Madagascar 2011

1) Le premier pays consommateur de riz par personne et en même temps le pays le plus pauvre du mode juste devant l’Afghanistan et Haiti. Deux pays en guerre et des catastrophes permanentes

2) Tous les jours des attaques à main armée,insécurité totale et vols et violes avec violence

3) La rentrée universitaire 2011 n’a toujours pas commencé

4) L’économie malgache dans un marasme total, sans financement exterieur, sans créations de nouveaux emplois

5) Prisonniers politiques records , un peu moins de 400 personnes depuis mars 2009.

6) La France fait tout pour que Madagascar ne se relèvera plus, fait passer sa feuille de route par tous les moyens, une feuille de route qui donne un pouvoir absolu à andry rajoelina , le putschiste , à travers l’intervention de l’OIF et de la COI, en corrompant le Dr Simao de la SADC

7) Les mass media sont muselés, les stations radio et télé sont détruites, les journalistes emprisonnés et menaces, les materiels volés, détruits, ou confisqués. Propagande en permance pour effacer la realité.

8) Le coût de la vie est excessivement cher, beaucoup de Malgaches ne mangent qu’une fois par jour, voire une fois tous les deux jours.

9) Les membres de la HAT, donc putschites, volent l’argent du peuple déjà pauvre, en toute impunité et sont très loin de la misère du peuple.

10) Les forces de l’ordre qui s’adonnent aux actes de banditisme répriment aveuglement toute forme de manifestation contre la HAT

11) La justice est instrumentalisée au service des politiciens verreux et putschistes pour faire des vengences et envois systematiquement des légalistes en prison

12) Les bois de rosse, bois d’ébène, palissandre, tortue, or, diamant…sortent de Madagascar au profit de l ‘équipe dirigeante. Par exemple le commandant Charles a denoncé que c’est mialy rajoelina qui exporte les bois de rose.

13) Les fonctionnaires recoivent des menaces en permance pour qu’il ne se mettent pas en grêve.

14) Les cadres de l’université ne sont pas payés et le problème de bourses des étudiants reste entier. La rnvendication comme à Antsiranana a fini par la mort gratuite d’un étudiant sous les balles des forces de l’ordre

15) Les rares militaires conscients de leur instrumentalissation finissent tous dans les maisons de forces.

16) Le nombre des marchants ambulants, des vendeurs dans les rues et les 4’mi (les SDF malgaches) augement de jours en jours.

17) L’excès de pouvoir, en particulier des forces de l’ordre, dépasse l’imagination. Torture avec du courrant éléctrique dans les parties génitales pour obliger des simples citoyens à dénoncer un homme politique légaliste d’avoir été son commenditaire, dans un acte de terrorisme.

18) On cultive la délation, des espions, des traîtres et vendus sont partout,jusqu’a dénoncer son meilleur ami d’avoir dit du mal des puchistes de la H.A.T

19) Les membres de la HAT avec un discours obscurantiste rejettant tous les malheurs malgaches aux anciens présidents en particuliers Marc Ravalomanana.

20) Des depenses inutlies tout en criant qu’on a pas d’argent: invitation de Kassav, voyage à l’etranger, tsena, trano sns..mora, indemnisation croissante attribuées à l’armée qui a déjà vendu son âme au diable et répprime systematiquement le peuple dont elle est sensée de defendre.

EST-CE QUE LES FRANCAIS ACCEPTENT QUE CELA SOIT APPLIQUE A LA FRANCE, COMMANDITAIRE DU COUP D’ETAT A MADAGASCAR ?

4 pensées sur “Madagascar 2011”

  1. Hélas amis malgaches, mille fois hélas !!
    Nous compatissons entièrement à votre trite sort, et vous disons que nous en sommes profondément désolés !
    Mais voyez-vous, nous avons aussi actuellement à la tête de notre pays, un « Petit » et un « GéANT » qui n’arrêtent pas de nous faire du tort. Ils se prennent encore à leur âge pour Astérix et Obélix, et que tout estranger qui ose mettre les pieds sur cette bonne terre de De Gaulle est pris pour un romain, un ennemi en puissance !! Ils osent s’attaquer aux estrangers, alors que le « Petit » s’était amouraché, et avait pris pour épouse une romaine, en nous faisant croire que c’est une cousine de Falbala Di Bruni, une aristocrate ! !!
    Vous ne pourrez pas comprendre, puisque nous-mêmes on y perd notre latin, quand bien même que certains nous disent que nous sommes issus d’un pays latin !
    Après avoir guerroyé avec les romains, ne voilà-t-y-pas que le GéANT est parti parlementer avec le chef de ces derniers, car ils viennent de se trouver un ennemi commun maintenant ; des envahisseurs venus d’au-delà des mers, notamment de la mer Mediteo anie, notre bonne mère nourricière !
    Enfin, nous ne sommes pas égoïstes, mais nous ne sommes pas en mesure de partager vos problèmes. Nous ne sommes pas aussi racistes, mais nous avons peur des gens ne raisonnent pas comme nous ; nous, nous sommes très à cheval sur tout ce qui est Loi, c’est pourquoi nous aimons beaucoup les chevaux, surtout le tiercé, quartet, etc..
    Si vous voulez en savoir plus sur nos dirigeants, nous vous donnons ce lien qui pourrait éventuellement nous unir :

    http://www.voltairenet.org/article169058.html

  2. Dia tonga namangy ny PHAT ao Iavoloha izany…… ny iraka avy amin’ny OIF ?
    Toy izany koa ny avy any Torkia, izay nahazo fanampiana avy amin’i Lafrantsa ?!

    Dia mba inona hono no dikan’izany ?

  3. A nous de nous reveiller tres vite, a tous les diasporas, GTT, et aoureux de l’Afrique un immigre’ s’est installe’ a la tete de l’etat francai: resultat, mauritanie, Guninee bissau, Niger, Madagascar… les conon esonnent encore en Lybie et en Cote d’ivoire… on est loin du debat intelectuel, on est dans l’application de l’eropeocentrisme du 17e siecle. L’Afrique c’est un terrain de chasse sans plus et les Africains sont des outils ex:andry rajoelina, A ouattara, la COI, l’OIF …..
    Mais attention la roue tourne….

  4. @kintanamanandrambo amusant et instructif 😉 J’ai lu 2 fois la longue liste de l’auteur, à peu de chose près, elle est documentée et trés juste. Il est triste que l’on traîne dans cet état aussi longtemps mais au vu des évènements douloureux qui frappent notre cousine de la Côte d’Ivoire et les malheurs qui nous frappent, j’ai une lecture personnelle de l’agitation (tempête dans un gobelet) de sarkozy en Afrique.
    Loin d’être un éternel recommencement de servitude, c’est plutôt la signature du « Allez on essaie une dernière fois, si ça marche… », c-à-d c’est l’ultime occasion pour la france d’essayer, ESSAYER VAINEMENT d’INVERSER le sens de l’histoire.
    Ce que soulignait le Financial Times en janvier de cette année, le Wall Street Journal et autre The Economist, c’est que l’Afrique Noire en particulier est devenue l’obsession des investisseurs en mal de placement dans une Europe aux lendemains incertains (à chacun sa merde). Une obsession, cela veut dire qu’ils estiment CHIFFRES 2008-2010 à l’appui, que notre Afrique, notre Madagascar plus tard, EST DEJA une DESTINATION SERIEUSE D’INVESTISSEMENTS à court et moyen terme. Ce ne sont pas des romantiques. On sait que c’est plus qu’une tendance saisonnière.
    On n’empêchera pas l’Afrique Noire et Madagascar d’avancer INELUCTABLEMENT. Le soucis de sarkozy, le nain-bonaparte, est de placer ses multinationales qui se sont fait VIRER PROPREMENT de leurs anciens prés carrés au Sénégal, au Gabon (oui, même au gabon), de les placer dans des états faibles comme le Niger, la Mauritanie, la belle Guinée, fraîche et pulpeuse à souhait et Madagascar. C’est le soucis du nain! mais dans son étroitesse d’esprit il oublie que l’environnement a changé et qu’à chaque pas une autre « nouvelle mais réelle » puissance lui rappelle qu’il est pas seul le petiot! Son ego en prend un coup, il tire sur tout ce qui a la peau noire (attention à toi ratsirahonana!) sans discernement, au point même qu’obama doit se méfier de ce niten-pitbull. Mais dans son malheur, il a quand même rencontrer le DJ! C’est ce qui fait passagèrement notre malheur, passagèrement le nôtre.
    Madagascar a un potentiel. C’est un fait. Les elections à venir sont cruciales car au risque de saouler certains, il faut qu’on choisisse le moindre mal et que l’on soutienne pour l’affranchir de toutes les pressions qui pèsent sur lui et sa fonction. Dans tous les cas, il faut manifester notre soutien au gagnant ou sinon entrer en révolte pour de bon.
    Enfin, s’agissant du président Ravalomanana, j’attends de lui une rectification, non pas une lettre comme Fetison, mais au moins qu’il reconnaisse que sa boutade une fois lors d’une interview des Malgaches de france, autour de 2003, où il répondait à une jeune femme lui demandant ce qu’il comptait faire des Malgaches andafy: »Tsy alaho angamba mijanona kely aty ianareo ». C’était une boutade. Mais un président de Madagascar ne peut NEGLIGER la part de sa diaspora instruite, expérimentée et sérieuse, où qu’elle habite! Nous n’avons pour la plupart aucun complexe à intégrer des équipes aussi bien formées que nous à Madagascar, au même niveau qu’elles, avec notre expérience de l’étranger. Encore faut-il que l’on nous refoule pas avec des boutades… surtout d’un président 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *