Les militaires se jettent la patate chaude, les manifs anti-Rajoelina s’amplifient !

Gal Rakotonandrasana Noël
Gal Rakotonandrasana Noël
Gal Rakotonandrasana Noël

À voir et à entendre les « révélations » faites par le Gal Rakotonandrasana concernant les moments chauds du putsch de l’an dernier, l’on dirait que les militaires se jettent la patate chaude entre eux à présent. Cela signifierait-il la fin de la transition de Rajoelina et que la véritable Transition serait-elle toute proche ? Sinon, une autre Transition bidon serait-elle en cours de préparation, la continuité de celle de Rajoelina mais sous une autre forme ?
.
Toutes ces questions taraudent nos esprits et les « foza » de toutes les tendances essayent de semer des confusions partout pour couper court au retour de Ravalomanana, leur unique objectif ! A l’heure présente, les tensions montent d’un cran au niveau des manifestations anti-Rajoelina mais il reste à savoir si les « sakoroka » seront de nouveau parmi le vécu quotidien de tout le monde. Sur ce point, tout dépendra donc des « militaires » qui, ces derniers temps, ont fait parler d’eux.
.
Pas plus tard qu’en début de cette semaine, l’ex-Ministre des forces Armées dont l’objectif demeure une nébuleuse est passé aux confessions en pointant du doigt Rajoelina et quelques officiers généraux. Est-ce une sollicitation indirecte de « seza » de la part de ce Général puisqu’il avait déjà postulé la Primature, il y a quelques mois en se disant être le profil idéal pour un PM de « consensus » ? Ou cela voudrait-il dire que quelque chose se tramait quelque part ? Si tel était le cas, le pire reste à venir !
.
Pour vous rafraîchir la mémoire, lors du basculement des militaires dans le camp de Rajoelina en 2009, souvenez-vous des déclarations faites par les militaires et les réponses négatives de l’actuel CEMGAM quand un journaliste lui demandait s’il exécutait encore les ordres émanant de Ravalomanana ? Eh bien, tout cela risquerait de ressurgir à tout moment si Rajoelina persistait dans cette voie sans issue. Cependant l’on ne sait si cela réglera la crise actuelle ou non puisque certains font tout pour que les cartes soient brouillées. Alors ne dévions pas de nos convictions initiales et à mon humble avis, le retour de Ravalomanana et Ratsiraka constitue l’unique sortie de crise pour le pays avec une personne apolitique à la tête de la véritable Transition sinon le pays s’enfoncera davantage dans la misère avec la famine en première loge.
.

2 pensées sur “Les militaires se jettent la patate chaude, les manifs anti-Rajoelina s’amplifient !”

  1. Drôle de suggestion que d’annocer que « le retour de Ravalomanana et de Ratsiraka constitue l’unique sortie de crise pour le pays » !!!

    Surtout quant on sait que c’est le premier qui avait « bouté » hors de la Présidence le second, et cela d’une manière pire qu’honteuse !!!

    Ratsiraka ne peut avoir que de la haine « viscérale » la plus profonde et la plus intense envers Ravalomanana !!!

    L’amour effrêné envers Marc Ravalomanana (donc la haine totale envers Andry Rajoelina) nous rendrait-il ainsi aveugle à toute réalité ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *