Quelles motivations pour des « élections crédibles », unilatérales et non reconnues ?

Les élections unilatérales que la HAT compte organiser divisent les pays membres de la CI. Les Américains qui, apparemment, se rangent du côté des Nations-Unies viennent de rendre public leurs appréciations sur le sujet, ce pouvoir unilatéral ne sera pas reconnu ni les élections qu’il organisera d’ailleurs. De l’autre côté, l’OIF (donc la France) insistent sur leur disponibilité à les financer avec ou sans la reconnaissance internationale car il suffirait d’avoir de « bonnes élections ». Qui aura le dernier mot ?

Face à cette situation, les réactions de Rajoelina ne se sont pas faites attendre car financièrement parlant, il vient d’assurer que la HAT prendra tout en charge. Eh bien, cela n’étonne personne au point où on en est, toutefois ce qu’il a oublié de dire c’est que ces élections ne seront pas reconnues officiellement. Officieusement, les sympathisants de la Françafrique les reconnaîtraient mais ils n’arriveront pas à isoler le pays indéfiniment car le monde change.

Au fait, sans parler de la transparence, quelle crédibilité Rajoelina voulait-il dire par « élections crédibles » s’il ne le disait que pour lui-même car elles ne seront pas reconnues ? C’est absurde ! Cela n’a pas de sens, et ne représente aucune garantie pour que la CI change d’avis après les élections. Par ailleurs, pour une raison ou une autre, où est-ce qu’il ira trouver les financements nécessaires au cas où l’OIF changerait d’avis au dernier moment car, à priori, c’est uniquement la SADC qui décidera en dernier ressort ?

Bref, les Etats-Unis et les Nations-Unies ont tiré la sonnette d’alarme concernant l’inopportunité de la tenue de ces élections unilatérales tandis que la HAT et ses compagnons de toujours s’entêtent à contresens. Dans la foulée, même les enseignants chercheurs sensés ne pas avoir à émettre leur point vue sur notre vie politique y ont mis leur grain de sel en pointant du doigt la Françafrique.

Pour clore, ces élections valent-elles vraiment la peine d’être organisées alors que les menaces de grève pour des raisons financières s’amplifient de jour en jour ? Bien sûr que non ! Après le SECES, certains grossistes de la capitale viennent d’observer une grève à cause des menaces de fermeture… à qui le prochain tour ? Probablement, celui des agents électoraux « bénévoles » qui manqueraient de « motivation » !

10 pensées sur “Quelles motivations pour des « élections crédibles », unilatérales et non reconnues ?”

  1. Certes,ces éléctions ne seront pas reconnues,mais domelina les fera (n’oubliez pas que la france est toujours là pour mener jusqu’au bout ce qu’elle à prévu,si elle y arrivera cette fois!)
    Ce qui me tracasse c’est le fait que personne ne réagit;on dirait que les Malgaches ont mis tout leur espoir en la SADEC!!!!! La Cote d’Ivoire n’était qu’hier bon sang;elle (la SADEC) ne pourra et ne fera rien pour nous,ni même les USA ou qui sais-je.
    J’éspère de tout coeur que ce qui s’est passé au Côte d’Ivoire ne se passera pas chez nous,et ce n’est pas par peur du « nabot » mais pour que nous ne nous entre-déchirions pas pour satisfaire des « égos » en perte de vitesse.

  2. Je pense tout particulièrement que c’est toi le « nabot » iarivo,tu es trop petit et tu ne pèses pas lourd sur tous les plans. Regarde-toi bien dans ton miroir et tu le constateras de par toi-même nabot.

  3. Mivavaha sy mintehera amin’ny sadc fa ampy izany e!!hihihi iny lalana iny mizotra ihany na hivovo sy hitomany aza ianareo kely hery tsy mahavita na inona na inona afatsy miresaka

  4. La Côte d’Ivoire et le Sénegal, et bien d’autres pays, font partie de ces pays qui attendaient tout de la France, pour pouvoir prospérer.
    Ces Etats font partie de la CEDEAO ( Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest ( Nigéria, Ghana, Côte-d’Ivoire, Burkina Faso, Guinée, Mali, Niger, Sénégal, Bénin, cap Vert, gambie, Guinée Bissau, Libéria, Siera Leone, Togo ), 15 Etats qui n’arrivent pas toujours à se mettre d’accord quant aux objectifs à atteindre.
    La SADC est en train de leur montrer le bon exemple à suivre, malgré certaines difficultés.
    Quand on sait qu’au sein de la CEDEAO, le grand chef de l’OIF est une figure quasi incontournable, il n’y a pas de quoi s’étonner ! Sur ces 15 pays, combien sont francophones ?
    A cause de cette relation « privilégiée » avec la France, ces pays sont connus en Afrique pour leur propension à vouloir « jouer en solo » ; le résultat, on le connaît !

  5. fifidianana inona e?mbola ilaina ndray ve zany rehefa tsy azo ny rekonesansa?miareta tory fa tsy ahita akory.
    fanjakan’i baroa ve hisy fifidianana ho vanona?resaka angaha ka hatao fa tsisy azon’ireo amin’izany tsony,ny kentrina tahaka azy ihany no mifidy azy.

  6. Sarkozy ou Ravalomanana ? Qui est le plus « nabot » des deux ??? Au sens propre comme au sens figuré !

  7. Je répugne à faire de l’auto publicité, je m’en excuse. Mais dans notre dernier post, il y a une audio [Europe is ABSOLUTELY DEAD, Europe is A FEARFUL CONTINENT] tirée d’une émission de Russia Today sur la réunion des pays émergents majeurs, le BRICS (Brésil, Russie, Iran/Inde, Chine et South Africa). Je vous donne une traduction partielle de ce qu’affirme l’éditorialiste d’Asian Times, aussi célèbre et respecté que son équivalent Times:
    « Les britanniques et les français ont choqué les BRICS, profondément, en élaborant (drafting) des résolutions qu’ils ont voulu imposées à tout le monde. Ce seront les dernières. L’Europe en tant que puissance économique EST ABSOLUMENT MORTE. Elle a du mal à trouver des solutions pour son avenir et son économie. Comme Continent, l’Europe est en proie à la PEUR, à l’INQUIETUDE! » et l’ex-premier ministre UK, le gros Brown de conclure:
    « le temps où l’Amérique et l’Europe décidaient de tout, de l’économie, des politiques, est révolu! »
    Qu’est-ce qu’on peut en conclure? Où donc le tsotsoka kely sarkozy va-t-il trouver de l’argent (il va en trouver c’est sûr) pour les elections rajoelina, alors qu’il demande avec le petit ado Cameron, de l’aide à obama pour « finir le job » khadafi?
    Encore une fois, il faut être extrêmement prudent vis-à-vis d’obama. Comme les Américains l’ont constaté, cet homme aime et excelle en rhétorique, il est éloquent et il séduit, mais c’est du tchatch, du VIDE! Il peut endormir les Malgaches avec une FAUSSE OPPOSITION à la position officielle des tsotsoka, mais les elections se feront et tôt ou tard, je crains, je redoute qu’une normalisation ne vienne couronner cette fausse bataille de positions.
    Notre chance? qu’obama se casse la gueule et ne fait qu’un seul mandat! Dans tous les cas de figure, le départ de cet homme modifiera ne serait-ce qu’en apparence l’hypocrisie scandaleuse d’un pantin nommé obama.
    Et qui dit, l’histoire étant d’une ironie sans pareille, qui dit que d’ici 1 an, le petit Rajoelina ne sera pas effectivement un Président de la République « élu », et que , voila le comique, il n’y aura NI OBAMA, NI SARKOZY à ses côtés, comme PRESIDENTS EN EXERCICE de leurs pays respectifs?
    Qui le dit?

  8. Comment peut-on prétendre que l’Europe en tant que puissance économique EST ABSOLUMENT MORTE alors qu’elle n’existe pas encore ???

    Quant au BRICS (???) il faut savoir que :

    – le Brésil et la Russie sont des pays à population majoritairement blanche et judéo-chrétienne,

    – l’Afrique du sud (RSA) n’est qu’un colosse au pied d’argile, le développement du pays (et encore si on peut appeler cela développement) ne s’était réalisé que durant la période de l’Apartheid et grâce à la communauté blanche judéo-chrétienne (soutenue par le Capital international).
    Les dirigeants et cadres noirs actuels de ce pays sont complètement incompétent en matière de gestion socio-économique et financières (Johannesburg est une des villes les plus dangereuses du monde avec tous ces millions de miséreux noirs !) et ne valent pas mieux que les Gbagbo, Ouattara, Wade, Bongo, Mugabe, … Ravalomanana.

    – Seules la Chine et l’Inde pourrait être un adversaire économique et commercial coriace pour l’Europe et le reste du monde occidental, mais n’est-ce pas pour cela que le G8 évolue progressivement vers le G20 où tous ces pays du BRICS y sont inclus ???

    La Chine actuelle connaît le même parcours que celui du Japon dans les années 60, pourtant le Japon est devenu par la suite un des principaux alliés économiques et politiques de l’Europe, des USA et du reste du monde occidental auquel il (le Japon) s’identifie et s’apparente avec grande fierté.

    La jeunesse chinoise et indienne (mais aussi arabe !) ne rêve que de s’identifier et s’apparenter aux occidentaux, donc aux européens !!! … et non pas aux africains ni aux malagasy.

    Il faut arrêter une bonne fois pour toute de vouloir toujours se créer ce monde imaginaire de violence, de haine et de frustration, né … que de la frustration et de la haine personnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *