaire. Depuis le temps que la crise perdure avec toutes les formes de violences qui se sont succédés, ce n’est que maintenant qu’une autre frange de militaires sollicite cet officier pour nous sortir de la crise ? De qui se moque-t-on là ? Cette proposition subite de la part de cet officier ne rassure en rien dans la mesure où c’est un proche de Deba et qu’elle survienne à l’approche d’un éventuel retour de Dada au pays. Coïncidence ou pas, le scepticisme est de mise. Et quoiqu’il en soit, le retour des deux anciens présidents exilés demeure l’unique solution pour une sortie de crise durable puisque, à priori, Deba était à l’origine du putsch de 2009. Par conséquent, ce sont les principaux protagonistes et TGV n’est rien d’autre qu’une marionnette à double jeu téléguidée par la Françafrique et Deba lui-même. Et au cas où les étrangers ne le sauraient pas, il n’y a pas que les vazaha qui savent faire le « mody miady », les Malgaches aussi. Encore une autre diversion !
.

1 pensée sur “Remèdes palliatifs et diversions en tous genres !”

  1. j’ai voté OUI sur le sondage mydago ?pour tout fausser ,anti rajoelina plus que moi on ne trouve pas .Je ,n’approuve pas ce referendum de Rajoelina …je crains fort que mydago peut etre 1 site pour faiblir l’ardeur des prolegalistes .
    JE RAPPELLE QUE TOUT MALGACHE DOIT SABOTER CE REFERENDUM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *