Le Parlement Européen se positionne pour l’application ferme des accords de Cotonou PAS DE RAJOELINA AU POUVOIR


En préambule, le GTT International tient à remercier la sénatrice de Madagascar Mme Naika Eliane, présente à Strasbourg durant la session du Parlement Européen de représenter et faire connaitre la voix des légalistes de Madagascar et du monde entier.


 

Lors de sa session parlementaire à Strasbourg, le Parlement Européen a fermement condamné le maintien du régime illégal et illégitime de M. Rajoelina ainsi que les nombreuses violations des droits humains et les abus commis par les forces armées contre leur propre population. Le parlement Européen demande une enquête indépendante de ces actes, dont l’objectif devrait être de ramener les auteurs de violations des droits de l’homme à la justice


 

Le parlement Européen appelle à la dissolution de toutes les milices armées pour le plein respect des droits civils, politiques, sociales et économiques de tous les citoyens et les rétablissement de l’état de droit à Madagascar;


 

Voici les autres grands points de décision voté ce jour. Le Parlement Européen


 

  • appelle à la libération immédiate de toutes les politiques prisonniers
  • appelle au retour en toute sécurité et sans condition des exilés et des dirigeants politiques.
  • déplore et demande des actions concrètes pour arrêter le pillage des ressources naturelles;
  • demande l’installation d’une transition véritablement neutre, consensuelle et inclusive
  • Souligne la nécessité urgente d’un retour à l’ordre constitutionnel, qui est une condition pour la retour à la normalité institutionnelle à Madagascar, et demande instamment des élections transparentes qui respectent les normes démocratiques sous l’égide de la communauté internationale;
  • Souligne que la crédibilité, y compris la légalité du processus électoral, implique que toutes les mouvances politiques et les dirigeants prennent part à ces élections librement et ont accès aux médias sans condition;

  • Refuse que les autorités qui ont pris le pouvoir de manière inconstitutionnel aillent la légitimité d’organiser des élections et rappelle la décision annoncée par M. Rajoelina de ne pas se présenter à l’élection présidentielle à venir;

  • Souligne la nécessité et la capacité du peuple malgache à choisir leur avenir sans aucune condition;
  • Souligne que l’Union africaine a confirmé, lors de son sommet le 31 Janvier 2011, individuels et sanctions sélectives convenu lors du sommet le 17 Mars 2010 contre M. Rajoelina et plus d’un centaine d’autres personnes qui appuient la Haute Autorité du Gouvernement de transition;
  • Invite l’Union européenne et le Conseil de sécurité à continuer d’imposer et d’étendre
    sanctions sur le régime jusqu’à ce que la crise politique soit résolue et en particulier d’étendre à tous leurs pays membres de l’interdiction de visa
    institué par l’Union africaine;
  • Souligne que le gouvernement de M. Rajoelina n’est pas reconnu ni par l’Union européenne ni par tous les pays membres du Groupe International de contact-Madagascar;
  • Appuie les efforts actuels de la SADC et invite l’UA, la SADC et du groupe international de contact de mener le processus de transition à une conclusion satisfaisante; 

Extrait de la résolution d’urgence du parlement Européen voté ce jour à Strasbourg


En préambule, le GTT International tient à remercier la sénatrice de Madagascar Mme Naika Eliane, présente à Strasbourg durant la session du Parlement Européen de représenter et faire connaitre la voix des légalistes de Madagascar et du monde entier.

 

Lors de sa session parlementaire à Strasbourg, le Parlement Européen a fermement condamné le maintien du régime illégal et illégitime de M. Rajoelina ainsi que les nombreuses violations des droits humains et les abus commis par les forces armées contre leur propre population. Le parlement Européen demande une enquête indépendante de ces actes, dont l’objectif devrait être de ramener les auteurs de violations des droits de l’homme à la justice

 

Le parlement Européen appelle à la dissolution de toutes les milices armées pour le plein respect des droits civils, politiques, sociales et économiques de tous les citoyens et les rétablissement de l’état de droit à Madagascar;

 

Voici les autres grands points de décision voté ce jour. Le Parlement Européen

 

  • appelle à la libération immédiate de toutes les politiques prisonniers
  • appelle au retour en toute sécurité et sans condition des exilés et des dirigeants politiques.
  • déplore et demande des actions concrètes pour arrêter le pillage des ressources naturelles;
  • demande l’installation d’une transition véritablement neutre, consensuelle et inclusive
  • Souligne la nécessité urgente d’un retour à l’ordre constitutionnel, qui est une condition pour la retour à la normalité institutionnelle à Madagascar, et demande instamment des élections transparentes qui respectent les normes démocratiques sous l’égide de la communauté internationale;
  • Souligne que la crédibilité, y compris la légalité du processus électoral, implique que toutes les mouvances politiques et les dirigeants prennent part à ces élections librement et ont accès aux médias sans condition;
  • Refuse que les autorités qui ont pris le pouvoir de manière inconstitutionnel aillent la légitimité d’organiser des élections et rappelle la décision annoncée par M. Rajoelina de ne pas se présenter à l’élection présidentielle à venir;
  • Souligne la nécessité et la capacité du peuple malgache à choisir leur avenir sans aucune condition;
  • Souligne que l’Union africaine a confirmé, lors de son sommet le 31 Janvier 2011, individuels et sanctions sélectives convenu lors du sommet le 17 Mars 2010 contre M. Rajoelina et plus d’un centaine d’autres personnes qui appuient la Haute Autorité du Gouvernement de transition;
  • Invite l’Union européenne et le Conseil de sécurité à continuer d’imposer et d’étendre
    sanctions sur le régime jusqu’à ce que la crise politique soit résolue et en particulier d’étendre à tous leurs pays membres de l’interdiction de visa
    institué par l’Union africaine;
  • Souligne que le gouvernement de M. Rajoelina n’est pas reconnu ni par l’Union européenne ni par tous les pays membres du Groupe International de contact-Madagascar;
  • Appuie les efforts actuels de la SADC et invite l’UA, la SADC et du groupe international de contact de mener le processus de transition à une conclusion satisfaisante; 

Extrait de la résolution d’urgence du parlement Européen voté ce jour à Strasbourg

16 pensées sur “Le Parlement Européen se positionne pour l’application ferme des accords de Cotonou PAS DE RAJOELINA AU POUVOIR”

  1. Misaotra betsaka Mme NAIKA ! Tsy adino koa ireo rehetra nanotrona anao !!

    La CI ne RECONNAÎTRA JAMAIS CE GOUVERNEMENT DE PUTSCHISTES, et nous y veillerons !

    Ho eken-tsika malagasy foana ve izao zavatra miseho sy hiainantsika izao, kanefa ny olon-kafa aza manameloka ????

  2. Si la position de l’UE n’a pas de force exécutoire, la condamnation morale est déjà une chose morale.
    Ceci dit, l’UE doit prendre des mesures plus contraignantes contre ses membres qui continuent à coopérer avec ce régime.

  3. misaotra betsaka Mme NAIKA sy ny namanao. Raha mijoro toa anao daholo ny malagasy dia ho vita ny amin’PHAT rehetra.Mba tongava saina daholo ry malagasy havana fa mijaly ny vahoaka

  4. Alidera,
    « N’a pas de force exécutoire » ? Oui et mais… SI AUSSI !
    La non-reconnaissance en est une, et a ses impacts !
    Si au sein de l’UE, un ou deux pays (plutôt un) veulent faire cavaliers seuls, et vu l’état de délabrement du pays, à nous malgaches de réagir !
    Par ex. des actions plus conséquentes auprès des Nations Unies, organisation qui avait « mandaté » la France pour « bombarder » Gbagbo !
    Le régime putschiste « tue » (au sens propre qu’au figuré) le peuple malgache à petits feux ; il n’y a qu’à recenser le nombre de morts résultant de l’anarchie qui y règne ( des soldats louent leurs armes auprès des malfrats, aux environs de 30 euros la nuit )

    Les Nations-Unies SE DOIVENT DE PROTEGER LE PEUPLE MALGACHE, et la protection de ce peuple ne doit pas se limiter à des aides, soi-disant humanitaires.
    Personnellement, j’aimerais voir une manifestation massive de la diaspora devant la représentation des N-U à Paris, le week-end prochain !
    Une autre façon de fêter le 26 juin !

  5. Salut Kintana,

    La position de l’UE est juste incitative. Je reconnais que cette incitation peut avoir d’énorme influence sur beaucoup de décision.

  6. misaotra betsaka Mme NAIKA sy ny namanao. Raha mijoro toa anao daholo ny malagasy.Mba tongava saina daholo ry malagasy havana fa mijaly ny firenena.

  7. @alidera et @kintana
    « la position de l’UE n’a pas de force exécutoire » TOUT EST DIT! Pourquoi se masturber l’esprit à DONNER DE LA VALEUR à cette rhétorique, SANS EFFETS, du parlement de strasbourg? Ils ont été AUSSI BAVARDS vis-à-vis d’autres régimes plus méchants que la HAT, SANS EFFETS!
    Pourquoi faire appel à la MORALE, alors qu’alidera, dans sa pertinence juste, le souligne et plus tard, VOEUX PIEUX, AFFIRME (sur la base de quoi?) que cela AURA UNE ÉNORME INFLUENCE… et d’autres grossièretés IMMONDES, car fausses!

    La france de sarkozy est NOMMÉMENT le représentant de facto de l’UE à Madagascar! Ne trouviez-vous pas que c’est d’un CRÉTIN INFINI que de s’appuyer sur des PAROLES, que des PAROLES, alors que pendant que l’on écrit, la même UE va appuyer l’intervention en Syrie en espérant à l’ONU que les Russes et les Chinois ne leur mettent les bâtons dans les roues (ou dans le trou, à votre convenance)?

    Décidément, aprés que l’on vous ait PROMENÉS comme des CHIENS dans des négociations STÉRILES ET VAINES, vous N’AVIEZ RÉELLEMENT PAS TOUT COMPRIS!

    On calme le petit Malgache, avec des MOTS, et des mises-en-scènes! ET LE MALGACHE, même sensé comme vous l’êtes vous deux, JOUEZ LE JEU du MÉPRIS QU’ILS EXERCENT en toute lumière sur NOUS!
    C’est à se jeter sous les roues du tram de Strasbourg!

    Cette LISTE que la dame Naika rappelle, EST UNE PROVOCATION, N’A DE VALEUR que pour LES IRRÉDUCTIBLES CRÉTINS qui y croient! Au bout du chemin, comme le dit une fable de La Fontaine: il vaut mieux avoir un ENNEMI INTELLIGENT que des AMIS IDIOTS

    J’ai tendance à penser que FINALEMENT, ceux qui REJOIGNENT le camp adverse, ONT PEUT-ÊTRE UN RAB DE BON SENS, ET DÉCIDÉMENT PLUS DE RÉALISME QUE LE CAMP des légalistes et autres Magro!

    C’EST POURQUOI ILS SONT AU POUVOIR, et vous ENTRAIN DE RUMINER UNE HERBE EMPOISONNÉE CONCOCTÉE PAR DES FAUX AMIS, des FAUX AMIS! Pensez-y FORTEMENT! Et à ce stade, vous êtes MOINS RESPECTABLES que les fans de la HAT! Pensez-y!

  8. KM :
    « Personnellement, j’aimerais voir une manifestation massive de la diaspora devant la représentation des N-U à Paris, le week-end prochain ! »

    Je suis partant ! même un autre jour, mais que cela soit vraiment une réalité, je veux dire , que tout le monde soit au courant et Y PARTICIPE ! Quitte à faire une annonce à part sur MyDago et Tananews !
    – C’est un peu dommage que l’on prenne toujours une decision trop tardivement !

  9. Je suis également partant pour une manifestation massive à Paris mais dans deux semaines(désolé,je sais que ça presse mais je ne suis pas de Paris).Merci de nous informer de la suite.

  10. oui, Alidera oui oui oui, sans une force exécutoire ceci n’est qu’une contine pour enfant. IL ne faut pas oublier que sur le terrain les gens sont fatigués dans tous les sens du terme. Les combats mené sur un autre front que MAGRO, ils ne le sentent pas, à tort ou à raison, alors sans la force éxécutoire, beaucoup penseront que c’est du vazaha mody miady ireo…

  11. Il sera difficile, voire impossible pour les membres de la SADC de discréditer et de ne pas suivre les résolutions de l’UE.
    Ceci dit, qu’est-ce qu’ils vont encore nous pondre cette fois-ci ?

  12. A mon avis, le probleme se trouve maintenant dans les relations diplomatiques entre la SADC et la France.

    On peut toujours s’attendre à ce que la SADC ne se prononcera jamais sur les vrais decisions à prendre, et justement à cause de la France qui fait pression derriere !
    Ceci dit, quoiqu’il arrive, il appartient au peuple malagasy d’AGIR par le RODOBE, seule preuve de sa determination à vouloir se debarasser de Radomelina !

    Mais ceci n’est qu’un avis personnel !

  13. Saika nosoratako io voalazanao io ry Njara, fa nesoriko indray mba tsy hidirana polémique laotra. Kanefa rehefa navaokanao ihany dia ho resahina. Miankina amin’io mihintsy ny toe-draharaha. Hatohitra ny pression ho ataon’ny menasofina ve ny SADC, satria na tany Strasbourg aza tsy menatra ny menasofina sasan-tsasany nanohana an-kolaka ny mpanongana !
    Fa ho hafa-baraka ry zalahy raha mibililalila eo, satria ny legaliste no nomen’ny UE ny rariny. Anjaran-tsika no manohy ny pression amin’ny fomba rehetra !

  14. Enga anie » ny hamisavisana ny ratsy hiavian’ny soa! » dia mbola ho sahy ve ireo Frantsay ireo?
    Dia efa tena lany henatra manao tsinontsinona olona mihintsy raha ho izay no fandehany!
    Nalaky niala bala anefa rehefa notongavan’iRodobe teny, »piatsaraivelatsia tsivanona! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *