Madagascar, la sortie de la crise cesse d’être une priorité !

LA SORTIE DE LA CRISE A MADAGASCAR CESSE D’ETRE UNE PRIORITE ! ELLE DEVIENT UNE OBLIGATION  A LA QUELLE TOUS CEUX CONCERNES DE PRES OU DE LOIN SONT CONDAMNES A LA REUSSIR DEMOCRATIQUENT !

LE SUCCES DES NEDOCIATIONS ET DES DECISIONS SUR LA CRISE A MADAGASCAR A PRENDRE LORS DU SOMMET EXTRAORDINAIRE DE LA SADC LE 20 MAI 2001 n’EST PLUS UNE PRIORITE MAIS DEVIENT UNE OBLIGATION !

Le remplacement du Dr Zsimao Léonardo par l’ancien Président Sudafricain THABO MBEKI appelle des reamarques :
1°-le dessaisissement de Zsimao du dossier traitant de la sortie de crise à MADAGASCAR démontre la volonté de la SADC de prendre à bras le corps ce dossier chaud , qui a trop trainé et a tant exaspéré le Peuple Malgache avec cette alternace d’espoisr et de dessoirs et confirme la mauvaise foi du Dr Zsimao qui s’est laissé influencé par la françafrique..
2°- en plus ce remplacement semble donner à l’AFRIQUE DU SUD l’ascendant sur le MOZAMBIQUE ( Pdt CHISSANO qui reste Président du GIC , Dr Zsimao ) sur la conduite des négociations avec les MALGACHES ( rappelons – Nous que le Président RAVALOMANANA MARC a demndé au Président CHISSANO d ’aller voir à M.CAR le travail des collaborateurs du GIC sur place!Le Président CHISSANO a répond qu’il ne peut pas car les MALGACHES veulent quelque cosede concret CELA A ETE UN REFUS NET..Et le PRESIDENT RAVALOMANANA MARC ,homme d’action et de parole , a certainement tout bousculé pourque le blocage ,cette fois, venant de CHISSANO, qui ne veut pas aller à M.CAR ,doit être levé rapidement !
Le PRESIDENT RAVALOMANANA MRC A OBTENU LE DESAVEU INFLIGE AU DR ZSIMAO ET LA MISE ENTRE PARENTHESE DU PRESIDENT CHISSANO ,que je ne vois pas commander l’Ancien Président THABO MBEKI

3°-L’AFRIQUE DU SUD en général et le PRESIDENT ZUMA en particulier veulent que la crise à MADAGASCAR soit réglée de façon démocratique..et le plus rapidement possible

POURQUOI ?

Pour montrer au reste du Monde , aux Nations -Unies , au Conseil de sécurité et à tous ces grands Pays va-t-en guerre qui  »ont forcé  » le conseil de sécurité de voter la résolution 1975 , autorisant ces grands Pays de faire ce qu’ils veulent en COTE D’IVOIRE , EN LIBYE..et l ’exception qui confirme  » cette facilité de bombarder dans ces deux Pays mais les Pays bombardeurs n’osent pas bombarder en SYRIE..

Le succès obligatoire de la négociation  »démocratique et pacifique  » SOUS L’EGIDE DE LA SADC entre les TROIS MOUVANCES ET LES PUSCHISTES , , constituerait un déculotté pour ceux qui ont été pressés
-de faire  » sauter  » le Président GABGOB de sa place
– de vouloir faire  » sauter  » KDHAFFI mai n’ y parviennent pas
La suite desévènements donne raison aux partisans de l’option négociation en LIBYE : la délégation de l’ UNION AFRICAINE pour rencontrer KADHAFFI a été dirigée par le PRESIDENT SUD AFRICAIN ZUMA..
Nous constatons que chaque jour les  » bombardeurs  » rencontrent des difficultés et que le nombre des morts par des  » bombardements amis  » aumentent.en LIBYE.
De plus l’AFRIQUE DU SUD , au nom de l’AFRIQUE , a posé sa canddature aux Nations Unies pour faire partie du Conseil de Sécurté

Et l’AFRIQUE DU SUD va entrer e , pour les bienfaits économiques des Pays Membres de la SADC , au sein de l’ensemble des Pays émergents qui sont :
LE BRESIL ,LA RUSSIE, l’INDE , la CHINE , qu , de cefait ,i de BRIC va s’appeler BRICS..

Nous voyons que le remplacement du Dr Zsimao Léonardo par l’ancien Président de l ’ARIQUE DU SUD dans la finition des négociations de sortie de crise à MADAGASCAR constitue non plus la priorité de cette sortie de crise mais l’ obligation de résoudre cette crise , obligationdictée par l’urgence de la situation alimentaire à M.CAR et par les intérêts de l’AFRIQUE AUSTRALE , DES PAYS MEMBRES DE LA SADC QUI SOUHAITENT VIVEMENT QUE i
a)l’AFRIQUE DU SUD SOIT ADOUBEE PAR LE BRIC COMME MEMBRE
b) l’AFRIQUE DU SUD SOIT ELUE MEMBRE DU CONSEIL DE SECURITE…

Tout cet édifice dépenden grande partie du succès des négociations et de la décision concernant la crise à M.car , prises lors du SOMMET EXTRAORDINAIRE DES CHEFS D’ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE LA SADC QUI SE TIENT LE 20 MAIS 2001 !
CE SERA UN BLASON DORE A EPINGLER SUR LE DRAPEAU DE LA SADC ET LA RECONNAISSANCE DES TALENTS DE NEGOCIATEURS DIPLOMATES DES
CHEFS D’ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE LA SADC EN GENERAL ET DU PRESIDENT ZUMA ET DE SON PAYS EN PARTICULIER E NOS MEILEURES SALUTATIONS AU PRESIDENT CHISSANO JOAQIM !

5 pensées sur “Madagascar, la sortie de la crise cesse d’être une priorité !”

  1. Juste une question : quelle moyen de pression la SADC, qui est finalement devenu juge arbitre dans la crise malgache, dispose-t-elle pour faire appliquer à la lettre ses prochaines recommandations.
    Scenario 1 : la SADC recommande un rééquilibrage des pouvoirs et l’application immédiate des mesures d’apaisement avant les éléctions. Le clan HAT a toujours été contre et surtout intraitable concernant le sort de l’ancien président.
    Scenario 2 : la SADC apporte peu de modification à la feuille de route et accorde sa bénédiction au gouvernement actuel. Les trois mouvances vont certainement contester l’arbitrage, et donc vont s’opposer à toute autre initiative ultérieure.
    Dans ces deux cas, que ferait la SADC et la communauté internationale

  2. à Lekivy ,

    Si les décisons de la SADC ont favorables à la fin de le crise à M.CAR , ces décisions vont être immédiatement communiquées au Département PAIX ET JUSTICE de l’UNION AFRICAINE , qui en dernier lieu ,prononcera le verdict définitif.., qui sera immédiatement applicable et c’est pour cette raiso que le ROBEN ‘ NY VAHOAKA prépare les conditions d’ accueil de ce verdict : lz RODOBEN ‘NY VAHOAKA MALAGASY , à prtir de ce 30 avil va organiser la mise en place de la Transition Consensuelle et Inclusive ( TCI) :
    -désignation du Président et des co-Présidents ?
    -nomination du Premier Ministre
    -Formation du Gouvernement
    -désignation des Représentants du Peuple ( équivalents des députés )
    – désignation de ceux qui feront fonction des sénateurs..

    Le RODOBEN ‘ NY VAHOAKA MALAGASY agit avec les directives des Chefs de file des trois mouvances ( ZAFY Albert , RATSIRAKA Didier , RAVALOMANANA Marc )
    La prépration et l’organisation , dès maintenant ,de la mise en place de la TCI ,
    ont été décidées afin que tout soit prêt à être opérationnel le 20 , le 19 ou le 18 mai 2011..
    Le RODOBEN ‘ NY VAHOAKA MALAGASY , au nomde la démocratie , imposer la TCI envers et contre tout !

  3. Statut quo : C’est aux malgaches à régler ce problème,s’ils en sont incapables tampis pour eux.
    Qu’attendent-ils pour descendre dans la rue , et demander un referendum, pour les élections ?
    Simao n’est pas plus, ni moins incompétent que les Malgaches eux-mème .

  4. Il y a un adage qui dit : Quand on veut, on peut !
    Mais hormis les foza, le reste ( une très large majorité d’après les dires ) sait-il vraiment ce qu’il veut ?
    Ou bien au pays du moramora, le peuple fait bien partie des adeptes du moindre effort ?
    Est-il si honteux de défendre des valeurs, partagées par l’ensemble des pays dits démocratiques ?
    Je vais finir par croire que le peuple malgache a oublié le sens des mots tels que lutte, sacrifice, abnégation !!
    Nul besoin d’être armé ou de poser des bombes pour manifester son désaccord, et combattre ces voyous qui ont pris le pouvoir de manières illégales !
    Bemafohy et bien d’autres, avaient déjà avancé quelques pistes, mais il faut vulgariser ces idées. La non consommation de certains produits représente une de ces idées. C’est un élément aussi important que simple et ne présente aucun risque.
    Il y a belle lurette que j’en avais parlée ; prendre l’exemple de Ghandi !!
    Quelques bouteilles de THB ou de dzama en moins par exemple, ne nuiront jamais à la santé ; ce serait plutôt le contraire, surtout pour la santé de son portefeuille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *