L’unique solution à ces maux sociaux !?

Plus d’un se demandent jusqu’à quand cette crise prendra fin car la situation s’empire à mesure qu’elle se prolonge pour la majorité des foyers malgaches. La HAT, de son côté, ne ferait rien pour faire face à cette situation et l’on voit mal les difficultés sociales s’estomper d’un coup de baguette magique. À ce rythme, à quels prix le peuple devrait-il encore payer le coup d’Etat de 2009 ? Par une décadence sociale sans précédente ?

Pratiquement, les faits de société « extraordinaires » dont la gravité n’est plus à prouver font la Une des journaux en partant de l’insécurité jusqu’aux hausses de prix des denrées alimentaires dont principalement le riz. En d’autres termes, ces maux sociaux ont marqué la transition de Rajoelina et oser dire le contraire, ne serait que divagation ! Bien entendu, les foza vont radoter et diront que l’on n’ait jamais été aussi pauvre que durant le régime Ravalomanana. Cependant, ont-ils les données chiffrées adéquates pour le prouver ? Bah, c’est normal car aucun chiffre relatant ces mensonges n’existent pas. D’ailleurs, le peuple a déjà oublié ces spectres durant ces dix dernières années qui, à présent, reviennent au galop pour en devenir ses pires cauchemars.

À peine, cette nouvelle semaine s’est-elle annoncée que les mêmes tapages médiatiques, eux aussi, reviennent au galop, problèmes financiers, hausse galopante du prix du riz à prévoir, grèves et menaces de grèves etc… Eh bien, le pays est loin de s’en sortir et ne revenons pas aux ruptures de stocks chez les distributeurs pétroliers, il y a environ trois semaines. Pour rappel, la psychose due à la pénurie de carburants en 2002 a gagné les automobilistes et imaginez un peu ce que la paralysie du transport public pourrait engendrer au cas où l’ultimatum lancé par les professionnels de ce secteur ne serait pas écouté par les tenants du pouvoir actuel !?

Ce n’est qu’une facette des problématiques et sachez que les remèdes miracles à la manière HAT n’existent pas et n’ont jamais existé au cas où certains en douteraient. Apparemment, si l’on n’arrivait pas à résoudre cette crise une bonne fois pour toutes, le pays s’acheminerait vers une décadence sociale certaine. Par conséquent, face à l’entêtement de la HAT qui ne fera jamais preuve d’ouverture politique, l’unique porte de sortie pour tout le monde serait le retour du Pdt Ravalomanana et ce, le plus rapidement possible car à très court terme, la résolution de cette crise n’est pas certaine ! Bon courage à tous !

5 pensées sur “L’unique solution à ces maux sociaux !?”

  1. Mbola ho avy ny poulet très cher, fa izao mbola poulet de chair ê !
    Mbola ho avy ny liquide de frein atao amin’ny ranon-tsavony, izay vao hahatsiaro tena mihinan’ny savoniny !!
    Ary mbola tsy mihinana diky toa tamin’ny andron’ny Président Ravalomanana, satria nalaza fa na ny Tay aza tsy misy hoanina intsony, tamin’izy teo amin’ny fitondràna !!

    Milamina ny fiainana, mbola vita ny mividy 4×4 vaovao sy ny manatsangana trano etsy sy ero !! Tsy misy izany vahoaka maty ny hanoanana sy ny aretina izany !!
    Miasa tsara daholo ny mpiasam-panjakàna rehetra ; manara-penitra ny asan’ny solombavam-bahoaka !
    Ny vahoaka na dia mafy aza ny ady, mbola afaka mijery sokatry mandihy, mbola afaka mankafia THB eny amin’ny By Pass !
    Tsy misy krizy izany, fa « tsaho hono » izany !!

  2. Tsy efa ao anatin’ny DECADENCE SOCIALE ve isika izao ry Rakoto R an ? Tsy efa roa taona sy tapany ve izany zavatra izany no nitranga ê ?
    Fanonganam-panjakàna miaraka amin’ny fitaovam-piadiana izany ve inona indray ê ? Tsy any amin’ny firenena mivoatra no misy an’izany !!!
    Ny olona mba miezaka handroso, ny malagasy toa faly amin’ny abadoana sy miosona ao anaty maloto !
    Ny mpitondra, Domelina raha fahaizana, fa vy fanga amin’ny haratsiana !!

  3. ouf!!! difficile à comprendre dans ce pays ?
    quand on n’est pas content, il suffit de montrer qu’on est pas content.
    Qui sont mécontents ? combien sont-ils ? où sont-ils ? que font-ils ?
    Apparemment,pas beaucoup :
    -nous ici sur ce site
    -nous qui sommmes assidus au Magro
    -les légalistes de province et un peu partout des le monde
    et après, grève par ci, grève par là
    et surtout des blablas comme rien ne va,
    est-ce que le hat-ay est au courant du mécontentement,
    est-ce que le mécontentement est général ?
    que des questions sans réponse
    there are more questions than answers

  4. Unique et simple reponse cher(e) Elas :

    No RODOBE, we’ll be in caca for ever ! Bla bla bla and wawawa are our forces !

  5. On vit dans l’anarchie et j’ai l’impression qu’on s’y plaît.Tant qu’on a quelque chose à mettre sous la dent, on se contente de cette situation.C’est comme s’il n’y a pas d’autres alternatives.Et pourtant, on a beaucoup d’atouts de notre côté:la CI,on est majoritaire, des hommes compétents,et l’histoire qui nous a montré qu’à chaque fois qu’il y a eu oppression, la rage de vaincre a pris le dessus(1947,1972,1991,2002).Aujourd’hui, tout n’est pas perdu mais il y a urgence et il nous faut de l’engagement afin de retrouver la liberté,la justice et la paix.Alors ACTION,ACTION,ACTION.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *