Se débarasser de Kadhafi ne vaut pas la mort d’un Lybien !

Les évènements importants de la planète ,très médiatisés ,ont rendu inaudibles les voix des Peuples qui n’ont cessé de vivre la vie quotidiennz difficile : ces Peuples qui s’expriment en « mezza voce » n’ont ni bombes , ni tomawhak ni coktail milotov revendiquer leur droit élémentaire qu’ils croient posséder en commun avecles grands ettous les sans grade de ce monde !
Les grands s’imposent de par leur état ,leur situatuio et je nz vois quelqu’un de fort ,de puissant oser emmezrder le pape par exemple.!
Mais nombreux sont ceux qui disposent d’un peu de force , usent de leur puissance pour faire croire aux sans grade que ces petits mataores sont là pour les protéger..!
Et il y a de nombreux sans grade qui croient à ges sornettes !

Les belles phrases , le envolées lyriques , apprises par coeur ,servent à caresser les oreilles crédules ,à embrumer des yeux aux larmes faciles parce l’émotion du momentsecoue les âmes sensibles aux lénifiants …Mais ce moment d’éùotion passé , les sans grade gobent tout ce que ces blablateurs font ; bombarder les fortins de khadaffi les enflamme , les civils libyens tués lors de ces bombardements les laissent sans voix..Et ils sont hébétés , emmerdés , se sentant lâches et rsponsables d’avoir poussé les blablzteurs au crime , en les ayant applaudis avec des hourra !

OUI PROTEGER DES VIES CIVILES EN TUANT DES CIVILS INNOCENTS RESTE LA FAUTE INDELEBILE DU CONSEIL DE SECURITE ,QUI N’ A PAS SU FREINER LES ENVIES DE SANG DES GENS COMME BERNRD HENRI LEVY ,COMME DE NOMBREUX CHEFS D’ETAT EN MAL DE POPULARITE DANS LEURS PAYS RESPECTIFS..CAR NEUTRALISER KHDAFFI NE VAUT PAS LA MORT D’UN LIBYEN !

COMMENT AVEC LES DEGATS PROVOQUES PAR LES PERTURBATIONS PLUS OU MOINS IMPORTANTES DES CENTRALES NUCLEAIRES AU JAPON ,OUI COMMENT NE PAS AVOIR UNE PENSEE HYPOCRITE AUX VICTIMES CIVILES DES BOMBES ATOMIQUES BALANCEES SUR LES VILLES D’OSAKA E DE NAGASAKI..

OUI CES BOMBES N’ONT PAS FAIT DE DETAILS ET ONT FRAPPE DE FACON AVEUGLE COMME LES BOMBES LARGUEES DES AVIONS ET DES MISSILES TOMAWHAK LANCES DES NAVIRES DE GUERRE ACTUELLEMENT SUR LA LIBYE ,AVEC LA MORT DE NOMBREUX CIVILS QUI CONSTITUENT LE PRIX A PAYER POUR SE DEBARRASSER DE KHADAFFI , POUR PROTEGER DES CIVILS CONTRE LES EXACTIONS DE KHADAFFI !

QUI A TORT QUI A RAISON ?

SE DEBARRASSER DE KHADAFFI NE VAUT PAS LA MORT D’UN CIVIL !

LA RAION ELENTAIRE E L’HOMME ESPECTUEUX DU DROIT DE L’HOMME A VIVRE COMMANDE D’ARRETER CES BOMBARDEMENTS ET DE DECIDER D’UN CESSEZ LE FEU !

LE TEMPS DE NOUS DEMONTRER L’ALIBI ,LE PRETEXTE POUR FAIRE LA GUERRE , POUR SAUVEGARDER LES PUITS DE PETROLE DE LA LIBYE EST
ARRIVE ,CAR TOUT ET CLAIR POUR TOUT LE MONDE QUE CET ALIBI DE PROTEGER DES CIVILS CONTRE KHADAFFI SE TRAUIT UNE PROTECTION DES PUITS DEPETROLLE QUI COURENT LES RISQUES D’ETRE L’OBJET DE BLOCUS DICTE PAR KHADAFFI !

ET ALORS ? C’EST LE PETROLE DU PEUPLE LIBYEN NON ?

5 pensées sur “Se débarasser de Kadhafi ne vaut pas la mort d’un Lybien !”

  1. La décision française de frapper la Libye est arrivée juste après que Kadhafi ait annoncé la possibilité pour lui de révéler au grand jour les secrets de la campagne présidentielle de Sarkozy en 2007 voire plus si baisse d’affinité. Mais il y a aussi l’économie des guerres…

    L’entrainement des USA dans cette histoire n’est que pur commercial qui trouve ses raison à des kilomètres de Tripoli.

    Le raisonnement tout pour le pétrole n’est pas forcément à l’origine des ces frappes aériennes. En tout cas, selon moi! Ce n’est que mon avis!

  2. J’apprécie votre commentaire:

    « Se débarrasser de Kadhafi ne vaut pas la mort d’un libyen ».

    Ai-je dit:

    « La danse et les bals des hypocrites ont commencé ».

    Le premier victime est Monsieur le Président (Malgache) Marc RAVALOMANANA.

    Le second victime,cest le Duide KADHAFI

  3. Je partage votre analyse de la situation à un détail près, celui qui constitue l’avis d’Alidera décidément trés pertinent, à mes yeux: La propagande éteint toutes les lumières et dans ce monde opaque, intuitif est celui qui discerne les buts des uns et des autres. Nous ne pouvons pas réfléchir à partir de données à peine parcellaires, fournies par ceux-là mêmes qui veulent imposer leur « Réalité », c’est-à-dire ce qu’ils veulent bien nous donner comme fausses infos.
    Une certitude tout ça PUE! et tout cela démontre que les qualités du « CAPITALISME » ne sont que vues de l’esprit, mais la compétition sauvage et CRIMINELLE est une RÉALITÉ.
    Ce ne sont pas nos mots qui y changeront quelque chose, hélas et tant mieux, car il y a plus important ailleurs!

  4. le centre du monde commence à basculer et l’Occidenr »sentant sa fin » approcher se débat comme un beau diable et devient un criminel notoire.
    mais l’évolution demandera du temps et nous subirons encore longtemps les conséquences de cette agonie sanglante.
    comme disait Aimé Césaire ‘c’est la tête enfouie dans le fumier que les classes moribondes chantent leur chant de cygne »
    il nous faut donc mobiliser notre matière grise et ne pas nous laisser conduire par les émotions et les passions. nous devons être des humains à sangfroid pour faire face à la nouvelle donne mondiale!!

  5. Pour ce qui est de la France, A. R. l’a dit.
    Plus, on se souvient de Sarkozy qui insiste pour qu’Obama en aucun moment n’oublie pas leur commun accord pour lutter contre le terrorisme.

    Quand à ce qui concerne les autres pays, (entre autres) n’est-ce pas Kadhafi qui a BOMBARDE LES MANIFESTANTS en premier?

    A une petite échelle, c’est pareil à HAT qui n’a pas hésité à TIRER avec balles réelles ou prêt à toujours jetter du LACRY dans la foule.
    ==> des actes de Kadhafi à PHAT: c’est du pareil au même en ce qui concerne les moyens de se maintenir au pouvoir VERSER DU SANG, tous les crimes contre l’humanité.

    Sans France, qu’on se débarrasse des putshistes.

    Dehors tous les supporters de la françAfrique qui ne savent rien du genre de vie réel que NOUS malagasy au pays endure. Ferme ta gueule Basile!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *