Deux ans de malheurs, où est la véritable réconciliation nationale ?

Mananara, 07/10/2010, Trafic Bois de Rose tratran'ny Ankolafy 3

Mananara, 07/10/2010, Trafic Bois de Rose tratran'ny Ankolafy 3
Mananara, 07/10/2010, Trafic Bois de Rose tratran'ny Ankolafy 3
L’année 2010 touche à sa fin et la situation n’a guère changé après le putsch de Rajoelina puisque la HAT ne veut en aucun cas céder un pouce pour parvenir à un accord accepté par tous. Et cela va faire 2 ans maintenant que les malgaches vivent sous la houlette de Rajoelina avec tous les lots de malheurs que celui-ci a emmené, hausse des prix des PPN, une déforestation massive, hausse du taux de chômage,… bref une lèse « population » à défaut d’une majesté royale.

Sans un mot ni discours officiels lors de la Nativité, l’on se demande parfois si le pays n’était pas le cadet des soucis de Rajoelina. Et il ne suffisait pas à ce dernier de compromettre les développements engagés par le régime Ravalomanana, mais sa HAT s’achemine vers une dictature sans précédente. Bien sûr, la lutte s’annonce rude et la démocratie est loin d’être acquise car la HAT semble être réticente à ce que la Nation toute entière retrouve la situation d’avant crise, même notre devise « liberté » avait été modifiée pour que l’on s’éloigne des véritables préceptes démocratiques, juste en passant.

En ce sens, on voit mal la HAT remettre sur les rails certaines politiques économiques jugées efficaces durant le précédent régime sous prétexte que l’Etat manque de financements et que les bois précieux arriveront à combler ces derniers. Sur ce dernier point, aucun signe positif n’est palpable car pas plus tard que cette semaine, 49 conteneurs de palissandre auraient été interceptés à Mahajanga. Et depuis le temps que ces exportations ont débuté, l’amélioration de nos conditions sociales ne devrait-elle pas déjà être au rendez-vous ?

Bah c’est juste une manière de dire que le pays ne pouvait pas remonter là où la HAT l’avait mis après le coup d’Etat. Entre autres, la déforestation massive et l’exploitation des ressources minières n’ont rien donné de concret jusque là. Ne serait-il pas temps maintenant pour les tenants du pouvoir de scruter d’autres horizons politiques comme venait de le faire le Président Ravalomanana pour que notre situation redevienne à la « normale » avec un esprit tolérant et conciliant ? N’est-il pas opportun actuellement de se pencher sur une véritable réconciliation nationale tout en espérant que 2011 sera l’année de la résolution de la crise ? A bon entendeur !

2 pensées sur “Deux ans de malheurs, où est la véritable réconciliation nationale ?”

  1. Le constat, chaque Malagasy l’a fait qu’il/elle soit à Mada ou ailleurs: tout le programe de développement a été démantelé sans qu’aucun programme de développement « de remplacement » n’aie vu le jour. Les acquis ont été annihilés par 2 ans de laisser-aller. Que d’efforts perdus pour rien.
    A l’heure où nous parlons, je sais que les Malagasy auraient pu rouler jusqu’à Tolagnaro en une journée, et tant d’autres.
    Personnellement, j’ai eu vent des promesses de terrains synthétiques et autres mais cela va changer quoi? A mon sens, la HAT n’est même pas en mesure de commencer à s’attaquer au fonds des problèmes des Malagasy.
    Bref, Mada continue avec les dégâts et ne fait que consommer son capital. Aucune valeur ajoutée ne se pointe à l’horizon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *