Déclaration de patrimoine : qui oserait le faire parmi les foza ?

Oseront-ils?
Oseront-ils?

Récemment, le leader des foza Andry Rajoelina a affirmé dans son discours que les fonctionnaires et surtout tous les hommes au pouvoir devraient faire une déclaration de patrimoine. Comment peut-en envisager une telle transparence en cette période crise. De plus, seuls sept personnes parmi les hommes au pouvoir ont osé le faire selon le Bianco ou le Bureau Indépendant Anti-Corruption. Il existe pourtant 32 ministères e ce moment, alors comment croire à une transparence ?

Concernant les futures élections présidentielles, tous les candidats oseront-ils déclarer leur patrimoine ? A commencer par Andry Rajoelina, sera-t-il capable de montrer autant de transparence. Bien sur que non, il ne va pas déballer toute sa fortune dont les sources sont malhonnêtes et qui en très grande partie émane du budget de l’Etat. On ne veut pas d’un homme comme lui au pouvoir, le peuple malgache l’exclu entièrement de la liste des personnes éligibles aux présidentielles. D’ailleurs, le peuple n’a de pensée que pour leur unique Président qui est Marc Ravalomanana. Lui au moins est un homme honnête qui n’a fait que mener Madagascar dans un développement durable, mais il fut obligé de cesser ses fonctions à cause de toutes les manigances des foza.

Pourquoi ces foza ne cessent de parler de transparence alors qu’aucun d’entre eux n’est en mesure de déclarer clairement leur patrimoine de peur que le peuple découvre combien ils se sont enrichis jusqu’à ce jour. De plus, ils ne cessent de fouiner dans celui de notre Président Marc Ravalomanana. Peut-être veulent-ils aussi s’en emparer et se les départager entre eux. Ils ont très envie d’y mettre la main puisqu’ils pensent que, dépouillé, notre Président ne pourra plus rien faire contre eux. Mais ils ignorent peut-être l’essentiel, c’est le peuple malgache qui fait sa puissance en lui faisant toujours confiance.

2 pensées sur “Déclaration de patrimoine : qui oserait le faire parmi les foza ?”

  1. On ne connaît que top bien le dicton « FAITES CE QUE JE DIS, MAIS NE FAITES PAS CE QUE JE PENSE »!
    Comment le BIANCO peut-elle espérer tirer quelque chose de ces HATay, alors que lui-même n’est pas si honnête que ça?.. On prend lepeuple malagasy pour des petits crédules!

  2. Moi qui vis dans la capitale, honnêtement je n’ai ressenti la corruption réduite, la discipline implementée petit à petit, que pendant la règne du président Marc Ravalomanana.
    _

    La révolution Orange d’Andry Rajoelina a encouragé au dépouillement des nantis de leurs avoirs.

    Tout de suite après, c’est au patrimoine naturel malagasy qu’ils se sont partagés en passant par le partage des biens publics (voiture) à quiconque se montre élément exécutif de leurs basses besognes.

    Et que dire de ceci:
    « La galère des détenus militaires est de plus en plus inquiétante. …, ils ne perçoivent plus que 30% de leur solde mensuel. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *