Quand les marionnettes s’agitent pour des… bobards !

Marionettiste et Marionette

Marionettiste et Marionette
Marionettiste et Marionette
Suffirait-il de reconnaître que des erreurs aient été commises lors du dernier scrutin pour que les futures élections soient vraiment représentatives du souhait populaire ? Et ce, sans remettre en cause les résultats entachés d’irrégularités ?
.
Bien que les irrégularités constatées lors du référendum aient fait l’unanimité de tous sauf pour une minorité de politiciens proches du pouvoir actuel, la CENI fait la sourde oreille face aux appels allant en ce sens. Et comme par enchantement ou envoûtement, cela va de soi, voila que cette dernière ose encore promettre « d’innover ses méthodes de travail » sans pour autant remodeler son équipe comme le faisait entendre la CI depuis belle lurette afin de légitimer ce pouvoir fantoche. Quel culot ! Et l’on dirait bien que c’est un lèche-foza de première qualité qui s’est vu offert un siège en or non éjectable pour dire des âneries pareilles ! C’est la réalité et l’on ne peut s’empêcher de se poser des questions sur les tenants et aboutissants de ces bobards sans fin qui pourraient se résumer ainsi « Des élections, pourquoi faire ? Il est tout à fait clair qu’il n’y aura pas un sou sans inclusivité et consensualité alors pourquoi insister sur cette voie sans issue ? »
.
Eh oui ! Le laisser-aller à la manière « fou… za » et les pillages en tous genres et sous toutes ses formes, sources de tous nos malheurs, ont assez duré pour que nous soyons plus que jamais conscients de la portée de ces élections législatives qui se profileraient à l’horizon. Cela justifierait, en partie, le boycott des 3 mouvances de ces scrutins car l’unilatéralisme de la HAT est injustifié et dénué de sens à part l’appât de flouzes et de privilèges. Il en est de même au niveau des forces de l’ordre qui viennent d’être promus Généraux. Avec cet état d’esprit, à quoi serviraient les débats politiques sinon que de consolider le pouvoir d’une minorité et d’embellir les faibles d’esprits devenus eux aussi des néophytes en politique qui se contenteraient d’un siège en bois, éjectables à tout moment ? Tel un théâtre où les marionnettes qui se chamaillent entre elles s’agitent pour dire des bobards à tout bout de champ, non ? Ainsi va notre politique !
.

4 pensées sur “Quand les marionnettes s’agitent pour des… bobards !”

  1. Rien à dire, Rakoto! C’est tellement évident!…. Ils pourront toujours espérer sinon, lécher les bottes du Mpanjakan’ny Jiolahimboto Andry RADOMELINA (qui se prétend être RADAMA IV) et de son épouse RASOHERINA II), du moins les porter sur les filanjana comme des andevo!
    Mais que ce soit clair: JAMAIS, NOUS NE SERONS ESCLAVES DE CET IMBECILE HEUREUX ET DE SA MERE PUTRIDE, EN L’OCCURENCE LA FRANCE!

  2. on ne change pas une équipe qui gagne !

    le Ceni a gagné et gagnera une élection/un referendum

    la fin justifiera les moyens !

    lol

  3. Une élection ou un referendum organisé par une autorité de facto ne peut pas être validé.A part la HAT, qui tient compte des résultats de ce referendum.Elle est toujours aussi minoritaire qu’auparavant et cherche toujours cette reconnaissance même au niveau local.C’est la raison pour laquelle elle nous entraîne dans ses animations folkloriques mais nous ne sommes pas dupes.On ne cédera point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *