Imerinkasinina: là où l’espoir naquit

12 Décembre 1949 à Imerinkasinina
12 Décembre 1949 à Imerinkasinina

A cette date du 12 décembre 1949 à Imerinkasinina naquit notre seul espoir, l’homme qui a su être aimé, respecté et considéré par le peuple malgache : Marc Ravalomanana.

Depuis son élection en tant que Maire d’Antananarivo et jusqu’à son élection en tant que Président de la République de Madagascar, il n’eut qu’un seul objectif, c’est celui de sortir Madagascar de la pauvreté. Il constitue aujourd’hui notre seul espoir pour sortir de cette misère, de cette insécurité…et surtout de cette crise qui perdure. Notre Président à toujours su nous apporter autant d’optimisme et de courage, il a su nous rassurer et nous promettre le meilleur de lui-même.

Souvent on traite les partisans de Ravalomanana de fanatiques, mais comment pourrait-on ne pas apprécier tout ce dont il a fait pour nous et pour notre pays. On ne pouvait ressentir aucune hypocrisie de sa part, il se montrait tel qu’il était et c’est ce qu’on appréciait le plus chez lui. Sa détermination et sa volonté de changer la situation de Madagascar nous sont toujours très chères. Jusque là on n’a connu aucun politicien de son genre, désintéressé et digne d’être considéré comme un vrai patriote.

Bénit soit-il et remercions Dieu de nous avoir donné un homme en guise d’Espoir dans les moments les plus difficiles comme aujourd’hui. Nous ne sentirons jamais seul autant que notre Président Marc Ravalomanana vivra. Nous attendons son retour et nous comptons toujours sur lui. De loin, il continue à nous montrer que jamais il ne nous décevra, que pour lui ce qui compte c’est l’avenir du peuple malgache. Nous nous souviendrons toujours de sa date d’anniversaire et nous attendons avec patience la date de son retour.

15 pensées sur “Imerinkasinina: là où l’espoir naquit”

  1. Je pense que tout dirigeant proche de la terre peuvent etre comparé ,je pense à feu Philibert Tsiranana qui etait un bouvier et qui aimait à le rappeller .
    Joyeuse Paques pour la resurection du Christ et de Madagascar dans la paix .

  2. le grand roi David a été choisi et oint par le Seigneur, notre Dieu, alors qu’il gardait encore le troupeau de son père dans la nature. Le seul, l’unique parmi ses frères ce qui suscita déjà beaucoup de jalousie parmi les non élus. Rien de nouveau sous le soleil

    Nous prions pour son retour prochain, lui et toute sa famille, pour les prisonniers et pour le peuple Malagasy qui n’a jamais connu autant de souffrances, de maladies et de privations.

  3. En 2002, j’avais pensé comme Solofo Mya. J’avais mis beaucoup d’espoir auprès de M. Ravalomanana. Malheureusement, très vite, ses agissements m’ont d’abord laissé perplexe, puis m’ont déçu.
    M Ravalomanana n’a pensé qu’à s’enrichir sur le dos des malgaches. Il a utilisé toutes les prérogatives de la puissance publique, qu’il avait à sa disposition, pour s’accaparer de l’économie malgache.
    Il a pu se constituer des avoirs conséquents à l’extérieur : 750 millions de dollars, selon Midi-Madagascar. Un président en exercice qui se constitue des avoirs à l’extérieur ! Outre, l’illégalité de l’agissement, cela dénote surtout un esprit non patriotique. Désolé, Solofo Mya pour votre phrase, que je cite : « Jusque là on n’a connu aucun politicien de son genre, désintéressé et digne d’être considéré comme un vrai patriote. » Un président qui s’est accaparé tous les secteurs porteurs de l’économie malgache et qui a planqué à l’extérieur tous ses bénéfices, vous appelez çà un homme désintéréssé, un vrai patriote !
    Pour Mr Ravalomanana, ce qui compte, ce n’est pas l’avenir de Madagascar. C’est son avenir à lui, Ravalomanana ; c’est de pouvoir continuer à s’accaparer de toutes les richesses de Madagascar.
    Non ! le vrai titre de votre lettre c’est « Imerinkasinina, l’illusion vite dissipée »

  4. Le mouvement ORANGE ne vient pas du Vahoaka,
    mais menée par les grands politiciens / ces ory hava-manana gasy / financés par les français – les indo-pakistanais qui faisaient ce qu’ils veulent de l’économie – commerce au détriment des nationaux
    _

    Seheno: indubitablement, tu fais partie des Foza.

  5. ho an ‘ i Seheno , tsy haiko alou na mahita ny masonao na mitampina tain ‘ omby , aoka hazava tsara ny resaka , fa alohany niankaran- dravalomanana teo @ fitondrana de efa miltimiliardaire izy fa tsy teo @ fitondrana mihitsy ankory no nanagonany harena , aoka hazava tsara zay en plus n ‘ iza n ‘iza teo @ fitondrana tsy maintsy naka daholo , sokafy tsara ny maso ny masonao fa ireo olona nandoro sy nandroba na fanan ‘ olo tokana na fananampanjakana ary mandripaka sy manondrana ny harem-pirenena aty ivelany ireo indray ve no lazainaofa fa mieritreritra ny avenir ny madagascar?Ireo rehetra ireo de lasa nanankarena tampoka daholo tsy haiko alou enao ra anaoti n ‘ izany , fa aoka hijery @ fo tsy miangatra ireo rehetra very asa ary mbola tsy miasa hatr@izao nohon ‘ ny naton ‘ ireo tsy matao tody ireo, ka mba halalino tsara vao miteny ramatoa seheno ô , hoe iza no tena mihinana ny hatsembohany vahoaka @ izany , Ravalo sa ny equipanao miteny io ?????????????????

  6. Seheno dit :21 avril 2011 à 7 h 18 min
    « Un président qui s’est accaparé tous les secteurs porteurs de l’économie malgache et qui a planqué à l’extérieur tous ses bénéfices … »

    Tu penses vraiment que s’il était si intéressé par les richesses…il risquerait sa vie pour revenir servir son pays …??

    et que dire de ses successeurs de la HAT …qui s’en mettent plein les poches …
    http://valiha.over-blog.com/article-les-beneficiaires-de-la-transitions-hat-tgv-42479762.html

    tu penses que la situation de Madagascar va s’améliorer s’ils restent au pouvoir …
    tu es prêt à placer tous tes espoirs en eux …??

    tu es d’accord pour laisser des Elections libres en décider … ??

  7. Ny olona tsy misaina toa an-dry Seheno no nampiasain’ny Frantsay nanapotehana an’i Madagasikara toa izao. Io toe-tsaina « ory hava-manana » io o tena fositra, ary ny loza dia ireo mpamotika tsy ahavita akory ny ampahafolon’ny nataon’ilay nopotehanay, dia samy midaboka eo.

    Tsy misy firenena izay madroso tsy miaro ireo orinasa ngeza ao aminy fa irey no fanoitra mampandroso. Ny an’ny gasy toa an-dry Seheno ny mpiray tanindrazana aminy indray no potehany, fa ny frantsay indray no arovany mafy ny fananany.

  8. Là où je ne suis pas d’accord sur cet article est qu’il voit en Ravalomanana « la seule » personne à pouvoir faire quelques choses pour ce pays.
    C’est justement ça qui a amené ce pays dans les abîmes parce que lui seul ne pourra rien faire. Et c’est ce qui s’est passé en 7 ans!

    Par ailleurs, je ne dirais pas que Seheno ou autres est soit « tsy misaina ». Elle est juste comme beaucoup de malagasy qui a un réel problème avec les échelles de grandeurs.
    Qu’est-ce que 750 millions de $ sur un peu plus de 20 ans d’exploitations? En comparaison, en moins de 40 ans, Bill Gates,lui, il a fait plus de 40 milliards de $…
    J’aimerais juste demandé à tous les détracteurs de la fortune de Ravalomanana de se poser quelques questions :
    1- A combien ces gens là estimeraient-ils la richesse produite par une entreprise qui a duré plus de 20 ans?
    2- Combien d’avions et d’hélicoptères Ravalomanana disposait-il en 2001 avant d’accéder à la Présidence en 2002?
    3- A leurs avis, à partir de quelle somme en poche peut-on se lancer dans de tels investissements?
    4- On crie sur 750 millions qu’aurait volé Ravalomanana. Soit. Mais qu’est-ce 750 millions de $ par rapport aux sommes qu’avaient du donner les cacao, girofle, ylang-ylang, café, vanille,… Lisez l’article d’achille 52 à propos des guerres intestines entre karana et peut-être que vous comprendriez ce qui se passe réellement dans ce pays.
    5- Ne pensez vous pas que pour 750 malheureux millions de $, vous avez permis la destructions de ce pays qui a de quoi produire 1000 fois plus? Ne pensez vous pas que vous avez perdu plus que 750 millions de $ en 2 ans?

  9. zay no fahitany azy ka ataontsika akory!izy tsy nahita ze malagasy nomena asa sy novelomin’ny orinasan-dra8,izy nalahelo fa tsy mba afaka nifaninana t@tiko hono ka izao izy mividy importé tsy fanta-piaviana,izy tsy mba nahita ireny MCA sy ny namany nanao ze ho afany amin’ny ambanivohitra ireny:na fananantany,na toha-drano, na lalana tsy hitany izany,ny azy ny zanany tsy mpianatra @ EPP ka hahazo kit na ronono na halefa mianatra tsy mandoa droit.ny azy ravalomanana mpanankarena no mampalahelo azy sy mamparary ny fony fa tsy tokony hanana hono,ary tsy tokony hitady araka zay tratry ny heriny sy ny sainy ary ny eo am-pelatanany,ary ravalomanana miady @kolikoly sy miezaka manangana fanjakana tsara tantana ary mampandala ny fahamarinana de manimba ny bizna sy ny halatra fanaony,tsy ahafahany mitsetsitra ireo madinika sy mahantra noho izy.zay ny azy e!

  10. Tiens donc Seheno! Et maintenant qu’en-est-il??? Après deux ans, d’après vous tout va bien??? Car maintenant, pour vous, les malagasy profitent tous équitablement des richesses de Madagascar????

    Relisez et méditez bien ce que dit Alidera A.R sur son poste.
    Et arrêtez de faire les mauvaises langues des « ory hava-manana »! Ny misintona izay tafakatra hiara mianjera amin’ny tena ihany no hay! tena marikoriko sy mampalahelo.
    Izany toe-tsaina izany no tsy maha tafakatra an-tsika gasy, voazanaka hatramin’ny toe-tsaina, lalaovin’ny mpanjanaka hatrany satria manaiky hovendrana.

    Seulement, quelque soit, quoi que ce soit que vous fassiez, ou que dous diriez; sachez que: Ravalomanana est comme un « volamena latsaka am-bovoka,…… mamirapiratra » l’or qui est tombé dans la poussière brille et brillera toujours!!!

  11. Alidera A.R. dit :
    « Là où je ne suis pas d’accord sur cet article est qu’il voit en Ravalomanana « la seule » personne à pouvoir faire quelques choses pour ce pays… »

    Tout à fait d’accord avec toi …et cela a été la grande erreur de Ravalomanana et ce qui a conduit à la situation actuelle …

    si Ravalomanana revient au pouvoir , il faudra qu’il ne laisse personne sur le bord de la route et constitue un Gouvernement d’union nationale avec toutes les forces vives de la Nation …

  12. Sapa,

    On peut lire ce que j’ai dit comme ce que tu fais et tu es bien représentatif de ces malagasy de ces presque 10 dernières années et qui représentera forcément les quelques années à venir.

    Mais, je trouve qu’il y a d’autres manières de lire ce qui s’est passé pendant ces presque 10 ans.

    D’abord, peux-tu expliquer ce que c’est un gouvernement d’union nationale et donner une ou des raisons pour le faire?
    Puis, dans de tel gouvernement, es-tu sûr capable d’arriver à quelque chose ne serait-ce que du point de vue du « système économique » à adopter?
    Devait-on donc attendre ce qui n’ont pas reconnu Ravalomanana comme Président? A titre d’exemple, Zafy Albert n’a reconnu la Présidence de Ravalomanana qu’après le 17 mars 2009.
    Ensuite, peut-on se souvenir des sabotages ne serait-ce que de ces 3 premières années des deux mandats de l’Administration de Ravalomanana? Les appels d’offres concernant la distribution des PPN importés étaient adressés à tout le monde sans exception suite au rétention de stocks des opérateurs majoritairement acquis à Ratsiraka. N’était-ce pas de ces mêmes opérateurs que venaient la phrase : »avelao ho lò ao fa miseho azy ho mahativa azy!!! » D’où la naissance du Magro pour pallier les défections des opérateurs habituels…

    Enfin, personnellement, ce que j’ai vu c’est surtout un peuple suffisant avec beaucoup de fierté déplacée. Détaxations, amnistie fiscale,… comme des chiens, tout le monde en a mangé tout en grognant!!! Mais pour travailler réellement, il n’y avait personne!

  13. tu parles du Passé …je parle du présent
    si les malgaches n’arrivent pas à s’entendre …si les politiques n’arrivent pas à s’entendre …
    Alors Rajoelina restera au pouvoir …et les grandes multi nationales continueront de piller les richesses de Madagascar
    La misére et l’insécurité pour tout le monde
    les occidentaux se disputent entre eux mais savent se montrer solidaires quand leurs interets sont menacés …c’est leur force

  14. Sapa,

    « et cela a été la grande erreur de Ravalomanana et ce qui a conduit à la situation actuelle … », là tu as bien parlé du passé, non?

    Mais, ce n’est pas grave. L’essentiel est de comprendre ce qui se passe et ce qui va se passer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *