Quand les vieux chnoques tirent les ficelles !

Les vieux chnoques et réfractaires à une ouverture du pays aux restes du monde siègent dans les hautes sphères du pouvoir bien que la plupart d’entre eux ne se manifestent pas publiquement.
.
Diversions
.
Avec une aisance dans la manipulation de l’opinion publique, la HAT essaye de cacher cette réalité en mettant au devant de la scène un Rajoelina dont l’apparat fait l’objet de diversions en tout genre. En ce sens, la HAT a créé toutes sortes de divertissements allant même jusqu’à vêtir l’apprenti dictateur d’une tenue royale si l’on pouvait le dire ainsi. Pourquoi s’habiller de cette façon alors que notre monarchie n’est plus depuis belle lurette ?
Eh ben, il n’y a rien à dire ! Ca sent une nouvelle mascarade à plein nez ! Pour être plus réaliste, un ex-DJ ne devrait-il pas être plus « décontracté » pour une marche à pied ? A chacun son idée mais toujours est-il que le bain de « fou…za » serait mal vu, ce qui aurait expliqué, en partie, les trentaines d’arrestations.
.
Convoitise
.
Par ailleurs, l’on pourrait facilement comprendre cette scène « royale » tout en connaissant qui sont derrière Rajoelina. Et l’on ne va pas tourner autour du pot puisque leur objectif c’est tout simplement de convoiter les tananariviens, ni plus ni moins. En effet, la capitale étant reconnue être le fief des opposants à Rajoelina serait à présent devenue la première préoccupation de la HAT. Mais jusqu’à présent, rien de palpable n’a été fait et les tananariviens sont las de la crise. La HAT consciente de cette situation essaye de contourner le problème car l’électorat des bas quartiers ne suffirait pas à Rajoelina de briguer la magistrature suprême.
.
Cible ratée
.
Dans ce dessein, la HAT voudrait faire renaître le nationalisme des tananariviens en montrant à quel point le Rova et Ananalakely (Hôtel de ville, Place du 13 mai, le 11 décembre) préoccupent la HAT alors que la population ne mange pas à sa faim. Cette logique contradictoire semble être le plat favori de la HAT et encore une fois elle va imposer ses visions politiques réfractaires à tout el monde. Par conséquent, ce coup politique a encore une fois raté sa cible puisque les tananariviens s’en foutent pas mal. Et l’on voit bien de qui émane ces idées incongrues, un vieux chnoque qui a vendu son âme aux colons et qui était à l’origine des renversements de tous les régimes successifs, de 1991 à nos jours dont je ne citerai pas le nom ici. Bref, un opposant éternel qui n’a jamais été un visionnaire du futur et qui est encore sous l’emprise de Deba. Vous me suivez ? Une devinette de plus ne nous ferait pas de mal !
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *