Coup d’Etat de 2009, la Justice assumera-t-elle ses responsabilités ?

Lundi noir ! La vérité sort de la bouche des militaires ! Les faces cachées du coup d’Etat de 2009 sortent petit à petit et, déjà, la HAT gère mal la deuxième vague de révélations qui a été faite par le Col Charles car celui-ci vient de changer de cellule pour la deuxième fois.

En effet, la Ministre de la Justice sort de son mutisme en remettant en cause l’irrecevabilité de ces aveux ce qui, toutefois, reste encore à démontrer face à la plainte déposée par le Président Ravalomanana. Cette fois-ci, on verra bien si la Justice va « assumer » cette lourde responsabilité, ne serait-ce que pour redorer son blason.

En fait, ces révélations sont d’une importance capitale puisque d’une part, dans le cas où elles seraient prises en compte par la Justice ce qui demeure improbable, du moins pour l’instant, elles remettront en cause la raison d’être de cette HAT et de sa Constitution bidon. D’autre part, les sanctions qui émaneront du procès devraient être exemplaires afin que nos militaires soient réellement régis par de vraies disciplines et que certaines barrières demeurent infranchissables pour éviter les coups d’Etat à l’avenir.

Historiquement parlant, nous savons tous que ces militaires étaient toujours à l’origine des changements constitutionnels que notre pays ait connu depuis l’Indépendance. Et il est grand temps qu’on mette tout ça à terme. D’ailleurs, n’est-il pas temps maintenant que ces militaires retrouvent leurs véritables éthique et déontologie ? C’est marrant d’y penser puisque sous l’œil des observateurs, la Justice devrait, elle aussi, retrouver aussi son éthique et sa déontologie.

Pratiquement donc, la balle est maintenant dans le camp de la Justice. Tout dépendra d’elle et on verra bien si elle arrive à démontrer qu’elle est vraiment indépendante. Dans la foulée, on espère que cette affaire soit éclaircie au plus vite comme elle avait l’habitude de le faire surtout quand il s’agit d’affaire à connotation politique. Et à un moment donné, elle va devoir trancher sur les « dossiers brûlants », c’est le prix à payer car rien n’est gratis !

Bref, ces révélations permettraient de dénouer cette crise dans la mesure où elles constituent de nouvelles pressions à l’endroit de la HAT et l’on s’attend déjà à ce que les tenants du pouvoir se jettent les patates chaudes vue la portée politique de ces révélations. Sinon le saint esprit leur est-il tombé sur la tête ?

10 pensées sur “Coup d’Etat de 2009, la Justice assumera-t-elle ses responsabilités ?”

  1. Selon Charles, voici les 40 complices des crimes dont la succession a abouti au renversement du gouvernement.

    les civils :
    – Andry Rajoelina,
    – Monja Roindefo,
    – Ny Hasina Andriamanjato,
    – Norbert Lala Ratsirahonana,
    – Annick Rajaona,
    – Dolin Rasolosoa,
    – Alain Ramaroson,
    – Nadine Ramaroson,
    – Sareraka,
    – Julien Reboza,
    – Patrick Monibou,
    – Jean Théodore Ranjivason,
    – Jean Lahiniriko,
    – Roland Ratsiraka,
    – Cyrille Rasamizafy,
    – Herinkaja, journaliste de la station VIVA et
    – Philippe Désiré Ramakavelo ;

    Les « gros bras », miliciens recrutés pour les basses œuvres :
    – R. Philippe dit Ralipobe de Manjakaray et
    – Monsieur R. Marcellin dit Ramarcellin d’Anosipatrana ;

    les militaires :
    – Général André Ndriarijaona,
    – Général Noël Rakotonandrasana,
    – Général Voahangy Randriamanalinarivo,
    – Colonel Raharijaona Sedera Nirina,
    – Lieutenant-colonel Katsima,
    – Lieutenant-colonel Maroma René,
    – Lieutenant-colonel Lylison René,
    – Lieutenant-colonel Sondrota Lala,
    – Lieutenant-colonel Théodule Ravoavy,
    – Lieutenant-colonel Randrianantoandro,
    – Lieutenant-colonel Ravelomananjato,
    – Lieutenant-colonel Fidimalala Rafaliarisoa,
    – Lieutenant-colonel Sonarotalala,
    – Commandant Léon Claire

    et les financeurs :
    – Monsieur Saïd de la quincaillerie Sambatra à Andravoahangy,
    – Monsieur Galib de la quincaillerie 2000 à Andravoahangy,
    – Le groupe de Monsieur Amir Rajabaly,
    – le groupe SIPROMAD de Monsieur Ylias Akbaraly,
    – Monsieur Mamy Ravatomanga,
    – Monsieur Sylvain Rabetsaroana et
    – Monsieur Edgar Razafindravahy.

  2. vous dites: « La vérité sort de la bouche des militaires…ces révélations permettraient de dénouer cette crise »…
    ainsi il vous faut maintenant compter sur les déblatérations d’un soudard ivrogne pour résoudre la crise.
    Vous avez suffisamment connu les inconséquences de cet alcoolique quand il était patron du FIS pour ne rien espérer de cet individu pas fréquentable.
    N’en faites pas le sauveur de Madagascar…

  3. En fait avant 1972 ,il n’y avait un ministere de la defense ; c’est le programme de la premiere republique (democratisation de l’enseignement et installation de un lycée PUBLIC ) par sous-prefecture qui a été soustrait au ministere de l’education national et constitué le budget du ministere de la defense plus une partie du budget du ministere de l’agriculture .Toutes les depenses de l’armée etait supportées par la France .
    Les Services National pour l’alphabetisation ont été mis en place surtout pour pomper ce fric des autres ministeres .
    Ceci pour expliquer la phrase  » historiquement parlant les militaires sont à l’origine des changements constitutionels  » .
    Maintenant nous devons tous grandir et redresser les torts ,et pour pouvoir bien le faire ,apres le savoir ,il faut le pouvoir pardonner .
    Que La Paix du Seigneur soit avec nous tous !

  4. Que la vérité sorte, que la vérité soit dite au delà d’internet, que la population le sache une bonne fois pour toute, il faut stopper au plus vite ce tgv de malheur, ce train de bandits, pilleurs des dernières forêts de bois de rose de la planète, ce président qui n’a jamais été élu président, ces ministres qui sont pour la plupart des pirates et bandits, qu’on les arrête et qu’on en finisse car le pays souffre trop depuis tant d’années qu’on continue toujours avec des bandits encore plus bandits que certains qui ont emmené ce pays dans la misère depuis 40 ans. Un voleur de bicyclette risque des années de prison et si on perd son dossier il peut rester en prison à vie, ces HAT exporte les forêts de Madagascar par centaines de containers alors que c’est l’héritage pour nos enfants et ils sont en libertés traversant Madagascar à bord de véhicule flambant neuf escortés comme des rois, c’est une insulte suprême pour notre pays.
    Des noms sont oubliés par le commandant Charles mais déjà c’est extraordinaire d’avoir dit la vérité, il n’est jamais trop tard pour bien faire, des oublis comme le conseillers très spécial de Andry, en la personne de Patrick leloup métisse malgache français et qui a emmené TGV voir Kadhafi, Leloup qui est le super tampon entre l’élysée et andry.

  5. la justice Malgache est à présent sous les projecteurs de la CI, a elle de voir comment gerer ce cadeau de nouvel an ,soit elle prouve son indépendance, soit elle perd sa crédibilité , On lisait hier  » échec et mat « ,, je dirai que c’est une belle fourchette de la part de son expéditeur, car dans les deux cas la justice est prise en tenaille, elle perd soit sur le plan international soit au regard de la majorité de la population, soit au plan national, et dans le pire des cas sur les deux, tout ça au profit de 25 à 30% de la population(75% de 30%) sachant que cette situation ne peut pas durer.
    Je n’envie pas leur place , meme si elle est bien rénumérée,au moins faire preuve de Nationalisme si ceux qui sont au pouvoir en sont incapables bien que pronant le contraire.A-faire ? non :A-suivre.

  6. Les deux plaintes déposées par le Président RAVALOMANANA MARC sont des grenades dégoupillées pour la hat :Pour eux deux attitudes :
    –y toucher c’est risquer d’exploser avec
    –ne pas y toucher , c’est reconnaître explicitement l’importance de ces plaintes car elles sont éloquentes et reposent sur la déclaration écrite d’un témoin ,d’un acteur a participé de façon active à ce coup d’état et d’un accusateur.(.pourvu de preuves ) des participants directs (il a sorti la liste de ces participants actifs)…

    La déclaration de l’encore ministre de la justice.ne peut rien changer au conteu des plaintes , et ne peut pas  » stopper  » une éventuelle procédure..
    Je dis éventuelle ,car à bien examiner , cette presque future ex-ministre n’est pas concernée ,ne peut être concernée par ces deux plaintes car
    le Président RAVALOMANANA MARC ,connaissant plus d’autres l’évolution de la situation politique de Notre Pays a déposé ces deux plaintes à l’intention du
    Ministre de la Justice de la Transition Consensuelle et Inclusive (TCI )..

    Cette ultime réunion des négociateurs sur l’application des Accords de MAPUTO ne peut pas s’achever sans conclure positivement ,sans déboucher sur la mise en place de laTCI..!
    POURQUOI ?

    –parce que de nombreux évènements (COTE D’IVOIRE , TUNISIE ) ont interpellé la Communauté Internationale ,qui s’est beaucoup impliquée en COTE D’IVOIRE et obligent
    cette Communauté internationale à être plus énergique avec la hat et ses commanditaires !
    –parce que cette situation ne peut plus durer car les Malgaches en ont marre !
    –parce qu’ après la déclaration/ la dénonciation / l’accusation du lt colonel andrianasoavina , la vie politique à Madagascar ne sera plus  » un fleuve tranquille pour la hat  » et une attente inutile et stérile pour les Malgaches ,qui certainement vont manifester leur colère et vont réclamer le départ de rajoelina et de ses sbires…que la Justice de la TCI
    qui va être mise en place les prendront encharge..

    ATTENTION ,ne faisons pas une confusion..: rajoelina a signé les Accords de MAPUTO en tant que auteur de coup d’état le 09 août 2009..Il a renié sa signature mais les Accords ,considérés comme traité international garde sa valeur , son autorité..!
    si demain rajoelina revient sur le reniement de sasignature ,rien ni personne ne peut s’opposer à sa participation à la TCI..
    Il est dénoncé par la déclaration du lt colonel ,mais il n’est pas encore ni poursuivi ni inculpé

    OUI LA JUSTICE DE LA TCI OU APRES LA TCI DISPOSE DE TOUTE L’AUTORITE NECESSAIRE : ELLE DIRA ET APPLIQUERA LA LOI APRES ENQUETES , APRESINSTRUCTION ,APRES QUALIFICATION DES CHEFS D’ACCUSATION PAR LA CHAMBRE D’ACCUSATION ,APRES LES JUGEMENTS..!
    SOUVENONS – NOUS DE LA FERMETE ,DE L’INDEPENDANCE QUE LA JUSTICE A FAIT MONTRE SOUS LE MINISTERE DE MADAMA RAJAONAH ALICE…!
    OUI LA JUSTICE LIBEREE ASSUME

  7. les chiens aboient et la caravane passe.
    Vous devriez comprendre que la communauté internationale a d’autres chats à fouetter avec les problèmes en Tunisie, Côte d’Ivoire, Moyen Orient, Iran, etc…
    Madagascar n’intéresse personne à part les touristes amateurs de nature.
    Vous feriez mieux de chercher une solution malgacho-malgache seule capable de résoudre la crise.
    Vous n’avez pas eu votre ration,… mais Mamy aura bientôt la sienne comme Raharinaivo…

  8. alors qu’est ce qui va reellement se passer a madagascar?….puisque ,cpmmes vous dites la communaute internationale a d’autres chats a fouetter….puisque les solutions malgacho-malgaches s’averent pratiquement impossible…

  9. Dr Robin! Il ne faut pas être naïf pour croire que Christine en tant que partie prenante de l’actuel régime denierait ses supérieurs dans une procédure juridique! Déjà, elle annonce Charles comme un cas « psychiatrique »! Quel serait le prochain artifice juridique à employer? Elle n’est qu’à ses début et il faut voir aussi qu’elle peut avoir le recours au service et à l’assistance de Ratsirahonana qu’il ne fat pas négliger dans sa capacité de nuisance!!!
    Donc à mon avis Rajoelina ne sera touché qu’en dernier recours! Enfin une très belle protection de la part des juristes comme Christine et Ratsirahonana mais seulement pour un temps! Soyons patients!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *