L’amnistie HAT-ienne, une mystification de plus ?

Revenons un peu sur cette fameuse amnistie qui fait l’objet d’un débat à présent au CT et dont nous avons déjà parlé à travers ces lignes. En fait, il est étonnant de constater qu’un débat y sera encore consacré. Pourquoi devrait-il y avoir de débats si les dés sont déjà jetés à l’avance ? N’est-ce pas une mystification de plus à la mode Rajoelina ?

En effet, les réactions qui jaillissent de partout au niveau des membres du CT sont unanimes. La majorité ne veut pas amnistier le Pdt Ravalomanana avec tous les prétextes possibles qui soient envisageables en sachant que cette amnistie générale constitue pacifiquement l’unique porte sortie de crise pour le pays, du moins à très court terme.

Ces tendances ne nous étonnent en rien vu que, d’une part, les membres de cette institution nous ont été imposés par les dirigeants en place car ce sont eux qui les ont choisis et d’autre part, tout simplement, il n’ont pas été élus. Par conséquent, toutes les formes de propositions de lois qui y émanent ne relèvent pas de la démocratie. Il en est de même des projets de lois qui proviennent de l’Exécutif, qui généralement, sont avalisés au niveau du CT. Finalement, on peut dire que tout va à sens unique sans contrepoids.

Dans ce cas, à quoi serviraient donc les débats parlementaires car un certain Vivato Rakotovao ou encore un certain Raharinaivo Andrianantoandro ne voteront jamais pour l’amnistie générale ? Même situation pour ceux qui ont été « compensés » de leurs zèles pour faire tomber le régime Ravalomanana, ils ne la voteront pas, c’est certain ! Qui le ferait alors ? Personne !

 

En somme, ces débats, ateliers, etc voués à l’amnistie ne seraient qu’une mystification de plus à la façon HAT. Nous avons vu de quoi il ressortait des « dinika » et des conférences HAT-iennes donc heu… il n’y a rien à espérer. Ces mystifications n’ont jamais été bénéfiques pour le pays car elles compromettent l’alternance démocratique du pouvoir et notre histoire en dit beaucoup. Bien entendu, les foza vont encore dire de mal du régime Ravalomanana toutefois, pour éclairer leurs lanternes, si c’était réellement le cas, Rajoelina aurait-il été élu Premier Magistrat de la ville au mois de décembre 2007 ? Qui dira le contraire ?

7 pensées sur “L’amnistie HAT-ienne, une mystification de plus ?”

  1. Avant réconciliation et amnistie, il faut impérativement, faire sortir les dossiers déjà juges au temps de Ra8, concernant en premier lieu, Voninahitsy, Pierrot Rajaonarivelo et consorts s’ils ont été punis par la loi par pur acharnement politique, ou sous d’autres accusations. C’est seulement après qu’on peut parler d’amnistie (sélective ou générale). Sinon, il faut mettre une croix sur les poursuites judiciaires en cours, et redémarrer a zéro pour l’ensemble de la vie politique du pays.
    La justice actuelle est trop manipulée par les tenants du pouvoir.
    Je réitère toujours l’analyse d’un politicien qui prône une amnistie générale, une organisation des élections par toutes les forces vives de la nation, et une élection présidentielle avec tous les candidats qui espèrent avoir la voix du peuple sans distinction.

  2. Suite au propos de Rafily ,au point où la jusice en est ,c’est vrai,le Verdict du peuple par une élection générale juste digne de cela, va surpasser toutes les autres questions .

  3. Pourquoi les 2 sites : Mydago et Tananews ?
    Sinon, pour lutter contre cette HAT qui nous empeche le retour de notre President Ravaloamanana ?

    Inutile de continuer à raler ici, si c’est pour reconcilier avec la HAT !

    Empecher les 4 Les 4 Leaders de se presenter aux elections, veut dire que l’ON MET le TRAITRE Rajoelina au meme titre que les 3 autres !

    Tout ce qui empeche le retour du President Ravalomanana doit disparaitre de la circulation !
    NOUS VOULONS L’ELIRE !
    ZUUUUUT !

  4. Les dernières nouvelles !
    Après les déboires de domelina chez les turcs, malgré ses gesticulations, nouveau rappel à l’ordre a été peut-être donné, de la part de Juppé.
    Le domelina a grise mine d’après les dires de certains, bien qu’entourré de ses rares partisans.
    Trouvant le goût de sa salive un peu amer, le domelina est actuellement à l’Ambassade de M/car, pour se rincer la bouche avec peut-être un peu de « bonbon anglais » ou carrément avec du whisky ; toujours est-il que d’après les infos obtenues, il y règne une ambiance de « veille de mourant » et non de réjouissance !
    Ambiance qui en dit long quant à la suite des évènements !

  5. Ce gouvernement n’étant reconnu que par Kadhaffi, Turquie et Comores
    illégal aux yeux des autres nations:
    le TPI doit prendre en main le carnage du 07 Février 2009 –

    Le notam composé par les griffes de l’intérim et de nom de famille Ratsirahonana, contre ra8 – EXPIRE dans qques jours…

    La HAT ne cesse de nous renvoyer l’image de ces deux individus à la physionomie de COCHON et JUDAS tsara-hogo ci-dessus cités,
    qui n’ont plus rien dans la tête à part blablayer en contrepartie de l’argent

  6. Il n’ y a pas de mal à  » refuser des amnisties  » d’où qu’elles viennent.
    La libération des prisonniers constitue une obligation et cette libération doit faire partie des amnisties ,autrement les amnisties n’auront aucun sens dans la situation actuelle du Pays surtout que la plupart de ces prisonniers n’ont ont été arrêtés et sont embastillés de façon arbitraire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *