Et si on parlait d’éligibilité !

qui n'est pas éligible?
qui n'est pas éligible?

Les foza empêchent Marc Ravalomanana de revenir au pays comme ils l’empêchent de se porter candidat aux futures élections présidentielles. Quelle en est la raison ? On sait tout simplement qu’il représente une menace pour la mouvance Rajoelina et toutes les autres mouvances d’ailleurs. Les foza affirment que notre Président n’est pas éligible puisque c’est un criminel en fuite. Mais de quel crime ? Celui d’être parti pour sauver sa vie et celle de sa famille ? On l’accuse d’être le premier responsable du génocide du 7 février et pourtant, on connaît qui en est le véritable auteur.

Si l’on parlait d’éligibilité, on sait pertinemment que seul Rajoelina ne doit pas déposer sa candidature. C’est le premier responsable de cette crise, l’auteur du récent génocide, la cause de toute cette misère et cette insécurité, etc. De plus, de là à prétendre que s’il se porte candidat c’est qu’il est certain d’être élu. Mais qui va l’élire ? La majorité des malgaches soutient toujours Marc Ravalomanana. S’il gagne ce sera grâce à la corruption et la fraude, d’ailleurs il convient de préciser que la CENI n’est plus une commission neutre.

Rajoelina continue aujourd’hui à jouer le dur et espère continuer à user de son pouvoir pour détruire l’avenir de notre pays. De plus, il pense qu’il remplit toutes les conditions d’éligibilité. D’ailleurs c’est bien pour cela qu’il a changé certaines clauses de la constitution à son faveur malgré son jeune âge. Pourtant, ce n’était pas pour rien que la Présidence doit revenir à une personne d’âge mûr. On ne veut pas d’un parvenu et d’un homme futile au pouvoir, le peuple malgache mérite mieux que lui. C’est un vulgaire criminel qui n’a de but que préserver ses propres intérêts.

Marc Ravalomanana reste notre Président et est éligible malgré tous les crimes dont on l’accuse. On attend son retour impatiemment, la règle c’est « aucunes élections sans lui ». Pour éviter de dire que le titre de Président lui revient d’office.

1 pensée sur “Et si on parlait d’éligibilité !”

  1. Les qualificatifs de Andry RADOMELINA sont tellement nombreux qu’on ne peut les citer ici. Pêle-mêmes, les essentiels sont: lâche, menteur, mégalomane déplacé, tueur, versatile, assasin, traître à la patrie! ….
    Aucun qualificatif positif! Et le comble, c’est qu’il ne veut en aucun cas rencontrer Marc RAVALOMANANA tant qu’il n’ait pas à ses côtés lors des négociations, non pas ses conseillers malagasy (des « sans qualités » comme lui), mais les Frantay!… Car c’est uin ignare, un pauvre débile qui ne se souci aucunement de l’avenir de la population malagasy, mais de ses avantages en tant que citoyen français!…. Couardise, fourberie, traîtrise, quand tu nous tiens!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *