Reconnaissance internationale impossible, la HAT sur sa dernière offensive politique ?

Les foza passeront-ils à leur dernière offensive face à une reconnaissance internationale plus que jamais compromise ? Une élection présidentielle sans le Président Ravalomanana ? Les réactions de certains ténors de la HAT, ces derniers temps, porteraient à croire que ce sera le cas.

Il y a d’abord celles du Gal Ramakavelo qui pense que la HAT n’aurait jamais dû signer les Accords de Maputo. En effet, d’après cet académicien, une position contraire aurait été bénéfique pour le pouvoir en place en se référant à l’accession du Pdt Ravalomanana au pouvoir en 2002. Cette confrontation lui mettrait peut être dans une position plus qu’aisée tout en connaissant quel poste la HAT lui avait attribué cependant les deux faits sont complètement différents par la simple raison qu’en 2002, il n’y avait pas coup d’Etat contrairement en 2009. D’ailleurs, les urnes ont été en faveur du Pdt Ravalomanana, ce qui constitue une raison plus que suffisante pour que celui-ci soit porté à la tête du pays à l’époque.

Sur ce, les foza seraient-ils conscients de leur propre déclin politique ? Est-ce une manière de préparer l’opinion publique à la candidature de Rajoelina pour une éventuelle présidentielle sans la reconnaissance internationale ? On n’en sait trop rien ! En fait, ces deux questions se complètent et d’autres faits politiques les rendraient encore plus plausibles dont, parmi tant d’autres, le changement de nom de certains groupuscules politiques regroupés au sein de l’Escopol.

Eh oui ! Comme on dit en malgache « ny vy tsy mikitrana irery » ce qui veut littéralement dire que les « agitations » ne se créent pas toutes seules, elles ont toujours leurs sources. Et l’on serait emmené à penser que ce changement de nom n’est pas dû au hasard sous prétexte que les initiateurs seraient les lésés des différents accords politiques entre foza. Est-ce une façon de se désolidariser des extrémistes pro-HAT à l’approche de la résolution de crise ? Sinon, certains espèreraient-ils siéger confortablement dans la prochaine Transition consensuelle et inclusive qui serait en route malgré quelques points de discordes entre les antagonistes ? Bref, les déclarations du Pdt Ravalomanana étaient très claires, la HAT a épuisé toutes les voies possibles vers la reconnaissance internationale avec son unilatéralisme. Nous serions fixés cette semaine avec la nouvelle feuille de route de la SADC !

9 pensées sur “Reconnaissance internationale impossible, la HAT sur sa dernière offensive politique ?”

  1. J’ai bien peur que nous soyons désagréablement fixés, car cette feuille de route est en faveur de rajoelina, et qu’un referendum pour savoir si le peuple veut avoir le choix entre deux candidats,ou pas , que tout le monde descende dans la rue pour le demander, et combattant pour la « Démocratie « comme l’est rajoelina, il ne pourra pas refuser.
    FAITES CIRCULEZ SUR LE NET UN GRAND RENDEZ-VOUS SUR L’AVENUE DE L’ INDEPENDANCE ou devant l’hotel de ville, à la mémoire de ceux qui ont versé leurs sang il y a deux ans.
    Dans les journaux et à la radio pour ceux qui n’ont pas le net bien sur .

  2. Cette feuille de route n’est qu’une proposition, une base de discussion, elle est donc TOTALEMENT négociable par TOUS les partis !!!

    Elle doit permettre que les différentes mouvances reprennent le dialogue pour relancer le débat sur une sortie de crise.

    Il ne faut pas rester bloquer sur ses principes (imposés par les « zanak’i Dada » à la tête brulée) et s’obstiner à ne voir que ce que les « zanak’i Dada » à la tête brulée veulent nous faire voir, ou croire !!!

  3. Définition dans le Larousse 2008 :

    PROPOSITION n.f. (lat. propositio, -onis). 1. Action de proposer; chose proposée pour qu’on en délibère. Faire une proposition à une assemblée. 2. Condition qu’on propose pour arriver à un arrangement. Faire des propositions de paix.

    … mais est-ce que les « zanak’i dada » sont-ils capable de comprendre cela ???

  4. « Cette feuille de route n’est qu’une proposition » ?
    Iarivo propose, Malagasy s’y oppose, Dada dispose !!!

  5. « « Cette feuille de route n’est qu’une proposition » ?
    Iarivo propose, Malagasy s’y oppose, Dada dispose !!! »
    (dixit KintanaMananDrambo)

    Il serait beaucoup plus réaliste de dire :
    Iarivo propose, « zanak’i Dada » à la tête brulée s’y oppose, « Dada » s’enfonce dans le gouffre !!!

  6. GBD ! « Moi je, moi je, moi je » !!! Non brille de Madagascar !!!!
    Plus aigü ke moi, t’es daidra !!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *