Fanambaran’ny ambasady amerikana momba ny rivo-doza Bingiza

Ambassade Américaine

Ambassade Américaine
Ambassade Américaine
Inty ny fanambarana voarainay momba io rivo-doza Bingiza io.

Antananarivo, Madagascar – In response to the damage caused by Cyclone Bingiza, which hit Madagascar on February 14th, Charge d’Affaires a.i., Eric W. Stromayer requested an initial $50,000 (approximately 100 million Ariary) of disaster relief assistance for the affected populations which will open the way to further assistance if deemed necessary. The relief funds will be used by CARE, in collaboration with Medair, for road rehabilitation, and the distribution of plastic sheeting and disaster relief supplies in the Sava and Analanjirofo regions.  The United States is working closely with its partners to further assess damages and needs in the southeast and will provide additional assistance if warranted.  The United States stands by the people of Madagascar and extends our condolences to those affected by Cyclone Bingiza.

“The US Embassy Disaster Relief Officer flew over part of the affected zones to assess the scope of the damage in the northeast and determine the needs of the local population,” explained Charge d’Affaires M. Stromayer. “The US is pleased to provide this immediate, targeted assistance.”

Tropical Cyclone Bingiza made landfall on 14 February, sweeping across the northeast coast of Madagascar as a Category Three Cyclone, with wind speeds of nearly 210 km/h.  The storm continued westward and struck the southwest coast on February 17. Bingiza caused heavy rains and flooding in Antalaha, Mananara, Mandritsara, and Mahajanga districts in the north, as well as Vohipeno, Farafangana and Vangaindrano districts in the southeast.

As of February 22, the Madagascar National Bureau of Risk and Disaster Management (BNGRC) reported that the cyclone had affected 100,000 people, caused 20 deaths, displaced more than 23,000 people, and damaged or destroyed over 23,000 houses and flooded or destroyed approximately 39,000 hectares of rice fields throughout Madagascar.  Humanitarian agencies have reported that damage to transportation infrastructure may hamper the delivery of emergency relief supplies and market access, particularly in remote areas.

The U.S. Government response to Cyclone Bingiza is consistent with the commitment of the American people to providing assistance to the most vulnerable in Madagascar. This year, USAID is providing over $85 million of assistance to the Malagasy people with programs that include investments in health, food security, and water and sanitation.

Ambassade Américaine
Ambassade Américaine

Antananarivo, Madagascar – En réponse aux dommages causés par le Cyclone Bingiza, qui a balayé les côtes de Madagascar le 14 février, Charge d’Affaires a.i., Eric W. Stromayer a requis  50,000$ (soit 100 million Ariary) d’aide d’urgence pour les victimes de cette catastrophe naturelle, ce qui facilitera une assistance supplémentaire si nécessaire. Ces fonds seront utilisés par CARE, en collaboration avec Medair, pour une réhabilitation de routes abimées, la distribution de matériaux de construction et l’acheminement de bâches plastiques et autres équipements d’urgence dans les régions de Sava et Analanjirofo. Les Etats Unis travaillent de façon rapprochée avec leurs partenaires pour évaluer la situation et coordonner la réponse sur le terrain, et fourniront de l’aide supplémentaire si le besoin s’en fait ressentir.  Le gouvernement Américain se tient aux cotés du peuple Malgache et présente ses condoléances aux victimes de cette catastrophe naturelle.

« Un officiel de USAID a survolé une partir de la zone affectée au nord-est afin de déterminer les dégâts et de répondre au mieux aux besoins exacts, » a expliqué le Charge d’Affaires M. Stromayer. « Les Etats-Unis sont heureux de pouvoir fournir cette aide ciblée rapidement. »

Le Cyclone Bingiza a balayé la côte nord-est de Madagascar le 14 février, avec des vents de plus de 160 km/h. Des inondations ont été constatées dans les districts nord d’Antalaha, Mananara, Mandritsara, and Mahajanga. Le cyclone a ensuite atteint le canal du Mozambique avant de retraverser le pays et de déverser des trombes d’eau sur les régions du sud-ouest, notamment les districts de  Farafangana and Vangaindrano.

Le BNGRC a déclaré que le cyclone avait affecté plus de 100,000 personnes. Vingt personnes seraient décédées, plus de 23,000 déplacées et 23,000 habitations et 39,000 hectares de rizières endommagés ou détruits.  Les agences humanitaires sur le terrain ont déclaré que les dégâts aux infrastructures locales (dont les routes et les ponts) pourraient retarder ou empêcher l’acheminement des aides d’urgence, notamment dans les zones isolées.

La réponse du gouvernement américain face aux dégâts causés par le Cyclone Bingiza est en droite ligne avec l’engagement du peuple Américain de fournir de l’aide au développement aux plus vulnérables à Madagascar. Cette année, USAID/Madagascar va débourser plus de 85$ million dans des programmes de santé, de sécurité alimentaire et d’eau et assainissement.

3 pensées sur “Fanambaran’ny ambasady amerikana momba ny rivo-doza Bingiza”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *