L’art de vaincre sans avoir raison est le propre de l’occident

Aminata Traore, ancienne ministre de la culture du Mali
Aminata Traore, ancienne ministre de la culture du Mali
Aminata Traore, ancienne ministre de la culture du Mali

.

.

On nous signale cette intéressante interview d’Aminata Traoré, que je vous mets à disposition. Bonne lecture !

.

.

3 pensées sur “L’art de vaincre sans avoir raison est le propre de l’occident”

  1. A mon humble avis, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac.La plupart des pays occidentaux n’ont pas les mêmes poids économiquement donc politiquement sur l’échiquier international.Et même si l’Allemagne et l’Italie qui sont respectivement la 1ère puissance et la 3ème puissance économique européene veulent avoir son mot à dire, ils n’ont pas beaucoup d’influences sur la scène internationale faute du droit de veto que dispose les USA,la France(2ème puissance européene),la G-B(4ème puissance européene),tous les deux anciennes puissances coloniales, la Russie et la Chine.Je ne parle pas des autres pays européens qui sont engagés plus dans les oeuvres humanitaires internationales(Suède,Norvège,Suisse pour ne citer que ces trois pays)et sont complétement dans l’ombre sur le plan international.Et je ne suis pas sûr que même aux USA le chef d’Etat a le dernier mot quand l’intérêt suprême de la nation est remis en question car le lobbying politique est toujours pratiqué malheureusement.De même,l’intervention Française en Côte d’Ivoire n’a pas été vue de la même manière au sein de la classe politique française.Toutefois, il est vrai que certains pays occidentaux jouent toujours les gendarmes des nations-unis et cela n’est pas toujours au goût de tout le monde.Pour changer tout ça, il faudra commencer par remettre en question ce droit de veto et surtout éduquer les enfants de l’Afrique sub-saharienne de telle sorte qu’ils deviennent des patriotes(non pas des nationalistes) afin d’éradiquer les phénomènes tels que TGV ou autres.

  2. « …Pour changer tout ça, il faudra commencer par remettre en question ce droit de veto et surtout éduquer les enfants de l’Afrique sub-saharienne de telle sorte qu’ils deviennent des patriotes(non pas des nationalistes) afin d’éradiquer les phénomènes tels que TGV ou autres… »

    Tout à fait d’accord notamment sur l’éducation des petits africains pour qu’ils deviennent des PATRIOTES ayant une conscience politique solide.

  3. J’avais oublié qu’il y avait cette femme. Moi qui croyais que la Panafricanisme allait mourir avec la chute de Gbagbo. Ceci dit, le Panafricanisme agonise et l’Afrique est à la merci de la France et des occidentaux grâce à des Bongo fils, Sassou, Rajoelina, Ouattara, etc.

    La question qu’elle pose à la fin est à la fois vague et précise. Mais c’est la question à poser.

    Par ailleurs, pour répondre aux réponses précédentes, je vais juste dire que les échecs du patriotisme stériles feront toujours place à un mauvais nationalisme. Le vrai et bon nationalisme fait largement mieux que le patriotisme. Le Padesm était patriotique envers ceux et celles qu’il considérait comme les siens et siennes. Le nationaliste MDRM pensait à tous les malagasy sans exception!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *