Vidéo améliorée-Nitsanga-menatra Richard Baomba

Richard Ravalomanana


.
Cliquez sur l’image pour voir la vidéo.
.
Cette vidéo concerne les évènements du 18 octobre 2010. Sa qualité a été amélioré. Notez quelques séquences particulières.

  • Quand Richard Baomba perd sa casquette. A ce moment là, les militaires qui étaient derrière les journalistes ont pouffé de rire. Ridicule Richard ?
  • Quand il se fait alpaguer par une femme. Puis une autre. Puis…
  • Quand il prétend que qu’il y a qui « makasitanana azy ». Là un témoin ne peut s’empêcher de dire « Nisy nikasitana anao angaha ? ».
  • Ou encore essayez de bien écouter ce que lui dit Fetison, et ce qu’il répond. Inona no bitsibitsihany ?
  • Et d’autres choses encore.
Richard Ravalomanana
Richard Ravalomanana

5 pensées sur “Vidéo améliorée-Nitsanga-menatra Richard Baomba”

  1. Tsy fantatra mazava na tena 304 na 600 no isan’ireo tafika pakistanais nafaran’ny karàna efa tonga eto Madagasikara mba hamono ny Malagasy sy hiaro ny tombotsoan’ny karàna. Sambo mpiady no nitondra azy ireo, izay niantsona tao Toamasina ny alakamisy 28/10/10 teo. Nitondra fitaovampiadiana marobe izy ireo ary koa tafondro maro² raha ny voalazan’ny gazety.
    FA DIA INONA LOATRA RE RY TGV NO TANJONAO @ IZAO FIVAROTANA NY TANINDRAZAN’NY MALAGASY @ KARANA IZAO E? SA EFA KELY SAINA IALAHY KA ASAINA VIRAVIRAIN’NY FRANTSAY SY KARANA NY FIRENENA? (tsara ho fantatry ny rehetra aloha fa mizaka ny zompirenena frantsay avokoa ireo karàna ireo).

    Ny karàna no tena mibaiko sy mitondra ny firenena eto Madagasikara @ izao fotoana izao. Atao ny tsena mora dia hameloman’i tgv ny karàna, izay ataon’ny fitondrana jiolahy rehetra dia mitodika @ tombotsoan’ny karàna.
    Izany no antony ahatongavan’ireo tafika pakistanais ireo eto Madagasikara
    Tsy matoky ny fitondran-jiolahin’i tgv ve ny karàna ka dia nanafatra tafika avy any @ tany nihaviany mihintsy mba hamono ny Malagasy?

    Tsy maintsy mijoro isika ry Malagasy fa tena fihantsiana sy fanaovana tsinontsinona antsika Malagasy izao ataon’ny karàna sy ny FATinjiolahy tgvistes rajakombazaha ary ny mpanjanaka frantsay antsika izao.
    TOHIZANTSIKA NY TOLONA FANAFAHANA NY TANINTSIKA EFA NATOMBOKY NY RAZANTSIKA MENALAMBA SY MDRM SY NY HAFA MAROBE. Tsy maintsy miala teo ireo.

  2. Tsy mahagaga ny fahakelezan’ny sain’i TGV.Efa ela io no fantatra.Tsara ho fantatra ihany koa fa tsy mampaninona an’i Pakistan ny miaraka amin’i reny malala satria zanatany anglisy fahiny izy ary koa tsy mifanaraka loatra amin’ny hindou ry zareo ka tokony tsy ho anfangaroina.Manainga ny fikambanam-be karana aho raha tianareo koa ny miaina ao anatin’ny fandrihampahalemana sy ny demokrasia ary tsy ho ambaniany ny tsotsoka lava dia ampandrosoy i Mada satria efa ao ianareo no miaina fa tsy any Inde na Pakistan intsony.Misy malagasy manambady karana ka tokony hiaraka ohatran’izay koa ny mponin’i Mada.Misaotra tompoko.

  3. Un vaisseau pakistanais a jeté l’ancre au port de Toamasina avec 304 militaires à bord. Il vient d’Afrique du Sud.

    Toamasina est sous le feu des projecteurs. Un vaisseau de guerre battant pavillon pakistanais a accosté au môle B du port mercredi. Avec 304 militaires à son bord, le bâtiment de 170 mètres de long a quitté l’Afrique du Sud, il y a quelques jours. Le vaisseau est équipé d’un véritable arsenal de guerre.

    De quoi laisser pantois les autorités et les journalistes qui ont eu le privilège de monter à bord mercredi soir. L’avant du navire arbore deux canons de défense. Des armes lourdes conçues pour les tirs d’artillerie de longue portée trônent sur le pont à bâbord et à tribord. Avant d’arriver à la salle de navigation, les visiteurs ont compté pas moins de cinq mitrailleuses.

    Approche militaire

    Le secret-défense est de mise et les journalistes ont été priés de ranger leurs appareils photo. Certains compartiments sont même interdits d’accès.

    Sur le qui-vive, les commandants des camps militaires de la capitale betsimisaraka ont pris leurs dispositions. Ainsi le commandant de la région, celui de la circonscription interrégionale de la gendarmerie et le numéro un du groupe- ment de la gendarmerie, le commandant du régiment militaire 1/RM3 et celui du 2e régiment de génie civil ont étudié ce casse-tête de stratégie militaire.

    « L’objectif était de faire d’une pierre deux coups. L’ambiance de fraternité permet non seulement de tisser des liens fraternels avec les Pakistanais mais aussi de garder l’œil sur eux et sur leurs activités », lâche un officier supérieur.

    Les autorités malgaches ont organisé des rencontres sportives qui se sont terminées par des échanges de cadeau. Hier, l’équipe des forces armées a disputé un match de basket-ball avec les militaires pakistanais. En fin d’après-midi, les deux équipes se sont affrontées dans un match de football.

    Le vaisseau est à Toamasina pour trois jours. Il lèvera l’ancre samedi. L’Agence portuaire maritime et fluviale a sorti le 7 octobre une note l’autorisant à faire escale à Madagascar. Le ministère des Affaires étrangères a donné son accord.
    Seth Andriamarohasina et Joël Valencio
    Jeudi 28 octobre 2010

    Ahoana moa no hinoako fa tsy misy resaka ambadika kotrehin’ny frantsay-pakistan ary tgv @ io zvtr io? Iarahan’ny rehetra mahalala fa ankoatra an’i frantsa dia ny tiorka sy pakistan ihany no nandefa maso ivoho nanaiky izao fitondran-jiolahy izao. Ka ankoatra ny tafika frantsay izay etsy la réunion sy seychelles sy ny manodidina izany, dia hihaodihaody eto @ ranomasimbe ihany koa ireo tafika pakistanais ireo, izay hiaro ny tombotsoan’ny karàna manana zompirenena frantsay.

    TSY HANAIKY IZANY NY MALAGASY TENA TIA TANINDRAZANA REHETRA. TSY NY KARANA AKORY NO HAMONO NY MALAGASY ETO SY HANDROAKA NY TERATANY. MIALA IANAREO REHETRA MPANJANAKA SY RAJAKOMBAZAHA.

  4. Tokony ho mailo ny vahoaka ary handalina sy hanamarina ny vaovao rehtra mivoaka fa fomba fiadian’ny TGV ny manely tsaho hampisavorovoro ny saim-bahoaka.
    BW à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *