Elections en pleine crise, désespoir et « continuité » !?

La HAT met tout le paquet pour préparer unilatéralement les élections malgré les maigres moyens dont elle dispose ! Par on ne sait pour quelles raisons évidentes, elle s’y précipite quite à remettre les mêmes erreurs lors du dernier référendum sur le tapis. Ces élections ne seraient-elles pas vouées à l’échec dans la mesure où elles ne feront pas l’unanimité et que l’on risquerait de voter encore une fois avec des certificats de résidence ?

Probablement ce sera le cas mais pourquoi tant de précipitation alors que le bouclage de la liste électorale pour ce mois-ci constituerait un grand défi qui, dans la plupart des cas, le restera pour toujours ? Au passage, parmi les défis que la HAT s’est fixés depuis le début de cette crise, en a-t-elle déjà remporté un qui aurait été bénéfique pour le peuple ? Libre à vous d’y répondre !

Sans parler de la position de la CI qui préconise des élections acceptées par tous, la HAT semble être déterminée à faire aboutir ces élections unilatérales qui amplifieront davantage la crise. Effectivement, à quoi ces élections unilatérales nous serviraient-elles si, à coup sûr, Rajoelina et sa clique les remporteront ? Quel modèle de partage du pouvoir aurions-nous dans ce cas ?

Aucun ! Le pouvoir sera monopolisé par une minorité de politiciens sans vergogne. Sans la CI, le même rythme « politique » se maintiendra car il n’y aura pas de contrôles. Au moins, avec le soutien de la CI, toutes les malversations financières seront atténuées y compris … les fameux bois de rose. Ne recherchons pas midi à 14h ! Ça fait plus de 30 mois qu’ « ils » étaient au pouvoir et les « non » successifs au dialogue sont assez significatifs pour que l’on y croit. Voyez-vous maintenant pourquoi les tenants du pouvoir tiennent tant à ce que ces élections unilatérales se fassent avec ou sans la reconnaissance internationale ?

Comme à l’accoutumée, les mots d’ordre que la HAT impose à qui voudrait l’entendre calmeraient les esprits tordus qui espèrent encore la reconnaissance internationale ou encore à un avenir meilleur avec ce pouvoir de pacotille. Niet ! Il n’en sera rien et les machinations politiques en tout genre qui vont en ce sens continuent d’inonder les médias à l’endroit des foza . Désormais, la crise continue !

3 pensées sur “Elections en pleine crise, désespoir et « continuité » !?”

  1. de toute façon si election y aura et si les 3 mouvances la permettent ,les Povcons feront tout pour la valider .

  2. Validée ou pas cette élection ne sera jamais reconnue par la C.I et les Malgaches. Des sanctions vont encore tomber, c’est une manière d’accentuer la crise pour arriver enfin à une guerre civile.C’est leur but pour éviter toutes formes de negociation dans la maitrise du pouvoir de fait.

  3. Aoka re isika tsy ho variana @ fandrebirebeny fahavalo e!
    Izay midongy hampitoetra ny olony ho eo @ fitondrana dia tsy hitonotena mazava mihintsy akory e!
    Aleo atao an-tsaina foana koa fa ny sinoa anie ka mitsofoka ary mandoto rano ny paikany frantsay sy amerikana .  » Guerre entre grandes puissances par pays interposé », io foana no fototry ny ady etsy sy eroa anie ! »Question de survie » hoy ry zareo matanjaka izay!!!!
    Tsy afaka hangalatra ry zareo rah tsy voadombo saina sy mahantra tanteraka ny vahoaka ary izao mitombo ny fatra ilainy be kintana, didy maso, frantsay, arabo isankarazany,ka tsy maintsy mandroba analina avo eny ry zareo dia isika koa izany miforitra, porina anarivony avo eny na mihoatra aza.
    Dia antsika ny mikaroka izay fiara-miasa mifanitsy @ izay faoriana tsy ho mafy loatra raha toa ka tena tsy masahy hanohitra mivantana.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *