Le déplorable entêtement d’un putschiste !


U-l-cé-rée ! Certainement, ce mot est trop faible pour exprimer mon ressenti après avoir écouté le dernier point de presse du putschiste Andry Rajoelina. Tellement, mon indignation est profonde. « Pleure ô mon pays bien aimé », pour reprendre la phrase d’un éditorialiste bien connu, quand il s’exclama, dans les colonnes d’un quotidien malgache, sur le sort de Madagascar, évidemment pas pour les mêmes motifs.
Au moment où le Président Ravalomanana adopte la politique de la main tendue en vue d’une réelle réconciliation nationale, le camp d’en face, visiblement inconscient de l’impact désastreux de son attitude irresponsable sur la vie quotidienne des malgaches, opte pour une fuite en avant par son refus du schéma consensuel et inclusif proposé par les médiateurs.
Il est déplorable que le putschiste s’obstine à son plan machiavélique d’organiser d’une manière unilatérale la prochaine élection présidentielle. Autant dire que Andry Rajoelina est bien décidé à faire la sourde oreille aux résolutions de la communauté internationale qui n’a eu de cesse de lui faire comprendre la  nécessité d’une élection crédible, c’est-à dire libre, transparente et impartiale. Il est clair qu’il agit de cette manière afin de pouvoir continuer à piller le pays  avec ces acolytes et profiter de l’actuelle situation chaotique  alors que la majorité des malgaches croupissent dans une misère indescriptible.
Andry Rajoelina prétextait son refus sur le retour du Président Ravalomanana en évoquant le crime de sang que celui-ci aurait commis pendant la tuerie du 07 Février 2009. A rappeler que le Président Ravalomanana a maintes fois réclamé l’ouverture d’une enquête indépendante sur ce dossier ainsi que sur l’affaire du 26 janvier 2009. Quelle aberration, d’ailleurs, d’insister sur cet argument quand on sait que l’armée, sous l’autorité de la HAT, avait maté dans le sang les contre-manifestations  organisées  par les trois mouvances à Antananarivo, entre autres celles du 28 Mars 2009.Le peuple aimerait savoir également l’issu de l’enquête sur ces crimes de sang dont la HAT est présumée responsable. Pendant que nous y sommes, saura-t-on un jour la vérité sur l’atrocité dont a été victime Haja, la bibliothécaire d’Ambohijatovo ?
Andry Rajoelina a expressément déclaré qu’il a consulté au préalable les partis politiques et l’armée avant de faire savoir au public sa position sur la résolution du sommet de Sandton. Etrangement,  il n’a pas jugé utile de demander l’avis des trois mouvances, comme si Madagascar est devenu une propriété privée qu’il ne partage qu’avec ceux qui sont d’accord avec lui. Quant  à l’armée, je suis sidérée de constater que celle-ci soit invitée à émettre un avis politique partisan sur le retour du Président Ravalomanana, alors qu’elle a observé  un assourdissant silence radio sur celui de son prédécesseur.
Andry Rajoelina et la HAT ne semblent pas réaliser qu’en ciblant particulièrement le Président Ravalomanana, ils accroissent la défection d’une frange importante de la population malgache à leur encontre.  Quand une pétition sur le retour du Président Ravalomanana ainsi que sa participation à la prochaine élection présidentielle a pu dernièrement collecter 20.000 signatures, rien que pour la capitale Antananarivo (voir le site du Collectif.gtt.com), il y de quoi à réfléchir sur la légitimité de cet entêtement à faire obstacle au retour à Madagascar du Président Ravalomanana. 
En définitive, Andry Rajoelina et la HAT n’ont qu’un seul objectif : ne rien lâcher tant que l’armée leur réaffirme son allégeance. Peut-on continuer à gouverner sans une suffisante légitimité populaire ? Wait and see !

U-l-cé-rée ! Certainement, ce mot est trop faible pour exprimer mon ressenti après avoir écouté le dernier point de presse du putschiste Andry Rajoelina. Tellement, mon indignation est profonde. « Pleure ô mon pays bien aimé », pour reprendre la phrase d’un éditorialiste bien connu, quand il s’exclama, dans les colonnes d’un quotidien malgache, sur le sort de Madagascar, évidemment pas pour les mêmes motifs.
Au moment où le Président Ravalomanana adopte la politique de la main tendue en vue d’une réelle réconciliation nationale, le camp d’en face, visiblement inconscient de l’impact désastreux de son attitude irresponsable sur la vie quotidienne des malgaches, opte pour une fuite en avant par son refus du schéma consensuel et inclusif proposé par les médiateurs.
Il est déplorable que le putschiste s’obstine à son plan machiavélique d’organiser d’une manière unilatérale la prochaine élection présidentielle. Autant dire que Andry Rajoelina est bien décidé à faire la sourde oreille aux résolutions de la communauté internationale qui n’a eu de cesse de lui faire comprendre la  nécessité d’une élection crédible, c’est-à dire libre, transparente et impartiale. Il est clair qu’il agit de cette manière afin de pouvoir continuer à piller le pays  avec ces acolytes et profiter de l’actuelle situation chaotique  alors que la majorité des malgaches croupissent dans une misère indescriptible.
Andry Rajoelina prétextait son refus sur le retour du Président Ravalomanana en évoquant le crime de sang que celui-ci aurait commis pendant la tuerie du 07 Février 2009. A rappeler que le Président Ravalomanana a maintes fois réclamé l’ouverture d’une enquête indépendante sur ce dossier ainsi que sur l’affaire du 26 janvier 2009. Quelle aberration, d’ailleurs, d’insister sur cet argument quand on sait que l’armée, sous l’autorité de la HAT, avait maté dans le sang les contre-manifestations  organisées  par les trois mouvances à Antananarivo, entre autres celles du 28 Mars 2009.Le peuple aimerait savoir également l’issu de l’enquête sur ces crimes de sang dont la HAT est présumée responsable. Pendant que nous y sommes, saura-t-on un jour la vérité sur l’atrocité dont a été victime Haja, la bibliothécaire d’Ambohijatovo ?
Andry Rajoelina a expressément déclaré qu’il a consulté au préalable les partis politiques et l’armée avant de faire savoir au public sa position sur la résolution du sommet de Sandton. Etrangement,  il n’a pas jugé utile de demander l’avis des trois mouvances, comme si Madagascar est devenu une propriété privée qu’il ne partage qu’avec ceux qui sont d’accord avec lui. Quant  à l’armée, je suis sidérée de constater que celle-ci soit invitée à émettre un avis politique partisan sur le retour du Président Ravalomanana, alors qu’elle a observé  un assourdissant silence radio sur celui de son prédécesseur.
Andry Rajoelina et la HAT ne semblent pas réaliser qu’en ciblant particulièrement le Président Ravalomanana, ils accroissent la défection d’une frange importante de la population malgache à leur encontre.  Quand une pétition sur le retour du Président Ravalomanana ainsi que sa participation à la prochaine élection présidentielle a pu dernièrement collecter 20.000 signatures, rien que pour la capitale Antananarivo (voir le site du Collectif.gtt.com), il y de quoi à réfléchir sur la légitimité de cet entêtement à faire obstacle au retour à Madagascar du Président Ravalomanana. 
En définitive, Andry Rajoelina et la HAT n’ont qu’un seul objectif : ne rien lâcher tant que l’armée leur réaffirme son allégeance. Peut-on continuer à gouverner sans une suffisante légitimité populaire ? Wait and see !

17 pensées sur “Le déplorable entêtement d’un putschiste !”

  1. ulcérés, cela fait plus de 2 ans que nous le sommes.
    Ici on ne peut plus entendre la voix de ce mec , ni voir sa photo, cela nous fait vomir.
    Quand on a dit que c’est un psychopathe dangeureux, il faut le croire.
    Toutes ses réactions sont les conséquences d’une blessure de son amour propre dernièrement.
    Qui peut croire à ce qui sort de sa bouche ? parce qu’on imagine bien que son entourage a peur, trop peur, qu’il leur faut se taire, obéir et exécuter.
    C’est un malade. Et dans ce cas, qui devra l’interner. Qui ?

  2. tena marina izany fa psychopathe izy. Tsy izy irery anefa, aza adino fa mbola mihoatra lavitra noho izany i Ratsimihonona, io no tena mila tsaboina fa lahy antitra adala .Mpanoro-hevitra diso ary DAHALO irain-dany.

  3. Merci Mme la Sénatrice pour ce remarquable billet. Vous,l’infatigable et courageuse patriote qui avez toujours fait preuve de fidélité et de conviction politiques, qui ne manquez aucune occasion pour témoigner contre ces criminels. La Patrie est fière de vous.

  4. pleure o naika la mal aimée ,la refugiée!l’exilée volontaire et dephasée comme disait FRANTZ Fanon

  5. Mitomania daholo fa resy dia mangina amin’izay fa tsy misy apoaka akory fa be wawawa daholo mandany andro.Action=zero ka normal raha tsy mahavita na inona na inona.Ny filoham-pirenena Andry Rajoelina kosa izao dia handroso fa tsy mitomany fahatany rehefa tsy nekeny ny zavatra tapaka.Izany no atao hoe mahavita azy.Tonga dia mandroso fa tsy miantehatra izay tsy misy.Valala eny an-danitra ka hoe asiako sira.Afaka mody hono i Ravalomanana ka ny filoham-pirenena no hikarakara izany hahahahahahahaha Mba tsy nahita domelina ohatra anareo ireto aho fa sarotra ny mandainga.Alefaso indray ny taraina fa tsy ho lasa ranomaso ve izany ny farany e!

  6. @shhhhhhhhhhhh ny mpanohana i rajoelina izay milaza hoe filoham-pirenena izy dia latsaka ambany tanteraka! Tsy mahavoha hoatran’ialahy ny olona tompon’ialahy! LES MINABLES ARRIVISTES SE METTENT ENSEMBLE! Pov con!

  7. Fa iza no nanendry azy ho filoham-pirenena fa tsy ingahy Levalo en personne tany maputo??Sao dia domelina aza Levalo ka tsy fantany akory izay lazainy?Ary sao dia domelina daholo aza ny zanak’i dada fa taitaitra fotsiny fa tsy misy mampiasa atidoha mihintsy hoe efa nanaiky an’i Andry Rajoelina anie i Ravalomanana e?Tahaka ny fanekeny an’i Ratsiraka izay atidoha nikotrika ny fanonganana.Ny atidoha nekeny fa lasa 3 mouvances ao amin’ny magro.Ny tanana nirahana nanantanteraka nekeny ihany koa satria tia seza loatra nozarazaraina tany maputo dia roboka tsy nahita ny piège fa dia nanaiky hoe filoham-pirenena Andry Rajoelina.Ka manao ny asany amin’ny maha filoham-pirenena izy izao eo amin’ny toeran’i Levalo ka dia inona ny olana?Nalainy io toerana io ary nomen’i Levalo sy nekeny ho takalona sezana minisitra atsy sy aroa saingy tsy nanaiky ho fitahana ny filoham-pirenena satria fetsy noho i Levalo saika nametsifetsy ka voafetsy hahahahahahaha! Dia mbola niezaka saika hamerina fanindroany indray efa nanonofy be ery hoe voafitaka ny filoham-pirenena kanjo tsy voany ka dia mitaraina tahaka ny rafotsy be sisa.Mitomania daholo fa izay sisa no herin’ny domelina e!
    Bravo!Bravo! Andry Rajoelina fa voafitaka fanindroany fanintelony i Levalo.Andao indray hanao dinidinika ambony latabatra mba hamitahana azy fanefany indray fa i Levalo somary domelina be izay ihany mora kely ny mametsifetsy sy manala azy hihihihihi

  8. hoan’ireto mpanohana an-i fat-y, diso lalana tonga eto.
    Samia manana ny hanitra ho azy fa aza mamingana sy maningana.
    Asaivo asian’i lava sofina forum ao amin’ny madagate ny sitenareo dia mandehana any fa aza dia mandoto rivotra eto.
    Izahay eto mila olona tony sy manam-boninahitra amin’ny fisainana sy fitenenana.
    Raha tony aho rehefa nihaino an’i Atoa hajaina Ra8 dia nisinda vetivety izany noho ny loto hapetraky ny sasany eto.
    Fa maninona hoy aho no misy olona eto an-tany eto ka ny mandoto sy ny maloto no mahafinaritra azy ?
    Aoka tsy hatao hoe olona adala ireny na teraka tsy lavorary, aoka koa tsy ho lazaina fa efa maty eritreritra dia ny vatana sisa mijoro satria mbola misy halefa any an-kibo.
    Koa dia mahagaga satria ny aina tsy mifametra. tsy ny harena no mahasambatra.
    Tsy ny di-doha no maha-olona ary tsy ny hery setra no ilazàna fa matanjaka.
    Ny tany sy ny rivotra iray no hiraisana fa ny maharitra vadin’Andriana, ary ny endry mody voky fa ny adala MISESIKA dia MISESIKA hatrany.
    Ny tafahotra kosa dia tsy nitondra lavitra, raha mitady tombony dia hatombiny.
    Ny saina ratsy tsy maha ela velona ary ny aratsi-panahy mifotra amin’ny tenany na ho ela na ho aingana.
    Rehefa tsy te hihaino na tsy te hahita ny maizina aho dia tonga eto mitady mazava.
    Dia misy nokaramaina na nirahana hitondra haloka.
    Dia hoy aho hoe tsy menatra ve maningana e ?

  9. Tsara be!Tehaka mirefodrefotra no asetriko izany kabarin’ny osa izany.Aleo tokoa mipetraka miandry fotsiny rehefa otsy manana herin-tsaina sy vatana sao voa mafy.Aleo ihany miandry ny sitrapon’ny sasany sy ny ao ambony na dia mila asa haingana aza i madagasikara sy ny vahoaka malagasy.Izany ka kabary manamafy sy mampitoetra maharitra ny fahosana

  10. Ranomason-kafaliana sisa ny anay fa ny anareo ranomason’ny nenina mandra- pahatapitra ny taranaka
    faramandimbinareo ,satria nanao ratsy teto @ tany sy ny fanjakana,ary tsy hitraka mandrapahafatinareo
    ianareo ireo ry foza SHHHHHHHHHHHHHHHHH-potaka a!
    Dadanay no topony eto fa tsy izay TAIMBAHA RERAKA rehetra izao no hiseho hanjaka eto @’ity tany masina ity.
    Ndana any frantsa midongy toerana raha ahazo ho MPAMAFA KABINE akory ity mba lazaina fa filoa,ndana !ndana!
    harahiko avy ato aoriana !POV CON!!!!!!!!

  11. Hihihi izany mba lohan’olona milaza fa hendry sy miandry ny lahatr’Andriamanitra tsy manao ny ratsy.hihihihihi ratsy ianareo saingy osa fotsiny dia mody hoe ny marina hono tsy mety maty.Mila fahaizana anie izany politika izany fa tsy vitan’ny hoe mangataka sy miandry ry domelina e!hihihihi pov cons daholo ianareo sy i Levalo samy voatsindry tsy afaka hitraka intsony.Valala eny an-danitra ka hoe asiana sira.Tsy misasatra tsy manao na inona na inona koa hoe omena fitondrana.hahahahahaha mba vendrana ihany ka!

  12. Voilà ce que nous endurons lorsqu’une personne de moins de 40 ans se targue de diriger un pays. Manquant de maturité morale, comme après Maputo voilà Gaborone où Rajoelina-mboto est sans doute réprimandé par ces caciques de la HAT, qui se font remarquer par ce fait commun: la plupart n’a plus gagné depuis des décennies, voire depuis 1960, aux élections régionales et nationales. Même on a à recommencer la dernière élection présidentielle, qu’ils ont critiqué comme fraudé, les 10, 4 et 0% qu’ils ont remporté ne pourront jamais se transformer respectivement en 30, 10 et 4%.
    L’union des perdants qu’ils sont ont formé cette HAT, trouvez-vous ailleurs dans tout le monde civilisé des 5 continents où les non-élus se targuent d’être majoritaires pour diriger à leur guise un Etat en ce XXI° siècle?
    Et ils se moquent de la Communauté Internationale en se pavannant avec des avions privés alors que la population croupit dans la misère croissante.
    Ils ont obligé les ministres à une réduction de 25% de leur salaire, mais à cette institution qui n’a aucune nécessité étatique et administrative qu’est la HAT, aucun de leurs privilèges exhorbitants ne leur ont été enlevé, => PATRIOTES (comme ils s’auto-proclament) ou EGOÏSTE & PARASITES DE LA NATION?
    Moi j’en ai honte: ils sont Tous des Grands Vandales qui ont déjà fait preuve en janvier 2009 en tant qu’Association de Malfaiteurs: dahalo et incendiaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *