L’« économiste » ou… le médecin après la mort ?

medecin

medecin
medecin
Quelle mouche l’a piqué ? On dirait que certains tentent de se déculpabiliser des maux qu’ils ont, eux-mêmes, voulu. En effet, les réactions du coordinateur national du CREM (Ndlr : Cercle de réflexion des économistes de Madagascar) qui n’est autre que le Dir Cab du Ministère des finances et qui fustigent les actions économiques entreprises par la HAT étonnent plus d’un.

C’est drôle mais la plupart des humains sont faits ainsi. Et ce qui est regrettable dans tout ça c’est que ce n’est que maintenant que ce gars-là s’est aperçu qu’il n’y a rien qui vaille et qu’il crie à travers son cercle les méfaits de l’ingérence de l’Etat dans notre système économique. Ben, si c’est lui qui le dit, économiquement parlant, il n’y a plus rien à commenter ! Cependant, les hausses des prix des PPN, le chômage et enfin, les sanctions internationales ne lui permettaient-ils pas, en tant qu’économiste, de projeter un avenir sombre pour notre économie nationale au début de cette Transition bidon ? S’il n’affiche son pessimisme que maintenant, à quoi nous sert-il d’avoir un cercle pareil ?

A entendre les déclarations du CREM c’est comme si depuis l’avènement de la HAT, ce « Cercle » espérait que la situation allait s’améliorer. Sans avoir aucun arrière pensé, que devrait-on espérer d’une économie fermée du reste du monde sinon que de voir la pauvreté s’amplifier ? Pis encore, c’est une économie dirigée qui ne répond en rien aux aspirations populaires. Economiquement parlant, qu’ont-ils escompté de mieux après les fermetures successives des entreprises franches ?

Enfin, prôner le libéralisme économique c’est autre chose et prendre des initiatives qui va à son encontre en est une autre. Ceci dit, à plusieurs reprises et à travers ces lignes, on ne se lassera pas de dénoncer les méfaits de ce système fermé qui nous a appauvri durant le régime Ratsiraka et qui, en ce moment, resurgit de nulle part en emmenant avec lui toutes les sauces « rouges » : économie dirigée, dictature et pauvreté accrue ! Si ce gars n’était pas conscient de ces états de chose depuis le début de cette Transition bidon et que sa politique économique n’ait pas été entendu par la HAT, ne devrait-il pas changer son fusil d’épaule ? Apparemment, notre pays manque d’ « élites » sinon y aurait-il autre chose ? Bref, un médecin après la mort !

Source : http://www.madagascar-tribune.com/Les-economistes-du-CREM-sont,15403.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *