Madagascar veut son choix !

Beaucoup dirait, qui ne voudrait pas son propre choix, bien sûr, mais comme tout le monde, en dehors de Madagascar, ne le sait pas, c’est la cellule africaine de l’élysée qui fait et défait les dirigeants des anciens colonies françaises. La guerre civile et le diviser pour règner sont les premières éducations que la France a mis en pace dans la culuture des pays colonisés.

Plusieurs décenies plus tard, les dirigeants de ces pays sont toujours sous le joug de la francafrique qui n’est pas la France.

D’abord, en France, le peuple est volontairement dopé par l’idée de l’identité nationale, les médias, l’éducation etc.. s’y mettent. Cela provoque un sentiment de rejet , en particulier envers les pays et les ressortissants des anciennes pays colonisés.

Puis, pour soi-disant respecter la démocratie, les informations sur les consequences de la francafrique sont diffusées mais commentées de facon colonialiste et méprisante dans les media français. Les révolutions sont souvent réduit par une guerre de deux personnes sans plus…, la population française ne reçoit guère les véritables situations dans leurs informations. Les journalistes ont déjà pris l’attitude systèmatique de soutenir tous les opposants de tout les pays.

Ensuite, Toutes les preuves, et temoignages qui arrivent en France sont noyés dans un océan d’information, ils l’ont bien dit ce qui s’est passé ailleurs , mais l’étouffement est tel qu’on en retient rien.La désiformation empire la situation

Ainsi, la françafrique a envoye’des parlementaires français ;que ne personne a voulu, à Madagascar,  pour soi-disant, soutenir le processus de sortie de crise. Sauf que la feuille de route qu’ils defendent est un sacre au faiseur de coup d’etat ; conconctée par le France.

Madagascar veut vivre avec son choix. C’est-a-dire

–          Choisir son propre president,

–          Ne plus travailler avec la francafrique , (comprenez l’OIF et la COI )

–          Déloger les putschistes du pouvoir

–          Organiser ensemble les elections

Il est encore à signaler qu’en mars 2009, andry rajoelina, sous les ordres de la françafrique a fait un coup d’état et depuis, des morts et blésses pour fortifier le pouvoir des putschistes, presque 400 personnes ont été emprisonnées uniquement car ils sont legalistes, contre le coup d’état, des plusieurs milliers de gens ont perdu leurs emplois et l’insecurite’ est totale.

Depuis ce coup d’état de mars 2009, Madagascar s’enfonce davantage dans le chaos et la France fait tout pour qu’il ne se releve pas.

Ce samedi, 19 fevrier, le président elu, Marc Ravalomanana va revenir au pays, vous, tous qui êtes en dehors de Madagascar, faisons bien attention a ce qui va se passer car l’armée du général tristement célèbre richard ravalonana, (c’est un putschiste homonyme du président) a déjà lancé des menaces que l’armée va disperser la population dans la violence…….

19 février 2011 FOCUS SUR MADAGASCAR

7 pensées sur “Madagascar veut son choix !”

  1. Welcome back again, Lazalazao!

    May any malagasy citizen be aware of this: « Ne plus travailler avec la francafrique , (comprenez l’OIF et la COI ) »

  2. Quand on veut quelquechose, il faut le prendre, si l’on ne le fait pas, quelqu’un d’autre le fait à votre place,
    Avec le retour de Ravalomanana, c’est le signe que Madagascar reprend son destin en main, et se dirige vers une démocratie,apres ces deux generations ce n’est pas un luxe .Souhaitons que cette  » transition « ait été le mal necessaire pour en voir la fin du tunel.

  3. L’armée ???

    An tanam-polo io ry Lazalazao â

    Rehefa vonona dia vonona !

    Les armes de la junte birmane n’ont jamais osé tirer sur Aun SAANG SUUI KII
    Les Birmans à main nue n’ont jamais craint de s’opposer aux kalach..

    Richard ou non : on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs!!!!!!

    TANANARIVE A LE DEVOIR D’ACCUEILLIR RAVALOMANANA ET DE SURTOUT LE PROTEGER

    La violence n’éradiquera jamais les convictions : JAMAIS

    Et Tananarive DOIT S’AMENDER EN SE FAISANT BOUCLIER POUR PROTEGER RAVALOMANANA qui a le courage de revenir !

    Le peuple LUI DOIT cela !

    Masina ny tanin-drazana
    Ary tsinjio ny anjarany taranakao !

  4. HoAiza,
    Somary ahitsiko kely ianao azafady. Sarotra ny hilaza hoe tsy hiara-hiasa amin-dry zareo intsony ! Andron’ny mondialisation izao, ary tsy azo hidiviran’io !
    Ny Filoha Ravalomanana dia nanaiky an’io « règles du jeu » io, ary vonona ny hiara-hiasa tamin’ny « rehetra », ka izay no tsy levon’ny vavonin’ny sasany !
    Fiaraha-miasa « gagnant-gagnant » no ilaina, fa tsy « fanararaotana » ny arenan’ny malagasy fotsiny !
    Lany andro eto isika rahatoa ka ny Finances internationales no atao resaka, satria ho lasa atrany amin’izany hoe Fonds souverains izany, ny resaka !
    Amiko, rehefa tsy mambotry, rehefa azahoan’ny vahoaka malagasy tombotsoa, dia azo hidirana ! Misy ampahin’ny tombotsoa ( bénéfice), tokony mijanona ao Madagasikara.
    Izany no hampandroso an’io Firenen-tsika io.
    Ireo karana ao Dago ireo izao no anisan’ny mpambotry ny firenena, kanefa tsy ao anatin’ny Françafrique akory. Jereo anie ireto nahazo vola be tao Madagasikara, dia nafindra any Île maurice ny siège social avy eo. Vola tokony hiasa sy mipetraka ao dia lasa any amin’ny sasany. Any koa tsy misy afaka manara-maso intsony !
    Ireo sté vazaha moa dia tsy lazaina intsony, toy ity BGFI-Bank milaza fa ho avy ity !
    Anjaran’ny vahoaka gasy ( fonctionnaires sy mpitondra ) no manao an’izay asa tokony ataony !
    Tsy marina ve ?

  5. Aza matahotra ianareo fa tsy tonga « IRERY » izy ê !
    Fahadisoana GOAVANA ataon’ny mpamadika tanindrazana raha mikitikitika, na singam-bolony iray fotsiny aza !
    Ho betsaka ny vavolombelona, ary raha sanatria ka misy izany, dia vita atreo ny an’ny rehetra « na aiza na aiza » misy an’ireo mpanongana ireo !
    Ireo nivaoka tsy nantsoina, nipoitra ao amin’i Tananews ireo, izay nandray anjara sy ANDRAIKITRA LEHIBE TAMIN’IZAO KORONTANA IZAO, dia efa hitan’ny olona ny misy ny lava-tranony !
    Tsy fampitahorana ity, fa fampitandremana !! Ny mpanohana ny ara-dalàna tsy manana fisainam-poza, ka hoe mitady rombo !! Izany ry Tovo, ry Mamy, ry Ralipo ! Mimile sy ry Fernand moa dia efa tsy lazaina intsony !!!! Tandremo ry Jacques, ary lazao an’izany i Corinne vadin’ialahy vazaha iny !
    Tanindrazan’ny rehetra, iombonana io !
    Lazao i domelina tsy hanao faolaitra !!! I Ben Ali aza efa tsy sahy namonjy, nandeha nialokaloka ao Frantsa ! Bahrein, Libye efa misy manozogonzona !!!

  6. Tena ilay fotoana ateo hoe : « mitsangana ry tanora,mitsangana k’aza manana ahiahy » izao. Ny foza tsy maintsy hampitahotra satria efa saina ambany tsy mahay afa-tsy ny habibiana fa manomboka izao dia tsy maintsy resena aloha izany tahotra izany. Ny fitaivan-tanindrazana koa tsy maintsy aseho ka ho tonga maro eny Ivato sy ny lalana Mampitohy an’Antananarivo sy Ivato isika rehetra e.
    NB: ho avy eny koa hono i voninahitsy jean eugene… tongava fa miandry mihitsy izahay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *