La diplomatie Française concernant Mamy Rakotoarivelo

Quai d'Orsay

Quai d'Orsay
Nous tenons à vous faire connaitre cette position de la diplomatie Française concernant la garde à vue de Mamy Rakotoarivelo ce 17 mars 2011. Bonne lecture !

Nous prenons note, avec une certaine préoccupation, de la procédure judiciaire qui a conduit, le 15 mars, à l’arrestation de l’un des leaders de la mouvance d’opposition Tiako I Madagasikara (TIM), Mamy Rakatoarivelo, puis à la prolongation de sa garde à vue de 15 jours.

Cette mesure, qui vise de surcroît l’un des principaux acteurs des négociations inter-malgaches, ne va pas dans le sens de l’apaisement qui a présidé, de façon essentielle, à l’élaboration, sous l’égide de la SADC, de la « feuille de route » paraphée le 9 mars dernier.

Nous espérons que cet événement ne sera pas de nature à compromettre le travail de fond réalisé par l’équipe de médiation de la SADC et la finalisation de sa « feuille de route », qui nous semble enfin tracer une perspective réaliste et équilibrée de sortie de crise consensuelle à Madagascar.

Une fois validée par les instances décisionnelles de la SADC et de l’Union africaine, cette « feuille de route » servira de socle à la désignation d’un gouvernement d’union nationale pleinement représentatif.

L’objectif majeur de ce gouvernement de transition sera l’organisation, dans les meilleurs délais possibles et avec l’appui de la communauté internationale, d’élections crédibles, seules susceptibles de dégager une nouvelle légitimité politique incontestable à Madagascar.

15 pensées sur “La diplomatie Française concernant Mamy Rakotoarivelo”

  1. La France veut libérer le peuple libyen avec des avions bombardiers !
    Pourquoi la France ne libére-t-elle pas le « soldat Rakotoarivelo » ainsi que le peuple malgache, avec juste quelques mots bien pesés à destination des putschistes ?
    Le sort de près de 20 millions de malgaches, ne doit pas se réduire qu’à « une certaine préoccupation » !

  2. Est-ce une hypocrisie feinte ou une volonté réelle de préoccupation?
    Personnellement, je doute fort de la sincérité de cette « préoccupation diplomatique » alors que la France peut faire pression sur la HATay pour libérer Mamy RAKOTOARIVELO!

  3. Nous espérons que cet événement ne sera pas de nature à compromettre le travail de fond réalisé par l’équipe de médiation de la SADC et la finalisation de sa « feuille de route », « qui nous semble enfin tracer une perspective réaliste et équilibrée de sortie de crise consensuelle à Madagascar ».

    Selon la France, les accord de Maputo et d’Addis Abeba n’ont-ils donc pas été une perspective réaliste et équilibrée de sortie de crise consensuelle à Madagasikara? une fois encore et une fois de plus la France est à la fois juge et partie… des rôles qui sont totalement hors des attributs des médiateurs.

  4. Cette déclaration émanant de « la diplomatie française  » tombe à pic et semble correspondre à l’arrivée de Monsieur ALAIN JUPPE au Quai d’Orsay..!
    Cette déclaration tranche avec netteté et se situe même à l’opposé des prises de positions précédentes incohérentes de la France concernant les décisions juridiques arbitraire et contre le droit humain de ce pouvoir de facto durant vingt quatre mois .
    à MADAGASCAR .
    Je salue cette hirondelle annonciatrice du printemps , qui sera suivie d’autres , non seulement pour un apaisement et assainissement du climat délétère entre MADAGASCAR et la FRANCE , mais qu’elle augure la volonté sincère de faciliter la recherche de sortie de cette crise qui étouffe les Malgaches !
    Il n’ y a ren à dire si la diplomatie française retrouve ses marques et sa cohérence par rapport au droit de l’ homme que la France ne peut ne pas respecter et faire respecter dans sa lettre , dans son esprit et dans son application concrète dans la vie…et les relations humaines .

    Cette déclaration de la diplomatie française sur la situation judiciaire de Monieur RAKOTOARIVELO MAMY et celle du général ravalomanana richard sur la même situation du même Monsieur RAKOTOARIVELO MAMY..constituent une sévère dénonciation de l ‘ a -démocratie et de l ‘ a – justice
    cultivées par ces putschistes , qaui vont à contre — courant du bon sens commun !

    t

  5. Toujours cette hypocrisie à la française.En fait,Sarko et Cie sont,au fond,en parfait accord voire même partie prénante et complice avec la stratégie des Faty pour parvenir à leur fin.

  6. D’où leur vient-il aux français cette initiative imbécile (serait-ce grossier) de dicter à distance les solutions pour les Malagasy?
    Car si en France, l’équipe gouvernemental ne trouve pas un terrain d’écoute, c’est pas une raison pour aller planter ses choux à Madagascar.
    Allez voir du coté de MADAGATE. voyez un peu ce gazetier de Jeannot RAMAMBAZAFY.Lui? Il taxe les MALAGASY de xénophobes car nous (la plupart des malagasy en fait) pensons que les français feront mieux de partir de chez nous.
    A partir du moment où ils veulent saigner à blanc note terre.Mais lui (J.R.)qui prétend avoir des ancêtres qui ont lutté du temps de MDRM, alors eux aussi étaient-ce des xénophobes?
    Mais s’il a tellement de griefs contre le Président RAVALOMANANA? Qu’il vient le voir et lui en parler en face .Nous ou MOI personnellement qu’il ne me rabat pas les oreilles pour çà.J’aimerais qu’il soit au courant de ce que je pense de lui (en tout cas ce ne serait pas pour l’insulter) mais je ne peux pas l’atteindre, car ses commentaires ne demandent pas de réponse.
    De toutes les façons c’est un gazetier qui veut vendre ces feuilles de choux.

  7. Pfff… faut être né de la dernière pluie pour y croire !
    N’oublions pas que Chataîgnier a déjà réagi de la même manière à la suite d’une bourde de leur poulain tgv qui a riposté en « invitant la France à ne pas s’ingérer dans les affaires malgaches …. » tout simplement hallucinant !
    Ce n’est qu’un langage diplomatique pour essayer de redorer l’image de la France une aux yeux de la SADC et du reste de la CI : Sarko, Valéro, de Raincourt et Chataîgnier ne peuvent qu’être contents de cette arrestation ! Ces piètres larrons croient que la SADC va gober leurs simagrées…..

  8. D’ aucuns se demandent en quoi la France – toujours elle dès qu’ il s’ agit d’ ingérence dans la politique malgache – trouve d’ objet de satisfaction dans la feuille de route Simao – Rajoelina – Vital – sans oublier la centaine de vrais – faux partis politique qui ont paraphé ce fameux document pour faire croire à la Communauté Internationale le caractère malgacho – malgache de son aboutissement.

    Quant à l’ arrestation par la DST malgache de Mamy Rakotoarivelo – au bout seulement de 48 HEURES d’ enquête et d’ investigation – que ce Valéro du Quai d’ Orsay décerne maintenant la Légion d’ Honneur au commissaire Nakay de la DST malgache « pour service rendu  » de la même manière que Châtaigner l’ avait fait en son temps à l’ endroit de Cécile Marohanta , l’ ancien ministre de la Défense en titre du Président Marc Ravalomanana également  » pour service rendu  » également

    Mieux, que Sarkozy recrute le commissaire Nakay pour diligenter des enquêtes délicates à la DST ( française ) !!! Nakay va apprendre, ici, comment extorquer des avoeux en bonne et due forme que la presse française va elle – contrairement à ce que fait la presse malgache – démolir point par point !

  9. « En deux ans, cet « enfant capricieux » comme le qualifie un diplomate français, a précipité la Grande Île de l’Océan indien dans une crise économique, sociale, humanitaire et écologique sans précédent ».
    …..
    « La France joue dans cette TRAGEDIE, un RÔLE AMBIGÜ, le président Sarkozy a convenu qu’il s’agissait d’un coup d’Etat mais, SANS LA COMPLAISANCE DES DIPLOMATES FRANCAIS, LE PRESIDENT PUTSCHISTE AURAIT DEJA DÛ PLIER BAGAGES « .

    José Ribeaud, auteur de l’article « Désastre économique et social, à Madagascar », pour le journal helvète « Le Temps »

    Début d’objectivité quant à la l’analyse des conséquences du putsch ; mais au niveau des causes réelles, toujours autant de vérités tronquées !

  10. Nous savons bien que la France soutient radomelina mais si nous voulons que c e dernier parte ,nous LES MAlgaches doivent descendre dans la rue pour manifester notre colère ,on n’a pas besoin de la france pour le faire partir !

    Je crois même qu’il faut arrêter de parler de ce pays dans notre crise car plus nous le parlons plus il ingère dans nos affaires intérieurs ,ce pays trouve beaucoup d’intérêts que Domelina reste le plus longtemps possible à ce pouvoir de facto ,son souhait c’est DIVISER POUR REGENER donc soyons forts descendons nous dans la rue pour faire partir ce domelina marionnette bazaha!

    L’ONU ET L’AMERIQUE PeuVENT nous aider en envoyant leur militaires protéger le peuple Malgache en otage de domelina !

  11. Toujours aussi « préoccupée »?

    Combien de fois l’on a entendu ce mot?
    La HAT ne cesse de tisser toutes choses inimaginables à chaque fois, nous réduisant à passer le temps à la défense.

    Il faut que l’Union Européenne passe le dessus sur la France aussi, afin que cette dernière lâche prise sur Madagascar par le biais d’Andry Rajoelina et cohortes.

    Si pas plus tard qu’hier, le Norbert Lala Ratsirahonana ose sortir une note d’une évidence despote, qu’espérons nous changer des comportements émanant des ses fils DST et FIS sans oublier les gros bras d’Alain Ramaroson?

  12. Bon quand vous dites hat !!!entendez la France ou Francafrique ou comme vous voulez !!! mais voilà la réalité !!! l’hypocrisie est une des savoirs faire de la diplomatie française !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *