Festivités et arrestations !

Quelles crédibilités accorder aux propos du Colonel Richard « Bomba » la veille des festivités des « fou…za » qui ont lieu samedi dernier faisant suite aux auditions de Mr Rakotoarivelo et Mme Ravololomanana cette semaine ? Si vraiment, les renseignements étaient fiables et sûrs comme il nous le faisait croire, pourquoi attendre le lendemain pour procéder aux arrestations ? Trouvez-vous cela logique ?
.
Déjà que le fameux Colonel aurait eu des renseignements précis sur des jets de grenades et de tous les maux que l’on puisse fomenter pour plomber ces festivités ridicules, il est étonnant de constater que certains noms bien précis aient été cités lors des enquêtes. Est-ce à dire qu’une simple délation suffirait à faire peser tous les soupçons sur une personne ? Nous avons bien vu comment s’est déroulée la première vague d’arrestations des trois leaders des 3 mouvances. La présomption d’innocence n’a été à aucun moment considérée par la Justice justifiant les refus successifs de leur demande de mise en liberté provisoire par la Justice jusqu’à présent. Dans ce cas, à quoi sert donc une enquête ? Sinon, ne serait-ce qu’un moyen de mettre qui on veut sous les verrous sans aucune forme de procès surtout quand il s’agit de politique ?
.
En ce qui concerne les deux leaders des 3 mouvances qui viennent d’être auditionnés, ils ont eu de la chance si on se réfère aux arrestations qui ont atteint un record en un rien de temps durant ce régime « fou…za ». C’est vrai ! Les forces de l’ordre au risque d’être mal vues n’ont pas pu faire grand-chose. Est-ce par le fait que le DR Simao se trouve encore dans nos murs ? Ou est-ce que les propos du Conseiller Américain auraient été entendus ?
.
L’on n’en sait trop rien mais dans tous les cas, la HAT semble adopter un profil bas afin de légitimer le nouveau gouvernement qui verra le jour d’ici peu. Encore une fois, la vigilance est de mise puisque nous connaissons tous jusqu’où la HAT pourrait aller pour asseoir son règne sans partage, et ce quitte à créer toutes les cinémas politiques inimaginables possibles. Par conséquent, devrions–nous encore s’attendre à de nouvelles arrestations le week-end festif prochain ? La Justice aura du pain sur la planche !
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *