Des jardins inutiles et des opportunistes en tout genre !

Parkings payants, ronds points devenus jardins publics, etc… Bref, ne trouvez-vous pas normal que la capitale s’étouffe avec les embouteillages ?  Plus d’un s’en plaignent en plein centre-ville car ils occasionnent des pertes de temps donc des pertes d’argent. On en parle encore et… encore ! Apparemment, les dispositions prises par les hauts responsables communaux ne sont pas satisfaisantes.

La fluidité de la circulation à Antananarivo laisse beaucoup à désirer et parfois, l’on se demande si ces réfections de jardins publics et de ronds-points en tout genre étaient si utiles comme certains voudraient nous le faire croire. Inutile de tourner autour du pot ! Carrément, certains ronds-points ornés de jardins publics ou de jets d’eau inutiles constitueraient l’un des facteurs du blocage de la circulation.

En effet, d’une part, la majorité des îlots et des ronds points qui autrefois permettaient aux piétons de traverser la route sans gêner la circulation sont devenus actuellement des jardins publics sans trottoirs. De ce fait, on ne voit pas trop leur utilité puisque les piétons sont obligés de traverser la route n’importe comment en créant des embouteillages. D’autre part, il en est de même de l’agrandissement des ces ronds-points qui rétrécisse l’accessibilité des voies publiques au niveau des croisements pour les automobilistes.

En conséquence, les stationnements se raréfient et si par exemple, vous roulez du côté d’Analakely, faudra prévoir 200 Ar par heure pour un « parking conventionnel » et les opportunistes de bas étage qui profitent de cette situation, y trouvent leur compte en bloquant tous les endroits considérés comme étant un « parking ». Avec de grands guillemets, l’on va dire qu’à cause de cette raréfaction, les usagers ordinaires se trouvent obligés de payer ces « tous venants » bien qu’à priori, tout le monde puisse utiliser le dit « parking » sauf dans le cas où il ferait l’objet d’une location par la CUA.

Tout ne s’arrête pas là ! Si vous vouliez être à l’abri de tous ces embarras quotidiens, vous pourriez louer un ou plusieurs parkings à la CUA. Bien entendu, les tarifs ne sont pas à la portée de tout le monde donc heu… disons tout simplement que ces parkings n’attendent que leurs « locataires ». Affaires juteuses ou incompétences ? Attention, les opportunistes sont partout !

2 pensées sur “Des jardins inutiles et des opportunistes en tout genre !”

  1. Avec ce qui se passe à Tana depuis des lustres, ajouter à cela l’absence d’autorité réelle et efficiente, aucun ingénieur de l’équipement ne réussira à résoudre ce problème.

  2. Inona no mahagaga ê ? Tsy efa fantatrareo ve fa resaka bizina fotsiny ireo travaux-travaux tsy misy farany ireo ê ?
    Domelina ny mpitondra !! Tadiavina atao domelina koa ny vahoaka !
    Ny mpianatra eny Ankatso aza ho domelina koa, satria tsy afaka hianatra koa ato ho ato !
    Izao notapahin’ny JIRAMA ny jiro !!
    Moramoraina daholo ê !
    Na ny lavanila aza atao mora be koa, mba hisintomana mpividy ! 2000 ariary sisa ny kilao raha mbola maitso, ary afaka volana vitsivitsy dia ho 1000 ariary sisa !
    Loza ny fahaizan’ny foza, kanefa dia 70% ny vokatra eran-tany dia avy ao Madagasikara !
    Moramoraina daholo ! Ny vahoaka malagasy koa moa MORA jonoina ! Jereo ny sarin-dry zareo nanatrika ny fanasan’i Satanie, falifaly sy miramirana daholo ery ! Bradeso-bradesi !
    Hoy lery angamba any an-dohany any : Quelle bande de nazes !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *