Feuille de route « Foza orana » !

Unilateralisme

Unilateralisme
Unilateralisme
Tsy mitsahatra mihemotra ity firenena ity, raha dinihina amin’ity volavolam-bahaolana natolotry ny iraky ny SADC, Dr Simao Leonardo, dia toa ilay fifanarahana natao tany aloha ihany no avadibadika, ny mahasamihafa azy dia toa teren’ny Dr Simao hanaiky ity soso-keviny ity ny hery politika rehetra. Ny mampalahelo amin’ity soso-kevitra ity dia ny fanomezana vahana an’i Andry Rajoelina tanteraka, izay efa fantatra fa nanao fanonganam-panjakana teto Madagasikara. Izy no manendry ny Praiminisitra raha toa ka nifanarahan’ny ankolafy efatra izany tany amin’ny satan’ny Maputo sy ny tovana Addis Abeba.

I Andry Rajoelina no omena vahana amin’ity « feuille de route » hafahafa ity. Mivangongo eo am-pelatanany ny fahefana rehetra.

Andrasana ny fehin-kevitra hivoaka rahampitso fa raha ny hita dia fanilihina tanteraka ny ankolafy telo izy ity.Any amin’i Dr Simao izany zao ny baolina…

.

Feuille de Route Pour la Sortie de Crise à Madagascar

Engagements des Acteurs Politiques Malgaches

Les Acteurs Politiques Malgaches parties prenantes à cette Feuille de Route se sont convenus de prendre les engagements ci-après;
1. Continuation du dialogue Malgacho – Malgache entre les Acteurs Politiques Malgaches pour la formation d’un Gouvernement de Transition d’Union Nationale et l’élargissement de la composition des institutions parlementaires de transition et de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), dans le cadre d’un processus de transition neutre inclusif et consensuel vers des élections libres, crédibles et transparentes à Madagascar;
2. Confirmation d’Andry Rajoelina comme Président de la Transition. En cette qualité, il exerce les fonctions de Chef de l’Etat;
3. Formation d’un Gouvernement de Transition d’Union Nationale consensuel et inclusif, dirigé par un Premier Ministre de consensus. Le Premier Ministre sera nommé par le Président de la Transition sur une liste de personnalités proposées par les Acteurs Politiques Malgaches parties prenantes à cette Feuille de Route;
4. Les Acteurs Politiques Malgaches parties prej1antes à cette Feuille de Route sont invitées à présenter une liste de personnalités parmi lesquelles le Président de la Transition, sur proposition du Premier Ministre de consensus, nomme les Membres du Gouvernement de Transition. En nommant l’exécutif, le Président de la Transition et le Premier Ministre de consensus s’engagent à opérer une allocation juste et équitable des portefeuilles, en respectant la provenance politique et la représentation de genre.
En cas de révocation d’un membre du gouvernement, il sera remplacé par un autre membre de son groupe de provenance politique selon les mêmes règles de procédure de nomination;
5. Pour l’élargissement de la composition des autres institutions de la transition, comme le Congrès de Transition (CT), le Conseil Supérieur de Transition (CST) et la Commission
Electorale Nationale Indépendante (CENI), les Acteurs Politiques Malgaches parties prenantes de cette Feuille de Route sont invitées à présenter une liste de personnalités parmi lesquelles le Président de la transition nomme les membres de ces institutions.
En nommant les membres de ces institutions, le Président de la Transition s’engage à opérer une allocation juste et équitable des postes, en respectant la provenance politique et la représentation de genre;
6. Le Gouvernement de Transition sera chargé de l’administration des affaires courantes du pays et de mettre en place les conditions nécessaires pour des élections crédibles, justes et transparentes, en coopération avec la communauté internationale. Il s’abstiendra de prendre des nouveaux engagements à long-terme, ceux-ci ne relevant que de la compétence du futur Gouvernement à l’issue des élections;
7. Elaboration et mise en oeuvre, avec l’appui des experts des Nations Unies, d’un cadre électoral crédible, neutre et transparent, fondé sur les normes internationales, notamment par:
a. L’élargissement de la composition de la CENI qui est chargée d’organiser les élections législatives et présidentielles. Disposant des pleins pouvoirs dans la gestion de l’ensemble du processus électoral, la CENI aura la responsabilité d’assurer que les élections se déroulent de manière libre, juste et transparente;
b. la révision du Code électoral;
c. une nouvelle loi sur les Partis politiques;
d. l’utilisation du système du bulletin unique;
e. la révision des listes électorales;
f. la révision du calendrier électoral. Le calendrier électoral sera défini sur la base des conclusions d’une mission d’évaluation des besoins électorales organisée par les Nations Unies. Les Acteurs Politiques Malgaches parties prenantes à cette Feuille de Route s’accordent sur le principe de l’organisation de l’ensemble des élections pendant le période du 1er Mai au 30
Novembre 2011.
8. La Société Civile Malgache est encouragée à faire l’observation électorale des élections législatives et présidentielles. La communauté internationale sera appelée à soutenir le renforcement des capacités de la société civile;
9. Le Président de la Transition, le Premier Ministre de consensus, les Membres du Gouvernement, les Membres du Congrès de Transition et du Conseil Supérieur de la Transition sont tenus de démissionner de leurs fonctions 60 jours avant la date du scrutin, s’ils décident de se porter candidats aux élections législatives et présidentielles;
10. Le Président, le Gouvernement et l’ensemble de l’administration de la transition doivent rester neutres dans la période de transition, en particulier dans le processus électoral;
11. Le Président, le Gouvernement et l’ensemble de l’administration de la transition doivent s’engager à adopter des mesures de confiance pour créer une atmosphère d’apaisement, en mettant un terme aux poursuites judiciaires en cours engagées à l’encontre des membres de l’opposition qui pourraient apparaître comme fondées sur des motifs politiques, et en assurant le respect de l’Etat de droit et du principe de l’égalité de traitement. Ces mesures de confiance ne peuvent pas concerner les poursuites judiciaires engagées dans le cadre des crimes contre l’humanité, crimes de guerre, crimes de génocide et violations graves des droits de rhomme et des libertés fondamentales;
12. Le Président, le Gouvernement de Transition et l’ensemble de l’administration de la transition doivent s’engager à protéger et promouvoir les Droits de l’Homme à Madagascar, et à respecter les libertés fondamentales, notamment la liberté d’expression, d’opinion et d’association, ainsi que la liberté de la presse;
13. Octroi d’une amnistie large pour tous les événements politiques intervenus entre 2002 et 2009. Sont exclus de l’amnistie les crimes contre l’humanité, les crimes de guerre, les crimes de génocide et d’autres violations graves des droits de l’homme et des libertés fondamentales;
14. Marc Ravalomanana ne devrait pas rentrer à Madagascar jusqu’à l’instauration d’un climat politique et de sécurité favorable dont l’appréciation relèvera de la compétence souveraine et exclusive du futur Gouvernement à l’issue des élections. Le Président, le Gouvernement et l’ensemble de l’administration de la transition prennent l’engagement de veiller à la protection de la famille et des biens de Marc Ravalomanana. En échange, il doit s’engager à s’abstenir de toute action déstabilisatrice au cours de la transition;
15. Les Acteurs Politiques Malgaches parties prenantes cette Feuille de Route s’engagent à adopter sans délai un Code de Bonne Conduite Politique et d’Éthique pour régir les activités politiques à Madagascar pendant la période de transition. ils s’engagent également à observer ce code;
16. Tous les Acteurs Politiques Malgaches parties prenantes à cette Feuille de Route sont encouragés à participer de bonne foi au processus de transition. Ils s’engagent également à instaurer un climat de paix et de sécurité pour tous les Malgaches, à éviter l’obstruction du processus de transition et à maintenir une posture constructive et patriotique pour faire avancer la transition;
17. Aucun Acteur Politique Malgache parti prenantes de cette Feuille de Route ne peut et ne doit s’arroger un droit de veto à cette Feuille de Route pour la période de transition;
18. Tous les Acteurs Politiques Malgaches parties prenantes à cette Feuille de Route doivent récuser le recours à la violence ou la menace à un tel recours pendant la période de transition. Ils doivent également s’abstenir d’inciter à la haine;
19. Un processus de réconciliation nationale, dirigé par le Comité du Fampihavanana Malagasy (Comité de la Réconciliation Malagasy) et facilité par la communauté internationale, devra être mené afin de soigner et commencer à guérir les blessures individuelles et collectives du passé et établir de saines fondations pour l’avenir de Madagascar;
20. Les membres de la Société Civile Malgache, dont les Raiamandreny Mijora, le FFKM, la CNOSC et le FINONA sont chargés du suivi et du contrôle nationaux de l’application de cette feuille de route, jusqu’à la fin de la période de transition;
21. Un Bureau de la Médiation sera installé à Madagascar pour y soutenir le dialogue Malgacho – Malgache et le processus de transition. La mission du Bureau de la Médiation s’achèvera le jour de l’investiture du nouveau Président de la République, qui marquera la fin de la transition;
22. Les présents engagements annulent et remplacent tous les engagements pris et ou signés antérieurement concernant la transition à Madagascar;
23. Tout conflit dans l’interprétation des dispositions de la présente Feuille de Route sera soumis à l’arbitration de la Médiation de la SADC.
**************

Engagements de la Communauté Internationale

Après la mise en place effective d’un Gouvernement de Transition d’Union Nationale, du Parlement de Transition et d’une Commission Electorale Nationale Indépendante neutre, inclusive et consensuelle, ainsi que la conclusion d’un accord sur une Feuille de Route pour la période de transition, la communauté internationale prend les engagements suivants:
24. L’établissement d’un Bureau de la Médiation à Madagascar pour y soutenir le dialogue Malgacho – Malgache et le processus de transition. À cet égard, les Nations Unies sont appelées à apporter une assistance technique, administrative et financière à la Médiation de la SADC;
25. Reconnaissance du Président et du Gouvernement de Transition de Madagascar, après la mise en place des institutions de transition inclusives et consensuelles;
26. La communauté internationale s’engage à apporter son soutien multiforme aux institutions de transition consensuelles et inclusives, notamment le Gouvernement de Transition, le Congrès de Transition, le Conseil Supérieur de Transition et la Commission Electorale Nationale Indépendante;
27. La SADC, l’Union africaine, les Nations Unies, l’OIF, la COI et plus largement la communauté internationale s’engagent à apporter leur soutien politique, technique, matériel, logistique et financier à ce dialofjue et à ce processus de transition, pour assurer une transition sans heurts débouchant sur des élections crédibles, libres, justes et transparentes;
28. Octroi d’aide financière, technique, matérielle et logistique au processus électoral;
29. Sous l’égide de l’équipe de médiation de la SADC, appuyé par les Nations Unies, la communauté internationale sera chargée du suivi et contrôle internationaux de la mise en oeuvre de cette feuille de route, en collaboration avec les acteurs nationaux et internationaux pertinents;
30. La communauté internationale s’engage à envoyer des observateurs internationaux pour les élections législatives et présidentielles;
31. Suspension et levée progressive et conditionnée des sanctions imposées à Madagascar en fonction de la mise en oeuvre des étapes fixées dans cette feuille de route;
32. Les partenaires examineront la possibilité de reprendre leur aide et coopération au développement, humanitaire, financier et économique;
33. Le Médiateur devrait continuer à suivre de près la situation, apporter en tant que de besoin son soutien et sa facilitation aux parties malgaches, et faire régulièrement rapport à la SADC, liUA et la communauté internationale sur l’évolution de la situation à Madagascar.

******************************
(20 Janvier 2011)

25 pensées sur “Feuille de route « Foza orana » !”

  1. La justice dit qu’elle respecte les droits de l’homme, donc pas besoin de liberer les detenus politiques puisqu’il n’y en a pas. Vivre la justice! La SADC brule la Charte de l’Union Africaine au profit du coup d’état puisqu’elle permet au meneur de coup d’état de se présenter aux élections présidentielles. Appuy politique pour la Transition par la CI. Pas d’explication pour le non-retour de Ravalomanana sauf le fait que la France ne veut pas son retour. La France sera innondé de demandes pour aider d’autres à faire des coups d’état comme la France a fait pour aider Rajoelina: sécurité diplomatique, assistance militaire, reconnaissance internationale, etc.

  2. Comment l’UA peut-ele s’engager à fouler aux pieds toutes les Chartes qu’il a signés et engagées?
    Comment tous les Africais ont-ils pu lécher les c..ls de la France?…
    L’article sur le Président Marc RAVALOMANANA est très flou: « …. l’issue des élections »!… En des termes plus clairs, le Président ne doit rentrer à Madagascar qu’après la Transition!… Il ne pourra dons participer aux élections présidentielles!…
    cela apaisera-t-il la tension et la crise politique à Madagascar?…. Non! N’acceptons pas cette feuille de route qui favorise les PUTSCHISTES!…

  3. Mbola ny frantsay ihanhy no ambadik »izao ataon’i simao izao. Tsy hitondra vahaolana mihintsy io fa mbolaho krizy ihany.
    Ny fialan-dRajhoelina tanteraka eo no vakaolana.

  4. C’est un scandale ! faut le pendre haut et court ce Simao
    non mais de qui se moque-t-il cet abruti ?

    Il aurait mieux fait de valider depuis mars 2009 le putsch de radomelina et ses chiens de la françafrique si c’est pour en arriver là

    Je le répète encore et toujours, il ne faut rien attendre de la CI, la CI s’en fout du devenir du peuple malgache et encore moins de ses choix, elle se bat uniquement pour ses intérêts. Il est temps pour les malgaches d’ouvrir les yeux et de commencer à lutter pour son pays sinon c’est tous les Simao de la terre qui vont à la fin décider combien de cuillerées de riz les malgaches doivent manger à chaque repas

  5. Mety io feuille de route io, ary hamaha ny olana eto Madagasikara. Ny tokony hamafisina dia ireo mesures d’apaisement : ny amnistie ho an’ireo voarohirohy amina olana ara-politika : Fetison, FIGN, raharaha BANI tamin’ny 17 Novembre. Tsy tokony ho voakasik’izany kosa ny raharaha fanodikodinam-bola, na asa fanaparam-pahefana hahazoana tombontsoa manokana. Tokony hohamafisina koa ny fahalalahana fanehoan-kevitra am-pilaminana ary ny fahalalahan’ny filazam-baovao sy ny fanehoan-kevitra.

  6. Bonjour,

    Les amis, l’avenir d’un pays est entre les mains de sa population. Si cette derniere n’en prend pas la responsabilite, d’autres s’en chargent.

    La liberte se conquiert , n’est-ce pas vrai ?

    Kitana

  7. Zo
    Tsy afaka hamela fanehoan-kevitra malalaka izany ny mpitondra ankehitriny satria miteraka « fanakorontanana ny fiainam-bahoaka » izany

  8. Je l’avais dit ;il ne faut de tergiverser avec le Gic et la Hat ,cela ne fait que prolonger la crise et la souffrance du peuple Malgache ,souffrance que certain veut jusqu à la disparition et à l’extermination douce du peuple Malgache.
    Alors il est encor temps d’agir ,
    Le peuple malgache n’est pas si abruti pour ne pas pouvoir agir ,pour placer une admnistration digne d’eux .Parcecque Simao veut avaliser ,Un homme reconnu comme criminel à la tête de notre pays ,un homme qui a renuméré des individus pour tuer ces compatriotes ,il a dirigé un gouvernement pour pratiquer des escroqueries ,un homme sans qualité ,…..il faut se demander combien les français lui ont offert .

    Malgache il n’y a aucun issu pour l’avenir de notre pays que le depart de Rajoelina ,
    partout il n’y a que cette option pour la survie de la nation Malgache .

  9. TRES DIFFICILE POUR LES MALGACHES D’ACCEPTER CETTE ESCROQUERIE COMMISE PAR LE DR ZSIMAO LEONARDO !…

    Voilà donc la raison pour laquelle des légalistes comme kitanamanandrambo ,galasam ,ont soutenu mordicus et farouckhement que les Accords de MAPUTO sont périmés et ne servent plus à rien..: ils ont donc adoptécette feuille de route comme acquise et seule et unique clé pour ouvrir la sortie de crise..!
    J’ai dit et redit queles légalistes sont le  » alliés objectifs  » de lahat de rajoelina depuis qu’ils se sont acharnés àattaquer et Mr FETISON et MR MAMY et n’ont cessé de maugreer sur les accords de MAPUTO..!
    Ce ne sont plus des alliés objectifs mais font des amis intimes de rajoelina et de la hat ! ils approuvent cette feuille de route par leur attitude vis – à vis des Accords de MAPUTO..
    Cette feuille de route ne vient du GIC (Groupe International de Contact ),représentant de la CommunautéInternationale qui a contresigné les Accords de MAPUTO le 09 août 2009 ,présidé par le Président CHISSANO JOAQUIM..
    Celui-ci a été contacté par le PrésidentRAVALOMANANA MARC qui lui a signifié son refus de cette feuille de route présentée par le Dr Zsimao L..
    Le Président CHISSANO JOAQUIM auraitrépondu au Président RAVALOMANANA MARC que telle feuille de route n’engage que le Dr Zsimao..!
    Cette feuille de route a été soufflée , imposée par la France et le Dr Zsimao ,qui ,soit a fait feint de ne rien connaître soit il a suivi en connaissance de cause cette initiative française , a usurpé le droit auquel il n’ a pas droit : d’avoir changé les dispositions des Accords de MAPUTO et d’avoir ignoré la Charte de ces Accords., notamment celle qui garantit le retour au Pays du Président RAVALOMANANA MARC afin qu’il puisse participer à l’élection présidentielle !
    Cette manoeuvre qui vise à l’empêcher de participer à cette élection a été l’objectif de ces adversaires quyi n’ont pas hésité d’attenter à sa personne dans la nuit du 17au 18 novembre 2006 et lors du coup d’état du 17 mars 2009 et souvenez-vous de ce troc de l’ababndon totale de toute activité politique du Président RAVALOMANANA MARC contre l’offre au Président d’une importante somme d’argent !
    Pourquoi cet acharnement à neutraliser le Président RAVALOMANANA MARC..?

    TRES DIFFICILE D’ACCEPTER CETTE OUTRECUIDANCE ,CETTE ESCROQUERIE ,

    Mais qui a donc  » conseillé / obligé / le Dr Zsimao de ne pas suivre l’esprit et la lettre des accords de MAPUTO ?
    Nous demandons une déclaration du Président CHISSANO JOAQUIM ,Patron du Dr Zsimao qui désavoue son émissaire et dans son attitude des’attribuer le droit de falsifier , de dénaturer unilatéralement les Accords de MAPUTO , de l’avoir remplacé par une feuille de route qui régularise lle pouvoir de fait généré par le coup d’état et qui donne tout le droit d’accéder à la gestion de la transition au chef des putchistes..!
    A QOUI ONT DONC SERVI TOUTES CES NEGOCIATIONS POUR NE FINALEMENT REGULARISER LE POUVOIRISSU DU COUP D’ETAT ?

    Je pense que ceux (Malgaches ,Français ,karana ) ui ont imposé cette feuille route , avec la complicité ou l’inconscience du Dr Zsimao Léonardo ,émissaire du Président CHISSANO JOAQUIM ont pris les Malgaches pour des demeurés , des imbéciles ,incapables de réagir..

  10. feuille fde rote idee de la France
    io no namafisin´ny solotenan´ny Quai d´orsay namangy aní rajoelina farny

    Entano ny vahoka
    andry rajoelina mila, ravao io transition mpamoafady nanongam-panjakana io

    Zava misy: Momba anao 100% aho eto, mitovy ny hevitrantsika

    Aza manaiky lembenana ry malagasy fa mbola hitohy ve izyo fijaliam-bahoaka sy tsindry hazo lena izao

    Tongava saina,
    Aza manaiky io feuille de route io
    Aongano ny foza

  11. Feuille de route poteho

    Andry Rajoelina aogano

    ranomasom-bahoaka io feuille de route io, diso fanatenana ny vahoaka nitolona

    Aza manaiky lembenana ,Ravao io tetezamita tsy izy io

  12. n direct d’ADDIS ABEBA Envoyé par: GTT INT GE (Adresse IP journalisée)
    Date: mar 1 février 2011 17:16:17

    ADDIS ABEBA 31 janvier 2011: Rapport du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine

    RAPPORT INTERIMAIRE DU PRESIDENT DE LA COMMISSION SUR LA MISE EN OEUVREDE LA DECLARATION DE TRIPOLI POUR L’ELIMINATION DE CONFLITS EN AFRIQUEET LA PROMOTION DURABLE DE LA PAIX ET DU PLAN D’ACTION DE TRIPOLI

    Madagascar
    57. Aucun progrès décisif n’a été enregistré dans le processus de recherche d’une solution consensuelle à la crise qui secoue Madagascar depuis le changement anticonstitutionnel intervenu le 17 mars 2009. Les autorités de fait ont rejeté les Accords de Maputo du 6 août 2009 et l’Acte additionnel d’Addis Abéba du 6 novembre 2010, dont la mise en oeuvre devait mener à la restauration de l’ordre constitutionnel, comme couronnement d’une transition consensuelle et inclusive. Elles se sont, depuis, engagées dans une démarche unilatérale, marquée notamment par la tenue d’un référendum constitutionnel, le 17 novembre 2010, qui
    devrait être suivi d‘élections législatives, le 16 mars 2011, et du premier tour des élections présidentielles le 4 mai 2011.

    Une tentative de coup d’Etat militaire intervenue le jour même
    de la consultation référendaire sur le projet de Constitution est venue illustrer la précarité de la situation dans le pays et l’absence de consensus sur la démarche en cours.

    La situation à Madagascar pose un véritable défi à la SADC et à l’UA, ainsi qu’à l’ensemble de la communauté internationale. Aucun effort ne doit être épargné pour que ce défi soit relevé et sortir de l’impasse actuelle, à travers une solution consensuelle à la crise.
    Dans ce contexte, il importe de mobiliser davantage la communauté internationale, en particulier les partenaires de l’UA, pour la mise en oeuvre scrupuleuse des sanctions décidées par le Conseil en février et mars 2010.

    .

    Message
    Re: En direct d’ADDIS ABEBA Envoyé par: BLM (Adresse IP journalisée)
    Date: mar 1 février 2011 17:48:57

    itony dinihina tsy ny faux blm apetraky ny sasany

    feuille de route aho é…SNS..

    ouadray Écrivait:
    ——————————————————-
    > Hay zany mamahan-dalitra fotsiny ry Simao aty
    > Madagasikara

    Raha izao no izy dia tena mampiasa ny tetika rehetra azony ampiasaina ny fransafrika @ alalan’i simatay !

    Options: Repondre à ce message•Citer ce Message
    Re: En direct d’ADDIS ABEBA Envoyé par: MIALA (Adresse IP journalisée)
    Date: mar 1 février 2011 17:50:52

    – – – – – – – –

    MANANKASINTSARA MAHALEO TENA – TENA AFAKA TANTERAKA NO FETRA
    NY FIVERENAN’i DADA IHANY NO LALAN-TOKANA HIAVIANA @IZANY

    Mahereza jiaby!
    Mirary soa ho tahian’Andriamanitra!

    Options: Repondre à ce message•Citer ce Message
    Re: En direct d’ADDIS ABEBA Envoyé par: Paris se déchaine ! (Adresse IP journalisée)
    Date: mar 1 février 2011 17:54:16

    ouadray Écrivait:
    ——————————————————-
    > Hay zany mamahan-dalitra fotsiny ry Simao aty
    > Madagasikara

    …hihihi domelina e !

    Options: Repondre à ce message•Citer ce Message
    Re: En direct d’ADDIS ABEBA Envoyé par: … (Adresse IP journalisée)
    Date: mar 1 février 2011 17:55:03

    Options: Repondre à ce message•Citer ce Message
    Re: En direct d’ADDIS ABEBA Envoyé par: MIALA (Adresse IP journalisée)
    Date: mar 1 février 2011 17:57:33

     » … … La situation à Madagascar pose un véritable défi à la SADC et à l’UA, ainsi qu’à l’ensemble de la communauté internationale. Aucun effort ne doit être épargné pour que ce défi soit relevé et sortir de l’impasse actuelle, à travers une solution consensuelle à la crise. .. …  »

    Nous ne voyons pas pour quelle raison la crise à MANANKASINTSARA constituerait un veritable défi ? ? ?

    – Les principes – les accords – les règles – les chartes – les lois – … … qui régissent toute la grande famille de la Communauté internationale sont là!
    – Toutes les vérités sont étalées au grand jour
    – … … … …

    Bien sûr, cela constitue un véritable défi par ce qu’on garde tout simplement tous ces documents dans les tiroirs!

    On ne sait pas à quoi bon avoir établi tous ces cadres et règles si on n’ose même pas les appliquer???

    *

    *

    – – – – – – – –

    MANANKASINTSARA MAHALEO TENA – TENA AFAKA TANTERAKA NO FETRA
    NY FIVERENAN’i DADA IHANY NO LALAN-TOKANA HIAVIANA @IZANY

    Mahereza jiaby!
    Mirary soa ho tahian’Andriamanitra!

    Options: Repondre à ce message•Citer ce Message
    Re: En direct d’ADDIS ABEBA Envoyé par: Tébilé II (Adresse IP journalisée)
    Date: mar 1 février 2011 18:01:00

    Il faut retirer le mandat de SIMAO , Marc Ravalomanana doit en faire la demande aprés de la SADC et de l’UA !

    ions: Repondre à ce message•Citer ce Message
    Re: En direct d’ADDIS ABEBA Envoyé par: up (Adresse IP journalisée)
    Date: mar 1 février 2011 18:05:09

    efa milaminana ny malagasy tsy tia rà latsaka koa inona no tsy ampiharana ny sazy eto m/car manala ireo putschiste-rajoelina ireo…

    direct d’ADDIS ABEBA Envoyé par: SAN-CTION (Adresse IP journalisée)
    Date: mar 1 février 2011 18:10:27

    zay ihany no mendrika ny hat!!

    Options: Repondre à ce message•Citer ce Message

    Aller à: Liste des Forums•Liste des messages•Chercher•Identification Votre nom:
    Votre adresse électronique:
    Sujet:

    Mesure de lutte contre les spams (uniquement pour les utilisateurs non enregistrés) :
    Saisissez le code que vous voyez sur l’image ci-dessous. Cette procédure permet de bloquer les robots qui essaient d’envoyer des posts de manière intempestive. S’il y a erreur dans la saisie du code, une nouvelle image est générée. Resaisir alors le code correspondant. Il est conseillé de s’enregistrer afin de ne plus avoir à passer par cette procédure.
    Saisir le code : This forum powered by Phorum.

  13. NON NON SIMAO FEU DE ROUTE MANDORO IO TONGAVA SAINA ?FENO AFO MANDORO IO LALANA I SIMAO RADOMELINA IO FOZA MAMONO VAHOAKA RAJOELINA MIANAKAVY
    TSY VANONA NY TARANAK IO RAJOELINA MIALY IO ?MAMPIJALY VAHOAKA

  14. Resaka ambony- vavahady !

    La SADEC est manipulée par la France(à travers des Jean Ping et C°, beau frère d’Ali Bongo)
    Voir le règlement du problème ivoirien…

    je partage l’avis de Kintana , il ne faut compter que sur l’ACTION SINCERE ET SPONTANEE DU PEUPLE…..
    Le reste est foutaise.

  15. Ho gaga ve isika raha manao izay fara heriny ny mpanohana ny mpanongam-panjakana hihazonana azy ireo eo amin’ny fitantanana ny firenentsika? Jereo ireto trano be mijoalajoala eran’ny tanàna maniry toy ny anana, ireto orinasa isan-karazany manao izay dan’ny kibony, ireto voanjo an’alinaliny miaina finaritra arakaraky ny fitomboan’ny fahorian’ny vahoaka malagasy, sns.
    Marina loatra izay voalazan’i Kintana sy Gbd: isika no hanavotra ny firenentsika fa tsy i Simao na olon-kafa ery! Koa aoka tsy hanantena an’izan’iza isika, na koa ho kivy ambony ihany. Làlana tokana no hiverenana amin’ny ara-dalàna, dia izay efa voarakitra tamin’ny fifanekena vita sonia tany Maputo!

  16. Bravo Dr Celestin Robin ! Bravo !

    Les propositions incluses dans cette feuille de route de la SADC, sous réserve qu’ elles soient véridiques, n’est que le pur aboutissement de votre attitude ainsi que celle de vos proches acolytes (les zanak’i Dada tout particulièrement), depuis plus d’un an.

    Un peu de bon sens et de jugeote s’il vous plait !

  17. « Resaka ambony- vavahady !

    La SADEC est manipulée par la France(à travers des Jean Ping et C°, beau frère d’Ali Bongo)
    Voir le règlement du problème ivoirien…

    je partage l’avis de Kintana , il ne faut compter que sur l’ACTION SINCERE ET SPONTANEE DU PEUPLE…..
    Le reste est foutaise. »
    (dixit GBD)

    Voilà qu’on « retourne » maintenant sa veste !

    Pendant des mois je ne pouvais lire, ici et ailleurs, que des louanges en faveur de la SADC et des appels à une intervention armée de la part de la SADC pour « pacifier » Madagascar !

    Maintenant on change de discours et de ton, voilà que la SADC est « manipulée » par la France (donc la Françafrique !) MDR… MDR… MDR… MDR… MDR…

    La SADC, organisation composée quasi exclusivement de pays anglophones et lusiphones (à part le Congo et Maurice), le Gabon n’en faisant pas partie !

    Donc, en conclusion, jusqu’à présent tout vos discours n’ont été que foutaise, digne d’un « zanak’i Dada » à tête brulée !

    => J’ai eu raison à 200% dans l’ensemble de mes analyses !!! … et Top, dans le mille !

    Un conseil, vous devrez aller rendre visite à votre comorien (ou mahorais) de palier pour fumer la moquette ensemble, cela vous permettra surement d’éclaircir vos idées !!!

    MDR !!!

  18. Iarivo!
    Mba misaina fa rehefa mivadika amin’ny teniny ve dia ho arahina foana e?.. Efa hita izao fa mampiditra anao any amin’ny kizo, na mampihinana diky anao dia ho lelafinao foana ny ravin-daisoany?…
    Ianareo manana saim-poza no manao an’izany fa tsy izahay akory!.. Ary mba ovao ny « pseudo »-nao fa tsy toe-tsain’ny zanak’Iarivo mihitsy ny fisainanao!

  19. FEUILLE DE ROUTE à la MAM !
    Déclaration télévisée, soutien au peuple Tunisien, clamer la démocratie et HOP ! Elle s’envole avec le beau-frère de Ben ALI dans son JET privé !
    Et ben ! Ça promet !
    Dans le forum Orange, les insultes envers cette Belle Dame pleuvent.
    « iarivo » (fanjakana) devrait y faire un petit tour, il saura pour la première fois de sa vie la définition exacte du mot « insulte ». Et peut-être, qu’il changera sa manière de juger les légalistes dans MyDago. Qui sait, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! MDR MDR MDR !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *