La rançon de l’impopularité !

La HAT sème la confusion et essaye d’anticiper toutes les donnes politiques à son avantage. Dans ce cadre, nous avons bien vu comment la TVM a transmis en direct, vendredi soir, les foza criant de joies dans les rues de la capitale après (cela va de soi) la « validation de la feuille de route ». Eh bien, il ne manquait plus que ça pour se ridiculiser davantage. Il en est de même de la conférence de presse exclusive aux médias pro-HAT donnée par Rajoelina. Enfin, avec toutes ces anticipations mensongères, rien n’est certain sur ce qu’il avance !

Comme à l’accoutumée, les actions manquent tellement que tout se résume aux manipulations et anticipations. En effet, les tenants du pouvoir actuel n’ont pas grand-chose à offrir au peuple en se limitant aux « succès » qui n’en finissent pas. En tout cas, on commence à s’y habituer cependant, l’on s’étonne parfois des mensonges grotesques véhiculés par Rajoelina comme, par exemple, l’ « éventuelle » validation de la feuille de route Simao. Parfois même, on a l’impression que nos vécus quotidiens se résument à des coups de bluffs.

Eh oui ! Depuis que notre pays ait acquis « l’indépendance » en 1960, aucun Président de République n’a renié sa signature comme Rajoelina l’avait fait à Maputo. Bien sûr ! La HAT s’en fout et même son entourage l’avait encouragé à ne pas la reconnaître. C’est juste un exemple comme un autre mais la vraie question réside sur le fait qu’un Président devrait-il se comporter d’une manière pareille ? Et comme nous l’avons su par la suite, il avait été taxé de « sans qualité ». Mais bon, passons !

Puisqu’il est difficile de connaître réellement ce qui s’est passé lors de ses derniers voyages, ces déclarations laissent transparaître des doutes. Entre autres, son souhait d’être « invité » et « traité » comme un Chef de la Transition pour la réunion qui se tiendra à Gaboronne laisse supposer de nombreuses questions dont, entre autres, est-ce que son statut officiel lui pose vraiment problème ? Pour une nième fois, la question sur le « Mr le Président » ou en malgache « Filoha Rajoelina », serait-elle en train de créer des vagues car il n’ira pas à Gaboronne sans ces « traitements de faveur » ? Et comme on pouvait facilement imaginer, il y a de fortes probabilités qu’il ne va pas y aller en prétextant sur des faux problèmes dans le but d’enliser cette crise qui n’a que trop duré.  Bref, c’est la rançon de l’impopularité ! Avis aux amateurs !

6 pensées sur “La rançon de l’impopularité !”

  1. La rançon de l’impopularité du voyou sans qualité!
    On verra qu’est-ce- que ce petit avorton à la face de lapin va encore dire lorsqu’il sera traité comme un moins que rien à Gaboronne!

  2. Eh bien ! comme d’hab ! il n’a rien à dire ! Il recite ce que maman lui soufflé à ses gran,des oreilles ! 🙂

  3. Rakoto R
    Betsaka ny hevitra hiombonana, kanefa ity ny indro kely !
    Matetika aho nanoratra teto, fa ny zavatra ataon-tsika ihany indraindray, no manome vahana an’io domelina tsy valahara io !!
    Nosoratako tamin’i Solofo Mya fa raha mbola lazaina fa Filohan’ny tetezamita io olona io, dia hidigindrambo foana !
    Tetezamita ve ny zava-miseho amin’izao fotoana izao ? Nanaika an’izany ve ny vahoaka malagasy sy ny firenena rehetra ? Inona no hivoriana any Gaborone, tsy ny hitadiavana lalana mba hirosona any amin’ny TETEZAMITA TENA IZY ?
    Ka ianao io, manoratra hoe « aucun PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE n’a renié sa signature comme Rajoelina l’avait fait à Maputo », tahaky ny tsy dia mety loatra.
    Isika mpitolona indray ve no hanome azy titre tahak’izany ?
    Ianao ihany aza ery ambany, no mampiditra ilay resaka hoe « son souhait d’être « invité » et « traité » comme un chef de la transition » ; marina io, koa ny dikan’izany dia fantany fa tsy mihevitr’azy ho Filoham-pirenena, ireo Filoham-pirena rehetra, ankaotr’ireo mpisolelaka !
    Fantatro ianao fa tsy mihevitra an’io mpanongam-panjakàna io ho Filoha mihintsy, fa mazana ny olona manoratra tsy mahatsiaro na mieritreritra tsara ny vokan’ny zavatra soratany !
    Asa na diso ny fomba fijeriko, fa dia miala tsiny aminao aho rahatoa ka manindry kely amin’io zavatra iray io !
    Araky ny voalazan’i Ziry Onésime, io dia « voyou sans qualité » ka tsy mendrika na inona na inona !
    Mandidy izy ao Madagasikara, satria MIAFINA AO AMBADIKY NY BASY !!!
    Miafina foana no zavatra mba hainy : Miafina any amin’ny Ambassade de France, miafina ao ambadiky ny olona raha nanao kabary teo amin’ny 13 mai tamin’ny 2009 ireny, etc….
    Mamafy lainga moa dia tsy lazaina intsony !!!!

  4. Na filoha na filou no atao anarany dia efa fantany fa tsy misy tia azy hafa tsy lay mialy kely mpanaraka azy aminy adalany rehetra iny. Tsy hafaka manôtra.
    Raha tsy izany ve ho fahanany lacrymo isan’andro ny vahoaka Malagasy

  5. Bjr tlm,

    Je te remercie de tes réactions Kitana 🙂 Elles sont instructives et ci-dessous quelques précisions.

    Kitana « Ka ianao io, manoratra hoe « aucun PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE n’a renié sa signature comme Rajoelina l’avait fait à Maputo », tahaky ny tsy dia mety loatra. »

     cela démontre qu’il n’est pas un Pdt de la République pour mettre en exergue les nuances entre un « Pdt de la Transition », « Chef de l’Etat », « Chef de la Transition » et un « Pdt de la République ». D’ailleurs, il se dit déjà être Pdt avant les élections comme VIVA l’annonce tous les jours « Filoha Rajoelina » et dans la feuille de route bidon, il remplit les rôles d’un Chef d’Etat alors qu’il n’en est pas Un.

     Dans la plupart des cas aussi, j’essaie d’écrire pour les foza pour les convaincre d’adhérer à notre cause (la lutte pour la démocratie) car nous savons que depuis 2 ans déjà, plusieurs foza ont quitté le TGV. Cela veut dire que ce que l’on écrive est aussi lu par les foza donc, souvent, on tape fort qd il le faut et des fois, on fait le « mampiditra sy mamôka » pour faire passer le message car on connaît tous comment les TGv istes réagissent. Pour finir, ce passage est destiné aux foza mais pas pour les légalistes car entre « nous », tout se sait 

  6. Bonjour Rakoto R,

    J’avais saisi le fond, mais c’était pour la forme !!!

    Peut-être que j’aurais mis ; « Quand on brigue ou rêve d’un titre de Président, respecter sa propre signature est la moindre des choses à faire » !
    Cet individu n’a jamais eu et n’aura aucun respect pour le peuple, puisqu’il ne se respecte pas lui-même. D’ailleurs, il n’a de respect pour quoi ou qui que ce soit ! Respecte-t-il au moins ses parents ? J’en doute !
    Quelqu’un de droit et d’honnête, ne s’amuse pas à renverser un gouvernement par les armes !!!

    Désolé pour cette petite remarque ou mise au point, Rakoto R, mais l’amalgame entre « Filohan’ny HAT » et « Filoham-pirenena » est vite fait (que ce soit en français ou en malgache) ; on le constate un peu trop souvent, même dans les media censés être dans l’opposition.

    La lutte continue ! Masina ny tanindrazana !! Et merci pour les éditos !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *