Solution à cette feuille de route pro-foza

precipice
precipice
precipice

Nous espérions tous un énorme changement cette année 2011 et elle s’annonçait plutôt bien jusqu’à l’apparition de cette feuille de route. Une feuille de route en faveur de ces foza criminels qui n’ont rien du mieux à faire que de précipiter Madagascar dans une faille terrible. Comment allons-nous sortir de cette crise ? Quelle solution changera tout pour une bonne fois pour toutes. C’est trop lassant de penser que ces foza sont encore là malgré tous les crimes qu’ils ont pu commettre.

En parlant de crime, plus grave encore le génocide, et pourtant même la SADC sur qui on a compté change de camp et devient une communauté remplie de partialité. Une communauté soudoyée et influencée par on ne sait qui. Et dire que la légalité est encore écartée pour une nouvelle fois, on comptait sur la SADC pour la faire revenir et maintenant cette feuille de route pro-foza… Tout le peuple malgache est déçu, on ne sait plus à quoi penser. Une fois tout joue en sa faveur, et le lendemain tout bascule encore.

On a évité pendant tout ce temps la guerre civile, et le peuple malgache a toujours su garder son calme. Actuellement, sa colère est beaucoup plus grande qu’il faut penser à y porter plus d’attention. Qui pourra arrêter un peuple en colère ? La HAT et ses membres ne pensent-ils pas à cela ? Ou bien peu importe ce qui se passera, ne baisseront-ils jamais les bras ? Après tous ces crimes, comment peuvent-ils encore espérer gagner les élections présidentielles et s’imposer de nouveau ?

Qui vivra verra, et arrivera ce qui doit venir…

6 pensées sur “Solution à cette feuille de route pro-foza”

  1. Je suis positive quand à une année 2011 porteuse d’espoir si et seulement si (équalent à):
    1°) ne pas marcher avec la HAT.
    On se trouve au seuil des acceptables – supportables
    et si une puissance étrangère porte main forte au pouvoir de faits, voir légitimer un COUP D’ETAT alors faut faire preuve de courage et l’attaquer pourquoi pas sur ses terrains de la même manière qu’elle nous fasse subir sans vergogne ni scrupule si publiquement osée?! SUR NOS SOLS…
    (Pourquoi se trouve-t-il que ce soit moi NOUS population majoritaire qui plierons genoux si certains veulent s’adonner à toute sorte de braderies de plein gré)
    2°) Dénoncer oui
    3°) Et que nous nous apprêtons à porter main forte car au risque de nous épuiser pour rien dans de perpétuelles mises en garde
    Mais, bon Dieu: «la meilleure défense est d’ATTAQUER », non?
    Faut attaquer, penser à des actions productives surtout EXPEDITIVES.
    Je crois là une façon de se faire respecter, entendre, …

    Nous sommes censé être libre de choisir.
    Pour de vrai oui Simao par l’intermédiaire de cette feuille de route malsaine fait partie de ceux qui travaillent façon MORAMORA-TGViste afin de nous faire avancer dans le précipice.

    MADAGASCAR EST A NOUS.
    A la communauté internationale dont nous faisons partie de tenir le rôle des médiateurs EFFECTIF répondant aux vraies aspirations et les préalables que nous ne cesserons parallèlement de revendiquer,
    sans partie prise, tout en ECARTANT toute entité ENTETEE à leur forme d’idées UNILATERALES!

  2. Tsy ny Sadec no nivadika, fa misy « mpiasany » no voavidy vola, toan’ny Faty ( le gain est proportionnel à la durée de la crise ).
    Noho izany, dia tsy hiala mora eo ireo mpanongana ireo. Raha tsy mihetsika ny vahoaka, dia hizaka an’izao fahoriana mandritry ny roam-polo taona na mhaotr’izany indray, ny malagasy.
    Saika nosoratako tao amin’ny post-ko iray, kinanjo tsy voasoratra.
    Ny Filoha Ravalomanana, tsy hanosika ny vahoaka HIROTAKA eny andalam-be mihintsy. Ny lalàna sy ny hintsiny ihany ny azy, no hianteherany. Hanao ny asany ve ny Fitsaràna ?
    Zoan’ny malagasy ny « maneho » ny hatezerany eny andalam-be, toy ny vahoaka rehetra eran-tany, koa dia anjaran-tsika no mihetsika « milamina » !

  3. Droit fondamental d’expression, « HUMAN RIGHTS » à l’instar: de manif
    Qui, quel pays, entité est prête à s’engager pour protéger le vahoaka devant les armes-qui-tuent de ces milices garde-fou à ce gouvernement de faits putshistes?

    Pacifiquement? Fetison – Zafilahy et Pasteur ont en fait preuve…
    Regarde ce qui se passe pourtant le lieu est privé et couvert par un toit et 4 murs, et pas plus tard qu’avant hier
    – autorisation contestée dès petit matin,
    – camions de l’Emmoreg par la suite aux environs

    **

    DONC: ne jamais se départir de se concerter, et de la solidarité malgré nos différences et divergences d’idées legères
    focaliser nos efforts quand aux méthodes efficaces pour l’aboutissement aux préalables

    Ceci tient debout, et va de soi, KM:
    LE GAIN EST PROPORTIONNEL A LA DUREE DE LA CRISE.

  4. Izany fisakànana, fanenjehana, famoretana isan-karazany izany no tsy maintsy ampahafantarina an’izao tontolo izao !
    Atao an-tsoratra ny fangatahana, dia takiana tsy maintsy an-tsoratra koa ny valiny !
    Facebook, na twitter-n’ny Ambassade US, etc…. mety daholo !

  5. Je vous prie quand meme de considerer le temoignage d’un auditeur Malgache lors de l’emmission matinale (parole aux auditeurs jeudi matin 03 Fevrier) qui jugeait la feuille de route inaceptable sur France Inter ( donc entendu par des millions d’auditeur du monde entier) ;c’est plus possible de berner l’Afrique et Madagascar .

  6. Patrick Pesnot (France Inter) a écrit « françafrique » , à commander aux éditions « nouveau monde » , livre de poche , indrindra ny foza malefaka.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *