Les pro-HAT s’affolent, la SADC serait-elle sur le point de siffler la fin de l’unilatéralisme ?

Il est marrant de penser qu’à un certain moment les putschistes avaient réellement cru à la mise en application de cette fameuse feuille de route Simao pour résoudre cette crise à leur façon. À entendre les réactions des pro-HAT selon lesquelles sa mise en application intégrale serait quasiment impossible à cause de la constitution HAT-ienne, l’on se demande si les foza ne sont pas sur le point de remettre en cause ses deux « feuilles de route ».

Si c’était vraiment le cas, quelles en sont les raisons ? On n’en sait trop rien toutefois les derniers événements semblent en dire davantage. Pour rappel, le fait est que ces deux « feuilles de route » ne font pas l’unanimité, qu’elles ne « seraient » pas compatibles et à l’heure présente, certaines langues s’en délient d’elles-mêmes. Certainement, la prochaine réunion de la SADC à Gaborone y est pour quelque chose, mais le siège éjectable de Camille Vital n’y serait-il pas aussi pour quelque chose ?

Aucune réponse dans l’immédiat néanmoins, l’on s’attend à ce que la fin de cette crise soit sifflée par la SADC lors de cette réunion. D’une part, cette fin de crise explique les inquiétudes de certains pro-HAT car ils risqueraient de perdre leur « gagne-pain ». En fait, ces derniers temps, la presse locale en parlait et l’une des problématiques soulevées serait la résolution partielle de cette crise par le limogeage de Camile Vital de son poste actuel. Bah, on n’en dira pas mieux !

D’autre part, les éventuels amendements qui pourraient être apportés à la feuille de route n’arrangent en rien la situation de Rajoelina et sa clique jusqu’à en dire des âneries partout mais, fort heureusement, le peuple n’est pas dupe pour les gober. En effet, l’on voit bien que le TGV commence à perdre de vitesse en laissant tous ce qui est en dehors des élections unilatérales et de la réunion de Gaborone de côté.

Bref, cela ne présage rien de mieux pour les tenants du pouvoir actuel et ils s’affolent à présent. La « convocation », si on pouvait le dire ainsi, pour Gaborone sous l’égide de la SADC serait l’ultime étape à franchir pour dénouer cette crise. Cette fois-ci, espérons que Rajoelina se pliera aux décisions qui y découleront pour que la sortie de crise se fasse pacifiquement. D’ailleurs, ce sera aussi une occasion pour la SADC de s’affirmer là où certaines signatures ne valent pas grand-chose ! Qui vivra verra !

 

12 pensées sur “Les pro-HAT s’affolent, la SADC serait-elle sur le point de siffler la fin de l’unilatéralisme ?”

  1. GABORONE LE PIEGE …

    PAS QUESTION D’ACCEPTER LA FEUILLE DE ROUTE !!!

    http://www.laverite.mg/index.php/quotidien-a-madagascar/26662-reunion-des-parties-prenantes-au-botswana-une-l-derniere-chance-r-pour-qui-
     » Vendredi, 27 Mai 2011 00:30
    La controverse suscitée par la prochaine Réunion de Gaborone ne cesse d’alimenter les conversations dans le microcosme politique et même auprès du commun des citoyens. La polémique tourne sur l’objet concret de cette rencontre du 6 juin, objet qui a été laissé dans le flou dans le Communiqué final du dernier Sommet de Windhoek.

    Le rendez – vous est – il destiné à faire entériner La Feuille de route par toutes les parties malgaches, y compris donc, à part ceux qui l’ont déjà paraphée, les trois mouvances qui l’ont rejetée ? Ou s’agirait – il d’engager de nouvelles négociations en vue de remodeler ce document afin de le rendre acceptable par tous ? En réalité, pour répondre à cette question, il faudrait se demander si, aux yeux des initiateurs de cette énième réunion, la Feuille de route est encore susceptible d’être modifiée ou non. »

    Pas de capitulation …Nous réclamons de nouvelles négociations …sinon RIEN !!!

  2. Nous réclamons le retour du Président Marc Ravalomana et qu’il ait la possibilité de se présenter à la prochaines Election présidentielle …

    Le Contraire sera considérée comme une Trahison de la SADC …

  3. Bien dit, Sapa! Le retour du Président Marc RAVALOMANANA et sa participation aux eléctions présidentielles sont des conditions sine qua non, sinon rien!
    Quant aux volte-faces de ces FATn’alika, c’est normal! Vu que le vent commence à tourner contre eux, is sentent la puanteur nauseéabonde des méfaits qu’ils ont fait, alors là, paf!…. On veut à tout prix s’en sortir!

  4. Bien que réprésentant de la société civile (dont je fais partie),
    et mandaté par Pnud (si je ne me trompe),
    Il faut que cnosc, ne soit pas aussi rajakon’i Guéant, revoit qques points inscrits sur ses feuilles de route quand à qui ont droit aux éléctions!

    Camille Vital se fout de la réconciliation. L’on ne peut donc compter aucun changement d’attitude émanant de cet homme, quoi de plus naturel de la part de cet individu qui avait dans le sang une haine envers ses collègues lycéens merina au LMA, ce bon-à-rien air bontolo fotsiny

  5. La démarche de la SADC est assez logique.
    Elle a été certes bernée un petit moment par la troupe Rajoelina-mbto-iste, mais aussi par les 3 Mouvances. En effet, si on regarde du côté de Magro, des milliers de gens dans une grande cour ne peut jamais signifier que c’est la majorité de la population.
    Le petit peuple a eu peur des ces gros bras de la Grande Muette: elle en est terrorisée.
    Mais ce terrorisme propagé par les HATay ne sont pas perceptible à l’oeil des passants étrangers.
    Espérons que Gaborone réussisse car nous avons tous marre de ces GABOraraka.
    A bon entendeur, salut.
    Que Dieu protège le peuple malagasy!

  6. Victime de menaces, d’intimidations et autres répressions, le peuple n’est peut-être pas assez visible !
    A nous d’être porteurs de SES DOLEANCES !! LA PETITION EST FAITE POUR !

  7. ary maninona koa moa raha hombohina amin’ny hazo fijaliana ireo fatinalika rehetra ireo e. Ny olona mijaly fadiranovana nefa izy rehetra misonenika mividy 4×4 isanandro dia mbola sahy miteny koa fa ny heviny no marina

  8. Conseil des ministres fat-Poza, hoe amnisties daholo hono ny mpanao politika rehetra afa-tsy ny filoha taloha Ravalomanana tss le contraire m’aurait etonne! S’il est tellement sur de gagner ce jeune ANdry (comme il l’a mentionne quelques jours auparavant) pourquoi ne lance-t-il pas le defi du face-a-face aux elections presidentielles Ravalomanana vs
    Ou mieux encore:
    Si Ravalomanana est comdamne a perpetuite par le regime fat-Poza, ce regime doit donc le forcer a rentrer au pays pour etre juge devant la justice fat-Poza et l’incarcerer dans la prison d’Antanimora ou Tsiafahy jusqu’a la fin de ces jours! Pourquoi attendre???
    Il a trop peur de Ravalomanana. Zany ny aina ka te hanao…manongam-panjakana, anefa tsy mahataty ny vokany, no tsy mahavita miady @ fahavalo. Nga izy Ty kilalao na film? Mampalahelo ny toe-tsaina tovolahy tahaka izao. Manome exemple ratsy ho an’ny jeunes sy ny taranaka.

  9. Raha nanontany izahay hoe : Maninona no tsy resahina amin’ny « media » frantsay ny zava-manjo an’ny vahoaka malagasy ? Dia hoy ny valinten’ny mpanao gazety sasany hoe :
    Tsy dia betsaka ny maty any aminareo !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *