APPEL A TOUS LES ACTEURS DE LA VIE PUBLIQUE POUR LA PAIX DES BRAVES

Fetison Rakoto Andrianirina

APPEL A TOUS LES ACTEURS DE LA VIE PUBLIQUE

POUR LA PAIX DES BRAVES

 

Il faut savoir mettre fin à l’insoutenable. Le Peuple et notre conscience l’exigent. L’honneur de tous et l’intérêt bien compris des uns et des autres aussi. Le Salut ne viendra que de la volonté très déterminée et responsable de tous les acteurs de la vie publique que sont nos concitoyens, et pas seulement des mouvements politiques.

Seule une telle volonté de fer vaincra les obstacles et imposera la Paix des Braves, celle des hommes et des femmes de la diversité des opinions mais emplis des valeurs secrétées par la Démocratie et que la République sert, et qui se tendent les mains et se donnent l’accolade pour former la vaste ligue de la République, une et indivisible, et pour signifier à la Nation entière le refus de l’avilissement. La Paix des Braves, c’est aussi les mains tendues à l’adversité pour l’inviter au retour à la fraternité.

 

L’heure du réveil de la citoyenneté est donc venue pour refuser la fatalité de l’échec que la situation actuelle veut imposer à un Peuple épris de toutes ses libertés et qui se doit d’exiger que sa souveraineté puisse s’exprimer par le seul droit de suffrage imposé par les circonstances : l’élection présidentielle.

 

Devant cette nécessité impérieuse, la tragédie malgache doit sans délai se terminer en trois actes simples, clairs et décisifs :

 

Acte 1 :  engagement solennel de toutes les parties prenantes malgaches, ce avant le 15 juillet 2011, pour le strict respect, dans leur lettre et dans leur esprit, des orientations et des décisions respectivement adoptées et prises à Gaborone les 6 et 7 juin 2011 par la Troïka de la SADC et à Sandton les 11 et 12 juin 2011 par le Sommet Extraordinaire de la SADC ;

 

Acte 2 : réunion, semaine du 17 juillet 2011, d’une Convention Républicaine dont l’ordre unique du jour est l’adoption des modes opératoires de ces orientations et décisions, en vue de leur mise en œuvre effective ;

 

Acte 3 : cérémonie de signature, fin juillet 2011, de l’Acte Conventionnel Républicain qui consacre l’instauration d’une Transition véritablement neutre, consensuelle et inclusive.

 

Le dialogue malgacho-malgache tant prôné sera ainsi rendu possible et efficient, et la souveraineté malgache dans cette phase de négociation sera également préservée. Quant à la communauté internationale, elle  nous en saura d’autant plus gré qu’elle nous apportera tous les soutiens souhaités.

 

Dans son silence, le récent Sommet de l’Union Africaine a d’ores et déjà indiqué une orientation claire dans laquelle s’inscrirait nécessairement la prochaine réunion de son Conseil Paix et Sécurité, ce dans le sens d’une application stricte des recommandations et décisions de Gaborone et de Sandton.

 

Il est donc de la responsabilité et de l’intérêt de tous que le déroulé des actes séquencés ci-dessus soit déclenché sans délai.

 

Vive la Transition véritablement neutre afin que revive à sa suite la République et que le Peuple de Madagascar retrouve sa dignité et jouisse à nouveau de ses libertés !

 

Fait à Antananarivo, le 10 Juillet 2011

 

 

Fetison RAKOTO ANDRIANIRINA

18 pensées sur “APPEL A TOUS LES ACTEURS DE LA VIE PUBLIQUE POUR LA PAIX DES BRAVES”

  1. Les décisions adoptées et prises à Gaborone ainsi qu’à Sandton n’apporteront rien à la résolution de la crise à Madagascar car elles ignorent totalement le fond du problème.

    Celles-ci ne sont que du saupoudrage destiné à redonner un visage de légalité aux Institutions malagasy pour permettre à une poignée d’individus de se relancer aussitôt à la conquête du pouvoir pour ses intérêts personnels.

    Didier Ratsiraka et Albert Zafy sont passé par là, Marc Ravalomanana leur a emboîté le pas dans la même optique, le prochain Président « élu » ne se gênera pas, lui-aussi, de considérer le suffrage universelle direct comme LE moyen mis à sa disposition pour conforter son pouvoir personnel et sectaire.

    Il nous faut arrêter une bonne fois pour toute ce cycle infernal des crises périodiques mais ce ne seront pas ces décisions de Gaborone ou de Sandton telles quelles qui y apporteront une réponse.

  2. Une Convention républicaine ne serait intéressante et utile que si elle impliquerait « toutes les forces vives de la nation » et non pas seulement que les parties prenantes.

    L’instauration d’une Transition véritablement neutre, consensuelle et inclusive en résultant devrait avoir pour principale mission la mise à plat de toutes les dérives, abus et excès ayant marqué les 20 dernières années (IIIème République), l’analyse de leurs origines et de leurs aboutissements, la définition de nouvelles règles législatives et constitutionnelles ou leur modification qui devront prendre en compte, entre autres :
    – la non modification à volonté de la Constitution,
    – l’ancrage des libertés fondamentales dans le droit et la Constitution,
    – la séparation des pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires,
    – l’indépendance de la Justice et de la Magistrature,
    – la transparence effective de la gestion publique,
    – le refus de l’impunité de TOUS les politiques qui doivent être responsable de leurs actes,
    – la déclaration obligatoire de leur patrimoine avant et après leur mandat d’élu,
    – la définition d’un processus électorale fiable et facilement contrôlable,
    – l’indépendance réelle du BIANCO vis-à-vis de la Présidence,
    – le rôle et le fonctionnement des partis politiques (financement, contrôle, …)
    – …

    Ce ne sera qu’après et seulement après la définition et l’adoption de ce nouveau cadre politique et institutionnel que les élections présidentielle et législative devrait avoir lieu.

    Les chefs de file de chaque mouvance, ainsi que leurs proches collaborateurs, doivent être exclus de cette Transition pour que celle-ci soit véritablement « neutre », « consensuelle » et « inclusive » mais également et surtout « efficace ».

  3. Cher Fetison,

    La paix des braves va vers la « Voie de la Raison pour la Défense de l’Intérêt Supérieur de la Nation et de la Population Malagasy » Appel solennel de Tonton Ambroise FRDL-Mouvance Légaliste

    1°)Andry Rajoelina DEGAGE, la PHAT dissoute,
    2°) Vrai pouvoir de transition neutre, crédible et de confiance,
    3°) Retour des Citoyens Malagasy exilés,
    4°) Libération de tous les prisonniers politiques civils et militaires, liberté de presse et de libre circulation…..

    voilà les 4 choses qui doivent sortir de Sandton

    à suivre…

  4. Afin que tout le monde puisse le lire !!!
    sur Tananews !

    2 ans et 1/2 se sont écoulés, et les enfants ne peuvent plus aller à l’école, faute de devoir payer un Ecolage, que les parents de plus en plus pauvres et nécessiteux pour ne pas dire Miséreux (sens propres du terme), n’arrivent plus à payer !

    – Une Ecole publique gratuite ? Les malgaches ne connaissent plus cela ! Dans les campagnes, les Instituteur(trice)s ne sont pour la plupart, que par des rations de riz, ou des collectes pour nourrir les maitre(tresse)s, depuis belle lurette ! Et actuellement ????
    La crise actuelle n’arrange en rien donc l’Education des enfants !

    – Mais que fait donc le Gouvernement HAT-TGV pendant ce temps ? Ou plus exactement pendant ces 2 années de crise, tout en sachant que le Président Ravalomanana avait fait don de tabliers scolaires et de matériels scolaires à bon nombre d’Ecoles, avant la crise .

    – Abandonnés, les parents font ce qu’ils peuvent, pour donner un minimum d’Education à leurs enfants (s’ils le peuvent), et ne visent guère à ce qu’ils aillent loin dans leurs formations.

    Le strict minimum : savoir à peine lire et écrire,………… et les enfants doivent se débrouiller pour Aider les Parents dans la survie !!!

    Le nombre d’enfants et de jeunes qui ont dû abandonner les chemins des Ecoles est Effarant !

    Les parents marient leurs enfants, contre leur gré, afin que la famille reste vivante, bien que séparée, déchirée.

    A ajouter à ce tableau le nombre de jeunes filles, violées, ou forcées de se vendre pour subsister !

    Equiper ce que l’on appelle Armée Malagasy est bien plus important ! Fêter ou célébrer, ou Recevoir sont les vocabulaires Usuels du Gouvernement HAT-TGV.

    – Courir après une éventuelle reconnaissance Internationale
    – Laisser aller l’insécurité
    – Vols et viols se multiplient
    – Assassinats et arrestations arbitraires
    – Professeurs, soldats, douaniers, fonctionnaires Non rémunérés
    – Justice pour les nantis, et fonctionnant aux pots de vins (si pot de vin il y a)
    -………..etc

    Combien de temps faudra-t-il pour rattraper ces retards d’Education pour l’avenir des enfants ???

    Doit on parler de la Santé Publique et surtout des enfants ???!!!

    Et combien d’années ou de mois encore va durer la crise, pour que les enfants reprennent le gout de l’Education ?
    Personne ne le sait,………

    Mais tout le monde sait, que c’est le dernier souci des soi-disant politiciens malagasy, qui ne pensent qu’à remplir leurs poches…….d’abord !

    Faudrait-il développer un peu plus ?
    Non, cela ne ferait que fatiguer l’attention des lecteurs qui en sont témoins !
    Seul recours de la Population malagasy : Faire appel à la Justice divine !
    Mais celle ci semble, insensible à la demande d’un petit peuple, mis en otage !!!


  5. Cher Fetison !!!(bis)

    Ce n’est pas faire preuve de bravoure que de vouloir ENCORE……faire des concessions avec la HAT-TGV !
    Et se plier au bon vouloir du FAT-TGV devient un fait accompli !

    Il n’est pas question de laisser A.Rajoelina, participer au redressement du pays :

    TGV DOIT DEGAGER ! et quand il sera dégagé, nous pourrions parler de braves !
    sinon PAS DE BRAVES ET PAS DE PAIX !

    Je reitere, et soutient ce que Prez a relaté ci dessus ! Les 4 points que le peuple attend de vous sont clairement indiqués !

  6. Sortie de crise à Madagascar : la position du CPS-UA
    13/07/2011

    http://www.tananews.com/2011/07/sortie-de-crise-a-madagascar-la-position-du-cps-ua/comment-page-1/#comment-23921

    L
    e Conseil a demandé que la Feuille de route soit amendée selon les résolutions de Sandton
    Le communiqué de presse relatif aux décisions adoptées par la réunion du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) a été publié officiellement hier.

    Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA), en sa 283è réunion tenue le 6 et le 12 juillet 2011, a été informé de l’évolution de la situation à Madagascar par le Commissaire de l’UA à la Paix et à la Sécurité, l’Ambassadeur Ramtane Lamamra, et le Médiateur de la Communauté de Développement de l’Afrique australe (SADC) pour Madagascar, l’ancien Président Joaquim Alberto Chissano. Le Conseil a également suivi les communications faites par l’Ambassadeur Albert Muchanga, Représentant permanent de la République de Zambie auprès de l’UA, au nom de l’Organe de la SADC en matière de politique, de défense et de sécurité, M. Hugo Sada, Délégué à la Paix, aux Droits de l’Homme et à la Démocratie de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), au nom de l’OIF ; et l’Ambassadeur Zachary D. Muburi-Muita, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies et chef du Bureau des Nations unies auprès de l’UA, au nom de l’ONU.

    Le Conseil a réaffirmé toutes ses décisions antérieures sur la situation à Madagascar. Le Conseil a rappelé le paragraphe sur Madagascar de la décision sur le rapport du Conseil de paix et de sécurité sur ses activités et l’état de la paix et de la sécurité en Afrique, telle qu’adoptée par la 17e session ordinaire de la Conférence de l’Union, tenue à Malabo, en Guinée équatoriale, du 30 juin au 1er juillet 2011, et dans laquelle la Conférence a, entre autres, souligné la nécessité d’efforts continus pour trouver une solution durable à la crise à Madagascar, dans le respect des instruments pertinents de l’UA relatifs aux changements anticonstitutionnels de Gouvernement.

    Le Conseil a pris note de la décision du Sommet extraordinaire de la SADC tenu à Sandton, en Afrique du Sud, du 11 au 12 juin 2011, dans laquelle les chefs d’Etat et de Gouvernement ont, entre autres :
    a) noté que le retour de Madagascar à la normalité constitutionnelle est une question d’urgence ;
    b) approuvé, avec amendements, la Feuille de route pour une sortie de crise à Madagascar ;
    c) exhorté les dirigeants des Mouvances Ratsiraka, Ravalomanana et Zafy à parapher la Feuille de route dès que les modifications nécessaires auront été effectuées ;

    d) exhorté la Haute Autorité de la Transition (HAT) à autoriser les personnalités malgaches en exil pour des raisons politiques à retourner dans le pays sans condition, y compris M. Marc Ravalomanana ; et

    e) exhorté la HAT à élaborer et à mettre en œuvre de toute urgence tous les instruments juridiques encore en instance, afin d’assurer la liberté politique pour tous les Malgaches dans le processus inclusif devant mener à des élections libres, régulières et crédibles. Dans cette perspective, le Conseil a demandé que la Feuille de route soit amendée en conséquence et que celle-ci soit pleinement conforme aux décisions et instruments pertinents de l’UA et de la SADC.

    Le Conseil a félicité la SADC pour ses efforts visant à faciliter le retour à l’ordre constitutionnel à Madagascar, sur la base de la « Feuille de route pour une sortie de crise à Madagascar ». Le Conseil a réitéré son appréciation au Médiateur de la SADC, et l’a encouragé à poursuivre ses efforts en vue de parvenir à une solution aussi consensuelle et inclusive que possible à la crise malgache.

    Le Conseil a demandé à la Commission et au Secrétariat de la SADC de prendre les dispositions nécessaires en vue d’établir une présence conjointe sur le terrain, afin de mieux suivre l’évolution de la situation et de faciliter la mise en œuvre de la Feuille de route de la SADC, et ce en coordination et en collaboration étroites avec les partenaires de l’UA, en particulier les Nations unies, l’OIF, l’Union européenne et la Commission de l’Océan Indien.

    Le Conseil a aussi souligné la nécessité d’efforts renouvelés de la part de l’UA et de la SADC en vue de mobiliser l’appui de la communauté internationale aux efforts en cours de la Médiation de la SADC. A cet égard, le Conseil a demandé au Président de la Commission de convoquer, en temps opportun et en concertation avec le Médiateur de la SADC, une réunion du Groupe international de contact sur Madagascar (GIC-M) en vue de coordonner l’action de la communauté internationale en appui à la mise en œuvre de la Feuille de route et à la restauration de l’ordre constitutionnel à Madagascar.

    Le Conseil a, en outre, appelé toutes les parties prenantes malgaches à placer les intérêts nationaux et permanents du pays au-dessus de toute autre considération et à prendre leurs responsabilités historiques, au moment où l’esprit de réconciliation et de compromis doit prévaloir en vue de promouvoir la paix, la démocratie et le développement du pays.

    Le Conseil est convenu de rester saisi de la situation à Madagascar.

  7. Tu as tout faux iarivo … C’est La France qui doit imposer cette feuille de route …

    Visite Alain Juppé – Andry Rajoelina à Paris
    http://www.tananews.com/2011/05/quai-dorsay-la-grosse-gifle-pour-andry-rajoelina/

    Quai d’Orsay : la grosse gifle pour Andry Rajoelina…
    Affaires SRDI, NOTAM contre Didier Ratsiraka et Marc Ravalomanana : le Quai d’Orsay n’apprécie pas vraiment et l’aurait fait comprendre à Andry Rajoelina, lors de la rencontre du PHAT avec le n°1 de la Diplomatie française, Alain Juppé, le 12 Mai 2011.
    Alain Juppé aurait également annoncé au PHAT que la position française rejoindra celle de la SADC, le 22 Mai 2011 prochain.
    Et enfin, pour enfoncer le clou, la France a évoqué la nécessité d’une implication des anciens chefs de l’Etat malgache pour résoudre la crise, pointant ainsi du doigt l’unilatéralisme dont le PHAT a fait preuve ces derniers mois. En fin de compte, un pseudo gouvernement et un pseudo Conseil de la Transition pas si consensuels et inclusifs que ça ?
    La poudre aux yeux que la HAT n’a eu de cesse d’étaler ces derniers mois ne semble pas trop marcher avec la France…

  8. Sapa

    en matière de politique internationale:
    la France est OBLIGEE D’AVOIR UNE CERTAINE COHERENCE maintenant.
    (Voir les affaire en Syrie, en Lybie , en Afghanistan….)

    Mitana ny rambony tsy tapaka i Juppé.

    Ireto dondrona ny HAT tsy mbola mahatakatra izay fantatry ny be sy ny maro.

    Mikepoka hoatry ny fen’antitra eo ny HAT.


  9. Là, c’est le moment pour que le peuple prenne les devants ! NE PAS TOUJOURS ATTENDRE LES REACTIONS DE LA HAT-TGV avant de faire quelque chose !

    Prenons l’initiative de VIRER LA HAT-TGV avec notre RODOBE !

    MAINTENANT ET PAS PLUS TARD ! FINISSONS EN AVEC !

    Pas de concessions , ni demandes !!!

  10. BOB
    c’est évidemment l’idéal…plus de deux ans qu’on en rêve!
    la Tunisie , Ben Ali qui dégage :qui n’en rêve pas pour Madagascar?

    La pesanteur de notre société insulaire est indécrotable.


  11. Nous sommes tout pret de faire ce qu’il faut pour la HAT-TGV !
    Il ne s’agit plus de wawater NI D’ESPERER, encore moins de rêver 🙂 …. mais

    D’EXPRIMER CLAIREMENT CE QUE NOUS (PEUPLE) VOULONS !

    ET NOUS SAVONS CE QUE NOUS VOULONS !!!

    APPRENONS A….. ETRE SOLIDAIRES….. une bonne fois pour toute !
    – Pas de clivage politique (Zafy-Ratsiraka – Ra8) :

    TOUS ENSEMBLE POUR VIRER LA HAT ! Soyons unis, comme le souhaite si haut le FRDL, par le biais de Tonton Ambroise.
    C’est la seule formation qui se reclame etre neutre !
    Mais cette fois, il serait bon que nous soyons seulement UN : SOLIDAIRE !

  12. Si Alain Juppé a sa façon de voir les choses concernant la situation à Mada,par contre,l’autre(suivez mon regard) maintient toujours son point de vue car Françafrique doit survivre coûte que coûte.Le vrai problème est le soutien permanent de reny malala à ceux qui défendent ses intérêts même si ça va à l’encontre du respect des droits de l’Homme.Par ailleurs, elle parvient à se faire représenter (OIF)dans les sommets et conférences (à part de celui de sandton) durant lesquels le cas de Mada est étudié.Tant que la HAT et à plus forte raison les militaires reçoivent de l’aide financière et logistique (Bolloré), le problème ne sera pas résolu à moins qu’un grand RODOBE soit mis en place mais on en est encore loin.Une chose qu’on pourrait faire et qui ne nécessite pas d’un engagement vital est de boycotter les produitds de reny malala car si on attend que TGV parte de lui-même, les poules auront des dents parce qu’il est borné et irresponsable donc dangereux.

  13. Bob … le Temps n’est plus à l’Affrontement … Mais à l’Apaisement … car je pense que nous avons desormais remporté la Victoire …le Monde entier est avec nous et la HAT ne peut plus l’ignorer …

    le Rodobe doit se poursuivre … mais dans la Joie …car le Retour du Président M. Ravalomanana est proche

    Et c’est maintenant à La Diplomatie Francaise d’imposer cette Feuille de route à La HAT … J’ai confiance en Alain Juppé … C’est un Homme de Parole …

    et se mettre enfin au travail pour sortir le Pays de la Crise …

  14. Rodobe no vahaolana. Esory i andry rajoelina sy ny forongony, foany ny CST, CT tsy izy io,
    Tafio ireo miaramila milisy, tadiavo ny vaha-olana aminíoy .
    rehefa vita ireo aminý izay mampalaky azy .

    dia miverina i dada amin´ny toerany maha filoha voafidim-bahoaka azy.

    Aza manaiky rebireben´ny frantsay sy ny foza aminío fifiianana io.
    toerana efa azontsika ve no nagalariny dia isika indray lasa tompontrano mangataka ny atiny eo!

  15. Fetison, fetison, mon petit fetison, Junge, que vâ-t-on phèèère de touâh?
    C’est comme ça qu’on parle aux enfants en Alsace.
    Fetison, junge, quand vas-tu occuper ton siège à la HAT?

    Arrête ton suspense!

    ON VA METTRE LES CHOSES AU POINT:
    TU NE PÈSES PLUS RIEN DEPUIS QUE T’AS PASSÉ DES VACANCES à travers les prisons de l’île! Que t’ont-ils fait?
    LOBOTOMISER? ou bien ÉTAIS-TU comme ça DÉJÀ avant?
    Fetison, on te CONNAÎT parce que Marc RAvalomanana as apporté de la lumière sur TA PERSONNALITÉ TRÉS DISCUTABLE bien avant la crise! NE RÊVE PAS! Comme Ravalomanana A IMPOSÉ son ami Denis Andriamandroso à tout le monde! Un excellent chercheur certainement mais UN PIÈTRE ET MAL ÉLEVÉ NOTOIRE alors qu’il n’était pas encore dans le pouvoir Ravalomanana! Un qui NE RÉPONDAIT PAS aux salutations et « mivandravandra » à n’importe qui, AVANT! Maintenant, le petit Denis, il sourit et salue lui-même les autres, DEPUIS que son AMI Ravalomanana l’a d’abord DÉGAGÉ (avant les arabes) d’une place INDUE d’ambassadeur MOU en Allemagne, pour incompétence avérée. De Strasbourg, on sait tout sur le fonctionnement depuis Bonn jusqu’à Berlin, depuis toujours!

    Le petit Denis qui ne répondait jamais à mes salutations répétées en 2000 et plus, place Broglie en longeant la Banque de France, un Le Monde sous l’aisselle, se veut MAINTENANT SOURIANT! IL A MIS DANS SA POCHE SON ARROGANCE! Pas aussi gentil que sa femme, professeur d’allemand…

    ALORS quand on a vécu les INTERROGATIONS du président Ravalomanana déjà en 2007 et de son entourage de COMPLAISANCE, beaucoup d’entre nous, à Strasbourg, disons que ce régime-là allait avoir des périodes difficiles. Non pas que l’on soit devins, NON, l’ARROGANCE de ces gens n’avait d’égal que leur OBSESSION à s’entourer que DE LEURS SEMBLABLES!
    Enfin le positif que tout cela a apporté, c’est que désormais Ravalomanana:
    SAIT QUE L’ON n’ÉCARTE PAS LES GENS seulement parce qu’ils ne SONT PAS VOS PARENTS proches,
    SAIT QUE L’ON DOIT ALLER CHERCHER Les GENS QUI ONT DES VRAIES COMPÉTENCES pas celles de la RELATION MONDAINE (comme tsirananana et roindefo vis-à-vis de rajoelina).
    Du moins nous l’espérons pour lui, qu’il revienne ou non aux affaires! C’EST ÇA L’ERREUR comme le Monsieur aime à répéter, c’EST VRAIMENT ÇA L’HORREUR!

    Pourquoi parlais-je du petit Denis Andriamandroso? Parce que le petit Fétison n’est pas différent! Au moins le petit Denis a réussi, avant d’être appelé par Ravalomanana, au concours de Directeur de Recherche dans une matière scientifique au CNRS français – c’est loin d’être une banalité.
    Il est comme ça des têtes à Madagascar et andafy, comme Zafy Albert, excellent et réputé Professeur en Chirurgie, trés respecté, ou des Denis Andriamandroso et autres Strasbourgeois pro-Ratsiraka, excellentes dans leur domaine mais INCROYABLEMENT NULLES en matière de politique. LAISSEZ FAIRE CEUX QUI SAVENT!

    Maintenant Fetison, Junge, tu nous joues cette SOLEMNITÉ de pseudo-sagesse! On t’aurait bien cru, si tu l’avais fait avant que mémé ne TRAHISSE tout le monde! A cette heure BIEN TARDIVE, TA DÉMARCHE EST CELLE d’un CAVALIER SEUL, qui aimerait RÉCUPÉRER les supporters de Marc Ravalomanana dans le DOUTE!
    T’EN N’AS PAS LES TRIPES! FAIS-TOI PETIT ou REJOINS LA HAT, de tes braves!
    M’enfin! DE GRÂCE, POUR L’AMOUR DE DIEU, N’UTILISE PAS DES PHRASES qui n’onT AUCUN SENS dans le contexte de Madagascar « la Paix des Braves » et quoi encore? « la culotte de ta soeur »? pourquoi pas, puisque c’est HORS CONTEXTE!

    Et pour terminer, j’ai été TRÉS MAL INSPIRÉ de rallier ton facebook, Fetison, j’ignorais que tu étais NAIF et tendance TRAÎTRE REFOULÉ. De ce pas je dégage de tes BAVARDAGES de rédaction de classe de 5ème.
    Au fait, quelle est la différence entre toi et l’autre gugus en sueur du FDRL, celui qui dit: »ON A FAIT NOTRE DEVOIR, ON A RÉUSSI » parlant de l’ineffective condamnation du Parlement Européen de Strasbourg et qui a osé continuer avec: « C’EST AU PEUPLE DE FAIRE LE RESTE »? MECS, SI VOUS ÊTES SÉRIEUX, PARTICIPEZ, SUSCITEZ DES SOULÈVEMENTS! Ce n’est pas avec des PHRASES GRANDILOQUENTES QUE L’ON A UN CRÉDIT! C’est par l’ACTION! Sur ce point, demandez au petit rajoelina comment il a fait lui, DE L’ACTION!
    Alors pour revenir à ma question, quelle est la différence entre vous?

    AUCUNE! DES NAIFS qui vous TROUVEZ DES AIRS DE DESTIN NATIONAL, et qui ONT COMME DESTIN que d’EXHIBER LEUR IMPUISSANCE MALADIVE!
    Allez Fetison, DÉGAGE avec tes braves tsotsoka et la HAT! Va montrer ta rédaction ailleurs!

    Pour nous, UN SEUL MOT D’ORDRE:

    LE CRIMINEL PHAT et sa clique ratsirahonana ESCLAVE des tsotsoka, QUI PREND SES ORDRES du cabinet de juppé, le CRIMINEL AVÉRÉ JUSTICIABLE français, DOIVENT DI-GA-GÉ!!! DIGAJÉ!

    Et pour notre association en particulier,

    1) ON VOMIT LES ELECTIONS PRÉSIDENTIELLES, elles n’ont aucune raison d’être!

    2) ON VOMIT LA TRANSITION, cette fausse-CI ou une autre! Si le vieux oublié Zafy tient à sa transition, qu’il lui soit RAPPELÉ que c’est LUI QUI A EMMERDÉ tout le monde là-dessus et que c’est le petit DJ qui la lui A SOUFFLÉE SOUS LE NEZ! Alors CONTINUEZ PROFESSEUR à RÉCLAMER VOTRE IMPOSSIBLE TRANSITION. Rien ne dit d’ailleurs, que ce ne serait pas un autre QUI VA VOUS LA SOUFFLER à nouveau… Quand on EST NAIF, on le RESTE! Il n’y a pas de TRANSITION entre NAIF et INTELLIGENT LUCIDE!

    3) ON VEUT LE RÉTABLISSEMENT DE LA LÉGITIMITÉ! Que le naif Ravalomanana TERMINE SON MANDAT et on VERRA LA SUITE!


  16. Je ne sais quoi dire après ton…..effervescence !!!
    Perso, je reste sur la sagesse proposée par SAPA :

    « Bob … le Temps n’est plus à l’Affrontement … Mais à l’Apaisement … car je pense que nous avons desormais remporté la Victoire …le Monde entier est avec nous et la HAT ne peut plus l’ignorer …

    le Rodobe doit se poursuivre … mais dans la Joie …car le Retour du Président M. Ravalomanana est proche « .

    Fetison a PEUT ETRE un peu tort, mais le vilipender pareil qd même, c’est un peu TROP fort !Mais c’est chacun sa reaction !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *