Les mêmes politicards, les mêmes réunions et… un peuple appauvri !

Centre international de Conférences Ivato
Centre international de Conférences Ivato
Centre international de Conférences Ivato

Et voila ! Rajoelina fait le forcing pour légitimer son pouvoir par la réunion politique d’Ivato-bis alors que le Dr Simao vient de rectifier son tir en annonçant que la feuille de route définitive sortira dans les prochains jours. Quid des accords d’Ivato, du Dinika santatra et… des accords d’Ivato-bis ?

 

Comme à l’accoutumée, on a droit aux tintamarres médiatiques et tout ce qui va avec, des politiciens qui crient partout la nécessité de signer la fameuse feuille de route non définitive ou encore des réunions politiques foza sans fin qui n’en finissent pas. Pire, la situation semble revenir à la case départ mais cette fois-ci, les décisions de ces pro-HAT valent-elles plus que celles du peuple après ces 2 ans de galères avec le même armada de politicards ? Nous serons fixés dès mercredi puisque cette réunion foza coïncide avec celle des 3 mouvances à la Villa Elisabeth.

 

Sans aucune retenue et avec un maximum de précipitation, la HAT signera cette feuille de route non avenue alors que celle-ci ne garantit en rien la reconnaissance internationale. Au fait, les 3 mouvances étant mises à l’écart, la HAT envisage de faire cavalier seul pour une autre durée indéterminée. Et la question qui se pose maintenant c’est comment la HAT pourrait-elle subvenir à ses besoins tout en sachant qu’il n’y aura pas reconnaissance internationale donc pas de financements ?

 

Se contentant de vivoter, contrairement aux standing de vie de nos dirigeants, l’Etat se retrouvera encore une fois dans l’impasse face aux revendications qui continuent de sévir dans notre environnement social dont, entre autres, le cas du SECES et les fonctionnaires regroupés au sein du F3M. Au passage, ce n’est ni un mouvement estudiantin contre les revendications du SECES ni les déclarations télévisées de l’autre syndicat des fonctionnaires qui règleront le problème. Oh non ! Cela mettra de l’huile sur le feu, telle une épée de Damoclès qui risquerait de tomber à tout moment.

 

N’ayant pas encore retenu les leçons du passé concernant les réunions politiques successives dépensières et sans buts précis, la HAT s’éloigne de la reconnaissance internationale pour sauvegarder les « changements orange » dont nous connaissons tous les tenants et les aboutissants à présent. Pour finir, le cycle infernal de l’unilatéralisme HATien recommence et sûrement, le peuple va encore s’appauvrir ! Accepteriez-vous cela ? Rendez-vous à Ivandry mercredi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *