Sortie de crise, l’optimisme est de mise !

Lueur d'espoir

Lueur d'espoir
Lueur d'espoir
Les consultations des émissaires de la SADC appuyées par les Nations-Unies battent leur plein à l’heure présente. Jusqu’ici, certains partis consultés semblent être optimistes et l’on espère qu’une résolution va être trouvée au plus vite pour que notre pays puisse enfin retrouver sa souveraineté.
.
Bien que toutes les consultations sembleraient être en bonne marche, l’on voit déjà certains politiciens qui essayent de manœuvrer l’opinion publique. Eh oui ! Et l’on dirait bien que ces gars-là ne veulent en aucun cas céder d’un pouce du peu d’avantages et de privilèges qu’ils obtiennent en siégeant au sein du CT et du CST. Légitimer ces deux Institutions ne voudraient-ils pas dire préserver l’unilatéralisme engagé par Rajoelina depuis le début de cette crise qui est à l’origine de ces malheurs que nous subissons tous les jours alors qu’une résolution serait à portée de main ? En tous cas, ce n’est pas étonnant de la part de ces pro-HAT. Les objectifs de la médiation seraient cette fois-ci d’arriver à établir une nouvelle « feuille de route pour une transition consensuelle » et à une véritable réconciliation nationale que la HAT ait esquivé jusqu’à maintenant.
.
Apparemment, la HAT aurait changé de stratégie et adopte le profil bas ! Entre autres, le PM Vital qui s’est dit prêt à abandonner son poste et le Pdt de la CENI qui s’est dit lui aussi prêt à quitter son poste si besoin est, présagent quelque chose de mieux. D’ailleurs, durant la visite en cours du DR Simao dans la Grande Ile, la HAT n’a émis aucune réaction réticente envers la SADC contrairement à ce qui s’est passé lors de la dernière visite de la délégation. Vous vous en souvenez ? Bref, rien n’est encore sûr toutefois l’optimisme est de mise en dépit de certaines réactions jugées inopportunes au moment où un climat d’apaisement est primordial pour la réussite de ces nouvelles consultations et à l’approche des fêtes de fin d’année. Juste en passant, c’est ridicule de dire qu’une position commune entre Rajoelina et le Pdt Zafy suffirait à régler la crise comme l’a soulevé un ancien journaliste de la TVM dont on ne citera pas le nom ici, par la simple raison qu’un Président élu démocratiquement n’a jamais été et ne sera jamais vomi par le peuple à deux reprises. Vous me suivez ?

2 pensées sur “Sortie de crise, l’optimisme est de mise !”

  1. La HAT a renvoyé paître le Representant de la SADC (GIC) ! en lui disant de rentrer chez lui ! Ce fut certainement une propositon de satanié !

    Pour nous, simple citoyen malagasy : la sortie de crise passe par le retour à l’ordre constitutionnel et SURTOUT
    LE RETOUR DE DADA !

  2. Merci, TsyGaga!
    On verra comment réagiront ces bandits sans foi ni loi lorsque le vraie reconciliation nationale arrivera!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *