Tantely VS Pierrot

Duel

Duel
Duel
Alors que la déclaration de Didier Ratsiraka semble défrayer la chronique et fait parler dans les chaumières, ne nous détournons nous pas de la vraie question ?

Bien évidemment, Didier Ratsiraka ne se présentera probablement pas à l’élection présidentielle, à moins qu’il ne veuille tout simplement (encore) semer la zizanie et l’anarchie. Alors, il est à mon avis tout à fait inutile de nous rappeler qu’il est aveugle. Nous l’avons vu déjà ! Il est inutile de nous répéter qu’il est vieux, ou plutôt disons âgé. Je ne sais pas s’il est sourd, je ne le crois pas trop, de toutes façons il peut s’acheter de bons appareils auditifs. Il est muet, ou plutôt il a été muet. En fait il a choisi de se taire pour faire son effet. Très probablement, il ne se présentera pas à la Présidentielle. Encore une fois alors, il est assez inutile de s’acharner sur sa personne. Mais il va faire tout son possible pour influer sur le cours des choses.

Je commence à voir de ci-delà les arguments forts contre « mon ami Pierrot » Rajaonarivelo. Oui, ces arguments tiennent la route, lui aussi comme Andry Rajoelina a essayé de faire une campagne avant l’heure. Pierrot est connu, il est repéré, comme un éléphant, il ne peut pas se cacher derrière une feuille d’arbre. Nous avons entendu qu’il aurait de gros moyens financiers personnels. Mais qui le veut ? Qui l’aime ? Est-il une solution crédible ?

Mais nous avons Tantely Andrianarivo. Bien que extrêmement discret depuis longtemps, il nous a fait croire, et peut-être que lui même y a cru pendant un moment, il nous a fait croire qu’il abandonnait définitivement donc la politique à Madagascar, pour s’occuper de ses entreprises en France. Mais il y a quelques jours, peu d’entre nous ont fait attention à sa réapparition discrète. Et sur ce ballon d’essai, peu ont réagi. En particulier, les légalistes. La pilule Tantely Andrianarivo pourrait alors passer avec un minimum de difficultés.

Didier Ratsiraka nous dit qu’il a plusieurs solutions. Qu’est ce que çà signifie ? Après nous avoir servi un « teasing », après avoir mis en scène un suspense, il va nous servir ses solutions. Et dans ces solutions, il y en aura deux ou trois plus ou moins bâtardes, et une qui sera la meilleure et qui sera bien enjolivée. Et le maître des débats (Deba) va demander au peuple de choisir. Et le peuple va avoir l’impression d’avoir choisi, et va être content : Il va choisir celui qui est largement « le meilleur ».

Tout ceci n’est en fait qu’un cinéma, un film dans lequel Didier Ratsiraka nous entraine. Il nous entraine dans son monde. Mais son monde, aussi estimable qu’il soit n’est pas le monde de Madagascar. Car le problème n’est pas de trouver la solution dans la mouvance Ratsiraka, la solution de la mouvance Ratsiraka.

Ce dont Madagascar a besoin c’est de LA solution pour Madagascar. Et dans la solution pour Madagascar, la solution de Madagascar, il suffit de regarder les choses en face. Il y a bel et bien d’autres forces représentatives dans Madagascar. Et ceci malgré les répressions, les censures et le matraquage médiatique dans la TVM et la RNM entre autres.

Oui, nous avons la HAT, et sa mouvance, la mouvance Rajoelina. Didier Ratsiraka, comme tout le monde à Madagascar et dans le reste du monde sait que ces putschistes là ne sont plus la solution pour Madagascar. Ils ne sont plus la solution depuis qu’ils se sont enfermés dans l’unilatéralisme, dans leurs entêtements dictatoriaux, dans l’impasse schizophrénique dans laquelle ils se sont enferrés. A moins qu’ils fassent marche arrière, mais arc-boutés comme ils sont, croyez vous que ce miracle pourrait-arriver ?

La solution est alors ailleurs. La solution est ailleurs, et pas obligatoirement et uniquement dans la mouvance Ratsiraka. Oui, la solution est sûrement à chercher, à trouver, et se trouve dans ce que l’on appelle la « mouvance Madagascar ». Ou peut-être faut-il avoir un regard encore plus large ? A chacun de juger, après avoir pris un peu de hauteur.

En guise de cadeau, comme vous avez lu jusqu’ici, je vois emmène alors au cinéma, pour voir comment çà se passe là-bas, non pas chez Mac Donald’s, mais en Ratsirakie, ou Débalie, comme vous voulez. Lisez cet article paru dans Midi, et qui était intitulé « Je serai de retour avant le référendum » :

Depuis son départ en exil le 2 janvier 2004, Tantely Andrianarivo parle pour la première fois. Du « vent de folie » de 2002; des dessous de son procès; de son retour au pays… Sans oublier son fameux compte en Suisse. Interview exclusive.

Midi : « Presque tous les exilés de 2002 sont rentrés ou passés au pays. Qu’en est-il pour vous ?

Tantely Andrianarivo : « Ma famille et moi avions déjà pris des billets d’avion pour le vol du 18 décembre 2009, mais tout a été annulé suite à la décision de la HAT pour qui le retour de certains exilés dont je faisais partie, n’était pas encore souhaitable. Quoiqu’il en soit, j’espère pouvoir rentrer après le verdict de la Cour de Cassation ».

Midi : Quel verdict ?

T. A. : « J’ai été condamné à 12 ans de travaux forcés pour deux chefs d’inculpation: Primo, pour recel de malfaiteurs alors que les soit-disant malfaiteurs que j’aurais hébergé à Mahazoarivo, n’étaient autres que l’Intendant de Palais et son adjoint. Et secundo, pour usurpation de fonction. Par contre, j’ai été acquitté des deux autres chefs d’inculpation, en l’occurrence, le détournement de deniers publics et l’attentat contre le gouvernement. Dans l’histoire de Madagascar, je fus, après Rainilaiarivony, le deuxième Premierministre en exercice à avoir été condamné. J’étais la référence morale de plusieurs dizaines de détenus politiques qui ne comprenaient pas le vent de folie qui s’abattait sur eux. D’ailleurs, c’est par solidarité envers ces derniers que j’avais accepté de comparaître devant la Cour, quand bien même j’aurais pu également dire que mon cas relevait de la compétence de la Haute Cour de Justice. En tout cas, je n’étais nullement mêlé à un crime de sang ».

Midi : Mais pourquoi vous a-t-on poursuivi pour usurpation de fonction .

T. A. : « Parce que j’avais fait payer les salaires d’avril et de mai 2002 des gendarmes et des militaires, on m’avait reproché de m’être immiscé dans la gestion des deniers publics, alors que le décret de ma nomination en tant que Premierministre n’avait pas été abrogé ».

Midi :  Pour quelle(s) raison(s) ?

T. A. : « Peut-être en attendant ma position. A propos, je vais vous faire une révélation : en mars 2002, en plus des membres d’une famille proche de Ravalomanana, l’ambassadeur d’une grande puissance, le représentant d’une institution financière internationale et le FFKM étaient porteurs d’un message, me demandant de former un tandem avec Marc Ravalomanana, mais j’avais refusé pour des raisons morales. Ravalomanana avait du reste rappelé sa proposition à mes parents lorsque ces derniers sont venus le voir avant mon départ pour la France».

Midi : Votre refus serait-il à l’origine de votre condamnation ?

T. A. : « Vraisemblablement. De toute façon, j’attends l’issue du pourvoi en cassation qui a été introduit le 26 décembre 2003 et dont le mémoire en défense a été déposé le 12 mars 2010 ».

Midi : Et si l’affaire tarde à être enrôlée et jugée ?

T. A. : « En tout état de cause, je serai de retour avant le référendum du 16 novembre 2010 ».

Midi : Est-ce à dire que vous allez participer à la campagne référendaire ?

T. A. : « On verra quand je serai au pays ».

Midi : Pardonnez-vous aujourd’hui à Ravalomanana ?

T. A. : «Il est possible de pardonner, mais on ne peut pas oublier. Je ne peux pas oublier ce Colonel mort étouffé dans sa cellule. Ni le capitaine Vola et son adjoint qui ont été froidement abattus lors de l’assaut contre Mahazoarivo le 24 mai 2002. J’ai un devoir de mémoire envers ces morts qui ne peuvent plus parler. Des dizaines de vie ont été brisées en 2002. A l’instar des victimes du 7 février 2009, ils ont aussi droit à la réhabilitation morale et matérielle ».

Midi : Et si on parle de votre compte en Suisse qui a alimenté la chronique en 2007

T. A. : « Entre 1991 et 1997, j’étais Président de la BNI. Comme cette fonction ne m’occupait pas à plein temps, j’avais pu travailler avec la Banque Lazard Brothers à Londres et plusieurs banques internationales envers lesquelles la Banque Centrale de Madagascar était endettée. Par le mécanisme de la conversion des créances, la BCM avait pu rembourser ses dettes en Fmg et non en devises, avec une réduction de 35% de la valeur. Les commissions étaient versées sur mon compte en Suisse que le régime Ravalomanana a voulu faire bloquer, en misant notamment sur le fait que la Confédération helvétique fut le premier pays à reconnaître son régime. Seulement, après 4 mois de procédure et des dizaines d’auditions et de perquisitions à Londres, Paris, Genève et Antananarivo, la justice suisse m’a blanchi et reconnu la transparence des opérations. Cette procédure m’avait coûté des centaines de milliers d’euros en honoraires d’avocats (suisses, français et anglais) pour lesquels j’espère de la part de la Commission de réconciliation, une fois constituée, un dédommagement ».

Propos recueillis par R. O

.
source : http://www.midi-madagasikara.mg/index.php/component/content/article/1-politique/5050-tantely-andrianarivo–l-je-serai-de-retour-avant-le-referendum-r

18 pensées sur “Tantely VS Pierrot”

  1. Tao amban’ny fandriana sy kodoron’iza moa no nahitaàna vola be ?
    Deba mahafantatra an’ny kileman’ny rehetra! Hitohy ny  » je te tiens, tu me tiens par la barbichette  » !
    Izany hoe : Raha tsy misy ny tena fitsaràna, dia hitohy ny « lamerda » !

    Iza no tena FOSITRA ao Dago ? I Domelina Prince na Roi des doma, sa ireto dinôzaoro fotsy volo, izay tsy mahita lavitra ankaotry ny vola hihiditra ao am-paosiny, amin’ny MAHA MPANAO PÔLITIK’AZY ?
    TSY MILA MIASA ( toa an-dRavalomanana ), fa dia mibizina, manotra sy MIKAOMIBERAKA dia mahazo miliara !!! Avy eo, ahondrana any ivelany ny vola azo !!!
    Manasa vola amin’ny tsy fanao rehetra, rehefa tsy ao amin’ny PMU !!!

  2. rehefa out dia out, raha mody izy hiandry ny andro farany tsy maninona akory.
    Tena raha mbola mitselotselona eo amin’ny raharaha politika dia tena miaiky aho fa NANDRA BE NY MALAGASY?
    izay fotsiny ihany….

  3. Aza adino fa na Deba, na Tantely, na Pierrot dia samy nanohana an’i Andry TGV daholo… ary izany no nahatonga ny mouvance Madagasikar ho tsy namokatra ary tsy hamokatra.
    Tiko n mety mba azon-dRatsiraka nireharehana hoe zavatra tsara mba vitany. Efa potika koa iny izao.
    Be ny diplaoma ao amin’ny tanàna ao fa io tsy midika hoe tena misy zavatra ao anatin’ny atidoha ao…

  4. Marina izany, anefa kosa noho i Deba mihevitra ny hiverina dia efa miady ny ho anilan’i Deba sahady r’i kisoa isany.
    Ny mety ho valin’izany inona moa fa dia ny handavoana an’i Marc Ravalomanana ihany ?
    satria ity resaka Merina sy Andevo ity anie ka mbola voalavo tsy maty ho an’i Deba e !

  5. Izaho indray mihevitra fa i Deba no HIRAKA vaovao alefan’ny frantsay satria toa miozongozona ny Hat amin’ny SADC.
    Na izany aza, ny fiverenan’i Deba sy Tantely, na Deba sy Pierrot, dia tsy hanalefaka velively ny krizy, izay mifangaro adi-poko.
    Tsara ny manamarika fa manamafy ny tarika TGV ihany ny fiverenan’i Deba.
    Ho lavitra dia lavitra ny fiverenan’ny filaminana, indrindra ho an’ny afovoan-tany.Tena miantso zana-baratra miantso an’i Deba, nefa moa misy mahita fa tsara ny hiverenany mba hanjera ny HAT, fa dia ny « ho avy » no hilaza azy .

  6. Je pense qu’il est grand temps d’enterrer les luttes intestines qui existent au sein des trois mouvances.Je ne sais pas si Ratsiraka est animé d’un sentiment de patriotisme mais si c’est le cas, il pourrait encore se racheter en utilisant son influence au sein de l’armée pour sensibiliser et conscientiser cette dernière via certains généraux afin que les militaires se rangent du côté du peuple.Si ce n’est pas le cas, il est préférable qu’il reste en France.Alors à nous de lui faire comprendre que la balle est dans son camp.

  7. Vous avez complètement raison, Laurenco: la solution se trouve dans la « mouvance Madagascar ». Je porte beaucoup mon espoir sur chacun d’entre ses leaders des 3 mouvances, ainsi estime leurs valeurs: intellectuelle, sagesse, maturité exemplaire…

    Ayant suivi l’émission où Fétison Andrianirina fut l' »Invité du Zoma » de la télé TvPlus, m’a beaucoup rassuré sur ce point, solidarité ayant en sa base de concertations permanentes, l’évocation des plaies engendrant les conflits internes car même le Professeur R.R. a bien dit qu’il faut percer les abcès, etc…
    « UN PROBLÈME BIEN POSÉ – DECORTIQUÉ EST À MOITIE RÉSOLU »

    Et comme vous le dites, il reste la disponibilité d’un outil de média neutre, ne relatant que les faits, accessible à tous, … étant donné que c’est un véhicule d’info pour nos compatriotes habitant dans les régions reculées des grandes villes de Madagascar, EST UN ESSENTIEL!

  8. J’ai également pensé sur ce que Bemafohy a évoqué ci-dessus, concernant son influence sur le corps militaire.

    (Qui dit d’une pierre deux coups: qui sait, sa venue se fera simultanéiment ou presque avec le retour du NÔTRE!)

  9. Ratsyiraka jouera la carte (la dernière, esperons) de la Francafrique. Je n’ai jamais confiance en cet ignoble sanguinaire, un malade mental de surcroît. C’est Ratsyiraka lui même qui a financé ce coup d’etat et a fait diviser l’armée. Il a reçu la bénédiction des Firan’tay. Maintenant il est en conflit avec Domelina puis que ce dernier a violé le pacte et ne veut pas partager les butins.

    Je m’etonne toujours des memoires un peu courts des Malgaches. Et voilà, le trop bon, trop con Sieur Ravalomanana (qui veut être plus saint que les saints) voulait aussi associer son image à celui de ce Ratsyiraka. Quel sacré conseil!
    N’oubliez jamais ce qu’il disait: « Si je ne serais pas President, lepays va connaître la tourmente »

  10. Saryteny, toute personne en veillissant veut être enterré sur le sol natal,
    son lieu de jeunesse où sa province où son lieu de nativité, ce qui est mon
    cas MAIS car j’ai plus d’ attachement à Madagascar, qu’à ma propre famille
    MAIS je ne vendrai pas non plus Madagascar pour les intêrets Français.
    Chose que certain Malgaches véreux font pour leur propres intérêts sur le dos
    des malgaches pauvres.

    Le retour de RATSYRAKA et des sa famille, népotisme, son fils sa fille etc…
    MAIS qu’il reste tranquille où il est en France.les malgaches n’ont plus besoin
    de lui à son âge et après tout ce qu’il a fait l’ empêcher d’ être enterré à
    Madagascar sera sa plus belle punition et son dernier jugement ! POINT BARRE

    il c’est prostituer avec celle-ci pour de l’argent.

    Ratsyraka -les 2 Rajoelina même combat tous avec la France !

    Pour RATSYRAKA Didier -révisez le corbeau et le renard dans un premier temps
    et la poule aux oeufs d’or dans un second temps. Je suis sure que vous vous y
    reconnaitrez vous et vos semblables (les maudits et malfaisants)

    RATSYRAKA aurait mérité la guillotine depuis le début, c’est bien de laisser
    un peuple analphabète, c’est la paix royale, rien à redire c’est parfait !
    peinard le Didier et comme les autres j’empoche, c’est celà la réalité.Je
    pense que vous avez assez empoché -une place au « Père Lachaise » vous suffira
    amplement.

  11. Tsy mody eo izany DEBZA EH§!!!!
    mpamono gasy Ray dahiny iny koa hody ah!hody!!!
    andana mody ao afrique fa misy filohampirenena ao vonona handray anareo mianaklavy eh!!!!!
    tadidio ny vitanao vao teo ny nanohananao amphy be maso any elias ny TGV !!!!
    ary ny rahara 1991/2001/ary ity 2009 zany hoe avy @ nataonao fona ny famonoanolona rehetra niseho teto M/CAR rehetra koa ahona moa ny vahoka malagasy no tsy hataotra anao nefa ianao indray ity no milaza mandefitra manana ny rariny eh!!!
    tsy vitanao na nymifona @ malagasy aza fa toa ny anao ihany no fantatrao sns…..
    ary mbola avy @nao no tsy nahatafavoka ny krizy tany mapyto sy pretoria @ fanambaniana nataonao ny vahoka malagasy ary i zafy Albert sy DADA Ravalomanana dia ianao indray no milaza mahita vahaolana 2na3 @ voasarinjaza mangidy be !!!zany ve tsy fanambanina !!!koa maninona raha tenenina izany vahapolana izany dia eny izao fa maninona no andrasana tonga vao lazaina fa tsy ianao ihany ve no niarala t@ frantsa afrika t@ 2001 sy 2002 ary nampihorohoro ny vahoka malagasy t@ izany ary nampiseho ny fanitsakitsahana any malagasy dia ianao indray no hamadika fitenenana hoe : tao @ sarotra no navotanao ny firenena sy ny malagasy adinonao angaha ny vitanao sy ny zanakao h@ nanapohahana tetezana sns……dia ianao no tehe anolokevitra dia izany raha misy fanajana ny vahoka malagasy fa tonga dia didiny be sadry ny fidiranao sy ny fanolorankevitra izay mbola any akibony omby tsy sahinao lazaina hanakorotana ny saimbahoka izay efa mahazatra anao ny mampiady foka eh!!!!!
    andana aloha any afrique mody rehefa tsy raisiny RENY Malala eh!!!

  12. merci !!! Zanatany ah!!!!
    moi aussi comme vous!!!!
    laisse les peuple tranquille et ammene leur combat point barre……

  13. LA seule issue pour LE PRESIDENT RATSIRAKA de se racheter une conduite EST la mouvance MADAGASCAR.
    Il pourrait etre le SEUL des 3 presidents a pouvoir peser sur l’ armée . Ces generaux impotents lui doivent TANT . EN redorant le blason de celle- ci , il fera d’ une pierre DEUX coups , pour LE PAYS .
    Peut être aussi de refonder un PARTI DIGNE de ce nom .

    MAIS qu ‘il arrête de tout ramener à sa FRAISE .

    A lui de saisir la balle au bond , et il pourra crever tranquillos à MADA ….son pays .
    MAis si c’est pour refoutre la m….. il sera servi , et ça n’est jamais du réchauffé .

    DONC , OUI , je crois que certaines choses ont été mises à plat à MAPUTO entre les 3 PRESIDENTS . et que chacun s’ Y tienne .
    SINON , l’ un des trois aura été le dindon de la farce . Et qu’ on ne s’ y trompe pas , tant que le peuple malgache n’ aura pas voix au chapitre , n’ importe quel prochain president sera assis sur une BOMBE à retardement , et devra regarder constamment derriere son DOS . TOUJOURS .

  14. 1 president ou ex president 3points economiques
    -ratsiraka: &-1/emeraude avec jeannot le quartz
    2/saphir avec deputé ra-merci
    3/vanilles avec solodollars
    -zafy 1/ groupe sociat avec rabetsintonta et ravatomanga à l’origne delit d’initié avec
    les dons de la banque mondiale sur financement transport carburant sodiatpetro
    et mis en veilleues RNCFM pour le profit sodiat petro avec le camion iveco
    -ra-8: be loatra
    -ra-DJ vao manomboka : petrole avec SUNPEC,BANQUE ,60MILLIONS EURO ANDAFY ANY

  15. que Ratsiraka s’estime déjà heureux de ne pas avoir reçu de kamikaze chez lui à Neuilly sur Seine
    « ça va viendre »…………

  16. Tantely aho tantely hita fa MAINGOKA izao (ovay @ zay ny anarana fa tsy sahaza anao io anarana io ok) dia aza mitselotselona aty Dago fa efa betsaka koa ny miandry an’ialahy ry vazimba kely ity a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *