La SADC doit tenir compte…

Ambroise Ravonison

Ambroise Ravonison
Ambroise Ravonison
Communiqué reçu du FRDL que je vous mets à disposition.
Avant la Réunion Extraordinaire de l’Union Africaine de Mai/Juin 2011

La SADC doit tenir compte que, le Retour à l’Ordre Constitutionnel doit s’inscrire dans la voie de la Raison sincère, nécessaire, utile pour la défense de l’intérêt supérieur de la Nation Malagasy.

Le Front Républicain et Démocrate Légaliste répond en lettre ouverte aux interrogations de la Troïka, et informe l’Union Africaine, la SADC, l’OIF, l’Union Européenne et les Nations Unies de la teneur de celle-ci et des revendications de la majorité de la population  pour sortir de cette crise qui détruit Madagascar :

Vos Excellences,  Messieurs les Présidents, Messieurs les Chefs d’Institutions :

Le laxisme engendré de tout le monde durant plus de 2ans, a permis de constater la mauvaise gouvernance du régime de facto de Mr Andry  Rajoelina et consorts qui continuent à  s’entêter dans l’unilatéralisme, le terrorisme et ont délibérément violé et bafoué l’ordre mondial dans l’irrespect total des droits et accords universels, sous les yeux complaisants de certaines puissances étrangères.

De ce fait,  la grande majorité du peuple Malagasy ainsi que la Communauté Internationale sont convaincus qu’Andry Rajoelina et consorts  doivent être en marge de toute discussion et médiation future, que leur régime est hors cadre (usurpation de titre et de fonction) du processus de dialogue de sortie de crise de la SADC,  du processus juridique, économique et humain,  « donc ils doivent partir ».

Il est grand temps pour la SADC et la Communauté Internationale d’asseoir leurs souverainetés régionale et internationale en  les traduisant devant le département Défense, Conseil et Paix de la  juridiction compétente de l’Union pour non respect de la Démocratie, des Droits de l’homme, commanditaires  et faiseurs du Coup d’Etat du 17 Mars 2009…..

Au nom de la Paix et de la Liberté, nous soutenons la détermination de la majorité de la population  Malagasy Souveraine, fédérant toutes les forces sociopolitiques de  Madagascar,  unies dans leurs revendications dans « la voie de la raison, pour la défense de l’intérêt supérieur de la Nation ». Acte légitime pour une vraie démocratie  dans le respect des Droits  et Accords Universels.  « Andry Nirina Rajoelina doit partir ».

Nous confirmons que si une nouvelle  Médiation devrait avoir lieu après la réunion extraordinaire de l’UA en Mai/juin 2011, elle  devra tenir compte du renforcement  des sanctions  de l’Union envers Andry Rajoelina, les ténors du coup d’Etat, et que les institutions actuelles de facto illégales soient dissoutes. « Andry  Rajoelina sera parti »

Nous respecterons la  continuité a très court terme de la médiation dans le cadre du processus de résolution de la crise Malgacho-Malgache, basée sur  les acquis Selon l’Esprit et Principe des Accords Politiques de Maputo I et II du 8 et 9 Août 2009.

Nous rappelons avec force à la SADC, que pour l’apaisement politique, populaire et  pour une bonne préparation de médiation dans la paix et la liberté,  la libération de  tous les prisonniers politiques militaires, civils et la mise en place de la réconciliation Nationale sont impératives. Ces démarches doivent être confortées et  appuyées  par l’Union.

Pour  éviter les doutes, vengeances et conflits d’intérêts, seule une Transition Neutre, Crédible, Consensuelle et  Inclusive  nous mènera  sans précipitations vers des élections libres et  transparentes  sous l’égide de L’Union.

Tous les membres qui constitueront cette nouvelle Transition Neutre, Consensuelle, Inclusive et Crédible, ne seront pas éligibles aux futures élections présidentielles, afin de respecter la Voie de la raison pour la Défense de l’Intérêt supérieur de la Nation et pour ouvrir une nouvelle voie au  développement socio-économique.

Selon la déclaration  du Président déchu Marc Ravalomanana élu au suffrage  universel,  lors de son allocution téléphonique au Magro et relayer par le quotidien « les Nouvelles » du 03 mai 2011, dans lequel il déclare : « Que sa priorité est seulement de revenir travailler avec le peuple Malagasy et qu’il n’est pas si pressé que cela d’occuper à nouveau la magistrature suprême du pays». Nous estimons que la SADC  doit  tenir compte de cette déclaration et conditionner l’avenir politique de celui-ci dans ce sens en permettant son retour à Madagascar,  dans la tolérance, l’équitabilité, et la neutralité.

De ce fait, le Front Républicain et Démocrate Légaliste – Mouvance légaliste Souverain est convaincu que seul le Retour à l’Ordre Constitutionnel, le respect de la Légalité Internationale et Nationale, le Respect de la République, nous sortiront de la Crise et mettront un frein à toutes les actions Putschistes, coup d’état successif  depuis 50 ANS.

Nous soutenons le Renouveau dans la relance du développement socio-économique du Millénaire,   dans une pratique politique qui ne doit plus être source de dissension et de pauvreté à Madagascar. Nous protégeons la forêt et non pas les Arbres (Ndlr : L. Simao)

Masina ny Tanindrazana

FRDL – Mouvance Légaliste
Tonton Ambroise Ravonison
E-Mail.: mouvance.legaliste@gmail.com

5 pensées sur “La SADC doit tenir compte…”

  1. Lucas, si tes nuits sont blanches, et si tu as quelque choses contre ce qui te parais être du blablabla, bouge tes fesses et voit cela avec les 4 mouvances qui jusqu’à aujourd’hui n’ont pas été foutues de sortir la population de la misère dans laquelle elles (les 4 mouvances) surtout les deux mouvances protagonistes de cette crise.

    Tu fais quoi toi a part des réflexion a la mord moi noeud comme tant d’autres derrière ton ordinateur?????

  2. CETTE FOIS, NOUS VERRONS SI LA SADC TIENDRA PAROLE OU NON. A UNE EPOQUE, ELLE A BIEN CONFIRME LE COUP D’ETAT.
    SI ELLE NE RESTE PAS SUR SA POSITION, SA REPUTATION EN SERA ENDOMMAGEE. LA PROBABILITE Y AFFERENTE N’EST PAS NULLE A L’INSTAR DE CE QU’A FAIT LE Dr SIMAO.

  3. Miala tsiny @ atoa Ambroise fa tsy dia azonay loatra ny TENA ERITRERITRAO mazava mikasika ny filoha Ravalomanana.
    Ninianao tsindrina manokana ny « déclaration » nataon’i Ra8 t@io 3 mai io,izay nilazany fa : »…sa priorité est SEULEMENT de revenir travailler avec le peuple malagasy,et qu’IL NEST PAS SI PRESSE QUE CELA D’OCCUPER A NOUVEAU LA MAGISTRATURE SUPRËME DU PAYS  »
    Dia hoy ianao hoe : « nous estimons que la SADEC doit tenir cpte de cette déclaration… » izany hoe mamela azy hody,hiara miasa FOTSINY @ malagasy,satria ny tenany ihany dia efa milaza fa tsy dia mahamaika azy ny hirotsaka INDRAY HO FIDINA « FILOHA »
    Tsorinay fa dika-vilana io ataonao io satria @teny malagasy aloha ,voalohany,no hanaovany ny fanambarana;faharoa nisy mihitsy koa ny fanambarana nataony fa VONONA DIA VONONA TOKOA izy hirotsaka @ny fifidianana
    Hita fa izay mahametimety ny fanirianao no tsongainao sy abaribarinao.

  4. Eny, consulte le quotidien « les-nouvelles » à la date indiquée sur ce communiqué, réécoute ce que le Président Ravalomanana à dit à magro, après et seulement après tu pourras apporter ton jugement si toutefois tu trouve encore à contredire ce que Dada lui-même a dit!

    quand on ne comprend RIEN à RIEN on s’abstient de tout commentaires!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *