La France a reconnu le coup d’état, négocie avec les putschistes assasins et refuse de renconter le Président Ravalomanana

Conférence Presse Pdt Ravalomanana 17 fev 2011
Conférence Presse Pdt Ravalomanana 17 fev 2011
Conférence Presse Pdt Ravalomanana 17 fev 2011

Le peuple Malgache est souverain dans le choix de ses dirigeants et peut envoyer à la mer ceux qui entravent sa souveraineté !

Voici un texte extrait des échos du 17/02/2011.

M. Ravalomanana a appelé à  « l’assistance et au soutien de toutes les institutions internationales, de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC), l’Union africaine, les Nations Unies, l’Union européenne, les Etats-Unis », dans le processus de retour à la démocratie.

Le ministre français de la Coopération, Henri de Raincourt, arrive samedi à Madagascar, pour une visite prévue de longue date dans le cadre des efforts de sortie de crise. Mais une rencontre avec M. Ravalomanana n’est pas prévue, selon l’entourage du ministre.

Le régime actuel est  « illégal », a martelé M. Ravalomanana, contraint en mars 2009 de remettre ses pouvoirs à un directoire militaire face à la contestation populaire. Ce directoire les avait immédiatement transférés à M. Rajoelina, alors maire d’Antananarivo.

« Je suis le président démocratiquement élu de Madagascar, le président aux termes de la Constitution », a asséné M. Ravalomanana.  « Je n’ai pas démissionné de mes fonctions de président de la République. J’ai seulement transféré les pouvoirs aux militaires ».

Il a indiqué avoir  « informé » le gouvernement sud-africain de sa démarche et expliqué qu’il aurait dans l’après-midi une réunion avec ses représentants. « J’espère qu’ils me comprendront et m’aideront à rentrer à Madagascar », a-t-il ajouté.

M. Ravalomanana a par ailleurs fustigé la proposition de sortie de crise remise fin janvier aux différentes parties par l?émissaire de l’Afrique australe, Leonardo Simao.

Ce schéma, accepté par les partis favorables au régime en place, recommande notamment qu’il ne rentre pas à Madagascar avant  « l’instauration d’un climat politique et de sécurité stable ».

« Il ne s’agit pas d’une feuille de route officielle de la SADC mais d’une proposition d’un individu au sein d’une équipe de médiation », a dénoncé l’ancien président.

« Il s’agit d’un plan de transition qui entérine un coup d’Etat, conçu afin de me garder hors de Madagascar », a-t-il lancé, estimant que la proposition était  « un mauvais exemple pour l’Afrique ».

Par Joshua Howat BERGER

34 pensées sur “La France a reconnu le coup d’état, négocie avec les putschistes assasins et refuse de renconter le Président Ravalomanana”

  1. Efa tsy niafina intsony la frantsa efa h@ Mars 2009 io manantena izy fa tsy hihetsika ny gasy ho avy aminy ny tsy mety satria tsy mitovy @ ireo saribakoliny ireo daholo akory isika malagasy rehetra;Ingao ny hambom-po ry malagasy namako

  2. JE MAINTIENS LE FAIT QUE SI CE JUGEMENT DOIT ETRE EFFECTIF, LES ACTEURS DU 26 JANVIER ET DU 17 MARS 2009 DOIVENT AUSSI ETRE JUGES. SI C’EST LE CAS, J’ACCEPTE QUE RAVALO SOIT JUGE, AUTREMENT, « LES TENANTS D’UN POUVOIR VOLE NE PEUVENT RIEN SE PERMETTRE ».
    FAUT-IL RAPELER ICI QUE CES DERNIERS TIENNENT EN OTAGES AU MOINS 50% DE LA POPULATION MALAGASY?

  3. Ces éléments de la HAT, pourris jusqu’aux moëlles des os, ne savent rien que répéter les mêmes baratins comme intidimation à chaque fois.

    Marc Ravalomanana a la trempe d’un chef d’état africain, nous permettant de nous libérer du Joug de la France!

  4. Ô ry lerony â ! Ampisehoy fa misy an’ilay canon sy kodiarana roa, ao anatin’ilay traozersa ê ! Samy voahosotra menaka ! Tssssssss !
    Marina ny an’i fany !

  5. Anontanio ry zareo milaza azy ho « Tsimilalonjafy » na « CCRR » ireo !!
    Décembre 2008, dia efa ny « hamono, hamosavy, hirotaka, hanao an’izay rehetra azo atao mba hialan’i Ravalomanana, no masaka tao an-dohan’ny sasany » !!
    Tsy misy secret voatàna izany raha mbola gasy ihany ! Marina daholo ny voalazan’i Charles !
    Rehefa mitady maimbo, dia « remuons la merde » fa tsy ho vita mora io raharaha io !!!

  6. Tsy misy olana, raha tsy te hifanena @ i ‘reni malalanareo’ e ! Tsy mangidihidy ny hifankahita @ Ravalomanana, ka tsy mila ho ….
    Enga fotsiny ho tsara fatotra ny fikasan’ny tena Tompon-andraikitra, no Andriamanitra sy ny Razana iombonana no hitantana azy. Amen.

  7. HoAiza,

    vous dites: « Marc Ravalomanana a la trempe d’un chef d’état africain ».

    Est-ce un compliment ou de la médisance??

  8. l’ambassade des Etats-Unis à Madagascar félicite la décision de Marc Ravalomanana. Par contre, elle suggère la présence massive à Ivato des partisans de ce dernier pour éviter le flop.

  9. « l’ambassade des Etats-Unis à Madagascar félicite la décision de Marc Ravalomanana. Par contre, elle suggère la présence massive à Ivato des partisans de ce dernier pour éviter le flop. » (dixit bemabely)

    Les Etats-Unis forment un Etat souverain, libre et mâture, ils n’ont pas besoin de « petites mains » pour communiquer et faire passer leur message ou information.

    Seriez-vous donc arrivé à un niveau aussi bas pour se permettre de diffuser ainsi de la propagande mensongère dans l’unique but de tromper le lecteur et l’induire en erreur ???

    Où est-donc passé votre dignité pour s’être ainsi rabaissé à d’aussi basse besogne ???

  10. Les français!!!? ce ne sont que des colonisateurs et mm pire!!!C’est normal s’ils ne veulent pas rencontrer le Président RAVALOMANANA, vu que La France , elle mm a aidé le troupe de RADOMELINA pour ce coup d’etat.Pffff!!!! elle s’est repentir ou koi!!!!!

  11. « La France sait ce qu’elle veut. Je ne pense pas que ce soit le cas des malagasy. » (dixit Alidera A.R.)

    La quasi majorité des malagasy savent ce qu’ils veulent: qu’on leur foute la PAIX !

    Pourquoi voulez-vous à tout prix qu’ils doivent absolument penser comme vous ? Celà n’a rien de démocratique, vous qui ne cessez d’en parler !

  12. Iarivo,

    excusez mon oubli…j’ai oublié de mentionner que cette info sur les états unis provenait de Midi Madagasikara ( on reconnaît bien qu’il s’agit là de l’intox de Mamy..)

  13. Le ministre de la coopération français vient à Mada pour proposer à DOMELINA « le savoir-faire » sécuritaire et montrer aux militaires DONDROMBELONA comment manier les fusils !
    Rien d’étonnant, MAM ne peut pas se déplacer depuis l’Affaire AIR BEN ALI !
    Depuis, elle n’ose pas se rendue en Tunisie dont la France est pourtant le premier partenaire alors que les diplomates européens s’y bousculent… !
    Le nouvel Ambassadeur français en Tunisie, Boris Boillon tente « le tout pour le tout » afin de redonner le blason de la France mais les Tunisiens ont du mal à digérer l’Affaire MAM et le ralliement tardif de Paris (exactement ce qui s’est passé entre l’Élysée et le Président Ravalomanana en 2002). Les relations diplomatiques Franco-Tunisiennes seront donc très intéressantes à suivre… !
    Au G8/G20, la voix de renimalala semble PEU audible pour le monde Arabe et peut-être pour certains Européens, entre autres !

  14. « Déplacement du ministre chargé de la Coopération Henri de Raincourt à Madagascar (19 et 20 février 2011) »

    Kel Honte ? Le franTAY n’a til pa remarker qu’il n’e pa le bienvenu a Madagasikara ?

    Saque foi ke l’on va ver une solution ekitable, voila la petite tete idiote franTAY qui s’invite par la fenetra ! Tss ! Pendra vory, indesirable !

    « Le ministre s’entretiendra à Antananarivo avec le Dr. Leonardo Simao, émissaire de l’ancien président mozambicain M. Joaquim Chissano, Médiateur de la SADC (Communauté de Développement d’Afrique Australe) avec lequel le ministre se sera préalablement entretenu au téléphone, afin d’apporter son soutien à la « feuille de route » de sortie de crise politique élaborée par la médiation SADC avec les différentes parties malgaches. »

    Arete de nou apeler malgaches, espesy de franTAY maloto ! On ne t’a pa fa de MAL ! On n’a pa GACHER ton chez-soi !

    Nou somme de MALAGASY ou MADAGASCAN in Angilisy , mai pa tes malgache, esipesy de kouillon franTAY maimbo !

    Depouy 1600s, ti es veni ici a Mada pouri piller, tuer, voler, violer, eparpiller le syphillis et le polyomelite. Alor maitenan on dit – Reste dehor vazaha franTAY maloto. On ne veu pa de FranTAY masiso sy mamdainga ici, a Mada !

    Il n’ y a pa de feulle de route SADC pou le momen, esipecy de kouillon menteur !

    Kome avek le kou d’etat, tu a enkor payer des idiots aux idees kourtes .

    Kourte kome tu es au L.T.K fohy avek ton makourelle d’ epouze : Benjamin Biolay a collaboré avec Carla Bruni sur son troisième album et l’affaire se serait très bien passée. Il y a quelques semaines, le « couple » Bruni Biolay se serait aussi envolé pour la Thaïlande …. pour quelques jours de vacances… écourtées par Nicolas Sarkozy en personne. Le président de la République aurait en effet affrété un avion pour faire revenir sa femme à Paris. Avait-il peur de la naissance d’un flirt ? d’après le journal sarkozyste JDD (Lagardère fait-il du chantage à sarkozy ?? Non !! Rassurez-vous, l’article a été enlevé aussi vite que les bourrelets de sarkozy sur la photo.

    Le Pape Benoit XVI ne veu meme pa voir ton epouzy : Pope Benedict XVI told President Nicolas Sarkozy of France that his wife Carla was not welcome on his recent visit to the Vatican.

    FranTAY maloto, porikoi venir ici a Mada ? On a pa bezoin de toi !

    « Rajoelina n’est pas mon problème. Mon problème c’est que notre pays s’enfonce de plus en plus dans une crise profonde depuis deux ans. Il s’avère que c’est lui qui en est l’origine, c’est lui qui est là et qui a voulu être là. Il aurait pu s’appeler Rabehevitra ou Levita, la question n’est pas sa personne, mais ce qu’il représente avec toute la cour qui l’entoure ».

    FranTAY maloto, tes zouzou, kome rajoHELL, Ratsina orana, Ramaro sahona etc… vont regireter d’avoira akisepter ton argent maimbo !

  15. Qui a dit à ce ministre de venir ????,Madagascar n’est pas un département français ,il n’a qu’à s’occuper de ces oignons et demander à Eva joli pourquoi il vient chez nous à MADA!

  16. lé problema sé ke lé frantay miforetaka on soizy un prezidà ki né pa trè frantsay, sé vré kil né pas trè blan le pépé, il né pas trè gran non plu le nabo. c koi alor dan ler tete à foutre la tay merde chézeu et à foutre la tay merde partouz ils son.proxénete, pervers, pédé, trafiquant, meurtrier, bandit, magouilleur, profiteur,casseur, harceleur, violeur, voilà pourkoi leur monde est en panne et pour tous ces métiers pas besoin de diplôme ni de formation, il suffi de stage auprès des membres

  17. Il ne manquerait plus à l’ancienne « douce France » qu’à mettre en place le service sécuritaire français sur notre sol pour protéger DJ et et sera la fin de la règne SARKO/MAM !
    A la limite, cela nous serait presque profitable pour les coincer une bonne fois pour toute, non ? Que dit iarivo/fanjakana ?

  18. Pourquoi on a besoin de consulter reny malala pour trouver une solution à notre crise?Est ce qu’on demande l’avis du gouvernement Malagasy pour résoudre les problèmes de reny malala?Ben voyons.

  19. aza ny teny filamatra any Lafrantsa t@ny androny Galleni ka mandra androany : « ZARAZARAO HANJAKANA NYY MALAGASY » DIVISER LES MALAGASY POUR PARTAGER »

  20. Je me sens heureux de vivre en 2011 avec tous les moyens qui permettent certes de recouper des informations (même forgées) et avoir une image floue mais pas trop éloignée de la réalité des choses. Je suis heureux de vivre en 2011 et d’autant plus heureux de RIRE, MOURIR DE RIRES, en lisant le « commentaire » d’un certain Alidera etc…:
    la france sait ce qu’elle veut! et les malagasy?

    PUTAIN! PUTAIN! PUTAIN 3 FOIS!
    Tu habites où NAIF? PAS SUR TERRE CERTAINEMENT! ET UTILISE TON CERVEAU ET FAIS DES INVESTIGATIONS, MEC!

    La france EST EN DÉSARROI! ce qu’elle montre TA FRANCE QUE TU ADMIRES INOPPINÉMENT (pas celle des Marie Curie, Charpak ou Chopin, Hugo ou Albert CAMUS!), c’est une PETITESSE DE VUE, UN DÉNI DE CONSIDÉRER ses ANCIENS SOUMIS ( et QUI NE VEULENT PLUS EN ÊTRE, COMME LES AFRICAINS, COMME LES MALAGASY!!! COMME LES MALAGASY!!!) comme DES PARTENAIRES DIGNES DE RESPECT! et en DES TEMPS où LE RESPECT MUTUEL et NON L’ARROGANCE d’UNE VIEILLE ÉDENTÉE (la france de sarkozy) EST PLUS CONSTRUCTIF QUE JAMAIS!

    Alors, toi petit Alidera, COMPLÉXÉ SANS RAISON, comme beaucoup même en france, en france même, TU DEVRAIS RETOURNER QUELQUE PART AUX ÉTUDES POUR TE DÉCRASSER UN PEU LA COUENNE QUI TE SERT DE MATIÈRE GRISE! PUTAIN!

    NOUS, LES MALAGASY, ON SAIT CE QUE L’ON VEUT! QUE L’ON NOUS FICHE LA PAIX POUR NOUS ÉPANOUÎR ET NON NOUS LIER LES MAINS POUR NOUS ENCULER! NOUS ON LE SAIT! Et je te METS AU DÉFI, POV NASE, de PROUVER CE QUE TU AVANCES! MERDE! SCHEISSE!

    C’EST QUOI ÇA? SI T’AIMES TE FAIRE METTRE, CE N’EST PAS LE CAS DE TOUS LES MALAGASY!

  21. LAISSONS LES FAIRE ! …
    Qu’est-ce qui va se passer ? M. Andry Rajoelina va tout faire pour que la Communauté Internationale parvienne à imposer la fameuse « feuille de route » réputée « revissée » et il y parviendra, soyons sans illusion ! M. Andry Rajoelina, entouré de politicards assoiffés de fric, de pouvoir qui veulent rester le plus longtemps possible à leur fonction transitoire pour mieux se remplir les poches et « préparer les futures campagnes électorales » à leur propre avantage, menace de gérer seul la Transition et d’exclure les Trois Mouvances si ces dernières s’obstinent à « camper sur leur position » !
    Alors, si M. Andry Rajoelina et ceux qui sont acquis à sa cause veulent signer ce torchon de « feuille de route » à la noix, s’ils veulent monopoliser cette Transition qu’on essaie d’imposer, à laquelle ils ont déjà trouvé une nouvelle formule : la « Transition la plus large possible », formule de M. Henri de Raincourt, Ministre français de la coopération) faute d’être réellement consensuelle et inclusive, s’ils veulent en exclure les Trois Mouvances quand celles-ci réitèrent à satiété que cette « feuille de route » octroie un pouvoir excessif à Andry Rajoelina, qu’ils le fassent !….
    QUE FAIRE ENSUITE ? …
    Ainsi, nous voudrions demander aux délégués des Trois Mouvances :
    1. De ne rien signer si le document affabulé du nom de « feuille de route » exhibé ces derniers jours par la presse est le document final (donc à ne plus discuter et à ne plus corriger) ! Mieux vaut rester en dehors de cet HOLD UP honteux CONTRE LA LÉGALITÉ ET CONTRE LA DÉMOCRATIE, de l’ÉQUITE ou de l’AMOUR, n’en parlons même pas, bien que cautionnée par la COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE dont la France en tête ! Mieux vaut se respecter et respecter le peuple et les engagements que les Trois Mouvances ont pris envers lui, mieux vaut se préserver des futures manœuvres que ces politiciens brigands sont prêts à entreprendre pour continuer de sucer le sang du peuple jusqu’à la dernière goutte !
    Les seules choses auxquelles nous pourrons nous adhérer sont les préparations des opérations électorales, la participations aux élections ! Pour ce faire nous devrons exiger que la moitié des membres du Comité Électoral National Indépendant (CENI) vienne des Trois Mouvances ! Ainsi, mieux vaut que les Trois Mouvances négocient leur « Statut d’opposants » à partir d’un document qu’on demandera à la Communauté Internationale et au Conseil Nationale des Organisations de la Société Civile –CNOSC- d’élaborer ensemble avec les Trois Mouvances comme « clause » à insérer, laquelle doit donc faire partie intégrante à cette « feuille de route » et dont les principaux garants et arbitres sont la Communauté Internationale et le CNOSC) et de rester de leur plein gré en leur âme et conscience dans une « opposition franche » et prête à se défendre bec et ongles, à combattre les abus lesquels ont déjà cours depuis le coup d’État de Mars 2009 et qui vont en s’amplifiant ! Et Les Trois Mouvances auront le temps nécessaire pour mobiliser leurs partisans et le peuple en vue de préparer les futures échéances électorales !
    2. D’exiger une surveillance permanente et conséquente de cette « Transition » de la part de la Communauté Internationale jusqu’à ce que les institutions de la nouvelle république soient bien mises en place ! Cette surveillance devra être matérialisée par la présence permanente d’une « délégation –délégation- permanente » et de « forces de sécurisation » car nous ne devrons pas nous fier à la seule parole, même d’honneur, voire aux seules signatures de M. Andry Rajoelina et de ces politiciens qui sont déjà membres des institutions de cette présente transition ! Soyons vigilants car le reniement de sa parole et de sa signature est monnaie courante dans les temps qui courent ! Nous ne parlons pas uniquement du cas de M. Andry Rajoelina mais aussi de celui de la Communauté Internationale dont a France en tête, laquelle légitime implicitement le coup d’Etat du 17 Mars 2009, dont M. Nicolas Sarkozy lui-même a dénoncé, en adoptant et en avalisant presque la totalité de ses exigences et en ne prenant nullement en compte les aspirations des Trois Mouvances !
    Et, d’ores et déjà, préparons-nous aux futures échéances électorales en toute quiétude !

  22. NAN !
    Pas d’élection !
    La France est prête à TOUT et truquer les votes en Afrique est l’une de ses spécialités !
    Pour lui couper l’herbe sous les pieds, une SEULE et UNIQUE solution : MENALAMBA !
    Hier, le peuple a montré de quoi il est capable !
    BRAVO à la foule et VIVE LE SALEGY !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *