Mensonges et Vérités à Madagascar

Mensonges
Mensonges
Mensonges

Sur MyDago.com, nous avons reçu cet article que nous vous mettons à disposition. Bonne lecture !

Loin de la France, loin des pays arabes en pleine effervescence, Madagascar s’épuise et désespère. L’avenir est bloqué à cause d’une crise politique qui dure depuis deux ans. L’opinion publique en France n’est pas informée, tant les fausses vérités et les demi-mensonges circulent et empêchent de voir le drame impressionnant de cette île promise pourtant par ses richesses naturelles et la qualité de son peuple à une existence heureuse…

Mensonges, quand on entend dire la passivité des Malgaches devant l’adversité, leur incapacité à se projeter dans l’avenir, leur fragilité devant les sollicitations de l’argent. La vérité est une formidable résilience dans l’épreuve, des solidarités familiales et sociales qui résistent bien plus qu’ailleurs, une véritable intelligence spirituelle accueillante et ouverte, une dignité forte en situation de survie.

Mensonges de la parodie de pouvoir exercée par la Haute Autorité de Transition, mensonge d’une justice aux ordres, de médias serviles ou trop faibles, d’une armée blessée. Vérité de la résistance constante d’une partie de la population demandant, sans violence, le retour à la légalité, à un fonctionnement des institutions d’un état plus impartial. Vérité des palinodies permanentes d’Andry Rajoelina, signant des accords à Maputo et les déchirant en arrivant sur le sol malgache, au mépris de la parole donnée et des règles élémentaires du dialogue politique.

Mensonges de cette Transition qui dure, masquant le jeu bien réel d’intérêts multiples, mensonges d’un référendum bâclé sur une constitution rédigée à la hâte sans véritable consensus, aux résultats incertains, mensonges d’une autorité sans pouvoir si ce n’est celui de « mafias » aux ordres d’escrocs. Vérité de la déliquescence de toutes les structures de l’Etat et des collectivités territoriales, gangrenées par ces réseaux, incapables d’honorer des engagements dans la durée, livrant la forêt malgache et ses bois précieux, les mines et les ressources de la terre à des trafics sordides pour l’enrichissement rapide de quelques uns !

Mensonge d’une Eglise catholique, complice dès le départ de ce coup d’état, détruisant au passage, des années de dialogue œcuménique, empêtrée dans des luttes de pouvoir sans grand rapport avec le dessein de l’Evangile, qui a perdu la mémoire de la haute figure du Cardinal Armand-Gaétan Razafindratandra mort dans des circonstances douteuses, jamais élucidées.  Vérité de communautés ecclésiales, animées par diverses familles religieuses, fortement enracinées dans les villages et les quartiers, vivant la fraternité et proposant un développement intégral avec des moyens plus que modestes.

Mensonges d’une diplomatie française soi-disant neutre, mais intervenant à chaque instant pour soutenir ce pouvoir, seule puissance d’importance à l’avoir officieusement reconnu alors que tous les Etats d’Afrique, d’Europe, d’Amérique et d’Asie l’ont constamment dénié…Aveuglement de diplomates aux ordres de réseaux d’intérêts économiques dans la société malgache et en France… Vérité d’une présence culturelle française forte, d’un attachement malgré tous les reniements à cet héritage d’un dialogue en profondeur de deux peuples et de deux cultures, au-delà des aléas du moment.

L’avenir de Madagascar ne se construira pas sur les mensonges répétés à satiété… Un patient dialogue des quatre mouvances pourrait peut-être encore ouvrir un chemin à la vérité, à condition que chacun cherche d’abord l’intérêt commun et une vraie réconciliation Le retour du président Marc Ravalomanana sur le sol malgache serait une première étape. Beaucoup l’espèrent et l’attendent. La sagesse des Malgaches sait qu’il faudra des années pour reconstruire une vie démocratique plus saine. Ils y sont prêts. Des élites nombreuses peuvent se lever pour redonner à ce pays une gouvernance digne de ce nom. La France s’honorerait de se situer à sa juste place en inventant un nouveau partenariat pour le développement de Madagascar. Les Eglises devraient sortir d’un attentisme indigne pour être vraiment signes de l’espérance du Ressuscité. Mais pour cela il convient de sortir des mensonges pour faire la  vérité !

4 pensées sur “Mensonges et Vérités à Madagascar”

  1. Vrai de chez les vrais!!!
    Mensonges surtout quant à la vraie histoire de Madagasikara, ce qui constitue un obstacle réel pour se projeter devant vers un avenir meilleur.

  2. Meme des points de vue technique ont été manipulés dans l’interet de certains ,bien sur avec la complicité des techniciens locaux !Exemple irrigation de la plaine de la plaine de Antananarivo :c’est Antananarivo qui etait traditionelement et devrait rester le grenier à Riz de Madagascar ,et maintenant on est obligé de consommer du riz importé !

  3. c9tonnant quand meame de constater que ce type , tre8s brallint pour de9noncer les fauteurs de guerres et de crises e9conomiques, reste si naeff pour ce qui est de l’e9nergie Il e9nonce les deux ou trois autres possibilite9s en dehors du nucle9aire, faisant l’impasse sur le travail et les de9couvertes de Tesla par exemple , sur la fission froide, l’e9nergie ge9ne9re9e par le moteur magne9tique, l’e9nergie marine et j’en passe Sachant qu’il existe aussi la possibilite9 du Thorium- option choisie par la Chine-, qui lui ne ge9ne8re aucun de9chet et aucune pollution radioactive( mais n’offre aucune possibilite9 d’exploitation militaire, comme c’est le cas de l’uranium), pourquoi e0 votre avis insiste t’il e0 ce point pour de9velopper ce type d’e9nergie mortife8re ?Rien que cet aspect devrait nous mettre en garde contre ce personnage !N’oublions pas que l’Ante9christ aura le visage d’un Sauveur VA:F [1.9.14_1148]Merci de patienter…Note : 0.0/5 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *