Madagascar : le Trésor américain accuse la HAT sur le trafic de bois de rose

andramena

Dans une note publié en juin 2011, le Trésor américain accuse le gouvernement malgache de faire partie intégrante du trafic de bois de rose. Cela fait suite à l’annonce de la Banque Mondiale de supporter financièrement des projets dans la reforestation et de la préservation de la biodiversité. Le Trésor Américain publie sa position vis à vis de ce projet qui est défavorable due au manque d’effort de la part de la HAT de lutter contre le trafic de bois de rose.

Source de l’article :

Version Anglaise

The United States recognizes the critical importance of preserving Madagascar’s unique
biodiversity and that the cost of inaction is high. Indeed, more than 80 percent of Madagascar’s
species are found nowhere else in the world. This is a treasure that should be protected. The
United States is deeply troubled by reports that environmental destruction has accelerated since
the 2009 coup, with illegal logging not only posing a grave threat to Madagascar’s unique
biodiversity, but also allegedly serving as a source of revenue for the High Transitional
Authority (HAT) regime. This is a regime that has stood by, and reportedly directly profited
from, the exploitation of illegally logged timber and poached wildlife. This poses a grave threat
to Madagascar’s biodiversity and robs the people of Madagascar of their heritage.

This project is designed to help counter illegal logging through community based approaches,
using civil society-based organizations to strengthen environmental surveillance. However,
despite the safeguards built into the project, the United States is concerned that this project could
provide financial and moral support to the HAT regime, and faces enormous hurdles to being
effective given the poor track record of the HAT regime in honoring its commitments. Providing
additional funding to Madagascar at this time may serve inadvertently to allow this illegal regime
to claim international support and enable the de facto leaders to divert resources to other
priorities while continuing to profit from illicit activities. Therefore, the United States is
compelled to register an abstention on this matter.

Should the project be approved, the United States calls on World Bank Management to closely
monitor the situation on the ground and inform the Board of any developments. The World
Bank should move quickly to suspend project activities, should the regime renege on its
commitments under this project.

In addition, World Bank Management’s use of a waiver to Operational Policy (OP)7.30 for
dealing with de facto governments is based on a highly unique set of circumstances in
Madagascar. Should this project go forward, this waiver should not be considered as a precedent
for future dealings with de facto governments.

Further, the Bank’s participation in this sector should not be construed to indicate U.S., World
Bank or the international community’s recognition of the HAT regime, nor should it be
perceived to imply any change in the status of this illegitimate and unconstitutional government.

 

Version française traduction libre

Les Etats-Unis reconnaissent l’importance de préserver la biodiversité le Madagascar et le fait que l’inaction peut avoir des effets catastrophiques. En effet, 80 % des espèces de Madagascar n’existent nulle part ailleurs dans le monde. C’est un trésor qui devrait être protégé. Les Etats-Unis sont profondément préoccupés par la destruction environnementale qui s’est accélérée depuis le coup d’Etat de 2009, notamment du trafic de bois précieux qui détruit toute la bidoversité malgache, mais également par le fait que ce trafic est une source de revenu pour la Haute Autorité de Transition (HAT). Ce régime a directement profité de ce trafic de bois en causant une catastrophe écologique et en privant le peuple malgache de son patrimoine naturel.

Ce projet est conçu pour lutter contre le trafic de bois en utilisant les organisations de sociétés civiles afin de renforcer la surveillance environnementale. Mais en dépit des garanties de transparence du projet, les Etats-Unis sont préocuppés par le fait que ce projet pourrait fournir un support financier et moral au régime de la HAT. Les obstacles sont gigantesques avant qu’on puisse garantir que la HAT honore ses engagements à cause de son manque d’implication pour fournir des informations fiables sur le suivi du projet.

Dans l’état actuel des choses, un support financier de la part des Etats-Unis pourraient être un prétexte pour la HAT de clamer à la reconnaissance internationale sans compter le fait qu’il y a un risque que ce support financier pourrait être dilapidé par le régime et qu’il continuerait à profiter de ses activités illicites sur le bois de rose. Par conséquent, les Etats-Unis sont obligés de s’abstenir concernant cette aide financière.

Si le projet est approuvé, les Etats-Unis appellent la Banque Mondiale à suivre attentivement la situation sur le terrain et d’informer le conseil d’administration de tous les développement. La Banque Mondiale doit suspendre rapidement le projet s’il découvre que le gouvernement malgache ne fournit pas les garanties nécessaires au suivi et à la transparence du projet.

En outre, les ressources financières de la Banque Mondiale sur ce projet concernant un régime illégal (Operational Policy (OP)7.30) sont uniquement autorisées dus au caractére unique de Madagascar. De ce fait, cette décision ne doit pas être utilisée comme un précédent sur des gouvernements avec une prise illégale du pouvoir à l’avenir.

Par ailleurs, la participation de la Banque Mondiale dans ce secteur n’implique en aucun cas une reconnaissance du gouvernement malgache qui est considéré comme illégal et inconstitutionnel par la Banque Mondiale, les Etats-Unis ou la communauté international

6 pensées sur “Madagascar : le Trésor américain accuse la HAT sur le trafic de bois de rose”

  1. Il est vraiment malheureux que ce soit les autres nations qui se soucient de nos biens. Quelle honte pour nos pseudo-dirigeants qui ne se soucient pas du out de nos descendants, de l’avenir du monde. Est ce que vous pouvez amener avec vous dans l’autre monde tout l’argent que vous accumulez sans arrêt? Est ce que la vie de vos compatriotes vous importe peu?
    J’en appelle à votre conscience, ne réprimez pas la voix de Dieu qui est encore en vous (s’Il y est encore)

  2. Amiko dia efa fandatsana sisa izay resaka fanampiana na avy aiza izy na avy aiza
    na ohatrinona na ohatrinona.
    Tsy aleo ve mba misoroka toy izay mitsabo?@’izay efa hita eo fa misy firenena (frantsay ) ao ambadika fa
    raha ny Gasy irery tsy ahatontosa ,izao fa saingy indrisy!!!!hanjakazakany mihintsy ,dia tsy misy firenena iray
    mba sahy manoatra MIJORO ,MANAKANA fa avela ho POTIKA tanteraka vao hoe : »omena fanampiana! »
    Dia hiarina ho azy @’ilay vola fanampiana ve ireo » bois de rose  » ohatra????? dia ireo biby ve hiverina eo
    daholo satria tonga ny VOLA????io vola io ve ahaverina ny vidin’ireo harena VOAJANAHARY ireo sy ahaverina
    ny HASINY hijanona @ nisy azy teo?????Toa fihatsaram-belatsia daholo no betsaka sisa fa tsy misy azo
    hianteherana sy mba hametrahana fahatokisana intsony izao tontolo izao.

  3. Maninona raha amboarina mihintsy ny sambo mitatitra an ‘ireo hazo ireo.I Bolloré no anisan’ny tsy manaja ny lalàn’ny fitaterana amin’io.

  4. Very hasina mihintsy ê !
    Fa hiverenana kely io voasoratr’i Bemafohy io !
    Ny frantsay dia tsy ho ampianarina amin’ny fanodikodinana ny Lalàna ! Dikan’izany tsy ny groupe Bolloré no tompon’andraikitra fa isika malagasy !

    Ao amin’ny contrat dia « tsy tompon’andraikitra amin’izay zavatra » entiny ry zareo ! Asakasak’izay manao « faussses déclarations » io !

    Izay misoratra ao anatin’ny contrat ihany no FANTANY ! Vola no tadiaviny !

    Anjaran’ny malagasy no MANAO TSARA NY ASANY ! Saingy indrisy…!

    Mba nisy « plainte contre X » ve nataon’ny « governemanta malagsay » momban’io affaire bois de rose nivoaka farany io, indrindra avy amin’ny ministeran’ny Toe-karena, Fambolena, sns…?

    « Contre X » tsy manonona anarana mivantana, fa entina hanombohana ny famotorana sy ny fitadiavana ny TENA marina !!!

    IZA MARINA IREO TENA MPANGALATRA AO AMIN’NY TANÀNA ?

  5. Na ny frantsay n’a n’y américain de mitovy ihany, s’y ireo firenena vaventy rehetra.ireo corps de la paix Tonga eto Madagascar de mandeha maka renseignement @ harena izay misy eto @ tsika.Efa tsisy tsy mahalala an’izany fa pitsikilo izy ireo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *