« Je ne suis membre d’aucun parti politique et je n’appartiens pas à la mouvance Rajoelina » dixit Camille Vital

Camille Vital

Camille Vital
Camille Vital

Après avoir passé 15 mois auprès de Rajoelina en étant premier ministre de la dite transition, voilà que Camille Vital affirme qu’il n’appartient pas à l’équipe des foza. De cette manière, il veut montrer qu’il prône la neutralité. Rappelons qu’il a démissionné depuis quelques temps pour prétendre surement au poste de Premier Ministre de consensus. Ce dernier qui sera mis en place bientôt si l’on tient compte des affirmations d’Alain Andriamiseza lors de son débat avec Fetison Andrianirina la semaine dernière.

Les intérêts personnels sont toujours au premier plan lorsqu’il s’agit des foza, qu’y a-t-il de si particulier et de si important à tenir le poste de Premier Ministre dans cet éventuel « gouvernement » ? Et dire que l’on joue sur la vie de tout le peuple malgache qui souffre depuis le début de cette crise. Nous sommes les plus lésés de cette crise et pourtant un groupe de minorité exerce un pouvoir décision et nos avis ne sont et ne seront jamais pris en compte. On se fout vraiment de nous ou bien Camille Vital est devenu fou au point d’affirmer du jour au lendemain n’appartienne pas au clan des foza.

Que ce soit Camille Vital ou un autre homme qui soit nommé à ce poste, cela assurera-t-il une réelle issue à la crise ? On est sûr pourtant que cela ne fera que susciter beaucoup de polémiques encore une fois. D’ailleurs, cette feuille de route favorable aux foza a déjà éveillé des soupçons, alors sa mise en vigueur sera encore pire.

Quel serait notre participation à la résolution de cette crise, comment allons-nous exprimer notre colère ? Autant de questions du peuple non satisfait et jamais considéré qui attend toujours le retour de son Président Marc Ravalomanana.

12 pensées sur “« Je ne suis membre d’aucun parti politique et je n’appartiens pas à la mouvance Rajoelina » dixit Camille Vital”

  1. Déjà qu’on ne peut que critiquer le tandem des voyous, on voudrait encore affirme qu’on n’appartient pas au clan RADOMELINA!
    C’est prendre les malagasy pour des c..ns!.. heureusement qu’ils ne le sont pas d’ailleurs, sinon, on pourrait croire que les foza orana se sont convertis en des crevettes roses!…

  2. Kintanamanandrambo se demande : « qu’y a-t-il de si particulier et de si important à tenir le poste de Premier Ministre dans cet éventuel « gouvernement » ? »
    Rien, justement, pour ce qui est de son intérêt personnel. Que des ennuis, des problèmes, des polémiques.
    Fa fitiavan-tanindrazana no irotsahana eo. Fanoloran-tena hitondra vahaolana ho an’ny firenena.

  3. Mba lazao kely amiko azafady hoe, hoviana, na fotoana inona no nametrahako an’io fanontaniana io ! Efa roa taona mantsy izao no ao anatin’ny fahoriana ny vahoaka malagasy !
    Tsy sanatria hoe voan’ny alizemera !

  4. Mais il est avec Patrick Rajoelina, Membre actif de l’UMP !

    Il ne fait pas du bruit celui là, mais tout ce qu’il y a de clon est en lui !

  5. – Patrick Rajoelina
    – JM Chataignier
    – De Raicourt
    – Camille VITAL

    Le pays est francais, Y aurait il un doute ???

  6. Camille Vital, ce tête de noeud est le pire voyou de la HAT.Il faut se méfier de lui.IL est imprévisible.

  7. La gestion de la Transition ne peut et doit être confié qu’à ceux qui ont œuvré et lutté pour le démantèlement du régime dictatorial et kleptocratique qu’avait mené votre Dada Ravalo.
    La Transition a pour vocation de mettre en place un autre régime qui sera juste et démocratique, privilégiant l’intérêt de la majorité des Malgaches face à celle de la minorité, à l’occurrence par l’avènement de la IVe République.
    La mouvance Ravalomanana a pour vocation la réintégration de votre Dada au pouvoir, c’est dire le maintien et la continuité de la IIIe République. On est donc en présence de deux mouvements avec deux aspirations diamétralement opposées, l’un est réformiste et l’autre conservateur.
    La cogestion de la Transition avec la mouvance Ravalomanana est toute bonnement contre-nature et certainement générera des conflits internes.
    Comme la paternité de la Transition revient incontestablement à Rajoelina, il est évident qu’il est le maître à bord et a le dernier mot sur toute décision concernant la constitution de la nouvelle équipe qui va être mise en place.
    Le rôle qui revient naturellement à la mouvance Ravalomanana est un rôle d’opposition et de contre-pouvoir, son devoir et mission consisteront à se positionner dans toutes les instances de contrôle lui permettant de surveiller la mise en œuvre de tous les dispositifs garantissant la tenue effective d’élections libres et sans fraudes.
    La seule alternative possible pour la sortie de crise est de permettre au peuple de choisir ceux qu’il veut pour diriger ce pays.
    De toute façon, on a perdu trop de temps dans des négociations vaines et stériles car les intérêts sont opposés et inconciliables.
    La souffrance du peuple est à la limite du supportable, il faut aller à l’essentiel c.a.d la tenue dans le plus bref délai possible des élections, on n’a pas 11 mois à attendre, il faut parfaire les listes électorales déjà élaborées durant le referendum passé et procéder aux votes le plus rapidement possible.

  8. hajan >>> « La souffrance du peuple « qu’est ce que t’en sais ???? qui fait souffrir le peuple ???? ce sont de votre con..ards domelina et ses clics dont tu fais parti imbécile.
    Il fallait s’y attendre !!!Personne sensée n’accepteront jamais le coup d’état hein !!! il faut être im.bécile comme toi pour gober vos truc à deux balles !!! je n’ai pas élu ton petit dj filou.. de toute façpn il va tomber tout seul ce petit con

  9. un putschiste , un gangster par définition, n’a rien à faire dans un gouvernement de transition.
    foutaise et c°

  10. Pourquoi quand Ravalo a organisé une reunion des partis politiques en novembre 2008 avec un statut et des financements pour l’opposition,on a trouvé l’initiative ridicule et depassée ,maintenant ce sont des putschistes qui demandent une « opposition » !
    Est ce que c’est normale ? Ou bien quand l’initiative vient de malgache ca ne vaut rien ,mais quand l’initiative vient des pantins des « colons » alors c’est là que ça a une valeur ! Respectons nous tous !Ou bien est ce que la politique doit etre modelé selon un modele unique du soit disant « SEFAFI » preuve donc que les malgaches n’ont jamais eu de vie publique et communes que dans les profondes foret avec les singes et les babakoto ,et que le mot Fihavanana est un mot à toutes les sauces bon à imposer n’importe quoi sans aucune nature . Cela n’est pas Madagascar Naturellement !

  11. Izay miaraka amin’ny amboalambo dia amboalambo ry CV ah. Io tsisy neutre zany fa matahotra ny fitsarambahoaka dia manadio tena. Mahatantesa ny fitsarambahoaka tsy ho ela.

  12. Izao fotsiny koa ê, et désolé pour certains amis !
    Ao anatin’ny constitution vaovao ( fa tsy io nataon’ny foza orana io ), dia izay manana double nationalité, dia tsy mahazo mandray fitantànana na andraikitra pôlitika intsony !
    Fahavoazana be ‘ray lavaka ho an’ny firenena io !
    Eto koa dia mbola misy domelina toan’ny sefony, ka milaza hoe : Paternité de la transition !
    Paternité du bordel, de l’avenir merdique du peuple malgache, du chaos incommensurable au sein de la société malgache ? OOOOUUUIIIIIIII ! Mille fois OUI !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *