Qui a conseillé au Dr Zsimao de falsifier la disposition des accords de Maputo qui garantit…

Qui a conseillé au Dr Zsimao de falsifier la disposition des accords de Maputo qui garantit au Président Ravalomanana son retour au pays ?

Le Dr ZSIMAO , émissaire du Président CHISSANO Joaqim (GIC ) n ’ a aucune prérogative dans les négociations des Accords de MAPUTO.
Sa dernière mission à ANTANANARIVO a dû se cantonner à recevoir , à acueillir les avis ,les propositions , les les réclamations des uns et des autres..
Les accords de MAPUTO ont des dispositions à suivre : chaque partie prenante ( les movances ) a respectivement donné et donne aon son avis et les débats consistent à trouver le modus vivendi ( ny marimaritra iraisana ).
Le Dr ZSIMAO ,en arrivant à ADDIS ABEBA s’est attribué le droit de donner son avis..!
Il choqué Le Président RAVALOMANANA MARC , à qui » il a propsé » de ne rentrer à M.car » qu’après l’instauration du gouvernement issu des élections ( quelle élection ? ).

Cette proposition va à l’encontre de la dispostion des accords de MAPUTO qui stipule qu’une fois la Transition Consensuelle et Inclusive et installée et que l’ordre et la sécurité publics rétablis ,le Président RAVALOMANANA MARC peut rentrer au Pays et il peut participer à l’élection présiodentielle que la TCI organisera avec la Communauté Internationale ( SADC et Nations Unies ,UA ..en l’occurence…)
Le Président RAVALOMANANA MARC s’est entretenu avec le Président CHISSANO JOAQIM (GIC) qui lui a rassuré que cette proposition n’appartient qu’au Dr ZSIMAO.!
Il ne faut en tenir compte !

Nous attendons d’amples informations ..et de savoir qui a intérêt à interdire le retour du Président au Pays en conseillant le Dr ZSIMAO d’ignorer la disposition des Accords de MAPUTO qui garantit le retour du Président RAVALOMANANA MARC au Pays..!

SONT-CE CEUX QUI N’ONT DE CESSE A CRIER ICI QUE LES ACCORDS DE MAPUTO SONT PERIMES ET QU’ILS NE SERVENT PLUS A RIEN ?

7 pensées sur “Qui a conseillé au Dr Zsimao de falsifier la disposition des accords de Maputo qui garantit…”

  1. C’EST CLAIR COMME DE L’EAU DE ROCHE: ON VEUT, A TOUT PRIX, EMPECHER RAVALO DE SE PRESENTER AUX ELECTIONS. APRES 5 OU 7 ANS, IL SERA SANS DOUTE UN PEU « TROP VIEUX ».

  2. Si les accords de Maputo aurait été appliquées Ravalo serait retourné s’occuper à traire ses vaches et le sommet de la francophonie se serait tenu à Mada comme prevu !
    Les gens auraient chanté à plein poumon dans toutes les rues de Mada la »Marseillaise » et Sarko aurait felicité la jeunesse et la capacité de TGV ,un produit « Français » .
    Il ne faut pas se faire d’illusion ,le Français doit rester un « teny-baiko » ;l’execution aux noirs le commandement aux blancs .

  3. Efa kôpy ny olona radoko ny amin’ny toetranao : fahaizana mijery sy mamakafaka ny zava-misy no hilazàna fa efa lany andro hatry ny ela io accords maputo io fa ianao anie tia manao bao tsy mivily ka rehefa midona amin’ny rindrina vao miampanga ny sasany mieritreritra e! Tsy azo entina amin’saina tsy mandinika ny firesahana ny raharaham-pirenena. Iza no tsy anhita fa efa no hitsahina impolo kely io accords io, ka na dia hita izao ary fa efa tsy tokony ho arahina intsony dia mbola hikiri-bibiy ihany ianao hilaza fa io anie ka traité, io anie ka izao sy izao ka tsy azo atao ny tsy manaraka azy ? Akory izy izao, inona no lazainao, misy manaja an’io accords io izao? Raha ny logique n’ny fisainanao dia tokony ianao irery anao grève de la faim fa tsy narahina ny accords maputo dia amin’izay izahay hanarakanao…
    Ny raharam-pirenena dia tsy azo vazivaziana ary raha toa nandinika tsara dia efa ela no tokony nanana paika hafa. Io fitoriana io dia paika tena tsara ary nahafahana mametraka indray ireo mpanongam-panjakàna amin’ny tena toerany.
    Mazava izao ny lalana, sehatra hafa no hiadiana ary mety amin’ny vahoaka malagasy mitaky ny ara-dalàna : miala radomelina, miverina ny filoha Ravalomanana, ary tsy misy izany fiaraha-mitantana amin’ny hat izany. Sa ianao ry celestin hitaky ny hiaraka aminy?

  4. « SONT-CE CEUX QUI N’ONT DE CESSE A CRIER ICI QUE LES ACCORDS DE MAPUTO SONT PERIMES ET QU’ILS NE SERVENT PLUS A RIEN ? » (dixit Dr Celextin Robin)

    MDR !!!

  5. Tratra ireo tsy tia ary tsy mila ny accords tany MAPUTO ,ka mivadi-dela ,ka ireo miaro ny fanantatytanerana izany accords izany indray no diso sy manaonao foana !
    Aiza re iany é ? Fa heverin’izy ireny (galasam , kintanamanandrambo….)fa vendrana noho izy ve ny Malagasy ?
    Tsy misaina koa izay ireto olona mivory any ADDIS ABEBA itony satria mitady izay fomba rehetra hanantanterahana ny accords tany MAPUTO ?

    En direct d’ADDIS ABEBA
    Envoyé par: GTT INT GE (Adresse IP journalisée)
    Date: mar 1 février 2011 17:16:17

    ADDIS ABEBA 31 janvier 2011: Rapport du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine

    RAPPORT INTERIMAIRE DU PRESIDENT DE LA COMMISSION SUR LA MISE EN OEUVREDE LA DECLARATION DE TRIPOLI POUR L’ELIMINATION DE CONFLITS EN AFRIQUEET LA PROMOTION DURABLE DE LA PAIX ET DU PLAN D’ACTION DE TRIPOLI

    Madagascar
    57. Aucun progrès décisif n’a été enregistré dans le processus de recherche d’une solution consensuelle à la crise qui secoue Madagascar depuis le changement anticonstitutionnel intervenu le 17 mars 2009. Les autorités de fait ont rejeté les Accords de Maputo du 6 août 2009 et l’Acte additionnel d’Addis Abéba du 6 novembre 2010, dont la mise en oeuvre devait mener à la restauration de l’ordre constitutionnel, comme couronnement d’une transition consensuelle et inclusive. Elles se sont, depuis, engagées dans une démarche unilatérale, marquée notamment par la tenue d’un référendum constitutionnel, le 17 novembre 2010, qui
    devrait être suivi d‘élections législatives, le 16 mars 2011, et du premier tour des élections présidentielles le 4 mai 2011.

    Une tentative de coup d’Etat militaire intervenue le jour même
    de la consultation référendaire sur le projet de Constitution est venue illustrer la précarité de la situation dans le pays et l’absence de consensus sur la démarche en cours.

    La situation à Madagascar pose un véritable défi à la SADC et à l’UA, ainsi qu’à l’ensemble de la communauté internationale. Aucun effort ne doit être épargné pour que ce défi soit relevé et sortir de l’impasse actuelle, à travers une solution consensuelle à la crise.
    Dans ce contexte, il importe de mobiliser davantage la communauté internationale, en particulier les partenaires de l’UA, pour la mise en oeuvre scrupuleuse des sanctions décidées par le Conseil en février et mars 2010.

  6. Fa nareo ve mahay mamaky teny sa tsia e? Ary tsy misy dikany aminareo izany ny fitoriana ataon’ny filoha Ravalomanana ?
    Izahay tsy mila accords maputo : ny tadiavinay dia ny fanalàna an’i domelina.
    Ny accords maputo anareo dia mbola mametraka azy ho filohan’ny tetezamita!
    Io fitoriana io dia midika fa tsy maintsy voa heloka izy, sa ianao mbola mitaky ny fidirany ao anaty tetezamita koa?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *