Se précipiter pour tout avoir aux prix « mora » !

Que dire des réactions HATiennes après la dernière réunion de la SADC concernant la crise que l’on vit actuellement ? Les pro-HAT parlaient tous d’une reconnaissance internationale incertaine alors que le pays stigmatisé par un peuple désorienté et extrêmement pauvre est encore sous l’emprise de la crise qu’ils ont généré eux-mêmes !

Pensez-vous que « Rambo » ou encore, le parti TGV ferait quelque chose pour sortir le pays de cette impasse ? Certainement, pas ! En particulier, nous avons eu droit à des interprétations diverses selon lesquelles la reconnaissance était en bonne voie, certains médias avançaient même que « qui ne dit mot consent » etc. … mais au final, il n’y avait rien, pas de reconnaissance internationale. Certains ténors étaient même sortis de leur mutisme en disant que le pays n’en a pas besoin.

Bah, ce n’est pas la première du genre toutefois, c’est étonnant de voir à quelle vitesse la HAT change de langage. Hier, certains disaient que le pays en a vraiment besoin et aujourd’hui, on n’en veut plus. Même les opportunistes de pires espèces criaient haut et fort qu’ils arriveront à mettre à terme cette Transition avec ou sans la reconnaissance internationale. En d’autres termes, ils passeront aux élections quoiqu’il en soit mais à quels prix ?

Tout le problème se situe à ce niveau et cette précipitation plombe tout ce que le peuple pouvait espérer de mieux. De peur de voir le Pdt Ravalomanana revenir au pays avant les « véritables » élections rien à voir avec celles qui sont concoctées actuellement par le pouvoir en place, le pays dirigé par les foza va là où tout est « palliatif » en attendant le chaos total. Ceci explique en fait ces décisions économiques ou politiques rimant avec le mot « mora » qui, en passant, vient d’enrichir nos vocabulaires quotidiens à tel point que tout pourrait être « mora » même la quête de la reconnaissance internationale.

Bref, la politique est tellement « mora » de nos jours que les tenants du pouvoir actuel expriment mal leur « pensée unique » ce qui a valu la qualification « centristes » pour les foza qui misent encore sur cette reconnaissance internationale. Il serait peut-être opportun pour eux de revoir leur position puisqu’il n’y aura pas de reconnaissance avec cet unilatéralisme à n’en plus finir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *